insolite, humour, conspiration...

Le Prix Nobel, la marque déposée Obama® et le Président


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 26 Août 2018 - 12:15 France : violation irresponsable d’un tabou …


« Nous sommes fatigués des promesses », disent-ils tous. Le comité du prix Nobel a, quant à lui, « souligné l’effort de M. Obama visant à soutenir des instances internationales, à tisser des liens avec le monde musulman, à agir en faveur de la non-prolifération nucléaire et à lutter contre le changement climatique ». Ceux qu’Obama n’impressionne pas soulignent que ce n’est là rien d’autre qu’une « rhétorique vide », rien de plus que « du vent » : « Nous voulons voir des actes, et nous exigeons des faits sur le terrain. »


Gilad ATZMON
Mardi 13 Octobre 2009

Le Prix Nobel, la marque déposée Obama® et le Président

Si les contempteurs d’Obama soulèvent certaines questions pertinentes, ils semblent, pour une raison ou pour une autre, incapables de piger la différence entre « Obama®, la « marque déposée » et « Obama, le Président ». La « marque déposée » Obama ® symbolise l’espoir et l’humanisme. Elle a tendance à dire les choses qu’il faut, au moment opportun. Elle est éthiquement consciente. Elle recourt occasionnellement à la raison et elle parvient même à dire assez souvent des choses sensées. « Obama®, la marque déposée est, à n’en pas douter, une nouveauté rafraîchissante dans l’arène politique occidentale ».

L’échec d’Obama de fondre « la marque déposée Obama® » et « le Président » dans une réalité éthique sans solution de continuité est véritablement une colossale tragédie. Mais il ne s’agit pas de la tragédie du seul Obama ; c’est, en réalité, notre propre désastre. Autant « la marque déposée Obama® » réussit à émettre à la cantonade quelques déclarations humanistes et universalistes corroboratives, autant « le Président » est en réalité tenu prisonnier par certains des geôliers sionistes les plus dangereux. « Obama, le Président » a une énorme ardoise à régler à ceux qui lui ont donné les clés qui lui ont permis d’accéder à sa demeure blanche actuelle.

Autrement dit, il a beaucoup de sionistes à apaiser, dont un énième quarteron de Sayanim* enragés qui se sont arrangés pour envahir son bureau. Jusqu’à un certain point, l’échec d’Obama à établir un continuum adéquat entre la « marque déposée Obama® » et le « président Obama » est dû à l’impossibilité d’un continuum, quelle qu’en soit la nature, entre l’humanisme et le sionisme.

Malheureusement, le discours libéral occidental est dépourvu des moyens politiques certifiés permettant de s’opposer aux lobbies sionistes et à leurs infiltrés, à l’intérieur des administrations US ou de n’importe quelle autre démocratie occidentale. Catastrophiquement, il n’existe aucun moyen, ni pratique, ni politique, d’empêcher les Wolfowitz de nous entraîner dans une nouvelle guerre illégale.

Comme en Amérique, personne, dans les médias et dans la vie politique britannique n’est assez courageux pour étudier les liens étroits entre le cabinet de Blair et les principaux financeurs de son parti à l’époque où la Grande-Bretagne fut entraînée dans une guerre sioniste illégale en Irak. L’Occident, en général, et l’Empire anglophone en particulier, ont perdu tout instinct de survie. L’on serait fondé à arguer du fait qu’au sein du discours libéral post-Seconde guerre mondiale, nous sommes dépourvus de l’appareil politique qui nous permettrait de nous défendre contre les infiltrations d’intérêts sionistes étrangers. Le temps que nous soyons vraiment sûrs que nous avons réussi à bâillonner un Wolfowitz, cinq Rahm Emanuels ont déjà surgi dans le décor comme des champignons...

Et c’est précisément là qu’intervient le Prix Nobel de la Paix. Plutôt qu’attendre qu’Obama veuille bien lancer une énième guerre sioniste, plutôt que le laisser vitrifier l’Iran à seule fin de faire de l’Etat juif « un endroit davanrage en sécurité », eux (les membres du comité Nobel) l’ont, espèrent-ils, lancé à l’eau : ils lui ont remis leur plus prestigieux trophée à un stade on ne saurait plus précoce de son mandat présidentiel.

Ils lui ont dit : « Ecoutez-nous, M. le Président, voici votre trophée : dès lors que vous l’aurez accepté, vous risquez d’avoir à dire NON à vos siocons, chez vous, car les gens qui ont une médaille de la paix ne sauraient lancer de guerre... » Obama pourrait avoir à rechercher d’autres politiques et à se mettre en quête de la paix, plutôt que de massacrer des musulmans.

Le temps dira si le pari du Comité Nobel est justifié. Dans l’attente, nous devrons sans doute reconnaître que le Comité Nobel a offert à Obama une opportunité de lier « la marque déposée Obama® » au Président Obama en une position unifiée, digne et éthique. Espérons qu’il relèvera ce défi.

En ce qui concerne le Comité Nobel, c’était là, sans doute, la chose la plus intelligente qu’il pût faire.

Mais il aurait pu, que dis-je, il aurait dû y penser bien avant. Au lieu d’attendre aussi longtemps, il aurait dû décerner le Prix Nobel à Blair et à Bush dès le début de leurs mandats respectifs. Cela aurait pu sauver la vie à des millions d’Irakiens et d’Afghans. Il aurait dû aussi envisager de décerner le Prix Nobel à Shimon Peres dès les années 1950, cela l’aurait dissuadé de construire le réacteur nucléaire de Dimona et de le transformer, quelques années après, en un Zio-Terminator de la pire espèce.

Henry-Qui-S’ingère ? Oups : Henry Kissinger ? C’est exactement la même chose : ils auraient dû lui refiler la médaille de la paix le jour de sa Brit Mila (circoncision), où il n’avait (comme il est de règle) que huit jours. Cela aurait pu sauver la vie d’énormément de gens.

Le Prix Nobel de la Paix devrait effectivement être utilisé à des fins préventives. Plutôt que de le gaspiller en le donnant à des humanistes rasoirs et à des pacifistes chiants comme la pluie qui ne font rien que rendre le monde meilleur, nous ferions mieux de l’employer de manière préventive. Dans le monde tel qu’il est aujourd’hui, il faut l’utiliser comme un engagement contraignant à respecter la paix, si nous voulons éviter le risque des futures guerres sionistes programmées.

Si mon interprétation est correcte, le Prix Nobel de la Paix décerné à Obama a pour fonction d’aider Obama®, la marque déposée, à résister à la pression qu’exerce son entourage néoconservateur sur Obama, le Président.



[* Sayanim : agents juifs tribaux s’avérant travailler pour le Mossad ou servir des intérêts israéliens et sionistes.]

(JPG)

Cet article peut être consulté ici :

http://www.gilad.co.uk/writings/the...
Traduction : Marcel Charbonnier
http://www.info-palestine.net


Mardi 13 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par fp le 13/10/2009 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sur la photo, il a de belles dents bien alignées , une dentition parfaite alors qu'à son discours , on le voyait avec les dents toutes écartées les unes des autres . Bizarre ?

2.Posté par souad le 13/10/2009 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L' orthodentie, tu connais pas fp?

3.Posté par lol le 13/10/2009 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Is Obama Maitreya - Or Is Maitreya His Brother?"

[Is Obama Maitreya]url: http://www.fivedoves.com/letters/apr2009/thunder46.htm

4.Posté par salah le 13/10/2009 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on le juge sue ses intententions et pas sur ses actes pour moi il n'a encore rien fait de historique qui vale le prix nobel de la paix!!!! aaaaaaaaaaaaaaaa ces médias !!! ils font bien se qu'ils veulent avec le cerveau des gens et les grandes institutions travaillent avec eux main dans la main!!! c'est honteux!!

5.Posté par Mike le 13/10/2009 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout expliquer à travers le prisme du sionisme est totalement réducteur et contre productif au niveau de la compréhension des enjeux qui font avancer la géopolitique.

Le projet sioniste et son développement est UN PION important sur l'échiquier mais il il n'est pas le seul.

6.Posté par Aline le 13/10/2009 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La fondation Nobel comme beaucoup d’autres institutions est au service de sionisme.

Le prix Nobel est attribué aussi aux personnes qui travaillent pour les intérêts des sionistes, Vous dites non, ça suffit de regarder les noms des personnes qui ont obtenu ce prix jusqu’à maintenant comme :

Henry Kissinger; • Shimon Peres; • Yitzhak Rabin; • Menahim Begin; Sedate, Arafat, Carter, Obama, extra.
Toutes ces personnes sont des criminels de guerre

7.Posté par Taleb le 13/10/2009 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Envoyé déjà 13000 soldats en Afganistan et programmer d’envoyer encore 30000, menacer l’Iran d'une guerre, s’appelle tisser des liens avec le monde musulman !!!
Quelle honte pour la fondation Nobel de prétendre une chose pareille !!!

8.Posté par cielétoilé le 13/10/2009 21:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Souad : l'orthodontie , c'est pour améliorer le sourire , pas pour le rendre moche . La photo , c'était avant et maintenant, le discours pour la remise du prix , c'est avec les dents toutes écartées . Alors, est-ce un sosie "raté" ou a-t'il reçu un mauvais coup ? Il faudrait interroger son dentiste et voir son dossier dentaire , pour le savoir . De plus, il est vrai qu'il n'a pas le même visage qu'avant , les traits plus tendus, plus marqués, les rides sur le front profondes . Nous font-ils le coup du vrai-faux Obama comme il y avait le vrai-faux Ben Laden avec la barbe colorée toute en noir ? Auparavant, il était fin et beau et là , je l'ai trouvé différent aussi .Utilisent-ils des sosies ?

9.Posté par rachid le 13/10/2009 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Etre président des Etast-Unis et lauréat du prix nobel de la paix est un pure paradoxe.

Le système politique actuel des usa est tel qu'un prétendant à la maison blanche se doit de vendre son âme au diable.
Obama ne fait pas exception malgré son "assalamou alaykoum" (paix sur vous) adressé au Caire, il reste un pantin à la solde d'une entité obscur.

10.Posté par brigitte le 14/10/2009 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un va en guerre prix Nobel de la paix ! On voit de tout dans ce bas monde !

11.Posté par cielétoilé le 14/10/2009 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Regardez le discours : http://www.dailymotion.com/relevance/search/nobel+obama/video/xarpb4_evenementdiscours-de-barack-obama-p_news , j'avais remarqué que les incisives ne sont pas les mêmes , plus larges et que les dents sur le côté sont écartées alors que sur les photos , la dentition est parfaite . Soit la photo est retouchée , soit ce n'est pas la même personne qui s'exprime .On sait que des sosies sont parfois utilisés mais qui est le vrai Barack ?

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires