Proche et Moyen-Orient

Le président chinois appelle à résoudre la crise syrienne "au plus vite"


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 13 Août 2018 - 08:06 Les racines de la crise monétaire en Turquie



Jeudi 28 Avril 2016

Le règlement rapide de la crise syrienne est une tâche commune de la communauté internationale, a déclaré le président chinois Xi Jinping.

Lors de la Conférence pour l'interaction et les mesures de confiance en Asie (CICA) qui s'est tenue à Pékin, le 28 avril, le leader chinois Xi Jinping s'est exprimé à propos du conflit armé en Syrie.

"Sur le problème syrien, la tâche commune de la communauté internationale est de régler le plus vite possible la situation (en Syrie, ndlr)", a indiqué M.Jinping.
 

Un conflit armé fait rage en Syrie depuis mars 2011. D'après les statistiques de l'Organisation des nations unies, la confrontation a fait plus de 220.000 morts. L'armée gouvernementale lutte contre différents groupements terroristes dont les plus actifs sont Daech et le Front al-Nosra (branche syrienne d'Al-Qaïda).  
Le discours du numéro un chinois a également porté sur le conflit en Afghanistan. Xi Jinping estime que son pays participe activement au processus du règlement de la situation dans ce pays.

"La Chine espère que l'Afghanistan s'engagera le plus rapidement possible sur la voie de la paix et du développement. Pékin est prêt à contribuer, conjointement avec le monde entier, à la reconstruction pacifique de l'Afghanistan", a-t-il ajouté.
Abordant la question de la conclusion de l'accord sur le nucléaire iranien, le président chinois a souligné le rôle que son pays avait joué dans ce processus.

"La Chine a joué un rôle constructif dans la conclusion de l'accord sur l'Iran et est prête à contribuer à ce que l'accord soit entièrement respecté", a conclu Xi Jinping.
Le président chinois a entre autres exprimé l'espoir que les parties du conflit sur la péninsule coréenne s'abstiendraient de toutes actions provocatrices. Il a appelé à poursuivre la dénucléarisation de la péninsule et à résoudre le problème par la voie du dialogue.

"La Chine applique pleinement la résolution du Conseil de sécurité de l'Onu sur la Corée du Nord, et s'efforce de régler (le conflit, ndlr). Nous ne permettrons pas que la guerre et le chaos éclatent sur la péninsule coréenne. Une telle situation n'est pas dans notre intérêt", a-t-il poursuivi. "Nous espérons que les parties replaceront le plus tôt possible le problème nucléaire de la péninsule coréenne dans le cadre du processus de négociation".
 

Début avril, Pékin a imposé des restrictions commerciales contre Pyongyang: l'importation de charbon, de minerai de fer et d'autres produits de base ainsi que la fourniture à la Corée du Nord de carburant pour l'aviation sont interdites.  
Ces derniers mois, la Corée du Nord a revendiqué une série d'avancées dans ses programmes nucléaire et balistique interdits. En réaction, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté le 2 mars le plus lourd paquet de sanctions anti nord-coréennes depuis 20 ans.

https://fr.sputniknews.com/

 



Jeudi 28 Avril 2016


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires