RELIGIONS ET CROYANCES

Le scandale de l'inhumation des musulmans dans des "cuves bétonnées" à Avignon avec l'accord du CFCM



Ilyess
Mercredi 6 Juin 2012

Le scandale de l'inhumation des musulmans dans des "cuves bétonnées" à Avignon avec l'accord du CFCM

Les musulmans d’Avignon sont sous le choc devant une décision municipale imposant l’inhumation dans des cuves en béton entreposées sur les carrés réservés aux citoyens de cette confession.

Le texte daté du 1 février 2012 du Bureau des Cimetières qui fixe les tarifs applicables suite à ces aménagements "de cuves bétonnées des carrés 30 et 31", soit un minimum de 1332,15 euros pour une «place » et 894 euros pour enfant sur la concession décennale, suscite indignation et colère dans la communauté.

Président de l’association « Amitiés et entraide Françe Algérie », Benyoucef Hamroun se dit consterné devant cette pratique. «Ces concessions sont accordées depuis 1977. Nous nous sommes conformés la règle d’inhumation dans un cercueil prévu par la législation française de la santé, mais pourquoi imposer subitement une cuve en béton en plus ? », s’interroge-t-il, rappelant que « le rite musulman préconise que le corps soit inhumé en pleine terre ».

Aucunement sollicitées pour donner leur avis, ni même informées de la décision, les associations cultuelles et autres ont fait cette découverte lors de cérémonies d’inhumation. Elles ont alors tapé à toutes les portes de l’Administration à la recherche des fondements légaux de cette décision.

De la préfecture au Ministère de l’Intérieur et du Culte, aucune trace d’un texte de loi justifiant ce bétonnage des corps enfermés dans des cercueils réglementaires. Les dirigeants associatifs s’entendent dire en revanche que dans tous les cas, la mesure doit faire l’objet d’un arrêté municipal rendu public par affichage. Démarche qui fait curieusement défaut.

Concernée pourtant au premier chef, la maire d’Avignon, Marie-Josée Roig (UMP, droite) renvoie quant à elle tout simplement sur l’élu délégué aux cimetières.

Vécue comme une provocation...
« Nous sommes finalement confrontés à ce qui serait une initiative d’un fonctionnaire, qui aurait décidé des aménagements de cuves en béton et de fixation de nouveaux tarifs passant de 162 euros à 1332,15 euros ! Mais personne n’y croit vraiment », résume Benyoucef Hamroun.

De son côté, incapable de justifier la mesure, l’élu zélé, et qui plus est d’origine marocaine, donne le sentiment d’être manipulé dans le contexte électoral des législatives.

« Cette décision est vécue comme un rejet et une provocation autour du thème sensible des rites funéraires. Elle a été prise dans le contexte de stigmatisation sur le thème de la viande halal et autre et a été maintenue », commente le dirigeant associatif.

Résultat : la tension monte dans la communauté musulmane d’une ville « très très à droite », où le Front National caracole régulièrement avec des scores record (20,51% pour Marine Le Pen au premier tour des présidentielles 2012).

Ainsi, dans la « cité des Papes », décorée aux couleurs de la droite et de son extrême, le bétonnage funéraire au prix fort de corps de musulmans n’est sûrement pas sans lien avec la politique… de bas étage.

Source : Mediaterranée


Communiqué de la député maire Marie-Josée Roig

Suite à notre article relatif aux réaménagements sur les carrés musulmans du cimetière de Montfavet à Avignon, la député maire Marie-Josée Roig (UMP) nous fait parvenir un communiqué expliquant l'utilité de ces aménagements et les démarches préalables à leur exécution.

"Dans le cadre de l’aménagement du cimetière de Montfavet, la Ville d’Avignon a choisi, comme ce fut le cas pour le cimetière de Saint-Véran, d’utiliser des cuves béton. Cette pratique s'étend dans de nombreuses communes. Il s’agit d’une recommandation pour éviter la pleine terre pour des raisons d'hygiène.

Concernant le carré musulman, la Ville d’Avignon a cependant souhaité respecter les rites de religieux et a donc engagé une réflexion permettant de conjuguer respect des pratique religieuses et nouvelles normes.

Des responsables municipaux se sont ainsi rendus à Marseille ou une concertation avec des responsables religieux du culte musulman avait permis de trouver une solution : la mise en place de cuves en béton mais sans fond afin que le corps ait un contact avec la terre afin de respecter les usages de la communauté musulmane.

Cette solution a donc été également retenue à Avignon, puis soumise et approuvée également par des responsables musulmans, de lieux de culte, tout comme l’a été le plan d’implantation des concessions pour respecter l’orientation des sépultures selon le rite musulman.

Le principe de ces cuves ainsi que ce plan ont fait l’objet d’un document signé par Monsieur Karim El Moussaoui, Président de l’AFS (l’Association Solidarité France). Voir Pieces jointes

" M. Mohamed Moussaoui, Président du CFCM, contacté encore aujourd'hui, confirme son entière adhésion donnée à ces aménagements".

La polémique et les allégations diffamatoires suscitées par le site internet "Médiaterranée" sont scandaleuses. Je demande dès aujourd'hui aux services de la Ville d'étudier toute action en justice contre ce " site d'information", afin qu'il ne puisse y avoir aucun doute entretenu par quelques uns sur la volonté farouche de la Ville de respecter les différents cultes religieux."
Source : Mediaterranee



Mercredi 6 Juin 2012


Commentaires

1.Posté par Saber le 06/06/2012 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Même mort , un musulman en France doit payé son béton pour être enterré un certain temps avant d'être incinéré à coup sur.
Mais réveillez-vous , musulmans vous êtes manipulés par les satanistes, qu'est-ce qu'il vous arrive, avez-vous mangé de la moelle de la charogne ou êtes-vous devenus des zombies musulmans ?

2.Posté par bouamama le 06/06/2012 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous avez troqué votre dignité contre des euro c'est le tribut à payer dans des contrées païennes .

3.Posté par Saber le 06/06/2012 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

2.Posté par bouamama le 06/06/2012 16:52

Confession sans concession d'un imam apostat.

4.Posté par Omar Mazri le 06/06/2012 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est bien d'en parler mais le problème est plus complexe et plus ancien. Chaque jour des Musulmans décédés en France sont mis dans des sacs en plastiques et jetés dans des fosses communes puis incinérés.D'autres sont plombés dans des chappes en béton. Il y en qui sont entérrés selon le rite chrétien. Nous serons interrogés, moi compris, sur le bafouement du droit du mort, par Celui qui a créé la mort et la vie pour nous éprouver

Dans le Fiqh musulman la tombe est le Waqf individuel, le bien inaliénable que chaque musulman possède réellement sur cette terre de passage et d'épreuves. La tombe est inviolable. Dans un pays qui a profané le sacré et nié le divin y-a-t-il place à autre chose que la profanation? Profanation de la vérité, de la foi, de la tombe... La question qui est posée : que faire pour dépasser l'indignation et la dénonciation?

Le CFCM et l'UOIF et autres collectifs sont depuis longtemps dépassés. La Tunisie de Ben Ali faisait l'effort de rapatrier au compte de l'Etat tunisien les tunisiens décédés en France. C'est le paradoxe, un de plus de notre monde musulman en confusion et en contradiction sur ses morts et ses vivants.

Il est temps de produire de l'argent, de la zakat et des fondations de Waqf musulman en France qui se chargent de la défense des droits mortuaires du musulman en attendant que les Musulmans se réveillent et défendent les vivants et leur dignité. Ce Waqf aurait en charge d'acheter, d'entretenir des cimetières musulmans ou d'assurer des partenariats avec les pompes funèbres musulmanes pour le rapatriement et l'enterrement au Maghreb ou en Afrique ou ailleurs.

5.Posté par Zaheer le 06/06/2012 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" M. Mohamed Moussaoui, Président du CFCM, contacté encore aujourd'hui, confirme son entière adhésion donnée à ces aménagements".

humiliation pour une humiliation ce type doit être baffer par une main de maçon...il va vite comprendre que ces cuves en béton, les musulmans n'en veulent pas...

6.Posté par Zaheer le 06/06/2012 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un linceul suffit pourquoi ces aménagements ? Inhumer la dépouille d'un musulman ne demandent pas tant d'efforts ?

7.Posté par ALYTAAHER le 06/06/2012 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salaamu 3alaykum bonjour,
à quand l'inhumation dans les bloc de béton aux cas d'havre de juifs en France !!?

8.Posté par Tunisien le 06/06/2012 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En Tunisie les cuves bétonnés est aussi pratiqué.
Elles sont contraire à la religion mais beaucoup enterrent comme ça.

9.Posté par Zaheer le 06/06/2012 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici les actions que suggère un internaute face à cette mesure éxubérante et couteuse stigmatisant une fois de plus la communauté musulmane qui a encore une fois de plus rien demandé...(ndlr quick hallah et c.nnerie du genre...) :

Révoltant
6 juin 2012 à 12:10
Bonjour,Salam
Je suggère 2 mesures:
- Vote sanction aux législatives anti-UMP
- Envoyer massivement mail pour condamantion et demande Retrait à effet immédiat de la mesure suivie demande d’excuses publiques à la communauté musulmane d’Avignon (Publication journal local)
Adresses :
http://www.interieur.gouv.fr/sections/contact/ministre/ministre
marie-josee.roig@mairie-avignon.com
contact@mairie-avignon.com

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires