Lobbying et conséquences

Le monde otage des lobbies


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 12 Septembre 2018 - 02:00 Produire la dépression suivante



Salim Metref
Vendredi 31 Mai 2013

Le monde otage des lobbies
La France profonde exhibe sa colère. Le front social s’embrase et la contestation se déploie sous différentes formes. A Paris, une manifestation de grande envergure se déroule, rassemble plus d’un million de personnes, exige l’abrogation d’une loi qualifiée de scélérate, affirme la défense de la famille, socle de toute civilisation, et scande : On ne lâchera rien ! Jamais !
La gauche au pouvoir, mais aussi la droite dite parlementaire et à sa manière  lorsqu’elle est elle aussi en situation de responsabilité,  divise l’opinion française plus qu’elle ne la rassemble, malmène ses convictions plus qu’elle ne les respecte et déchire le consensus social sous le diktat des différents lobbies qui la structurent en profondeur. Le peuple français continue de vivre les effets d’une crise économique aigue, du chômage et des émeutes urbaines. L’expédition du Mali, le débat récurrent dit sociétal et les différents projets inscrits dans l’agenda à venir ne seront probablement pas d’un grand secours et ne suffiront pas à endiguer la colère d’une opinion qui s’impatiente. Le pouvoir d’achat s’effondre et la population exaspérée se sent déjà flouée  par une gauche qu’elle a porté au pouvoir et qui n’apporte toujours pas les véritables réponses aux seules préoccupations qui vaillent, l’emploi qui se raréfie, la santé qui se dégrade  et l’éducation qui vacille.

L’ambiance n’est plus bon enfant et un climat insurrectionnel et pré révolutionnaire se met déjà en place. Un nouveau mai 68 est déjà en gestation. Il sera conservateur celui-là. Il  proclamera et portera le triomphe des valeurs de la famille, de l’école et du respect et de la défense de la patrie. 
Les partis politiques dominants se bureaucratisent à droite et s’embourgeoisent à gauche. Ils sont  dépassés à leurs extrêmes mais aussi dans leur sphère d’influence par de larges franges d’une population qui s’organisent de façon autonome, refusent la récupération et affichent clairement leur indépendance.

A coté de cela et à peine la tempête Cahuzac apaisée à gauche, voilà que le vent du scandale qui se lève de nouveau cette fois-ci à droite et qui dévoile sur le devant de la scène le fabuleux pactole concédé, dans un contexte d’austérité et en guise d’indemnisation,  à Bernard Tapie par des juges arbitres soupçonnés, semble-t-il, «de concussion » et une Présidente du F.M.I, ancienne ministre de l’économie du Président Sarkozy, soupçonnée, elle, «de corruption et d’abus de biens sociaux » et qui risque de quitter précipitamment, comme l’aura fait son prédécesseur brillant économiste victime de ses propres frasques et déambulations newyorkaises, une institution financière qui n’acceptera peut-être jamais plus de confier ses destinées à un ancien ministre français.
Et pendant qu’aux Etats-Unis et en Europe apparaissent déjà les signes précurseurs de la révolution conservatrice et sociale qui se produira sans doute à l’insu des organisations politiques connues, devenus obsolètes,  les gouvernements occidentaux continuent, paradoxalement et sous la pression de leurs différents lobbies, de s’inviter avec armes et bagages, partout ailleurs mais notamment dans le monde musulman, pour y combattre tout ceux qui revendiquent juste le droit de vivre en paix chez eux et dans le respect de valeurs qui depuis des siècles fondent leur socle civilisationel.

En Algérie, les initiatives politiques continuent de faire cruellement défaut, sont absentes ou tardent à se révéler et ce bien que la société civile bouillonne d’intelligence, d’imagination et d’initiatives. Le pouvoir d’achat n’est pas plus brillant qu’ailleurs, le front social est toujours en surchauffe et les algériens les plus humbles se contenteront  encore une fois du choix de la privation et de l’abstinence. Mais il y a dans l’air comme une espérance qui renaît. Celle qui consiste à ne jamais désespérer de changements remis toujours à plus tard mais qui inéluctablement s’accompliront !  


Vendredi 31 Mai 2013


Commentaires

1.Posté par Paraclet le 31/05/2013 23:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une seule solution la vraie démocratie, le peuple au pouvoir par le tirage au sort entre autre. Seule une constitution rédigée par des citoyens pourra nous protéger des prostitutions lobiyiques. lobby= pot de vin
n'attendons pas que les politiciens professionnels de parti qu'ils s'occupent de nous.
Voici un site pour se libérer de l'illusion "démocratique " démocratie= tirage au sort
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/
b[Appel qui s'occupera de traduire en arabe ce site salutaire pour les pays du printemps arabe

2.Posté par daniel paul le 01/06/2013 08:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce monde, pour moi , a commencé il y a déjà des milliers d'années, le jours ou une personne a voulu ce que un autre avait et lui pas...tentative d’échange pour gagner plus , puis vol violent ,puis esclavage etc etc....
Ce monde effrayant de bêtise et de malhonnêteté, dirige par des criminels, des bandits , a commencé dans un cerveau, des cerveaux ,et de fil en aiguille dans un interminable écheveau de causes et d'effets on en arrive a aujourd'hui ou des hommes avec assez de biens et de pognon pour vivre 10 000 vies de sagesse, en veulent encore plus..ce qui veut dire que même avec un absolu contrôle de cette planète des gens,des choses ,des animaux etc bien sur ce ne sera pas encore suffisant....car notre cerveau est.....très malade et pour moi en voie de ...désintégration d’où l’Alzheimer peut être ? désintégration sous la douleur de ne pas vivre qui est devenu le lot commun de tous..sauf rares exceptions peut être, mais ça je ne sais pas.
L ' Ignorant dirige d'autres ignorants...OK mais ignorant de quoi ? je dirais de la nature de la pensé, de l'analyse, du fonctionnement mécanique , automatique de la partie infime du cerveau que nous utilisons au dépend de tout le cerveau, ignorance des vrais motifs cachés qui nous poussent à détruire soi même et les autres dans un suicide lent etc etc sujet énorme de toute une vie en fait..on ne l'aborde honnêtement JAMAIS...sauf exceptions ..

Il est apparu ici et là des personnes ayant apparemment saisies une partie de nous même,en contact avec "autre chose" , une "capacité" que nous n'avons plus...
mais est ce que leurs mots peuvent guérir les autres ? les mots étranges sont devenus rituels ,le sens est il perdu ? mais ou est la dimension universelle du message , est elle au delà des mots ,en chacun ,quelque part enfouie sous des tonnes de désirs inassouvis et pire encore inconscient du cerveau superficiel ,des peurs , etc etc
Je ne sais même pas ce qui me pousse a faire ci ou ça...
ignorant nous sommes ...de nous mêmes....on peut parler d'atome sans jamais en voir un seul..mais de soi même...qu'a t' on à dire ?

3.Posté par daniel paul le 01/06/2013 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La pseudo démocratie commença par l’assassinat de Socrate ce qui aurait du mettre le puce à l'oreille de au moins une personne, et bien pas du tout...
chaque humain espère en prendre un max sur ce qui est fabriqué par un groupe, tout si il peut...voila résumé l'économie ,quand aux pseudo valeurs , chaque "je" veut faire tout ce qui lui chante ,ce qui en soi ne pose pas de problèmes si cela n'implique pas d'utiliser les autres avec violence, mais ce que chaque "je" veut implique toujours pour nos esprits bornés et étroit d'utiliser les autres..y compris de les tuer le cas échéant..

au stade de dégénérescence on on en est, je pense que le remplacement du cerveau reste la dernière option....

4.Posté par daniel paul le 01/06/2013 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Enfin, le probleme de la planète n'est peut être pas différent de un de mes problèmes avec lequel je ne sais quoi faire donc que je ne sais ps du tout régler pour aller au delà !!!

je m'explique, je ressens une sorte de souffrance,de langueur monotone et pénible, je sais vaguement que quelque chose ne va pas etc etc.... je veux m'en débarrasser par une solution quelconque....qui n'aura aucun lien avec la racine du probleme ,jamais ...car je ne saisis pas du tout l'origine du probleme...alors je courre après n'importe quelle échappatoire en espérant que le probleme..............ne soit plus là...
hélas non seulement il est toujours là mais semble en général amplifier....pour ce que j'en ai vu , vécu, le probleme est maintenant totalement dans une zone non atteignable par notre "cerveau superficiel d'analyse technique et pratique "..cerveau indispensable aussi bien sur pour l'aspect survie du corps....
Plus on s'enfonce dans les sciences complexes à base de mathématique, dans les techniques lourdes en besoin énergétiques, plus on s’éloigne de la racine de la "faute" commise par une partie de notre cerveau...

Vivre était le miracle...........

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires