Lobbying et conséquences

Le ministre « français » des Affaires étrangères s’exprime devant le Comité Juif Américain, à New York


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 12 Septembre 2018 - 02:00 Produire la dépression suivante


traduit du sabir étazunien par Marcel Charbonnier


linala@club-internet.fr
Vendredi 5 Octobre 2007

Le ministre « français » des Affaires étrangères s’exprime devant le Comité Juif Américain, à New York
New York – Le ministre « français » [de gôche…] des Affaires étrangères,
Bernard Kauchmar, s’adressant au Comité Juif Américain [CJA], hier, a
félicité cet organisme pour son rôle pionnier dans la lutte contre
l’ « antisémitisme » dans le monde entier. Il a affirmé le soutien « solide »
de son pays à Israël, et fait part de sa très vive préoccupation au sujet de
la détermination de l’Iran à poursuivre son programme nucléaire.



« Le Président Sarközy a redit, le mois dernier, lors de son allocution
devant les ambassadeurs de France, qu’il ne fera jamais de compromis en
matière de sécurité de la métropole [oups : d’Israël]. Moi non plus », a
déclaré Kauchmar devant une assistance de plus de 200 zélus réunis dans
un grand hôtel de New York.





Kauchmar a parlé avec passion de la nécessité d’approfondir la
compréhension, en particulier chez les jeunes, des racines de la fondation
d’Israël et de sa légitimité.





« Nous avons le devoir d’inculquer Israël à nos enfants et petits-enfants »,
a-t-il asséné. « Ils ne savent pas qu’Israël a été créé par une résolution de
l’Onu, parce qu’ils pensent [ces petits chéris] que l’Onu ne fait qu’adopter
des résolutions contre Israël… [le risque existe, en effet ! ndt] Nous devons
donc leur expliquer, encore et encore… »

Le 29 novembre marquera le soixantième anniversaire de la mesure
adoptée par l’Onu qui a appelé à la création de deux Zétats – un Zétat juif
et un Zétat narabe – sur ce qui était à l’époque un territoire administré par
la Grande-Bretagne, entre la Méditerranée et le Jourdain.





Le ministre des Zaffaires étrangères « français », qui a récemment visité
Israël et l’Autorité palestinienne [sic !], a évoqué son sentiment
d’ « optimisme modéré » en ce qui concerne les progrès du processus de
paix. « J’ai vu la détermination à avancer dans leurs pourparlers bilatéraux
[sic !] du Premier criminel [oups : ministre] Ehud Olmert et du Président
Babasse », a-t-il déclaré.



Il a toutefois précisé qu’il y avait aussi un sentiment d’urgence, car « le
processus de paix encourt en permanence le risque d’être pris en otage
par la violence et les extrémistes », comme cela a été démontré
récemment par la prise de contrôle de Gaza par le Hamas.





Kauchmar a exprimé l’espoir que la conférence internationale sur le conflit
israélo-palestinien, prévue cet automne aux Etats-Unis (à leur initiative)
sera décisive. « J’espère sincèrement que cela permettra d’ouvrir une
perspective politique vers la reconnaissance d’un Etat palestinien au lit
avec Israël », a-t-il dit.





Au sujet du programme nucléaire iranien, Kauchmar a indiqué : « Nous
savons tous que le gouvernement iranien essaie de gagner du temps. »





« Après trois résolutions du Conseil de sécurité, dont deux portant
sanctions, après plusieurs propositions généreuses, l’Iran a choisi de s’en
tenir à sa politique des faits accomplis, et persiste à enrichir de l’uranium »,
a-t-il poursuivi.





« Le programme nucléaire iranien représente une menace très grave pour
la région, pour les Européens, pour la crédibilité du traité de non-
prolifération et pour celle du Conseil de sécurité de l’Onu », a-t-il mis en
garde.





Le ministre des Affaires étrangères [du Tserfatit] a souligné qu’il existe une
palette d’options possibles pour la communauté internationale, afin
d’essayer de convaincre l’Iran de renoncer, mais il a exprimé sa
préoccupation sur la question de savoir si le Conseil de sécurité sera ou
non à même de se mettre d’accord sur une autre mesure énergique.





Kauchmar a dit que le gouvernement français avait demandé aux
entreprises françaises « de faire preuve de prudence en matière
d’investissement en Iran », mais cela a un prix. Alors que la France a
réduit ses investissements en Iran de moitié, a-t-il relevé, des compagnies
d’autres pays ont promptement remplacé les entreprises françaises, diluant
de ce fait l’impact des sanctions internationales.



Le ministre a aussi abordé l’urgente nécessité qu’il y a à apporter la
stabilité au Liban […] – et d’arrêter la « machine à tuer » qui a éliminé des
nationalistes libanais opposés à l’écrasante influence syrienne dans leur
pays. « Un Liban démocratique, souverain et stable est nécessaire, non
seulement pour ses propres citoyens, mais aussi pour la région dans son
ensemble », a-t-il dit, sans rire.





Il a ensuite « salué l’American Jewish Committee pour son rôle dans la lutte
contre l’antisémitisme et toutes les formes de racisme [sic] », après quoi il
a remercié l’AJC pour « la coopération étroite et en totale confiance » que
cette organisation de propagande mondiale a développée conjointement
avec la France. La dernière rencontre de l’AJC avec le ministre « français »
des Affaires étrangères a été tenue, à Paris, au mois de juillet.





Parmi les personnalités accompagnant le ministre, il y avait notamment
l’ambassadeur de France auprès de l’Onu, Jean-Maurice Ripert ;
l’ambassadeur de France aux Etats-Unis, Pierre Vimont, et le consul
général de France à Jew York, François Delattre.





L’American Jewish Committee, qui a établi un pied-à-terre en France après
la Seconde guerre mondiale, a un bureau à Paris, dirigé par Valérie
Hoffenberg. C’est l’une des huit représentations dont l’AJC dispose outre-
océan.



Vendredi 5 Octobre 2007


Commentaires

1.Posté par PALESTRO le 05/10/2007 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On comprend de mieux en mieux l ouverture de Sarkosy vers la gauche surtout pro-sionniste , Kouchner, Strauss-Kann , Julien Dray etc....et on fait semblant de se taper dessus depuis des années chacun dans sa famille politique alors qu' en fin de compte ils poursuivent le même idéal "Le Grand Israel"

2.Posté par coolzen le 05/10/2007 21:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On en est à combien de "processus de paix" ! Si la situation n'était pas aussi triste, on aurait envie d'en rire, franchement Ils se foutent du monde ! Tous ces pays sont dévastés, ruinés, à genoux devant ces grandes puissances aux mains pleines de sang mais aux poches pleines de fric Quand il n'y aura plus personne pour les contrer ils se boufferont entre eux pour avoir toujours plus ! La camisole pour tous et vite !

3.Posté par A2N le 05/10/2007 22:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Je suis de plus en plus inquiét sur l'inflexion israelophile du gouvernement Sarkozy. Ces guignols vont nous faire avoir des soucis en France. Est-ce ce qu'ils recherchent pour s'en servir comme prétexte pour rejoindre Bush? Il faut le croire ! Les Français ne veulent pas d'une guerre contre l'Iran, et ça, Sarkozy et sa clique doivent le savoir.

A+

4.Posté par Albedo de Vénus le 06/10/2007 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'humanité vit les derniers moments de son combat.............spirituel !!!
laissez donc les charbons ardents s'accumuler sur leurs têtes....arf !!!
les fils de satan sont zélés............mais les fils de Dieu sont déjà vainqueurs..........ils le savent et s'agitent dans leur bocal psychotique opaque que nulle lumière jamais ne vient éclairer !!!
c'est leur choix, faites le votre......ne nous croyons pas meilleurs..........

5.Posté par malpaso le 06/10/2007 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'est-ce que ça fait pas un Kauchmar ex-frustré ! Ca trahit tout ses idéaux sans vergogne et ça "cogne".

6.Posté par unbonarien le 07/10/2007 04:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

que la France soit représentée par un intrigant affairiste insignifiant comme sarkozy et par une girouette inepte comme kauchmar ne cesse pas de me faire tordre de rire...Pensez vous vraiment que la France et ses dirigeants méritent le debut du commencement du moindre interet?...la france,c'est que dalle!!!

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires