Conspiration

Le gouvernement des Etats-Unis impliqué dans les attentats du 11 septembre ?


Le 1er mai 2011, quatre-vingt commandos des forces spéciales US exécutaient Oussama ben Laden dans sa tanière au Pakistan. Manifestations de joie à New-York lorsque Barack Obama a annoncé la mort du terroriste. « Justice a été faite » déclarait le président sur les antennes. Pourtant, certains responsables de la tragédie du 11 septembre courent toujours.


Grégoire Lalieu
Jeudi 12 Mai 2011

Le gouvernement des Etats-Unis impliqué dans les attentats du 11 septembre ?
Des cadres dynamiques virevoltent gaiement sur le chemin du travail. Carpette sous le bras, une famille épanouie emménage dans une banlieue paisible et verdoyante alors qu’un gamin à bicyclette distribue les journaux avec entrain. Ailleurs, un jeune couple se jure fidélité sous le regard myope mais attendri de mère-grand. Et sous un soleil resplendissant, des citoyens de tous horizons, exaltés par l’ivresse patriotique, hissent la bannière étoilée, l’étendard de cette nation où tout peut réussir. « Le Jour se lève à nouveau sur l’Amérique. »
 
Après la tourmente des années 70, son choc pétrolier, sa crise économique, sa révolution iranienne et son invasion soviétique de l’Afghanistan, il fallait bien un slogan mielleux et un spot de campagne tout aussi sirupeux pour que le candidat Reagan rassure les citoyens des Etats-Unis.
 
Trente ans plus tard, des travailleurs sans-emploi s’agglutinent aux portes des bureaux de chômage. Les banlieues chatoyantes ont laissé place à des terrains vagues où s’amoncèlent les expropriés victimes des subprimes, sorte de bidonvilles où le bambin à bicyclette ne s’aventure pas pour distribuer les journaux.
 
Pourtant, avec l’annonce de la mort d’Oussama ben Laden, il semble que le jour se lève à nouveau sur l’Amérique. La foule amassée autour de Ground Zero parait empreinte de cette même euphorie béate qui animait les clichés sur pattes du clip reaganien. L’Axe du Bien a triomphé du mal incarné, l’ennemi public numéro un est mort et immergé. 
 
Mais au risque de jouer les trouble-happy-end, il serait peut-être bon de souligner que la saga de la guerre contre le terrorisme ne peut se conclure avec la mort du méchant à la fin. En effet, pour certains responsables de cette tragédie moderne, justice n’a pas encore été faite. Pire, ils poursuivent tranquillement leur folie meurtrière du côté de la Maison Blanche et du Pentagone.
 
 
Les différentes vies de ben Laden
 
Il ne sera pas ici question de savoir si les attentats du 11 septembre sont une opération montée de toute pièce par la CIA. Certes, la version officielle comporte de nombreuses zones d’ombre qui alimentent le soupçon. Cependant, comme le remarquait Jean Bricmont sur notre site, organiser un tel attentat sous faux pavillon impliquerait un trop grand nombre de personnes à divers échelons des institutions US pour pouvoir garder le secret.
 
Difficile donc de faire la lumière sur les mystères du 11 septembre tout comme sur ceux qui planent autour de la mort de ben Laden. Selon un journal pakistanais, le célèbre terroriste aurait succombé à des complications pulmonaires en décembre 2001. Six ans plus tard, Benazir Bhutto, alors Première ministre du Pakistan, indiquait dans une interview que le célèbre terroriste était mort. Et aujourd’hui, Barack Obama nous annonce son exécution mais pas de cadavre donc pas de crime. Il faudrait simplement croire le président des Etats-Unis sur parole, ce qui demande un certain effort.
 
 
Mais finalement, le fait que ben Laden était vivant ou pas n’est pas le plus important. Tout comme le fait de savoir quel rôle a pu jouer l’administration Bush dans les attentats du 11 septembre. Certes, si conspiration il y a eu, il serait utile que la vérité éclate au grand jour. Mais si nous avions eu la preuve irréfutable que les attentats du World Trade Center avaient bien été commis par Al-Qaïda et uniquement par Al-Qaïda, qu’auraient fait les instigateurs du 11 septembre ? Se seraient-ils inclinés devant les campagnes guerrières du chevalier Bush ? Auraient-ils applaudi à l’invasion de l’Afghanistan ?
 
En fait, soit on adhère aux théories du complot et la responsabilité des autorités US est d’une infamie évidente. Soit on s’en tient à la version officielle, celle rapportée par les dirigeants politiques, matraquée par les médias de masse et largement répandue auprès de l’opinion publique. Or, dans ce deuxième cas, la responsabilité du gouvernement des Etats-Unis dans les attentats du 11 septembre prend une autre forme mais reste engagée. Il suffit de démystifier les diatribes sur le soi-disant choc des civilisations, replacer les événements dans leur contexte historique et analyser les enjeux tant du côté des attentats que de la guerre contre le terrorisme.
 
 
 
Il était une fois, le choc des civilisations
 
Depuis dix ans maintenant, dirigeants politiques, professionnels du storytelling et autres griots médiatiques nous content l’histoire de ce fanatique religieux parti en guerre contre les valeurs progressistes que représentent les Etats-Unis.
 
Le soir du 11 septembre 2001 déjà, le président Georges W. Bush jetait les bases de l’interprétation qui devait prévaloir  : « Aujourd'hui, nos concitoyens, notre mode de vie, notre liberté même ont été attaqués dans une série d'actes terroristes meurtriers et délibérés. (…) L'Amérique a été visée parce que nous sommes la lanterne de la liberté et des opportunités dans le monde. Et personne n’empêchera cette lumière de briller.  » Le président poursuivait sur une note religieuse : « Ce soir je vous demande de prier pour toutes les personnes affligées, pour les enfants dont le monde est brisé (…). Et je prie pour qu’ils soient soulagés par une puissance plus grande que nous dont nous parle le psaume 23 : “Bien que je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal car tu es avec moi. »
 
Le 20 septembre 2001, Georges W. Bush popularisait le concept du choc des civilisations sur les antennes de la planète : « Ce n'est cependant pas toutefois le combat de la seule Amérique. Ce qui est en jeu n'est pas seulement la liberté de l'Amérique. C'est le combat du monde entier. C'est le combat de la civilisation. C'est le combat de tous ceux qui croient au progrès et au pluralisme, à la tolérance et à la liberté. »
 
Presque dix ans plus tard, le 1er mai 2011, Barack Obama clôturait l’épopée dans la même veine, commentant l’exécution sommaire de ben Laden en ces termes : « Rappelons-nous que nous pouvons accomplir ces choses non pas seulement pour des raisons de richesse ou de puissance, mais à cause de ce que nous sommes : une seule nation bénie de Dieu, indivisible et vouée à la liberté et à la justice pour tous. »
 
A notre gauche donc, la lanterne des opportunités, l’Amérique libre, le monde civilisé qui récite des psaumes pour les enfants brisés. Et à notre droite ? Oussama ben Laden, le champion de l’obscurantisme, le barbare fanatique, le Dark Vador de l’islam, qui hait l’Occident parce que l’Occident est l’Occident.
 
Le problème est que cette version des faits qu’on nous a servie ne correspond pas à la réalité. Oussama ben Laden était-il un terroriste coupable d’actes ignobles ? Bien-sûr. A-t-il agi parce que l’American Way of Life lui était insupportable ? Certainement pas.
 
 
 
L’ennemi public numéro un
 
Oussama ben Laden est issu d’une des familles les plus fortunées d’Arabie saoudite. Au début des années 80, avec l’appui indirect de la CIA et des services de renseignements saoudiens, il participe au recrutement de moudjahidines pour combattre les troupes soviétiques en Afghanistan. L’opération est un succès : les Etats-Unis voulaient offrir à l’URSS son Viêt-Nam et, après dix ans de combats stériles et dispendieux, Moscou retire ses soldats du bourbier afghan.
 
Kalachnikov sous le bras, ben Laden retourne alors en Arabie saoudite où la tension est palpable. En effet, Saddam Hussein, criblé de dettes suite à la guerre contre l’Iran, a envahi le Koweït. Le petit émirat pétrolier est l’un des plus importants créanciers de l’Irak. L’autre grand bailleur de fonds de Saddam, c’est l’Arabie saoudite.
 
Ben Laden propose alors aux dirigeants saoudiens de lever une armée pour combattre les soldats irakiens qui portent la menace aux frontières du royaume. Les Saoud refusent mais autorisent l’armée US à stationner en Arabie saoudite dans le cadre de l’opération Tempête du Désert. En réalité, le risque d’une attaque irakienne est très faible. Par contre, en récupérant le Koweït (que les colonialistes britanniques lui avaient enlevé), l’Irak deviendrait le premier producteur de pétrole au monde. Ni l’Arabie saoudite, ni les Etats-Unis ne peuvent l’accepter.
 
La présence de soldats US sur le sol saoudien soulève une vague de protestations dans le royaume : la population apprécie très peu que des boots infidèles viennent souiller les terres saintes de l’islam. Beaucoup de citoyens ne comprennent pas non plus pourquoi le régime est incapable de se défendre seul alors qu’il a dépensé sans compter ses pétrodollars dans l’achat de matériel militaire. De son côté, Oussama ben Laden est furieux, dénonce la corruption du régime et les sanctions imposées à l’Irak qui causent des milliers de victimes.
 
Comme le souligne Mohamed Hassan dans Comprendre le monde musulman, un livre d’entretiens à paraître en septembre 2011 chez Investig’Action, ben Laden est un homme pieux qui utilise la religion pour mobiliser les masses et confronter la famille royale. Il demande, par exemple, pourquoi le pays n’a pas de Constitution alors que le prophète Mahomet en a établi une à Médine définissant des droits égaux pour les musulmans, les chrétiens et les juifs. En opposition à cette famille royale totalement dépendante du soutien des Etats-Unis, le riche ben Laden représente en fait un courant de la bourgeoisie nationale saoudienne qui exige des réformes politiques et plus d’indépendance pour le pays.
 
Dans les années 90, l’ancien recruteur de moudjahidines engage des actions terroristes contre les dirigeants saoudiens avant de s’en prendre directement à la puissance qui les supporte : en 1996, Oussama ben Laden lance un appel à attaquer les intérêts US partout dans le monde.
 
Il est intéressant de noter qu’au-delà de l’aspect religieux, les actions menées par ben Laden comportent une dimension politique. Le terroriste dénonce les visées hégémoniques des Etats-Unis dans le monde musulman, fustige le soutien de Washington aux régimes tyranniques et condamnent les pressions exercées pour maintenir le pétrole à bas prix. Ben Laden trouve ainsi un écho favorable auprès d’une partie des masses dans certains pays musulmans, qui considère le milliardaire terroriste comme une espèce de Robin des bois. C’est ce que relève dans plusieurs ouvrages Michael Scheuer, un ancien officier de la CIA chargé du dossier ben Laden durant près d’une dizaine d’années et qui remit son tablier en 2004 pour marquer son désaccord avec les méthodes employées par l’administration Bush dans la lutte contre le terrorisme.
 
Scheuer explique que ben Laden n’est pas un terroriste aveuglé par le fanatisme religieux qui attaque les Etats-Unis parce que les valeurs occidentales sont contraires à celles de l’islam. Le spécialiste de la CIA précise au contraire que ben Laden mène un djihad défensif en réaction à la politique guerrière menée par Washington dans le monde musulman. C’est n’est pas un islamiste radical qui le dit, ni un militant atteint d’anti-américanisme primaire et encore moins un pourfendeur de l’impérialisme « yankee ». Juste quelqu’un qui connait bien son sujet.
 
On ne peut pas non plus soupçonner Scheuer d’être tombé sous l’emprise d’une fascination malsaine pour l’homme qu’il a étudié de nombreuses années : l’officier de la CIA regrette que le président Clinton n’ait pas fait liquider ben Laden dans les années 90, lorsque c’était possible.
 
 
 
Combattre le terrorisme par le terrorisme ? 
 
Visiblement, l’analyse de Michael Scheuer n’a pourtant eu que peu d’impact sur les décisions de l’administration Bush. Le soir du 11 septembre, le président des Etats-Unis aurait pourtant pu s’adresser en ces termes à la nation : « Nos hommes ont rapidement identifié les auteurs des attentats qui ont frappé notre pays aujourd’hui. Il s’agit d’une organisation islamiste dirigée par un saoudien du nom d’Oussama ben Laden. Je me suis entretenu avec la personne qui, au sein de nos services de renseignements, suit les agissements de ce dangereux terroriste depuis des années. C’est notre meilleur spécialiste sur le sujet, le genre de type qui, chaque matin, en buvant son café, fixe intensément la photo du criminel pour tenter de comprendre sa manière de fonctionner. Eh bien, figurez-vous que ces terroristes sont motivés par un profond ressentiment à l’égard de notre politique de domination au Moyen-Orient. Le temps est venu pour l’Amérique de bâtir des relations plus respectueuses avec le reste de la planète. Nous ne pouvons imposer notre leadership par la force sans nous faire des ennemis. Nous en payons le prix aujourd’hui mais cela va changer. Par ailleurs, nous allons tout mettre en œuvre pour arrêter et juger les criminels qui nous ont attaqués. Je suis en contact avec les autorités d’Afghanistan où ben Laden est caché. Le gouvernement afghan attend que nous fournissions les preuves de la culpabilité de ben Laden pour le livrer à la justice. Nous allons fournir ces preuves le plus rapidement possible. Dieu bénisse l’Amérique. »
 
Evidemment, Georges W. Bush n’a jamais prononcé un tel discours. Il a parlé de lanternes et de combat du Bien contre le Mal. En octobre 2001, il engageait les Etats-Unis et les forces de l’OTAN dans une guerre contre l’Afghanistan. Alors que les Talibans s’étaient vraiment dits prêts à négocier la livraison de ben Laden. Et alors que les raisons qui avaient poussé Al-Qaïda à commettre des attentats étaient justement liées à la politique guerrière menée par les Etats-Unis dans les pays musulmans. Au lieu d’attaquer le problème à la racine, Georges W. Bush jetait donc de l’huile sur le feu. Comme si cela n’était pas suffisant, en mars 2003, le président des Etats-Unis lançait une nouvelle attaque contre l’Irak, prétextant des liens entretenus par Saddam Hussein avec Al-Qaïda.
 
Quel est le bilan de cette guerre contre le terrorisme ? En Afghanistan, des milliers de civils ont été tués, les divisions ethniques ont été exacerbées et ont plongé le pays dans le chaos, l’économie et de nombreuses infrastructures ont été détruites mais le commerce de l’opium a connu un regain d’activité intense avec l’aide de la CIA (plus de 60% de l’héroïne vendue dans le monde viendrait d’Afghanistan, contre 0% du temps des Talibans). Enfin, Washington a placé Hamid Karzaï à la tête du pays. Ce président n’a aucune base sociale en Afghanistan mais est parvenu à se faire réélire dans le silence et la fraude en 2009.
 
Pour l’Irak, sur base d’une étude du journal médical « The Lancet » , on estime que plus d’un million de vies ont déjà été arrachées, sans compter les victimes de la première guerre du Golfe et de l’embargo meurtrier imposé à ce pays durant une douzaine d’années. A l’instar de l’Afghanistan, l’Irak est plongé dans le chaos. La politique d’occupation des Etats-Unis a ravivé les tensions confessionnelles. En 2010, Dirk Adriaensens du BRussels Tribunal dressait un bilan de l’invasion de l’Irak et apportait ces quelques chiffres : « Depuis 1990, début du régime de sanctions imposé par l’ONU, le taux de mortalité infantile a augmenté de 150% en Irak. (…) En 2007, les statistiques gouvernementales officielles dénombraient 5 millions d’orphelins en Irak. Plus de 2 millions d’Irakiens sont réfugiés hors du pays et près de 3 millions sont réfugiés (ou déplacés) à l’intérieur du pays. 70% des Irakiens n’ont plus accès à l’eau potable. Le nombre de chômeurs (sans indemnités) atteint officiellement les 50%, il est de 70% officieusement. (…) 4 millions d’Irakiens sont sous-alimentés et ont un urgent besoin d’assistance humanitaire. 80% des Irakiens ne disposent plus d’aucun système sanitaire (égouts et eaux usées) »
 
 
 
L’enjeu de la guerre contre le terrorisme : remodeler le Moyen-Orient
 
L’administration Bush baignait-elle donc dans l’inconscience la plus totale lorsqu’elle s’est engagée dans cette guerre contre le terrorisme ? Pourquoi aggraver le problème plutôt que de chercher à la résoudre ? Difficile de répondre si on s’en tient aux discours idéologiques des autorités US. La vérité se trouve au-delà des mots, dans les intérêts objectifs qu’avaient les faucons de Washington à intervenir militairement en Asie centrale et au Moyen-Orient.
 
Après la chute du bloc soviétique en 1991, les Etats-Unis voyaient s’effondrer leur principal concurrent et prenaient le leadership mondial. Maintenir une telle position nécessite de se renforcer et d’empêcher les autres concurrents de vous rattraper. C’est pour remplir cet objectif que les néoconservateurs de l’administration Bush ont développé le concept du Grand Moyen-Orient : un remodelage de l’espace s’étendant du Maghreb au Pakistan en passant par la péninsule arabique. Officiellement, il s’agit de promouvoir la démocratie et d’aider ces pays à s’insérer dans l’économie mondiale. En réalité, ce projet était déjà étudié bien avant les attentats du 11 septembre. L’objectif ? Mettre au pas les régimes récalcitrants de la région pour contrôler ce vaste espace stratégique et riche en matières premières, notamment en pétrole et en gaz. En effet, à travers le contrôle des ressources énergétiques, c’est le développement de ses concurrents économiques que Washington peut contrôler : Chine, Inde, Brésil, etc.
 
D’ailleurs, si les Etats-Unis n’avaient pas rencontré une telle résistance tant en Irak qu’en Afghanistan, l’Iran aurait probablement été la prochaine cible. Il est intéressant de noter sur ce point que les campagnes militaires ont été un véritable fiasco pour les néoconservateurs. Le remodelage du Grand Moyen-Orient se révèle être un gribouillage géopolitique dont les Etats-Unis n’ont pu tirer de véritable bénéfices. Au contraire, la guerre contre le terrorisme a ruiné l’économie US, ce qui constitue une victoire pour Al-Qaïda. En effet, Michael Scheuer souligne dans Imperial Hubris que l’organisation terroriste avait décidé d’attaquer son ennemi à son centre de gravité : l’économie.
 
 
Le gouvernement des Etats-Unis se soucient-ils de la sécurité de ses citoyens ?
 
La guerre contre le terrorisme n’était donc qu’un prétexte pour rencontrer des objectifs stratégiques et économiques. Evidemment, il faut présenter à l’opinion publique un raison valable pour partir en guerre et envoyer des tas de jeunes au casse-pipe. Les attentats d’Al-Qaïda ont offert le mobile rêvé. Peu importe si l’invasion de l’Afghanistan n’était pas nécessaire pour capturer ben Laden. Peu importe si Saddam Hussein n’entretenait aucune relation avec Al-Qaïda. Les esprits étaient chauffés à blanc et prêts à s’engager dans la croisade du Bien contre le Mal.
 
Pourtant, les citoyens qui ont poussé des cris de joie lorsque Barack Obama a annoncé la mort de ben Laden, devraient se poser quelques questions aujourd’hui. Si le chef d’Al-Qaïda est bien mort, le gouvernement des Etats-Unis n’a pas montré le moindre signe de remise en question de cette politique dévastatrice qui avait servi de terreau à l’islamisme radical : coups d’Etat, agressions militaires, violations du droit international, utilisation de bombes au phosphore blanc ou à l’uranium appauvri, financement d’organisations terroristes et de régimes dictatoriaux, pillage des richesses… Les dirigeants US ont poursuivi leurs crimes en toute impunité.
 
On ne pourrait justifier d’aucune manière les actes terroristes de ben Laden. En revanche, on peut tenter d’en comprendre les fondements pour éviter que des tragédies semblables aux attentats du 11 septembre ne se reproduisent. Cette démarche nous renvoie inévitablement à la politique étrangère menée par les Etats-Unis. Or, non seulement les dirigeants US n’ont pas tenté d’enrayer le phénomène, mais ils l’ont gracieusement alimenté en déclenchant de nouvelles guerres.
 
Les citoyens des Etats-Unis doivent comprendre que leur gouvernement se soucie très peu de leur sécurité. Les terroristes de la Maison Blanche répondent à des intérêts économiques qui sont contraires à ceux du peuple.
 
Le chef d’Al-Qaïda est mort mais peut-être que le prochain ben Laden sera l’un des ces 5 millions d’orphelins qui errent en Irak, ou bien un Afghan qui aura vu ses parents tués par les drones de l’armée US. Il pourrait venir d’Indonésie où la répression du dictateur Suharto, soutenu par les Etats-Unis, a provoqué 1,2 millions de morts. Il sera peut-être somalien ou chilien. Les Etats-Unis maintiennent le pays du premier dans le chaos depuis dix ans. Et ils ont renversé le président démocratiquement élu du second en 1973 pour installer la dictature sanglante du général Pinochet.
Bref, des ben Laden pourraient voir le jour aux quatre coins de la planète, partout où les Etats-Unis ont semé la désolation. Les intérêts des multinationales ne sont pas favorables à la paix dans le monde ni à la sécurité des citoyens, qu’ils soient de New-York, Bagdad ou Santiago. Pour ces terroristes aussi, il est nécessaire que justice soit rendue. Celle des tribunaux et non celle des exécutions sans procès.


Jeudi 12 Mai 2011


Commentaires

1.Posté par Hijack le 12/05/2011 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le gouvernement des Etats-Unis impliqué dans les attentats du 11 septembre ? ... quelle question ???

Question aussi tordue que si quelqu'un voulait vous expliquait la marche du monde,poserait cette question : le père Nöel, existe-il vraiment ?


La seule réponse possible, pour les responsables du 11/09 ... si ce n'est pas des extra terrestres ( voulant simplement faire une blague et nous poser une colle ) ... c'est que c'est bien un False Flag US ... l'auteur cite ce qu'avait dit Bricmont ... comme si les USA n'étaient pas des coutumiers du genre, voir Pearl Harbor, Le tonkin, Le Liberty entre autres ... et autant de gens ou presque étaient au courant ...
La chose à savoir, est que dans des affaires compliquées comme le 11/09 ... chacun n'est au courant que d'un ou peu de détails ... ce qui fait qu'il aura du mal à reconstituer seul le puzzle ... et au pire des cas pour les organisateurs du massacre ... ce sera mal vu, anti américain etc ... et le Patrio Act ... et selon Bush : soit vous êtes avec nous, soit avec les terroristes !!! ... joli, n'est-il pas ???

2.Posté par Jil le 12/05/2011 16:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il pourrai venir du Chili de bagdad ou d' europe car ben Laden n a montrer que les travers d' une civilisation occidentale meutriere et pilleuse a tout va!et qui d' autre que nous pouvons le voir nous somme baigner imprègner pas se racisme d' état qui nous maltraite et qui tue dans le monde au nom de la démocratie alors que dans leurs propre pays se n est qu un simulacre de démocratie

3.Posté par Un le 12/05/2011 16:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Se monde global qui tente de soumettre la planète a une seul idée la conssomation des objets et des perssonnes ceux si est le véritable acte terroriste ben Laden et que l élément contradicteur de c est usurpations de l humanité, qui broie les individus quand il ne file pas droit!

4.Posté par Françoise Blanche le 12/05/2011 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne suis pas fan de la théorie du complot. Les faits, rien que les faits...

Quels sont-ils ?

Qu'il y a eu un attentat le 11 septembre avec des milliers de victimes
Que OBL a nié son implication dans cet attentat.
Que depuis 2001, toutes les vidéos, tous les enregistrements audio, toutes les photos tentant de nous prouver que Ben Laden était responsable n'ont pu être authentifiés vraiment.
Que pour croire en sa culpabilité, nous n'avons que les affirmations des autorités des USA.

Nous avons pu observer puisqu'il y a eu "opération Géronimo" que la justice démocrate était désormais la même que celle des terroristes.

Nous n'avons rien qui prouve la vie ou la mort de OBL sinon les affirmations des autorités et les infos que nos médias nous assènent au quotidien.

Obama s'enfonce chaque jour dans ses mensonges et sans talent aucun.
Il n'y aura pas de procès quand on avait la chance de l'offrir aux familles des victimes.

Conclusion

On doit s'attendre à un autre WTC et à d'autres opérations Géronimo perpétrés par ceux qui y trouvent un intérêt.

Soit Obama est complètement stupide, soit c'est un pervers.

Sans procès, je ne certifie rien (°_¨...

5.Posté par ange le 12/05/2011 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il vous reste un geste , voter en libre âme et conscience pour quelqu'un qui veut vous sortir de ce système du nouvel ordre mondial ou qui commencera par lui jeter des bâtons dans les roues et cela peut importe le niveau des sondages ou ce qu'en disent les médias . A vous de réfléchir .

6.Posté par Françoise Blanche le 12/05/2011 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au moment du vote, c'est déjà trop tard. On n'a plus que le choix qu'entre la peste et le choléra.
Voter est le dernier geste qu'il nous reste. Avant, il faut former les candidats dignes de recevoir notre agrément.

7.Posté par ange le 12/05/2011 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a tout le monde sur alterinfo , cela vous dérange peut-être . Je trouve que c'est intéressant de lire des avis variés , parfois des interventions originales ou très originales aussi .D'un brain storm , on devrait bien par en tirer quelque chose .

8.Posté par Anita1945 le 12/05/2011 20:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai lu, il y a quelques jours, que BEN LADEN a été l' INSPIRATEUR du 11 SEPTEMBRE 2001
- pour cela on tue les gens, à leur domicile même, au PAKISTAN, parce-qu'ils sont INSPIRATEURS !

Il faut attraper et punir les EXECUTANTS d'un Attentat ! Là, il y avait 3'000 MORTS : ce fut renversant !
mais Jamais de PROCES que nous fûmes en Droit d'attendre ! ! ! !
Ils ont tué un homme qui se soignait de façon naturelle aux PASTEQUES et qui n'était "pas fragile" a dit sa dernière épouse de 29 ans, Yéménite, un fils de 9 ans. ( TribunedeGeneve.ch )
Ils ont jeté le cadavre dans l'eau - un affront aux Enseignements du CORAN.
.

9.Posté par Shadid le 12/05/2011 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

As salem 'alaykoum.

Quand les gens comprendront qu'à chaque centime versé dans l'économie de ces groupuscules obscurs, c'est un centime qui sert le malin. C'est le mal à sa racine qu'il faut tenter d'éradiquer incha Allah. A chaque fois que l'on consomme entre-autres, leur malbouffe, leur insipide cinématographie, leurs "grandes" marques de vètements, c'est à un véritable financement de la guerre la plus sordide qu'ils mènent auquel nous nous livrons. Et n'allez pas me dire que si nous nous restreignont, c'est notre liberté qui en patira. Pour qui a un coeur, la liberté de l'autre importe aussi. Et leur mondialisation du "tout" n'est qu'une prison pour celui qui aspire cette mème liberté. Et ce n'est de toute manière pas de restriction qu'il s'agit. Il suffit juste de reprendre nos droits les plus primordiaux: non seulement avoir le controle sur ce que nous consommons, mais aussi avoir le sentiment d'ètre utile au bien de l'humanité et enfin, celui de mettre des batons dans les roues de ce gigantesque serviteur du maudit (que Dieu nous préserve de ses suppositions, Amine). Il s'agit de se défaire de cette sale éducation, pronée et inculquée depuis notre plus tendre enfance et qui dérive vers l'envie. Car au plus haut stade, celui des chefs de gouvernement, elle vise par exemple à s'approprier les champs pétrolifères de l'autre, quel qu'en soit le prix, mème si pour cela il faut faire des dizaines voire des centaines de milliers de victimes innocentes, si ce n'est pas des millions, des hommes, des femmes, des vieillards, des enfants... des nourrissons... Et s'ils n'avaient pas notre aval découlant de notre financement, notre torpeur aveugle dans l'action, et que nous étions plutot solidaires et engagés, ils ne pourraient sans doute pas atteindre leurs buts aussi facilement. Bien entendu, en un jour précis, pour certains, le jour des regrets, la réddition des comptes sera mise en marche et alors nous nous rendrons compte de ce qu'un malheureux centime mal géré pourra engendrer, que Dieu nous en préserve... Pour ceux qui ont encore le temps et un cerveau incha Allah, leur propagande de mort est très facile à démanteler et pour ceux qui savent, La Vérité est toute proche. Tellement proche que cela peut en ètre déconcertant.
Allahoumma, donne nous des dirigeants pieux, Amine, al hamdoulillahi Rabbi l alamine.

10.Posté par Françoise Blanche le 12/05/2011 23:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous voyez Shahid, je ne crois pas en Dieu. Pourtant, nos raisonnements se rejoignent.

11.Posté par abeilles le 13/05/2011 07:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon commentaire a disparu ,?? Françoise Blanche ??vous êtes très tolérante?? ,pour donner des conseils ,je n'ai très peu de confiance ?????,J'aime les personnes franche ,sans détour ,même si je suis totalement opposée Quelques fois de les mettre sur le grille pour savoir le fond de leur pensée ,la colère je cerne mieux la personnalité j'avais dit ,Que aucun Parti Politique ne pourra remettre mon Pays sur le bon chemin ,il faudrait QUE tous ceux qui ont dit NON à cette Europe là ,(UNION SOVIET ) en pire s'unissent avec le peuple a qui ont a tout pris ,leur outils de travail ,Que Sarkosy Agent de la C I A avant 2007 avait déjà tout planifié ,Que aujourd'hui tous les Ministères ,l 'Administration est organisé,géré par la C I A ?ET LES SIONISTES,vous pensez que un/une va arrivé/e dans cette Toile d'Araignée ,avec un Sénat ,une Assemblée Nationale ,que des Hauts Fonctionnaires au service du Nouvel Ordre Mondial ,Bildeberg ,vont obéir ,les français ont voté que pour ces personnages qui ont vendu leur âme ,pour leur investiture ,le Pouvoir
Donner de l'espoir aujourd'hui aux Français Française est un leurre ,pour patienter en attendant le déluge de la famine ,de la 3ième guerre Mondiale

12.Posté par Françoise Blanche le 13/05/2011 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ abeille

Tolérante ? Je ne sais pas.

S'il n'y a plus d'espoir, alors, nous n'avons plus qu'à nous allonger sur le sol et attendre la fin. Ce n'est pas mon cas. Face à ce système verrouillé, face à cette toile d'araignée, je ne peux me battre seule et ignorante, c'est vrai aussi. MAIS !

Je pose la question de ma responsabilité. Je n'accuse pas les uns ou les autres puisque... cette toile ne s'est pas tissée et ne résiste pas sans la responsabilité de tous.

Il y a longtemps que je cherche ce que pourrait être la solution possible et je suis persuadée aujourd'hui qu'elle passe par la prise en compte de la nature profonde de l'humain, de ses revendications personnelles, de sa difficulté a affirmer son identité qui le pousse à intégrer une communauté, une famille politique ou religieuse, un groupe d'appartenance, d'épouser ses revendications et de soumettre les autres à ses lois.

Ces divisions, ces conflits entre nations, partis politiques, communautés religieuses sont exactement ce qui a permis la formation de ce piège dans lequel nous sommes aujourd'hui.

On revendique le pouvoir pour son groupe et on soumet les autres. La solution passera par la prise de conscience que le meilleur moyen de s'en sortir passe par la prise en compte des autres groupes, même minoritaires.

Puisque des candidats aux présidentielles capables de fonctionner ainsi n'existent pas, au lieu de nous plaindre et d'accuser un système, construisons le nôtre sans se sentir obligé de faire n'importe quoi parce qu'arrivent des élections qui concernent la toile d'araignée.

Une toile d'araignée que plus aucun insecte ne vient faire vibrer s'élimine d'elle même.

13.Posté par le_tout_puissant le 13/05/2011 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cela doit être difficile d'être américain et intelligent dans ce pays littéralement submergé par la médiocrité et la stupidité la plus complète. Remarquez ce n'est guère différent en France...

14.Posté par abeilles le 13/05/2011 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Françoise Blanche
merci pour votre réponse Mais vous le dites vous même ,vous cherchez ,je peux vous dire je suis Gaulliste du Générale De Gaulle ,j'ai fait des campagnes politique,pour des soi-disant Gaullistes ,1 mois après les élections ,une fois élu ,plus rien n'est précieux, que obéir pour leur investiture ,les électeurs ;comme ils disent n'ont aucune mémoire ,croyez-moi je ne leur fais aucun cadeau ,Ils ont acheté leur électoral ,des associations en pagaille ,des subventions ,des aides,pourquoi ils distribuaient des nationalisations à tour de bras ,sans aucun sentiment pour ces personnes ,( leur voix) Gouverner s'est prévoir ;)ils vendaient les Entreprises Française ,délocalisaient pourquoi accepter tous ces pauvres ,1er pour faire baisser les salaires ,Bouygues 80% d'immigrés sans payer les charges ,et 2 ième piller leur Pays ,croyez-vous les Angolais venir faire des ménages en France ,ils ont du pétrole ( oui mais pour acheter un hôtel Particulier ,à sa dulcinée ,combien ??ce n'est qu'une broutille ,Ces personnages qui se gavent alors que des peuples meurent de famine ,la Honte ,à nous ,de voter pour des Chacals ,en Diabolisant Le Pen uniquement pour garder leur magouilles ,leurs forfaitures Mais surtout pas, par respect pour le Peuple ,ni pour les immigrés ,le Plan Nouvel Ordre Mondial nous sommes dans le BAIN ,on barbotent avec vous ,ILS ont chassé le Générale; Pompidou avec toute la clique et les socialiste Cohn Bendis ext pour Kennedy ,Saddam ,Président Polonais ,instauré Ouattara ,le tueur ,voleur de Cacao ,Obama, Sarkosy ne sont que des exécutants une fois leur programme terminé ,seront des Kadhafi ,Gbagbo
Pour moi j'ai essayé de faire comprendre aux français/es qu'ils se soumettaient en esclave ,que leurs petits enfants n'auront rien,que des Dettes ,
Je suis croyante un avantage car vu l'état de notre Planète ,ses ressources sont épuisées ,polluées ,les enfants chimique dès la naissance ,ne feront pas de vieux OS ,ils le savent ,fini les mères nourricières Bretonnes ,Bourguignonnes ,qui a donné des personnages ,des grands Chercheurs aujourd'hui c'est l'ORDINATEUR qui a remplacé la cervelle
Paul Morand en 1930 nous a prévenu chose étrange ,il n'existait pas toutes ces machines ((Si l'homme ne lit pas ,la machine le dépassera il ne pensera plus ))
,les Irakiens m'avaient dit ( nous préférons mourir debout ,que de vivre à genoux )) Nous sommes déjà étalés faire des efforts ,nos acquis d'abord ,moi d'abord les autres après ,Notre mentalité a trop changé ,plus d Honneur ,plus de Dignité ,même plus de Respect pour nos anciens qui ont connu deux guerres ,allez dans les mouroirs abandonnés

15.Posté par Françoise Blanche le 13/05/2011 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@abeilles

Vous prêchez une convaincue en ce qui concerne les élus. J’ai fait l’expérience en intégrant un parti qui prônait le changement et les belles valeurs démocrates. Comme vous, j’ai découvert la misère, les mensonges, la tricherie, la malhonnêteté, l’avidité, la suffisance, les intrigues, la violence physique même de la part de cadres envers des adhérents..

Savez-vous ce qui m’a le plus choqué durant cette expérience? Savez vous ce qui m’a le plus déçue ?
C’est que les adhérents étaient aussi nigauds, suivistes, persos, aveugles et lâches. Ils perdaient leur identité et acceptaient tout au prétexte qu’il y avait des échéances électorales et qu’il fallait des élus. Chacun choisissait un camp au sein même de ce qu’ils appelaient « la maison » et au nom des belles valeurs démocrates, tous les coups étaient permis. Ils confondaient « alliance » et « rassemblement »

La plupart de ces adhérents ont quitté ce parti, déçus qu’il ne leur ait pas apporté autre chose que ce qu’ils ont encouragé.

Je me suis dit longtemps qu’ils étaient tellement cons qu’ils ne méritaient pas mes efforts. Et puis j’ai croisé des gens qui, comme moi, étaient conscients que c’est de l’extérieur des partis, à côté de la toile d’araignée qu’on peut construire autre chose. Des gens qui ne se laissaient pas manipuler, qui réagissaient, qui respectaient… Des gens qui avaient de l’imagination, des réponses qui rejoignaient la mienne.

L’idée est là, partout, des personnes isolées la font circuler et elle fait écho, faisant douter les citoyens du monde de leurs croyances passées. La démocratie est dépassée, l’autre courant se dessine.

Je suis peut-être née trop tôt pour le voir s’épanouir mais je suis contente d’être de ceux qui sèment la graine.

16.Posté par abeilles le 13/05/2011 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Françoise Blanche
C'est notre société ,qui a fabriqué des zombies ,j'ai fait du porte à porte avec un Candidat il était extra ,beaucoup lui ont dit (Merci de les avoir aidé,pour le service militaire a tel endroit ,des écoles faire les papiers,même prêté de l'argent ,d'une honnêteté ,les français ont voté pour une crapule qui a été condamné ,il suffit de voir combien nos Députés ont voté OUI alors que le peuple a voté NON n'empêchent qu'ils ont encore voté pour les mêmes ,j'arrive à souhaiter que les Français Françaises broute l'herbe et cette année elle sera sèche ,jusqu'au racines ,vous comprenez avant les petites fermes vivaient avec un partage des travaux ,des repas familiale ,les Artisans ,Commerçants tous étaient liés ,c'est fini les Dettes pour l'achat des grosses machines ,un seul homme ,plus de domestiques,un monde AIGRI ,,il y a ,je connais des personnes très biens dans toutes les couches de ce Monde ,comme vous dites les Français n'ont plus cette fierté ,l'éducation Nationale ,à banni le mot Patriote ,pour moi quant on aiment ses enfants ,on aiment les enfants des autres ,cette éducation de Respect l'autre si tu veux que l'on te respecte ,pour un Pays c'est de même ,Nos politiques jouent avec des mots ,regardez nos Députés/es viennent de voté une loi autorisant le Gouvernement à prendre les fonds où il veut sans passer par eux ,c'est à dire notre Roitelet peut vendre la France ,enfin se qui en reste sans aucune formalité ,pourquoi payer des Traîtres ,Lâches que font ils pour nous ruiné ,des bons salaires avec des retraites ,ALORS que les français Broute ,je brouterai avec eux mais avec satisfaction de les voir dans les miasmes ,ne pensent ni à leurs ancêtres ,ni aux générations futurs MOI MOI MON EGO
J AIME ME BATTRE ,j'aime provoquer je porte sur mon sac le portait de Saddam Hussein ,le drapeau Palestine attention si on m'attaque ,ils n'ont pas le dernier mot ,me battre pour les Français NON un peuple qui se laisse insulté ,soumis sans réaction ,le Paquebot France va Droit sur l'Iceberg sans bouée ni chaloupe ,et le Fond est percé ,comme le puits au Golf du Mexique non colmaté ,où sont les verts écologie , pour toujours le fric des pétroliers et la fermer

17.Posté par le Fils de l homme le 14/05/2011 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les dirigeants de la bete a 7 tetes et 10 cornes -G7- sont les responsables des attentats du 11 septembre et ce projet a ete planifie depuis Rome. Si vous aimez la verite, lisez Daniel 8-3a7 et vous verrez que Dieu a decrit les attentats du 11 septembre exactement comme tels; seulement, Il s' est exprime en parabole. S' il vous reste des details a elucider, lisez: http://messie.over-blog.com/ et cliquez sur les attentats du 11 septembre. Vous pouvez lire aussi http://filsdelhomme.centerblog.net
Les mechants sont pris dans leur propre piege. Psaumes 9-16
C' est le Messie qui vous ecrit. Adorez Dieu et gardez vous de tout mal.
le Fils de l homme

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires