ALTER INFO

Le planeur top secret U-71


Dans la même rubrique:
< >


Andrei Terentyev
Mardi 13 Décembre 2016

 

De Russie à New York en 40 minutes
 

    Connu sous le nom U-71, cet avion top secret s’inscrit dans le cadre du Projet 4202 du programme de missiles russes. On ne dispose que de très peu d'informations sur lui. On suppose qu’il peut atteindre des vitesses allant jusqu'à 11000 kilomètres/heure. Ce planeur est aussi dit hyper-manœuvrable et capable d'entrer dans l'espace proche.
 

    Bien que les tests du nouvel aéronef soient toujours en cours, on pense déjà qu’avec ce nouveau type d'arme, la Russie aura un avantage décisif sur les États-Unis en 2025.
 

    Selon Dmitri Rogozine, le vice-Premier ministre : « À la fin du siècle dernier, la course aux armements a donné l'occasion à notre pays de distancer les membres de l'OTAN dans le développement de l'industrie de défense, et de créer des armes de quatrième génération. La cinquième génération, soyons objectif, pour un certain nombre de raisons compréhensibles, en rapport avec l'effondrement de l'Union soviétique, est restée coincée au niveau des bureaux d'études. La tâche en cours de notre industrie de défense est d’améliorer les armes de cinquième génération et de faire un pas dans le futur. Il nous faut travailler sur la sixième et la septième génération. Nous avons déjà des développements de ce genre, et je dois dire qu’ils ont beaucoup de succès. Ce sont des armes radicalement nouvelles, parfois imprévisibles [difficile à imaginer ? NdT]. »
 

    M. Rogozin parlait très probablement de l’avion hypersonique capable d’amener une ogive nucléaire, le U-71.
 

    Des informations sur ce projet ont été divulguées seulement en février 2015. Les responsables du Pentagone ont admis que la nouvelle arme russe pourrait invalider le projet de système de défense antimissile autour de la Russie. Pour aggraver les choses, la nouvelle arme pourrait laisser les USA absolument sans défense.
 

    L'U-71, un avion hypersonique, est équipé d'un système de guerre électronique. Il sera traverser le ciel des USA en quelques minutes, et de désactiver toutes les stations de détection électroniques sur son passage.
 

    D’après l'OTAN, entre 2020 et 2025, jusqu'à 24 avions hypersoniques seront probablement déployés dans l'un des régiments de la 13e Division de Missiles des troupes russes Espace et Missiles, dans la région d'Orenbourg. En partant de cette région, le U-71 pourra atteindre Washington en 45 à 50 minutes, New York en 40 minutes et Londres en 20 minutes. Il sera impossible de le détecter ou de l'intercepter.
 

    Si les forces de missiles stratégiques russes mettent en service des missiles dotés d’ogives hypersoniques d'ici à 2025, ce serait une sérieuse garantie pour la Russie. Les vecteurs hypersoniques russes joueront le rôle de nouvelle carte d'atout dans les négociations avec Washington. Comme le montre l'expérience, on ne peut amener les Étasuniens à négocier qu’en construisant des armes qui effraient le Pentagone.
 

    Il n'est pas secret que la Russie développe aussi des missiles de croisière hypersoniques, capables d’atteindre leurs objectifs [en volant] à basse altitude. Ils seront pratiquement impossibles à atteindre par les systèmes de défense antimissile futurs, car ces missiles sont en fait des cibles aérodynamiques. L’interception n'est possible que dans les limites de 700 à 800 mètres par seconde [2880 km/h]. En outre, l’antimissile devrait être capable de manœuvres difficiles. Pour le moment, l'OTAN n'a pas ce genre de missiles.
 

    Il est à noter que les USA et la Chine développent aussi leur propre avion hypersonique, similaires au U-71 russe. Le développement chinois est connu sous le nom Wu-14. Il s'agit également d'un avion planeur que la Chine n'a testé qu'une seule fois, en 2012. Comme le planeur russe, l’aéronef chinois a pu manœuvrer à la vitesse supersonique de 11000 kilomètres/heure. On ignore toutefois quelles armes portent les avions chinois.
 

    Les réalisations des ingénieurs étasuniens sont bien plus limitées. Il y a plusieurs années, le contrôle du drone hypersonique Falcon HTV-2 a été perdu à la dixième minute de vol, et il s'est écrasé.
 

Pravda.ru, Andrei Terentyev, 6 décembre 2016

Original : www.pravdareport.com/russia/economics/06-12-2016/136359-russian_secret_aircraft-0/
Traduction Petrus Lombard



Mardi 13 Décembre 2016


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires