MONDE

Le coup d’État au Mali : prophétie et enseignements


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 3 Septembre 2018 - 01:26 COMPLICITÉ ?

Jeudi 23 Août 2018 - 19:30 LA LETTRE DU PAPE AU PEUPLE DE DIEU



Mountaga Fané Kantéka
Vendredi 23 Mars 2012

Le coup d’État au Mali : prophétie et enseignements

C’est avec un SOURIRE AMER que j’ai accueilli la nouvelle du PUTSCH qui vient de renverser le président malien Amadou Toumani Touré, alias ATT. Sourire, car il ne me surprend guère, pour la simple raison que je l’avais PRÉDIT à maintes occasions. Amer, car ce n’est jamais réjouissant d’assister à la chute d’un homme, aussi minable soit-il.

Ceux qui s’en étonnent ou s’en indignent, font preuve d’une naïveté ou d’un déplorable manque de vision. C’est royalement ignorer le MESSAGE très clair que le peuple malien vient d’adresser à la « COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE » qui demeure sourde aux préoccupations des masses, au nom d’un avachissant MYTHE de la « DÉMOCRATIE ».
 

LA RÉALISATION D’UNE « TRISTE » PROPHÉTIE

Au moment même où je rédigeais ce texte, deux coups de fil me sont parvenus, me qualifiant tantôt de « génie », tantôt de « prophète », par allusion aux ARTICLES PRÉMONITOIRES que j’ai écrits sur le sort du président ATT, publiés sur ce blog.

Souvenez-vous donc ! C’était d’abord au sujet de son intention de s’accrocher au pouvoir qui m’inspira l’article LE PRÉSIDENT MALIEN ATT SE RISQUERAIT-IL À BRIGUER UN TROISIEME MANDAT ?, daté du 2 Janvier 2010, dans lequel j’invitais les Maliens à la vigilance, tout en avertissant ATT lui-même sur les risques d’un COUP D’ÉTAT, à l’instar des événements du 26 mars 1991 dont lui-même était l’auteur contre le général Moussa Traoré.

Le même jour, on envoya une émissaire chez ma mère qui m’abreuva d’injures. Dieu faisant bien les choses, un MOIS ET DEMI PLUS TARD, il y eut le putsch au Niger contre Tandia qui m’offrit l’occasion de revenir à la charge avec un autre article intitulé LE COUP D’ÉTAT AU NIGER : UN SIGNAL FORT POUR LE PRÉSIDENT MALIEN ATT, daté du 19 février 2010. L’article finissait ainsi : « C’est bien simple, nous disons à ATT qu’il fasse donc comme Tandia ! Et IL FINIRA COMME TANDIA ! Et il dormira là où Tandia dort aujourd’hui ! Et il ruminera les ténébreuses idées que Tandia rumine aujourd’hui ! A bon entendeur, salut ! « Errare human est, sed persaevere diabolicum. L’erreur est humaine, mais persévérer dans l’erreur est diabolique. » Et la FRANC-MAÇONNERIE n’y peut rien ! Ni le fait qu’ATT soit un militaire… »

J’eus encore à tirer sur la sonnette d’alarme dans l’affaire de l’otage français échangé contre des terroristes de l’AQMI, avec cet autre article UN OTAGE FRANÇAIS ÉCHANGÉ CONTRE QUATRE TERRORISTES : UN SCANDALE QUI ENTERRERA DÉFINITIVEMENT LE PRÉSIDENT MALIEN ATT .

Et je ne me contentai plus de l’avertir, mais prophétisai : « NOUS LE PRÉDISONS, le président malien ATT, qu’il ait agi par lâcheté, par opportunisme ou par réalisme, peu importe, vient paradoxalement de signer sa FIN. Parce que pour lui, le RETOUR DU BOOMERANG sera terrible. La FRANCE ne le sauvera pas du courroux des FORCES INVISIBLES du Mali. Il QUITTERA LE POUVOIR par la PETITE PORTE. »

Eh bien, qu’en dites-vous ? Et ce n’est pas tout !
 

DOUZE ANS PLUS TÔT

Le plus fort est que j’avais fait cette PROPHÉTIE bien avant même qu’ATT ne devienne le président du Mali. Et c’était en l’an 2000 dans les colonnes du journal LE MALIEN.

D’abord dans un article d’analyse à la UNE, daté du 13 janvier 2000, intitulé QUI APRÈS ALPHA ? J’y explorai alors les pistes au sujet de la succession du président en exercice Alpha Oumar Konaré : « IBK ou ATT ! Voilà la seule alternative qui revient dans les causeries de salon. Comme si nulle autre possibilité n’était envisageable. Or ni l’une, ni l’autre solutions ne nous paraissent être l’idéal pour ce pays… Eh, oui ! Rien ne sert de se leurrer. Si jamais aucune autre piste n’est explorée hormis l’équation IBK-ATT, LES MALIENS S’EN MORDRONT LONGTEMPS LES DOIGTS. » Et plus loin, après avoir invité la classe politique à puiser dans les forces vives du pays, je conclus : « Et nous espérons qu’il en sera ainsi. Sans quoi, l’unique alternative IBK-ATT, serait DRAMATIQUE pour ce pays.»

Eh, bien, qu’en dites-vous encore ?

Je revins encore à la charge dans un billet daté du 27 MARS 2000, intitulé Y A-T-IL ENCORE UN HOMME D’ETAT AU MALI ?, dans lequel je passai en revue les potentiels prétendants au poste de président. Et au sujet d’ATT, j’écris : « Le général ATT ? Ce n’est un secret pour personne : l’homme est à l’affût, attendant l’heure propice. Mais en a-t-il vraiment la CARRURE ? Gérer une transition et assumer un mandat sont-elles deux choses semblables ? N’est-ce pas un RECUL GRAVE et PÉRILLEUX pour ce pays qu’un MILITAIRE revienne aux affaires ?»

Et voilà que DOUZE ANS APRÈS, PRESQUE JOUR POUR JOUR, voilà le Mali impitoyablement confronté à la RÉALISATION DE MA PROPHÉTIE, plus menacé que jamais dans son intégrité et dans sa survie… Si ATT et les Maliens m’avaient écouté, en serions-nous là aujourd’hui ?

 

 

LE MESSAGE A L’INTENTION DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE

Pour en revenir à une époque plus récente, mon DERNIER ARTICLE datant de la SEMAINE DERNIÈRE, j’avais pourtant PRÉVENU au sujet du PROBLÈME TOUAREG : « Quoiqu’il en soit, le peuple malien envoie à tous ceux qui sont impliqués dans ce COMPLOT contre la stabilité de leur pays, ce message clair et précis: NOUS NE NOUS LAISSERONS PAS FAIRE. On ne fera pas de notre pays un autre RWANDA ou un autre DARFOUR… »

Cette fois-ci, il faudrait croire que J’AI ÉTÉ ENTENDU ! Parce que la RÉPONSE est venue une semaine après avec ce COUP D’ÉTAT qu’il faut APPLAUDIR à tout rompre. Les jeunes militaires maliens qui ont réalisé cet EXPLOIT parce que c’est véritablement un exploit – n’ont obéi qu’à un impératif : l’AMOUR DE LA PATRIE. Une partie menacée par la mauvaise gestion d’un HOMME qui leur a été IMPOSÉ par l’IMPRÉIALISME OCCIDENTAL. Un impérialisme occidental soucieux de ses propres intérêts, plutôt que de ceux des pays qu’il veut tenir sous sa botte. Et c’est contre cette INDIGNITÉ que les jeunes militaires maliens ont dit « NON ! » Ces jeunes ont voulu dire : « NOUS REFUSONS de voir notre PAYS BRADÉ par des combines éhontées ! Nous refusons l’ESCLAVAGE ! »

La vérité est que le problème ATT n’a qu’un nom au fond : la FRANCE. Oui, la France et sa MAUDITE MANIE COLONIALE. La France et sa satanée INGÉRENCE dans nos affaires.

Et, reconnaissez-le, c’est plutôt agréable à l’oreille ce message : « Nous REFUSONS l’ESCLAVAGE ! Nous REFUSONS d’être SPOLIÉS de notre terre au nom du RACISME et du BANDITISME! Nous préférons MOURIR EN COMBATTANT, plutôt que de nous laisser égorger comme des poulets, comme à AGUELHOC ! »

À ce message se superpose un DEUXIÈME ENSEIGNEMENT : celui de la nécessité de RAJEUNISSEMENT de la CLASSE POLITIQUE MALIENNE qui croule sous la décrépitude de l’âge et aussi de la turpitude de l’usure. Et ces JEUNES PUTSCHISTES, admirables par leur JEUNESSE et leur INNOCENCE, nous interpellent sur la nécessité d’une PASSATION DE POUVOIR. Un CHANGEMENT DE GÉNÉRATION qui, seul, peut donner un second souffle à ce pays comme je le rappelais dans un article daté de 2010 et intitulé QUI POURRA APPORTER LE CHANGEMENT AU MALI ?

Mountaga Fané Kantéka

mountaga40@hotmail.com

Tél: 223 76 69 24 47



Vendredi 23 Mars 2012


Commentaires

1.Posté par Hamadou le 02/04/2012 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

félicitation,je suis fier de vous mais c'est trop visible les bêtises de nos politi-chiens....
il sont très pauvre...

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires