Proche et Moyen-Orient

Le mouvement Tamarod, l’Akazu égyptienne qui importe le scénario rwandais en Egypte…


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 13 Août 2018 - 08:06 Les racines de la crise monétaire en Turquie


Quelques mois ont suffi aux génocidaires rwandais pour commettre l’un des génocides les plus atroces[1]. Radio des Mille Collines, la radio de l’organisation génocidaire Akazu , est tristement célèbre pour avoir donné sur ses ondes le signal du début du génocide, la fameuse phrase répétée des jours durant : « Abattez les grands arbres ».


Chahid Slimani
Lundi 19 Août 2013

Le mouvement Tamarod, l’Akazu égyptienne qui importe le scénario rwandais en Egypte…
La ressemblance avec le scénario déclenché par le mouvement suspect Tamarod est assez frappante. Comme au Rwanda, après le coup d'État militaire du 3 juillet 2013 en Égypte[2], avec le soutien de l’armée, un mouvement dit « patriotique » va tout simplement se charger de « liquider » tous les « Frères musulmans », les Tutsis du Rwanda. Les Frères musulmans ne sont pas seulement les quelques dirigeants enlevés et séquestrés mais des millions d’Egyptiens qui vont devoir se protéger, car le signal du début du génocide a été vraiment donné par les médias égyptiens officiels hier. Le fameux appel du général El Sissi n’était que le premier acte.

1. « Abattez les grands arbres », « Tuez tous les cafards »…

Au moment où le monde entier est sous le choc après l’horreur des massacres[3] commis par le régime putschiste au pouvoir, que l’Egypte est isolée sur la scène internationale et que les plus futés des putschistes comme Mohamed El Baradei quittent le navire, les médias égyptiens officiels transmettent ouvertement des appels à la guerre civile en Egypte.

Le mouvement fasciste d’opposition « Tamarod » soutenu et financé par les Saoudiens, les Emiratis, le général Ahmed Chafik et les richissimes hommes d’affaires de l’ère Moubarak comme le milliardaire copte Naguib Sawiris, appelle ouvertement à la guerre civile en Egypte. Inassouvi du carnage qui a coûté la vie à des centaines de vies innocentes, ce mouvement de façade continue d’exécuter le plan de ceux qui veulent le chaos et la perte de l’Egypte.

Un appel à former des « milices populaires pour aider l’armée à purifier l’Egypte des Frères musulmans » est diffusé par des médias et des sites internet égyptiens. Un étrange appel au « peuple de prendre les armes » circule depuis hier. Mais quelles armes ? Les Egyptiens ne sont pas armés, qui va les armer ? Ou qui les a armés pour les faire sortir dans les rues ?

Pourquoi le régime en place a décidé de brûler des églises le même jour des massacres ?

Alors que les Frères musulmans se préparent aujourd’hui à enterrer leurs morts après la prière du vendredi et appellent les Egyptiens honnêtes à les soutenir pacifiquement, le ministre de l’intérieur a révélé hier avoir donné l’ordre à la police de tirer à balles réelles. Au même moment le mouvement Tamarod et des « journalistes » apparaissent sur les médias pour appeler les baltajiyas à prendre les armes et sortir dans les rues.

2. Pourquoi il faut soutenir les Frères musulmans ?

Je ne peux que saluer la retenue légendaire des Frères musulmans incités à la violence depuis plus de 80 ans mais qui refusent ce piège sans lendemain et continuent d’appeler à l’action pacifique. Mais jusqu’à quand ?

Le régime putschiste a enlevé et séquestré tous les dirigeants historiques des Frères musulmans, ne laissant que la jeune génération de dirigeants moins expérimentés et qui finiront bien par céder à la colère, à la vengeance et donc à la violence. Le scénario de la guerre civile a été très bien tissé.

Nous ne savons pas de quoi l’avenir de l’Egypte est fait, mais pour l’histoire et la mémoire, notons que les Frères Musulmans ont subi une terrible injustice et humiliation et qu’ils ont refusé la violence et la guerre civile jusqu’au bout, contrairement aux opposants au seul président égyptien légitime Mohamed Morsi, qui ne cherchent depuis le début que l’affrontement et le sang. Notons aussi et surtout que les Saoudiens et les Emiratis ont été les premiers à soutenir ce chaos. Un très mauvais signal. Par conséquent, notre soutien est et sera inconditionnel aux Frères musulmans et aux Egyptiens qui soutiennent la légitimité et le retour du président élu démocratiquement, le docteur Mohamed Morsi, Allende du printemps arabe…

Et l’Histoire nous jugera tous.

[1] Génocide au Rwanda qui a causé la perte de plus de 800.000 personnes, des Tutsis en majorité, entre le 6 avril et le 4 juillet 1994.

[2] Lire « L'Egypte après Morsi selon Joschka Fischer… »

[3] Lire « Etat d’urgence et massacres en Egypte : le retour de l’Egypte de Camp David… »


Lundi 19 Août 2013


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires