Croyances et société

Le poème (le visa) qui a fait pleurer le monde arabe [Hicham El Jakh]


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 20 Mai 2018 - 21:52 Salam, Bonjour, Azul Jérusalem

Dimanche 22 Avril 2018 - 01:08 Vatican II - Hérésie juive (vidéo)



Saber
Dimanche 17 Décembre 2017

Le poème (le visa) qui a fait pleurer le monde arabe [Hicham El Jakh]
"les terres arabes sont ma patrie et toutes les arabes sont mes frères" on nous a fait boire l'humiliation jusqu’à plus avoir soif...on nous a fait boire l'ignorance jusqu’à plus avoir soif...nous somme fatigués et de la boisson et du serveur.


Dimanche 17 Décembre 2017


Commentaires

1.Posté par ayah le 17/12/2017 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Magnifique , magique , que DIEU te protège mon fils !!!!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par Mum le 18/12/2017 13:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bof,la ferte d etre arabe seulement ne menera pas a l obtention de quoi que ce soit et mene souvent a l orgueil...fier d etre musulman OK , les arabes d avant n avaient la gloire que parce qu ils suivaient l Islam,

3.Posté par Mum le 18/12/2017 13:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils n ont ete avilis qu en delaissant les preceptes islamiques, accuser les gouvernants est plutot sterile, ILS faut se remettre en question soi meme et sa relation avec ALLAH soubhanhou wa taala

4.Posté par Zaheer le 18/12/2017 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut toujours se rappeler que c'est l'islam qui a unifié les arabes.

5.Posté par Saber le 18/12/2017 22:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si on transpose le raisonnement de certains, ce sont les esclaves qu'il faut blâmer et non pas les maitres au pouvoir autoproclamés.

6.Posté par yukof le 18/12/2017 23:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Mum
oui et non . Se remettre sois en question, mais etre confronté à la corruption institutionnalisé par le gouverneur ...Se remettre sois en question mais etre confronté à la décadence légitimé et défendu par le gouverneur ... au bout d'un moment, les etats lamentables des pays arabes, c'est quand meme les gouverneurs qui en sont responsable

Quand le peuple choisi (Egypte, Algérie), sa décision finis par lui etre volés, par des meme gouverneurs corrompus, qui non seulement ne veulent pas remettre le pouvoir, mais veulent en plus le garder pour maintenir la décadence (qu'est-ce qui empecherai au FLN d'appliquer la charia et de couper l'herbe sous les pieds de ses opposants islamistes ? bah le fait que ses membres ont de l'aversion pour la loi d'Allah ...)

7.Posté par Mum le 19/12/2017 10:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Exclaves?le probleme est bien la....on est devenus esclaves de donya et non plus d ALLAH...on aime la vie plus que les non musulmans,on fait des plus grands peches qu eux entendant que nous avons la religion et sommes doublement responsables De ne pas la mettre en pratique et d en eloigner les gens par notre mauvais comportement...alHassan al Basri rahimauLLAH disait en parlant du gpuvernement d al Hajjaj que c etait in chatiment d ALLAH car les muslims de CE temps suivaient leurs Desirs et passions,on n ordonne plus le bien et n interdit plus le mal ,on en vient meme a aimer le mal plus que le bien et a condamner celui ci. .on se bat sans arret sur Le's questions religieuaes...Il y a du nationalisme dans chaque tribu...Et apres on s etonne qu on aie plus l aide d ALLAH...
Nous sommes un peuple qu’Allah a élevé par l’islam. Donc si nous recherchons la puissance par autre que l’islam, Allah nous avilira. »

(Al-Hâkim dans son livre Al-Mustadrak 3/93)

8.Posté par joker le 06/01/2018 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

excellent poème , je pense que ce qui a crée la decadence du monde arabe et la perte des valeurs de justice , de liberté et d'équité .La religion ne'a rien a voir puisque tout les pays musulmans le sont .
Contrairement au monde occidentale qui d'ailleurs applique la laïcité ( la religion est une affaire personnelle ).
Mais ce qui est flagrant dans les pays musulmans c'est de s'accrocher au pouvoir et ainsi dépérir et au lieu de ramener des idées tout les 5 ans restent en moyenne 20 a 30 au pouvoir ce qui engendre un retard considerable.
Les libertés individuelles et collectifs du coup ne sont plus une priorité qui émancipé les peuples.

Pour essayer de comprendre le phénomène il faut lire le verset 7 de ali imrane.

9.Posté par Saber le 06/01/2018 22:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ibn Khaldun (1332-1406)(732-808)

La souveraineté est décrite par Ibn Khaldun comme étant :
"une fonction noble et satisfaisante, permettant à son détenteur l'obtention de tous les biens et de tous les plaisirs, aussi bien corporels que spirituels ; c'est pourquoi elle fait l'objet d'une concurrence acharnée, et il est rare que quelqu'un la laisse échapper sans qu'il soit vaincu".

Cette souveraineté appartient au plus fort, à celui qui dispose d'un parti fort pour le soutenir.

Cependant l'Etat n'est pas à l'abri de la décadence car les habitants des villes se laissent volontiers aller à la paresse et les gouvernants à la corruption.
L'Etat décadent sera alors à la merci d'un chef nomade puissant qui s'emparera de la souveraineté.

Le nouvel Etat ainsi créé commencera par assurer ses bases, puis prospérera, puis entrera en décadence à son tour, et un nouveau cycle recommencera.

B - Du politique à la religion

La religion a une fonction d'ordre politique.

C'est elle qui permet l'esprit de corps donc le maintien de la souveraineté.
C'est la religion qui permet la cohésion sociale.
La religion est soumise à des déterminants de base qui sont géographiques, économiques, sociaux, historiques.

A chaque phase de l'évolution sociale correspond un comportement religieux.
Et l'esprit de corps se dénature et se dissout en même temps que s'amenuise et disparaît l'esprit religieux.
Mesurez votre audience

10.Posté par joker le 06/01/2018 23:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ibn khaldoun même s'il a été l'inventeur de la philosophie est dépassé aujourd'hui ,les valeurs modernes sont ailleurs .
Justice , les valeurs du travails , la liberté d'expression , l'alternance du pouvoirs, les droits fondamentale de l'homme ...
Les islamistes vivent dans le passé et en plus ne comprennent ni la langue arabe ni le coran.
les rois et chef d'états musulmans sont guidés par l'amour du pouvoir et comment en abuser.
Ils faut une autres generation capable de réfléchir a la modernité et aux valeurs universelles tout en l'adorant dans notre comportement c'est pour cela que dieu nous a crée.Et pas pour vivre dans le passé.

11.Posté par Alami le 12/01/2018 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C’est bien fort dépassé d’unifier une nation sur une base ethnique, au 21ieme siècle, même ceux qui en étaient les initiateurs l’ont délaissé pour une union nationale sur une base de valeurs (d’où la naturalisation entre autres). Joker semble pertinent de souligner que l’effort considérable émanant des gouvernements passés et actuels à maintenir leur pouvoir ont "bloqué" la société civile, au siècle précédant, à la veille de leur indépendance de la colonisation politique.

12.Posté par Saber le 13/01/2018 00:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@joker

Ibn khaldoun est le premier sociologue au sens moderne du terme et non philosophe.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires