International

Le Brésil appelle à la mise en œuvre de la Déclaration de Téhéran



Mardi 31 Août 2010

Le Brésil appelle à la mise en œuvre de la Déclaration de Téhéran
L’ambassadeur du Brésil à Téhéran, Antonio Salgado, a déclaré lundi que la déclaration de Téhéran est un gage de transparence de la part de l'Iran tout en espérant que la Déclaration sera bientôt mis en place.
L'ambassadeur brésilien a fait ces remarques lors d'une rencontre avec le président du groupe d’amitié parlementaire entre l'Iran et le Brésil, Dayyani Ali.

Le Brésil a prôné l’élargissement de la coopération tous azimuts principalement au niveau international avec la République Islamique d'Iran et l'échange de visites entre hauts responsables ainsi qu’entre les délégations parlementaires afin de renforcer de tels liens.

Dayyani Ali, pour sa part, a évoqué les relations très bonnes et étroites qui lient les deux pays et a déclaré qu'il existe de nombreuses raisons d'étendre la coopération économique et culturelle.

La Déclaration de Téhéran souligne la nature pacifique des activités nucléaires de l'Iran, a t-il dit ajoutant que l'Iran estime que le recours à l'énergie nucléaire pacifique est un droit légitime de tous les pays signataires du Traité de Non-prolifération.

La Déclaration de Téhéran négociée par le président du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva et le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan en juin dernier envisage que l’Iran transportera 1 200 tonnes d'uranium enrichi à 3,5% en Turquie, en échange de l'uranium enrichi à 20% qui sera utilisé comme combustible du réacteur de recherche civile à Téhéran.

L'Iran a dénoncé l’Occident qui a refusé de fournir du carburant pour le fonctionnement du réacteur de Téhéran depuis le début des années 1970 pour produire des isotopes et des médicaments pour guérir les patients cancéreux.

L'opinion publique iranienne est parfaitement consciente que les fournisseurs de carburant en Occident s’intéresse aux gains financiers plutôt qu’à la dimension humaine que représente la fourniture de combustible pour le réacteur de Téhéran.

Quelque 400.000 patients atteints de cancer ont besoin actuellement des médicaments produits par des réacteurs de recherche de Téhéran qui ne produit qu’ à mi-temps en raison des pénuries de carburant.

Ces pays comme le Brésil apportent une nouvelle manière de considérer les problèmes du monde et contribuent à un nouvel équilibre international.

Dans le cas du Brésil, ce changement de perception est dû, tout d'abord, à la transformation de la réalité économique, sociale et politique. Les qualités personnelles et l'engagement direct du président Lula sur les thèmes internationaux ont aidé à incorporer la contribution brésilienne au sein des principaux débats de l'agenda mondial.

Dans ce contexte, le Brésil a développé une politique étrangère globale et proactive cherchant à construire des coalitions au-delà des alliances et des relations traditionnelles.

La croissance de nos exportations vers les pays en développement et la création de mécanismes de dialogue et de concertation, comme l'Union des nations sud-américaines (Unasur), le G20 à l'OMC, l'IBAS (Inde, Brésil et Afrique du Sud) et le BRIC sont le reflet de l'orientation d'une politique étrangère universaliste et décomplexée sur ce que peut et doit être l'action externe d'un pays ayant les caractéristiques du Brésil.

Dans le domaine de la sécurité, lorsque le Brésil et la Turquie ont convaincu l'Iran d'assumer les engagements prévus dans la déclaration de Téhéran, il a été prouvé que de nouvelles visions et façons d'agir sont nécessaires pour traiter certains sujets qui étaient l'apanage des membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU. Malgré certaines résistances initiales, face à une initiative exogène au club fermé des puissances nucléaires, le Brésil est certain que les acquis de ce dialogue serviront de base aux futures négociations et à l'éventuelle solution de la question.




Mardi 31 Août 2010


Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires