Néolibéralisme et conséquences

Le "Madoff russe" reprend du service



Mercredi 12 Janvier 2011

Le "Madoff russe" reprend du service
Le schéma d'une nouvelle pyramide financière, décrite sur son blog par Sergueï Mavrodi, auteur d'une vaste escroquerie dans les années 1990, n'est qu'une nouvelle duperie cynique, a déclaré mardi Sergueï Barsoukov, du ministère russe des Finances.

"Sergueï Mavrodi se contente de décrire dans son blog le schéma d'une pyramide financière classique à cette différence près qu'il s'agit d'y utiliser Internet pour enregistrer les participants, en effectuant le transfert d'argent grâce à un système de paiements électroniques. Il est évident qu'il s'agit d'une nouvelle escroquerie cynique de M.Mavrodi", a indiqué M.Barsoukov.

M.Mavrodi, parfois décrit comme le "Madoff russe", a récemment annoncé le lancement d'un nouveau projet, en promettant aux investisseurs ordinaires des intérêts allant jusqu'à 20% par mois et 30% aux retraités. Selon lui, en glissement annuel, la rentabilité d'un nouveau "réseau financier" variera de 240 à 360%.

Il affirme que ce qu'il met sur le marché n'est ni une action, ni un titre, mais quelque chose de virtuel, qui prendra néanmoins de la valeur avec le temps.

Sergueï Mavrodi s'est rendu célèbre dans les années 1990 en diffusant sur les chaînes de télévision des spots publicitaires montrant un couple issu de la classe moyenne voir son investissement dans la pyramide MMM prendre de plus en plus de valeur jusqu'à atteindre des millions.

Des centaines de milliers de Russes ont alors acheté des "parts" de la compagnie qui s'est écroulée une fois que les premiers investisseurs ont essayé de récupérer leur argent. Arrêté en 2003 pour fraude et escroqueries d'un montant supérieur à 110 millions de roubles (plus de 3 millions d'euros), il a retrouvé la liberté en 2007


Mercredi 12 Janvier 2011


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires