MONDE

Le Crépuscule des régimes arabes


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 12 Juin 2018 - 11:00 FALSIFICATION DE LA BIBLE (2/2)


Tant des tristes crépuscules pour tous ces régimes qui risquent fort bien de ne pas trouver des pleureuses car il annoncera l’avènement de l’aube des peuples arabes.


Cide
Lundi 13 Juin 2011

Le Crépuscule des régimes arabes
Piétinant par leurs rangers militaires les fleurs d’un printemps qui, qu’ils le veuillent ou non, s’est déjà installé, les forces réactionnaires dans le monde arabe pensent, ironie du sort, empêcher sa venue. Et chaque régime y va de sa manière propre. Les brutaux, par le feu et le sang. Les sournois, par la tromperie et le contournement. Seulement, comme toujours dans les grands moments de l‘histoire, le discernement fera défaut. Car avec peu ou prou de clairvoyance ils se seront rendus à l’évidence : face au réveil de tout un peuple, toute répression si meurtrière soit-elle, tout contournement de façade, comptent pour du beurre.
Ainsi, contre les assassins d’enfants-Assad, frères et cousins-ou contre les violeurs-Kadhafi, père et fils-le combat sera à la vie à la mort. Cette bataille sera âpre et sanguinaire, car ces deniers comprennent mieux que quiconque ses enjeux. D’une posture de maîtres d’esclaves dont les opulences leur permettent de tout obtenir, ils passeront à une situation de déchéance qui ne leur épargnera rien. Quoi qu’il en soit, le crépuscule de ses régimes a sonné. Les Présidents régnants aujourd’hui ont fait le deuil de voir leurs médiocres progénitures leur succéder demain.
Quant aux monarchies dirigées, elles, par des potentats qui régent sur leurs peuples en esclavagiste plus qu’en rois proprement dit, la trahison et la traîtrise leur furent toujours mauvaises conseillères. De ce fait, ils lâchent du lest ici, distribuent de l’argent par là, mais ils ont bien compris une chose : un tournant majeur s’est produit, voire même une rupture. Leurs princes héritiers risquent fort bien de ne pas monter à leur tour sur les dos de ces peuples assujettis qui, subitement, se sont décidés de ne plus faire leur orgueil par la braise du maître. Et qu’il soit pour les jordaniens, les marocains ou, même, les saoudiens l’heure de vérité arrivera sans doute comme pour les autres pseudo républiques familiales.

Ainsi va, en somme, le monde arabe. Son temps emportera sous son aile Et le printemps et les hirondelles, Et les républiques et les monarchies. Tant des tristes crépuscules pour tous ces régimes qui risquent fort bien de ne pas trouver des pleureuses car il annoncera l’avènement de l’aube des peuples


Lundi 13 Juin 2011


Commentaires

1.Posté par sentinelle 01 le 13/06/2011 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu nous prend pour des demeuré, met un miroir et tu verra les vrais pleureuses.

2.Posté par cheyenne le 13/06/2011 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'EST UN ARTICLE QUI ME RAPPELLE EL DJAZEERA EL ARABIA ET FR.24
Du vent tu oublies et les vautours coalisés tu ne pipes pas un mot
article qui vaut un grand 0

3.Posté par ken le 15/06/2011 01:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour, evidemment tout les pays Arabe sont diriger par une dictature.
Et il est evident que les revolutions Arabe ne sont qu'un leurre au service des puissances occidentale.
Malheureusement se sont les Peuples Arabe qui payent l'addition.
Les anciens régime Arabe comme les nouveaux qui sortiront de ses revolution, serviront d'abord les interets de leurs Maitres occidentaux avant leurs propre Peuple.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires