MONDE

Le Japon reprend la foi en l’électricité nucléaire


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 28 Juin 2018 - 02:04 UNE OBSESSION MALÉFIQUE



Konstantin Garibov
Jeudi 21 Juin 2012

Le Japon reprend la foi en l’électricité nucléaire

Le Japon a repris sa foi en l’atome pacifique. La centrale Ohi sera remise en exploitation sur décision du premier ministre Yoshihico Noda. Les préparatifs à la mise en marche de la première centrale nucléaire après l’arrêt de tous les réacteurs se déroulent sous fond de scandale. Les fonctionnaires nippons ont dissimulé l’information sur l’irradiation après la catastrophe à Fukushima.

Le dernier réacteur nucléaire a été arrêté début mai au Japon. Les autorités ont décidé d’appliquer les mesures supplémentaires de sécurité après la catastrophe à la centrale Fukushima en mars 2011. Les réacteurs sont vérifiés mais il est impossible de les remettre en exploitation sans autorisation de l’administration locale qui adopte une attitude dure en insistant sur les garanties de la sûreté.

La décision de remettre la centrale nucléaire en marche a été adoptée après le consentement de la préfecture Fukui et d’Ohi où se trouve la centrale. Cela est dû, probablement, au déficit d’électricité dans l’île de Honshu.

Les centrales nucléaires nippones assuraient avant la catastrophe à Fukushima 30% de l’électricité consommée dans le pays. Au micro le directeur du Centre international russe de formation de spécialistes pour l’énergie nucléaire, précédemment – vice-directeur général de l’AIEA Victor Mourogov :

« L’arrêt d’un système aussi puissant a porté un préjudice sérieux au Japon. Le pays a réussi pendant une certaine période à combler le déficit grâce aux achats supplémentaires de charbon, de gaz, de pétrole. Il est impossible de remplacer les centrales nucléaires par d’autres sources d’énergie au Japon ».

Cependant, les manifestants exigent constamment que le gouvernement renonce aux centrales nucléaires. Le gouvernement avertit : il y aura en été des accrocs dans l’alimentation en électricité. Les businessmen sonnent eux aussi l’alarme : l’arrêt des centrales nucléaires est lourd de conséquences sérieuses pour la production et, par conséquent, pour la société.

L’appréhension des milieux publics est parfaitement logique. Selon les experts indépendants, les conséquences écologiques de l’avarie technogène à Fukushima pourraient être moins catastrophiques si les autorités acceptaient sans tarder une vaste coopération avec les experts étrangers.
Les autorités nippones n’ont pas su profiter correctement des données sur l’irradiation fournies par les Américains. Une question se pose : n’ont pas su ou n’ont pas voulu ? /G

french.ruvr.ru



Jeudi 21 Juin 2012


Commentaires

1.Posté par cookies=stalinisme le 21/06/2012 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce titre est spécieux !!
ça ne veut pas du tout dire que "les japonais" reprennent foi dan le nucléaire, mais que le GOUVERNEMENT japonais actuel leur impose la remise en route d'une centrale. Ce qui cadre très bien avec les autres éléments rappelés par l'article !!


(soit dit en passant si les japonais sont dans un merdier pareil pour 30% de l'énergie fournie par le nucléaire,imaginez la France ...... quand on aura notre catastrophe à notre tour, etc etc ....
on est mal barrés,
là on est mal
l'avenir de la France es ttrès compromis

2.Posté par VIRGILE le 21/06/2012 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour moi, l'histoire dramatique de Fukushima n'est pas claire. Un politiquen japonnais soupçonnait également une attaque de type HAARP...
Résultat, la deuxième économie mondiale est en berne. Si les Ricains voulaient éliminer cette menace économique (japonaise), ils ne s'y seraient pas pris autrement car le moteur vital de l'industrie, c'est justement l'énergie. Il y a trop eut de méga "catastrophes naturelles" en 2011 pour tout mettre sur le dos de "Dame nature"...
USA, Israël et les Russes possèdent la technologie HAARP. A quand le prochain drame ?

3.Posté par Madrass le 22/06/2012 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bientôt Virgile, bientôt ...

Pendant que tout le mon a les yeux posés sur l’Iran, la Syrie, moi je vois plus le danger du coté de la Corée du nord et de la Russie ...

affaire a suivre

4.Posté par xabier le 25/06/2012 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C est con moi le danger je le vois du coter des usa ,de l ue et israel....

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires