RELIGIONS ET CROYANCES

« Le Judaïsme Orthodoxe Traite Les Femmes Comme De Sales Petites Choses »


La religion juive compte parmi ses fidèles - comme toutes les religions d’ailleurs - des extrémistes. Pour comprendre ces attitudes condamnables notamment vis-à-vis des femmes ci-dessous un article de l’ex chef du parti israélien de gauche laïque Meretz ,Yossi Sarid, dont le titre est repris ci-dessus. Ces attitudes sexistes dégradantes ne sont pas hélas l’apanage des Juifs vivant en Palestine occupée n’appartiennent pas non plus au passé mais sont bien d’actualité de même que certaines pratiques ne sont pas le fait de ces ultra orthodoxes mais aussi répandues chez les pratiquants juifs « normaux ». La source de l’enseignement induisant ces comportements est la même diffusé dans les écoles juives dont certaines sous contrat avec l’état bénéficient de la générosité -imposée - des contribuables français.


Myriam Abraham
Jeudi 7 Juin 2012

« Le Judaïsme Orthodoxe Traite Les Femmes Comme De Sales Petites Choses »
Note de la traductrice

Il est de bon ton en France de pointer l’Islam du doigt lorsqu’il s’agit de critiquer toute attitude sexiste à l’égard des femmes voire plus. Mais personne n’ose pointer du doigt les mêmes attitudes et l’éducation sous jacente dispensé par certains courants juifs religieux craignant de ce fait d’être accusé d’antisémitisme parce que la pensée unique en France pratiquée dans les sphères les plus hautes de l’état veut que tous les Juifs soient «d’éternelles victimes» qu’il faut protéger.

Un état qui se définit dans sa Constitution comme laïque égalitaire et défendant la liberté d’expression se doit de respecter toutes les discussions autour de certains extrémismes religieux leurs pratiques et enseignements surtout ceux dispensés aux enfants et adolescents quelle que soit la religion.

Nous nous proposons de remédier à ce «protectionnisme» au fil de l’actualité au nom de la laïcité de la liberté d’expression et de l’égalité celle existant entre tous les citoyens toutes les religions et ou tous les courants philosophiques.

Le Judaïsme Orthodoxe Traite Les Femmes Comme De Sales Petites Choses

Article publié le 30/12/2011 dans la version anglaise du site du quotidien israélien Haaretz

« Si un homme et une femme sont entrain de se noyer dans une rivière d’abord ils sauveront l’homme » … « qui est obligé de pratiquer plus de commandements » … « alors même que l’intelligence de la femme réside seulement dans le fuseau (pour filer ndlt) ». En fait « les mots de la Torah (livre saint juif ndlt) doivent être brûlés plutôt que d’être donnés aux femmes ».

Si vous cherchez à savoir la source à l’origine du comportement de votre frère d’airain rendez vous dans la salle d’étude et ouvrez une page du Talmud (Livre d’enseignement sur la Torah ndlt). C’est vrai que la Torah a 70 visages mais la tendance de ces visages est clair : la source de la pollution est dans la Halakha elle-même (Loi juive). Ce qui se passe à Beit Shemesh * et ses satellites n’est pas « contraire à la Halakha » c’est ordonné par la Halakha. Et le reste sera enseigné aux grand-mères, filles et petites filles.

N’importe qui sait que la Torah est «voies des voies agréables» que «l’honneur de la fille du roi est de se tenir à l’intérieur» et qu’ «un comportement correct passe avant la Torah» mais cela vaut la peine d’en savoir davantage. Il faut savoir qu’une femme est considérée comme inapte à être juge de même qu’inapte à témoigner. Elle est inapte à tout emploi public à responsabilité. »Tu nommeras un roi au dessus de toi » et non pas une reine.

Selon les sages on ne doit pas enseigner la Torah aux filles car «l’esprit de la femme n’est pas pour l’enseignement mais seulement pour des mots insensés ». Les femmes ont l’esprit futile et peu de savoir.

Et si un homme et une femme sont entrain de se noyer dans la rivière d’abord ils doivent sauver l’homme « qui est obligé de pratiquer plus de commandements » … « alors même que l’intelligence de la femme réside seulement dans le fuseau (pour filer ndlt) ». En fait «les mots de la Torah (livre saint juif ndlt) doivent être brûlés plutôt que d’être données aux femmes ».

Un homme doit réciter trois graces chaque jour lors de la prière du matin. Il remercie D. « qu’Il ne l’a pas fait gentil - non juif , qu’Il ne l’a pas fait femme, et qu’Il ne l’a pas fait ignorant »*.

Et ce n’est pas convenable de trop parler avec une femme car « toute sa conversation n’est rien que des mots d’adultère » et quiconque lui parle trop « se fait du mal et finira en enfer ». Et ne parlons même pas du sort de quelqu’un « qui regarde seulement le petit doigt d’une femme ».

Les extrémistes qui crachent sur les femmes qui s’appellent eux-mêmes Sikarikim, apprennent leur leçon 101 fois et l’apprennent bien : un mari fait bien de ne pas laisser sa femme sortir dehors dans la rue, et doit limiter ses sorties « à seulement une ou deux fois par mois si nécessaire car une femme n’a de beauté qu’assise dans le coin de sa maison ».

Car à l’intérieur de la maison - bien au fond - un glorieux honneur l’attend : « chaque femme lave le visage de son mari et ses pieds et lui verse une tasse et prépare son lit et est à sa disposition pour servir son mari. Et toute femme qui s’abstient de toutes ces tâches qu’elle doit accomplir- on l’oblige à les faire. « Certains recommandent de la forcer avec un fouet ou en la privant de nourriture « jusqu’à ce qu’elle cède ».

Et inutile de dire qu’elle est à la disposition de son mari à tout moment qu’il en éprouve le désir « pour satisfaire ses besoins avec elle ». Et si elle continue de se rebeller il a toujours le droit « de divorcer sans son consentement ».

Et il y a de nombreuses lois de ce type nous en avons cité ici seulement quelques unes. De même faute de place nous n’avons pas cité tout ce qui a été dit par les auteurs. Les lecteurs sont invités à trouver les références dans le rituel du Shabbat et de chercher par eux-mêmes sur internet ; c’est une bonne opportunité pour étudier. Nous attirons votre atteint sur Tractate Shabbat qui fait du bon boulot en résumant l’attitude de la Halakha à l’égard des femmes :

«un sac d’excréments avec un trou qui saigne».

Certaines personnes se consoleront : c’est vrai que c’est la Halakha à la fois m’doraita (de la Torah) et m’drabanan (des rabbins). Mais il suffit d’écouter le sermon du sage le rabbin Ovadia Yosef -guide spirituel ici en France d’un grand nombre de juifs pratiquants d’origine nord africaine dont les enseignements sont étudiés dans les Talmud Torah - cours de religion juive - de France et de Navarre ndlt - basé sur le travail halakhique du « Kitzur Shulchan Aruch « : « un homme doit faire attention de ne pas marcher entre deux femmes ou entre deux chiens ou deux porcs, et les hommes ne doivent pas permettre à une femme un chien ou un porc de marcher entre eux ».

Traiter les femmes comme impures et sales commence avec la Halakha et se transforme en actes. Tant que les partis religieux et ultra orthodoxes - Shas United Torah Judaism Habayit Hayehudi et National Union dont aucun n’a de femme siégeant au parlement - ne sont pas disqualifiés ce qu’ils sont s’étalera au grand jour et ce qu’est ce pays aussi.

*Des incidents violents ont eu lieu l’année dernière à Beit Shemesh une colonie juive située à une trentaine de kilomètres à l'Ouest de Jérusalem, devenue depuis quelques mois le symbole de violentes actions organisées par des « Talibans » juifs.

Le témoignage d'une fillette de 8 ans, diffusé à la télévision israélienne fin décembre a provoqué de vives réactions chez les « laïques» israéliens. Des larmes dans la voix, Naama Margolis a raconté ne plus pouvoir se rendre à l’école car a-t-elle dit devant la caméra elle avait été victime de crachats d'insultes lancés par des hommes ultra orthodoxes des environs «salope», «putain», «bâtards» parce que sa tenue vestimentaire n’était pas celle d’une enfant « vertueuse » selon eux. Cette fillette fréquente une école sioniste religieuse située à proximité d’un quartier de fanatiques religieux juifs dont certains passent leur temps à insulter les fillettes alors qu’elles sont en classe ou viennent et sortent de l’école.

Concernant la prière du matin :

*Un homme doit réciter trois graces chaque jour lors de la prière du matin. Il remercie D. « qu’Il ne l’a pas fait gentil - non juif , qu’Il ne l’a pas fait femme, et qu’Il ne l’a pas fait ignorant ».

Chez les Juifs libéraux elle a été changée néanmoins ils constituent une toute petite minorité ici en France et donc la grande majorité des Juifs pratiquants la récite et personne ne trouve cela scandaleux ?!

http://www.planetenonviolence.org


Jeudi 7 Juin 2012


Commentaires

1.Posté par syriana le 07/06/2012 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai lu quelque part que l'ancien testament fait porter à Eve la responsabilité de la faute et donc l'éviction du Paradis. C'est donc un avis partagé aussi par les Chrétiens, je crois, puisque l'ancien testament fait partie de la Bible (c'est la Torah).

Aussi, selon cette source, les menstrues seraient un châtiment donné aux femmes à cause d'Eve. De même, quand les femmes se percent les oreilles (pour porter des boucles d'oreilles) s'est bien pour rappeler leur condition d'esclaves.

"Il est de bon ton en France de pointer l’Islam du doigt lorsqu’il s’agit de critiquer toute attitude sexiste à l’égard des femmes voire plus"


Dans le Coran, au contraire, la responsabilité n'est jamais portée sur Eve seule. Les deux ont désobéi de manière égale.

Contrairement à tout ce que les ignares persistent à croire, l'Islam a été absolument révolutionnaire pour le droit des femmes. En effet, les révélations coraniques leur ont donné des droits parfaitement hallucinants pour l'époque, entre autre : le droit d'hériter, le droit à la propriété et le droit de divorcer. Ce n'était le cas nulle part ailleurs, chrétiens, juifs ou païens !

Le Coran précise aussi, par exemple, qu'une femme peut agir en tant que témoin lors d'une transaction (financière, commerciale, ......). Cela implique que son témoignage vaut celui d'un homme.

Autre exemple, quand une femme se marie, si elle possède des biens, elle les conserve et l'époux n'a aucun droit sur eux, sauf si elle décide de les lui donner.

Il y a aussi le devoir de l'homme, en cas de divorce, de subvenir aux besoins de la femme...En gros on aborde ici le principe de la pension alimentaire !

Pour finir...dans le Coran : les mots hommes et femmes sont répétés le même nombre de fois!

N'est-ce pas fou fou ?

Petite vidéo qu'on ne se lasse pas de regarder ....

http://www.youtube.com/watch?v=XAiEgvvZgTo

2.Posté par hyid le 07/06/2012 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Utiliser la "femme" (si on peut encore l'appeler comme ça) comme un produit ou un objet de soumission c'est le mieux.

3.Posté par VIRGILE le 07/06/2012 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l’attitude de la Halakha à l’égard des femmes : «un sac d’excréments avec un trou qui saigne».

C'est hallucinant ! Je comprends mieux pourquoi les juifs se détestent (la fameuse haine de soit). En effet, la judaïté est donnée par la mère. Et vue comme il traite la femme, ça ne peut faire que des schizophrènes.

L'ultime commandement de l’Évangile est: "Aime ton prochain comme toi-même". Donc acte ! Une femme libre a autant de faculté intellectuelle qu'un homme. Cela va de la cuisinière à l'astronaute. Mais c'est l'amour réciproque qui devrait faire un couple. Mais ce n'est pas toujours le cas (mariages d'intérêts, arrangés, etc.) quelle que soit la religion.

4.Posté par Columbo le 07/06/2012 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"""" Ainsi tout Juif passant devant un cimetière doit proférer une bénédiction s'il s'agit d'un cimetière juif. Par contre, s'il s'agit d'un cimetière de Goyim, il doit maudire la mère des morts. Hostilité gratuite à l'égard de tout être humain. """""(Israel Shahak)


5.Posté par Saber le 07/06/2012 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En effet, la judaïté est donnée par la mère.?
Donc, ce n'est pas une religion qui est transmise mais c'est bien un sac de nœuds dans la tête.

6.Posté par COLIGNON le 14/08/2013 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme toute religion monothéiste, la Torah vitupère contre les femmes. Le nouveau testament est pire que la Torah... Jésus déteste les femmes et Paul est impuissant ! Si le Coran est textuellement un cran en dessous de ses deux confrères, l'Islam n'en n'est pas moins d'une insoutenable misogynie. Toutes les religions sont phallocrates et se mettent au service d'un insupportable opportunisme théocratique.

7.Posté par BD le 14/08/2013 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@colignou

les femmes ont leur propre place dans la société....en occident,vous avez inversé les roles ...
lorsque vous modifiez le naturel ,vous modifiez son genetique et par la suite s'ensuit des maladies
aujourd'hui la société occidentalisée est malade et elle est en phase terminale..
l'islam c'est le juste milieu..la femme est respecté ,elle a des droits et des devoirs,et elle ne doit pas outrepasser les limites ....l'exces est nuisible dans les 2 cas de figure...l'exces en rendant la femme une sous homme est aussi abjecte que l'exces de la femme moderne,feministe d'aujourd'hui...
Par consequent ,colignon vous etes aussi sans le savoir ( ce qui est grave) un ennemi de la femme

8.Posté par COLIGNON le 14/08/2013 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ BD,
Cher Monsieur, vous postulez que la femme a une place déterminée dans la société : c'est faux, cette place ne lui est assignée que par la religion. Vous postulez encore que l'occident est en phase terminale, c'est encore faux : le capitalisme est en phase terminale, mais pas l'occident. Permettez-moi de vous rappeler que l'ordinateur que vous utilisez n'est pas une invention des théocraties, mais de l'occident et de l'occident seul ! Enfin vous postulez que l'égalité des sexes modifie la géntétique et là encore vous avez tout faux, à moins que vous ne croyiez à l'évolution... ce qui m'étonnerait de la part d'un musulman.
Bref, cher BD, vous avez tout faux !

9.Posté par BD le 14/08/2013 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@colignon

je ne parle pas de l'occident mais de l'occidentalisation c'est à dire l'ideologie occidentale (feminisme,capilisme,sionisme ,laicité ,etc etc)
l'ordinateur que j'utilise ne vient pas de l'occident ,c'est une marque chinoise comme demain ,lorsque les arabes se libereront ,il y aura une marque arabe et les revolutions arabes en est la preuve ...
le monde n'a pas commencé il y a 3 siecle mais bien avant..on a commencé par le feu,l'ecriture ,les chiffres etc qui n'ont pas été elaborés en occident mais en orient

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires