International

Le président iranien souligne le rôle important de la Turquie et de l’Iran dans la résolution des problèmes du monde



Vendredi 18 Décembre 2009

Le président iranien souligne le rôle important de la Turquie et de l’Iran dans la résolution des problèmes du monde
Le président iranien au cours de son entretien avec son homologue turc Abdulllah Gül évoquant les nombreux atouts dont disposent les deux pays a précisé que la République Islamique d’Iran et la Turquie ont un rôle important à jouer pour résoudre les problèmes de la région et du monde dans divers domaines.
Le président iranien en marge du sommet sur le climat qui s’est ouvert à Copenhague a déclaré que la Turquie et l’Iran peuvent œuvrer efficacement pour mettre un terme à la poursuite de la dégradation de l’environnement dans le monde.

Le chef d’Etat iranien évoquant l’élargissement des relations entre Téhéran et Ankara a précisé « la nécessité d’utiliser tous les potentiels possibles pour le renforcement des relations et des coopérations bilatérales ».

Le président turc, pour sa part, a souligné la nécessité du renforcement de l’axe Téhéran-Ankara et des liens fraternels qui unissent les deux nations amies, précisant que les coopérations et les relations entre la République Islamique d’Iran et la Turquie dans de nombreux domaines vont dans l’intérêt des deux nations, de la région et du monde.

Un peu plus tôt le président iranien avait dénoncé le capitalisme et l'économie libérale qui sont, selon lui, les principaux responsables du réchauffement planétaire.

"Le capitalisme et l'économie libérale détruisent la nature", a-t-il indiqué, en rappelant que les Etats-Unis, dont la population ne constituait que 5% de celle du monde, consommaient énormément d'énergie, alors que leur budget militaire était comparable à celui du reste du monde.

Il est nécessaire, selon le président iranien, de "créer un nouveau système économique qui s'inspire de la dignité humaine, où la consommation repose sur les besoins réels de l'homme".

"J'espère que cette réunion historique aboutira à un accord efficace et adoptera des décisions concrètes en réponse aux besoins de la communauté internationales", a-t-il conclu.

Les délégués de 194 pays se sont retrouvés lundi dernier dans la capitale danoise pour discuter du changement climatique. La conférence de la Convention-cadre de l'Onu sur le changement climatique (CCNUCC) doit déboucher sur la signature d'un accord censé remplacer le Protocole de Kyoto qui expire en 2012.


Vendredi 18 Décembre 2009


Commentaires

1.Posté par brigitte le 18/12/2009 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Turquie plus Iran, si ses deux grands peuples réussissent une alliance solide, le monde peut être sauvé du nouvel ordre mondial made occident pour un Ordre Mondial mode Orient.

2.Posté par patron le 18/12/2009 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le cher président Ahmadinejad est un grand homme. Il va rester grand et marquer l'histoire.

3.Posté par Selena K le 19/12/2009 05:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ceux qui pensent qu'il y a dans ce monde un camp des méchants et un camp de gentils se trompent lourdement ! Le nouvel ordre mondial est bien plus complexe que l'on ne croit... Que savons-nous des intentions réelles d'Ahmadinejad mis à part ce qu'il dit, qui d'ailleurs est sans contenu, car à plusieurs reprises et de manière récurante il se place en sauveur du monde.. Et que l'Iran joue un grand rôle. Qu'à-t-il fait concrêtement pour le monde ? A part faire comme tous les tyrans de ce monde, passés et actuels : censurer, pendre, torturer, emprisonner, violer, menacer, provoquer, etc. etc... Pour moi d'un côté ou de l'autre, c'est bonnet blanc et blanc bonnet, tous des fous, avec des intentions divergentes.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires