ALTER INFO

Le « Rapport » sur le vol MH-17


Dans la même rubrique:
< >


Paul Craig Roberts
Jeudi 15 Octobre 2015

Le « Rapport » sur le vol MH-17

En lisant que le rapport sur l'attentat contre l'avion de ligne malais au-dessus de l'Ukraine avait été laissé entre les mains des Hollandais, j’ai su qu'il n'y aurait ni enquête, ni considération des faits.
 

    Et il n'y en a pas eu.
 

    Je n’avais pas l’intention d’écrire à propos de ce rapport, parce qu'au moins dans le monde occidental, la propagande de Washington a déjà atteint son but, consistant à attribuer la responsabilité de l’attentat à la Russie. Mais la présentation tendancieuse des médias occidentaux, comme la National Public Radio (NPR), au lieu du rapport néerlandais, est aussi scandaleuse qu’une fable fabriquée par les médias.
 

    Par exemple, je viens d'entendre le correspondant de la NPR à Moscou, Corey Flintoff, dire que le missile qui a frappé l'avion de ligne avait été tiré par les séparatistes ukrainiens qui n’ont pas la capacité technique d’exploiter ce système. Donc, le missile doit avoir été tiré par les Russes.
 

    Il n'y a rien dans le rapport néerlandais qui amène à cette conclusion. Flintoff est soit incompétent, soit il ment ou exprime son point de vue à la place de la conclusion du rapport.
 

    La seule conclusion à laquelle le rapport parvient, c’est celle que nous connaissions déjà : Au cas où un missile Buk aurait abattu l'avion de ligne, c’était un missile de fabrication russe. Le rapport néerlandais ne dit pas qui l’a tiré.
 

    En fait, le rapport ne tient pas responsable la Russie, mais accuse l'Ukraine de ne pas avoir fermé l'espace aérien au-dessus de la zone de guerre. Réagissant au rapport, les avocats ont déclaré que les familles des victimes et même de la compagnie aérienne malaise ont le pouvoir d'intenter des procès contre l'Ukraine pour négligence.
 

    Bien entendu, rien tout ça n’est mentionné dans le compte-rendu de Flintoff.
 

    Comme je l'avais écrit à l'époque de la destruction de l'avion de ligne, les médias occidentaux avaient déjà la fable « les Russes l’ont fait » toute cuite au moment où a été signalé l’attentat contre l’avion. En affermissant ses États vassaux européens dans la volonté de sanctionner la Russie, cette histoire a été très utile à Washington, car il y avait quelques dissensions. Ce que Washington n'a jamais expliqué, et que les médias occidentaux n'ont jamais demandé, c’est : Quel motif auraient eu les séparatistes et la Russie pour abattre un avion de ligne malais ?
 

    Pas le moindre. Le gouvernement russe ne permettrait jamais une chose pareille. Poutine aurait immédiatement fait pendre les responsables.
 

    L'histoire de Washington n'a aucun sens. Seul un idiot est capable de la gober.
 

    Quel est le mobile de Washington ? Il y en a beaucoup. La diabolisation de la Russie a rendu impossible pour les gouvernements européens de résister ou d’abandonner les sanctions économiques dont se sert Washington pour rompre les relations économiques et politiques entre l'Europe et la Russie.
 

    Le fabricant russe de missiles Buk a prouvé que si un missile Buk avait été utilisé, c’était une ancienne version n’ayant cours que dans l'armée Ukraine. Depuis quelques années, l'armée russe est équipée d'une version de remplacement qui a une signature différente lors de son impact destructeur. Les dommages infligés à l'avion de ligne malais sont incompatibles avec la force destructrice du missile Buk en service en Russie. Ces rapports ont été remis aux Néerlandais, mais aucune tentative n'a été faite pour reproduire et vérifier la validité des tests effectués par le fabricant du missile. À vrai dire, le rapport néerlandais n’envisage même pas si l'avion pu être abattu par des avions de chasse ukrainiens. Ce rapport est aussi inutile que le rapport de la Commission 9/11.
 

    Ne vous attendez à aucun aveu de cela de la part des médias occidentaux, de la ribambelle de gugusses vivant de mensonges.
 

    La raison pour laquelle l'Occident n'a pas d'avenir, c’est qu’il n'a aucun médias, juste des propagandistes gouvernementaux, des ordres du jour de multinationales et des apologistes pour ses crimes. Chaque jour, les médias achetés et payés confortent la matrice qui rend les peuples occidentaux politiquement impuissante.
 

    Les médias occidentaux ne sont pas indépendants. Le rédacteur d'un grand journal allemand a pondu un livre, un best-seller publié en Allemagne, dans lequel non seulement il raconte avoir servi la CIA en tant que colporteur fiable de mensonges de Washington, mais aussi que chaque journaliste important en Europe le fait aussi.
 

    Son livre n'a évidemment pas été traduit ni publié aux USA.
 

    La NPR, comme tous les médias occidentaux, a perdu son intégrité. Elle se prétend cautionnée par les auditeurs. En fait, elle est parrainée par des compagnies. Prêtez attention à ses annonces : « NPR est soutenue par la société XYZ travaillant pour vous vendre tel ou tel produit ou service. »
 

    Le régime de George W. Bush a détruit la NPR en nommant deux idéologues républicaines pour superviser la fonction publique. En y sécurisant l'emploi, ces deux femmes ont réussi à ce les reportages ne soient plus impartiaux, finalité première des journalistes de la NPR. [NdT : Ça rappelle assez France Inter, avec le néocon nommé à la direction par l’homme aux deux pieds-bots.]
 

    Ayant œuvré avec le Président Reagan à mettre fin à la guerre froide et à la menace nucléaire qui allait avec, je suis consterné de voir que les médias occidentaux menacent la vie sur Terre en ranimant les perspectives de l'armageddon nucléaire.
 

Institute for Political Economy, Paul Craig Roberts, 13 octobre 2015

Original : www.paulcraigroberts.org/2015/10/13/the-mh-17-report-paul-craig-roberts/
Traduction Petrus Lombard



Jeudi 15 Octobre 2015


Commentaires

1.Posté par CROCE le 16/10/2015 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui est rassurant, dans ce flot de mensonges déversé par les médias américains et européens, c'est que de moins en moins de français continuent à avaler leurs breuvages infects !
Et de plus la Russie, qui a montré de quoi elle était capable sur le plan militaire, et pas seulement en vociférations haineuses, est prête maintenant à répliquer par la force à toute provocation.
Mais il n'y a pas à s'inquiéter ! Les Etats-Unis adorent les guerres...dans la mesure où ce sont leurs valets qui les font et en subissent les conséquences, et si elles se déroulent très loin du territoire américain !

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires