Conflits et guerres actuelles

Le Venezuela qui résiste


Thierry Deronne, un français qui habite le Venezuela depuis 1994, se consacre à l’appropriation populaire des médias.


Thierry Deronne et Robin Philpot
Samedi 21 Septembre 2019

Dans cette entrevue, il abonde dans le sens du grand reporter Maurice Lemoine qui dit que, quand il est question de sujets comme le Venezuela, « La mémoire de l’appareil médiatique, elle, ne dépasse pas les trois derniers mois. » Et ils parlent tous d’une même voix, sans jamais enquêter et chercher la vérité. Selon lui la vérité prend le bord: « Pour beaucoup de personnalités politiques, revues, journaux, centres de recherche, etc., la question n’est plus ‘comment enquêter là-bas, comprendre, apprendre’ mais ‘comment soigner, ici, mon image antitotalitaire dans l’opinion’. » Voici pourquoi ces médias, personnalités politiques hurlent avec les loups.

Il note que dans les années 70 nul n’aurait pensé dire ni Allende, ni Nixon, ou encore moins, ni Allende ni Pinochet, comme on entend dans certains milieux aujourd’hui des « ni Maduro, ni Trump » ou « ni Maduro, ni Guaïdo. » La différence: dans les années 70, il y avait toujours une certaine diversité d’opinion dans les médias.

Thierre Deronne explique aussi comment les Vénézuéliens et surtout les Vénézuéliennes composent avec la situation économique qui découle des sanctions meurtrières.

https://soundcloud.com/user-363799016/le-pied-a-papineau-ckvl-le-venezuela-qui-resiste-thierry-deronne-de-venezuelainfos



Vendredi 20 Septembre 2019


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires