Coup de gueule

Le philosophe, le journaliste et le conspirationniste.



reopentoulouse@gmail.com
Jeudi 11 Septembre 2008

Le philosophe, le journaliste et le conspirationniste.
Au septième anniversaire des attentats du 11 Septembre, un amuseur public français a contesté la version gouvernementale des Etats-Unis sur ces événements. (1) La France, pays de la liberté, de l'égalité et de la fraternité, a malmené ce citoyen qui n'a fait que poser la problématique de la genèse de la guerre au terrorisme.
La jeune actrice oscarisée Marion Cotillard l'avait précédé quelques mois auparavant. Tous deux durent s'excuser publiquement de leur prise de position en jurant qu'ils ne recommenceraient plus.

Ainsi, l'honneur de la France était sauf, on pouvait se rendormir intellectuellement, le peuple n'a rien à dire. « Circulez, y a rien à voir ! » avait dit une autre comique en son temps.
Mais qu'en pense la ménagère de moins de cinquante ans si chère à nos publicitaires ?
Nous n'en savons rien puisque le canal principal d'information reste la télévision. L'opinion publique n'est jamais sollicitée sur ces débats, elle ne sert qu'à valider des études marketing pour un quelconque produit grand public.

Les journalistes qui ont vilipendé ces deux "conspirationnistes" ne sont pas moins diserts sur l'origine de cette guerre au terrorisme. L'envoie de troupes militaires française en Afghanistan et la mort des jeunes soldats suscitent maintenant quelques interrogations supplémentaires. Cette guerre absurde, menée contre un extrémiste terroriste islamique dyalisé, ne semble pas satisfaire la majorité de nos compatriotes.
On tente de nous convaincre du bien fondé de combattre l'axe du mal, sans évoquer que ben Laden n'est toujours pas inculpé de ces attentats par le FBI (3) et que selon le Général Myers le souci n'est pas de l’attraper. (sic) (4)

La représentation de la pensée philosophique chez Platon, voulait que l'homme s'élève et sorte de sa caverne afin de parvenir à la lumière et atteigne la sagesse, le savoir.(5)
Etant donné que les familles des victimes des attentats du 11 Septembre ont été obligées de faire pression pour obtenir une commission d'enquête, doit-on se demander si le gouvernement des Etats-Unis a réellement voulu faire toute la lumière sur cette tragique journée ?

Le rapport de la commission a conclu que les services de renseignement américains sont responsables de cette faillite malgré les multiples avertissements des services secrets étrangers.

La médiatisation à outrance de cette triste journée fait apparaître que le système d'information a été lui aussi en faillite puisque l'initiative de mener des investigations est venue de simples citoyens américains.

Ils n'ont fait que poser la question "qui sont les responsables de ces attentats ? "
Qui d'autre que les journalistes peuvent collecter, rassembler, vérifier et commenter des faits pour les porter à l'attention du public à travers les médias?(6)
L'affaire du Watergate (7) ne peut que nous rappeler que la mobilisation pour la recherche de la vérité est une noble tâche et qu'un genre nouveau de contestataire existe : le « conspirationiste ».

Le Philosophe.

Quelle est la problématique des attentats du 11 Septembre? Qu'elle en est la portée?
On a voulu mettre en avant le choc des civilisations(8) : l'islam contre le reste du monde. Ben Laden idéologue et chef terroriste aurait voulu porter un coup fatal aux croisés de l'impérialisme américains. Ce renvoi historique au Moyen-Age n'est pas légitime. Ben Laden milliardaire saoudien n'était que le soldat de la doctrine Brejzinski. Ce dernier le recruta afin de précipiter l'URSS dans le conflit Afghan afin de les affaiblir et qu'ils aient eux aussi " leur bourbier vietnamien".

Un article du Nouvel Observateur en 1998 (9) le met en évidence. L'invasion soviétique était un piège tendu par les USA puisque la CIA armait les moudjahidins six mois avant et préparait la provocation guerrière.
Ronald Reagan financera la guerre contre l'Empire du mal communiste avec encore une fois l'aide du milliardaire saoudien. Bush père partagera le conseil d'administration de Carlyle avec la famille ben Laden alors que son fils l'instrumentalisera pour mener à bien la « guerre au terrorisme ».

La question qui nous vient est pourquoi ben Laden est-il devenu le plus grand ennemi des Etats Unis?

Le journaliste.

Les journaux télévisés de TF1 et de France 3 du 11 Septembre nous apprendront que la revendication des attentats émanait du Front de Libération de la Palestine. Cette nouvelle fut démentie bien qu'il n'y ait pas eu d'autres revendications. Ce n'est qu'en fin de journée que l'on apprit que le responsable était Al Qaeda. Devant cette REVELATION les journalistes n'ont posé aucune question sur la rapidité d'identification des terroristes par le FBI, alors que les services de renseignement américains n'avaient pas vu venir l'attaque surprise. Autre fait majeur, le journaliste Guillaume Dasquié fit paraître en avril 2007 un article dans Le Monde (10) expliquant que les services secrets français en savaient long sur les intentions d'Al Qaeda de commettre des attentats sur le sol des Etats-Unis.
En retour, Dasquié fut accusé en décembre 2007 de divulgation d'informations classées secrètes et dut révéler le nom de sa source d'information dans l'administration française.(11) La presse n'est manifestement pas conviée aux secrets d’état. Mais le premier journaliste qui a révélé les incohérences de ces attentats fut Thierry Meyssan. Le jour du 11 septembre 2001, il s'informait de la situation en lisant les dépêches AFP qui tombaient. En les analysant, il s'aperçut que quelque chose n'allait pas puisqu'une dépêche citait deux explosions au Pentagone alors que la suivante parlait d'un crash d'avion. Meyssan n’a fait que souligner les incohérences de la version gouvernementale des attentats et démontre qu'avec l'accumulation d’indices laissés derrière, elle n’est pas crédible à ce jour.

En réunissant les informations et en les comparant, on s'interroge sur l'origine des sources des envoyés spéciaux de New-York et Washington. Les journalistes répètent à l’envie les déclarations des organismes de presse de la Maison Blanche sans les vérifier. Fallait-il leur faire confiance pourtant ? En 2002, Rumsfeld crée l'Office Stratégic Influence qui a pour mission de d’intoxiquer massivement les rédactions des journaux de la planète ainsi que les gouvernements. De ce fait, on a pu accuser honteusement Sadam Hussein d'être responsable des attentats du 11 Septembre et de détenir des armes de destructions massives. L'opposition de Jacques Chirac et de Dominique de Villepin n'y changera rien, la vérité sera connue mais la guerre en Irak se fera.

Comment de tels mensonges ont-ils pu être repris par des professionnels de l'information sans esprit critique ni recul ?

Le Conspirationiste.

La faillite des services de renseignement et la non investigation des journalistes ont poussé les familles des victimes du 11 Septembre à demander une commission d'enquête. Dans le film « Press For Truth » (12) , Paul Thompson, Kyle Hence, Ray Nowosielski racontent l'histoire des « Jersey Girls » trois veuves du 11 Septembre devenues activistes. Le documentaire se base sur les recherches de Paul Thompson, compilées dans son livre « The Terror Timeline » et sur le site internet cooperativeresearch.org(13). Le film retrace principalement les pressions des familles qui ont finalement aidé à la création de la commission d'enquête et montre que 70% des questions soulevées demeurent encore aujourd'hui sans réponse. Ce mutisme général est inexplicable, le mouvement pour la vérité est en marche.(14)

Sept ans ont passé, mais force est de constater que nous ne savons toujours rien de la réalité de ces attaques. Lors d'une interview sur la chaîne italienne "Canale 5", Robert MacIlvaine (15), accompagné par le journaliste et député européen Giulietto Chiesa, sur le plateau du "Constanzo Show", s'exprime longuement sur son expérience douloureuse de père auquel on refuse la vérité sur la mort de son fils. Aujourd'hui, des millions de personnes à travers le monde réclament l'ouverture d'une véritable enquête sur un événement majeur qui a conduit à deux guerres (Afghanistan-Irak) ainsi qu'à la réduction de nos libertés au nom de la sécurité.(Patriot Act) (16)

Le seul canal de liberté d'expression qui nous reste est internet. Toutes ces voix qui n’étaient pas entendues, peuvent maintenant s'exprimer.
Le site internet Patriot Questions (17) recense 1460 personnes qui doutent de la version gouvernementale des attentats du 11 Septembre. On trouve militaires, des ingénieurs et architectes, des avocats et des responsables politiques de toutes les nations. Sans oublier le député Européen Giulieta Quiesa (18) et le député japonnais Yukihisa Fujita (19). Toutes ces persnnalités exigent elles aussi la vérité.

Maintenant, l'information n'a plus de barrière et commence à inquiéter les journalistes et décideurs de ce monde. « Conspirationistes » : tel est le nom dont on nous affuble. Il n'y a pas plus de conspirationnisme que de vérité sur ces attentats. Nous ne faisons que poser des questions qui dérangent.

Les résistants de la deuxième guerre mondiale étaient traités de terroristes par la Gestapo. Doit-on en conclure que nous représentons une menace de Paix pour les intérêts de l’industrie de l’armement et grands patrons des médias ?
Si nos détracteurs veulent bien faire le travail de recherche des familles des victimes sur les attentats du 11 Septembre et des « conspirationnistes », peut-être un jour aurons-nous une nouvelle enquête.(20)




Samedi 13 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par PROXY le 11/09/2008 20:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce qui m'a le plus secoué ces derniers jours c'est la levée de boucliers de journaux comme "libe" "nouvel obs" etc..un vrai concert de pleureuses! haro sur jm bigard!! on dirait la presse nord coreenne ou sovietique du temps de brejniev!
j'ai ensuite ete estomaqué par laurent ruquier qui le lendemain declarait ,en mon nom et au nom de tous les bipedes qui ont entendu la declaration de bigard, que nous etions (les auditeurs) "choqués". EH MR RUQUIER NOUS NE SOMMES PAS CHEZ MUGABE NI DANS UNE REPUBLIQUE BANANIERE!

2.Posté par UN RÉVOLTÉ le 11/09/2008 23:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

« EH MR RUQUIER NOUS NE SOMMES PAS CHEZ MUGABE NI DANS UNE REPUBLIQUE BANANIERE! »...

Ah bon??????

3.Posté par Onoée le 12/09/2008 02:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais monsieur PROXY, nous sommes Bien dans une répuBlique Bananière et une des meilleures...
quand Bien même cela va être notre pire...
Je ne vois pas la différence entre MugaBé et SarkoBé. Mais vous, oui ???
Ruquier est ce qu'il est surtout s'il est de gauche... Quant à Bigard, il a avoué ce qu'il était : un Bon petit nègre dans le noir profond d'un confessionnal !

Quant à Brejnev et Bush, vous voyez, vous, une réelle différence ? Goulag ou Guantanamo ?

Il est vrai que lorsqu'on haBite proxyma du Centaure on peut avoir quelques proBlèmes de vision au sujet de notre Bien sinistre Terre où tout le monde de partout se fait rouler dans la farine par tous ceux qui dirigent les cheptels terriens !

4.Posté par parousnik; le 12/09/2008 03:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La lutte pour la vérité sur les événements du 11 septembre 2001 doit continuer et continuera car si nous lachons ce lien la démocratie sombrera dans les abysses du néo-féodalisme...et la terre redeviendra plate et le reste avec.

5.Posté par Ferlinpimpim le 12/09/2008 08:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si nous en doutions encore, cette affaire prouve l'absence de démocratie dans ce pays.

Le nouveau Reich est mondial, omniscient et omniprésent. Déjà, la guerre d'internet à commencée. La vague de censure de l'été le prouve (sites d'information attaqués, des centaines de vidéos censurées).

S'ils attaquent, c'est qu'ils sont menacés, c'est que nous avons raison de douter, de chercher et de diffuser. Comme dans toutes les guerres, il y aura des larmes et du sang.

Courage.

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires