MONDE

Le Boeing 777 de Malaysian Airlines pourrait avoir été détourné par des avions AWACS


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 28 Juin 2018 - 02:04 UNE OBSESSION MALÉFIQUE



Dimanche 16 Mars 2014

Le Boeing 777 de Malaysian Airlines pourrait avoir été détourné par des avions AWACS
Si le sujet n'avait pas encore été abordé jusque là c'est pour voir ou l'enquête nous menait (et surtout voir les boulettes des médias et autorités). Au début, cela ressemblait à un crash puis est venu la soit disant piste des iraniens. Là, on pouvait commencé à se poser des questions quand la presse nous a montré ce montage photo grossier ou l'on avait simplement collé les mêmes jambes aux deux suspects. Cela montrait déjà une envie d'orienter l'enquête vers une piste terroriste et d'attribuer le tout à un pays qui est une cible de choix pour les Etats-Unis. 

Puis, il y a eu l'information selon lesquelles les téléphones sonnaient encore (pourtant la NASA si prompte à la surveillance n'a pas pu localiser les signaux...), ce qui écartait d'emblée l'hypothèse de l'accident ou de l'attentat. Cela nous amène donc à une seule hypothèse convaincante: le détournement de l'avion. Mais pourquoi et comment un avion de cette taille pourrait-il disparaître des radars ? (la désactivation du transpondeur n'empêche pas les radars actifs de détecter les appareils). La réponse est le brouillage externe via des avions AWACS. Ces avions militaires américains sont d'après Jim Stone, capables de brouiller les signatures radars des avions ainsi que leurs communications.

Cet article d'India Today confirme ce fait:


 
 Il semblerait que le vol ait continué à voler au moins 5 heures après la première disparition aux radars civils (l'avion est resté en liaison satellite de maintenance moteur). D'après Stone, l'argument selon lequel l'avion aurait trompé les radars est mensonger car faire disparaître un jumbo jet volant à 29 500 pieds est impossible sans une aide extérieure. Autre argument intéressant, alors que l'avion avait disparu des radars civils, il était encore visible par des radars militaires plus performants pendant au moins une heure.

Cette opération complexe n'a pas pu être réalisée par une quelconque opération terroriste. Par contre, cela va clairement dans le sens d'une opération externe. Qui a les moyens de déployer de tels appareils et dans quel but? Vu le manque d'entrain des américains pour retrouver l'appareil, leurs mensonges concernant les suspects iraniens et le fait qu'ils sont en possession de ce type d'appareils, le coupable est certainement à chercher de ce côté là.

Une piste pourrait-être la présence d'ingénieurs de la société de haute technologie  Freescale Semiconductorspécialisée entre autre en électronique de pointe utilisée à des fins de défense, y compris la guerre électronique. Ils allaient en Chine pour une réunion. 

Une explication intéressante est proposée sur ce site mais l'intérêt de ce brevet n'est pas très clair et détourner un avion pour quelques ingénieurs parait un peu étonnant, d'autant que ces personnes en particulier ne sont pas listées dans le manifeste des passagers du vol. Il manque donc encore quelques pièces pour reconstituer le puzzle mais cela prend forme. Il est également possible que cette avion soit utilisé ultérieurement pour un false flag à venir. L'article sera mis à jour si de nouvelles informations permettent d'en savoir plus.

MAJ: La thèse du détournement par un pilote proposée par les médias n'est pas convaincante car elle n'explique pas la disparition radar pendant près de 6 heures.


Publié par Fawkes News


Dimanche 16 Mars 2014


Commentaires

1.Posté par marie le 16/03/2014 17:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On se retrouve avec les false flag et les opérations de terrorisme d''État ou des ingénieurs sont assassinés parmi des innocents pour faire passer cela pour un accident ou un attentat déguisé comme l''affaire de l''attentat de Karachi cause par Balladur

2.Posté par abed le 16/03/2014 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voila ce que vous devez tous savoir. Partagez cette information à tous vos proches.

Quatre jours après la disparition du vol MH370 un brevet est approuvé par le Bureau des Brevets.

4 des 5 individus titulaires du brevet sont des employés de Freescale Semiconductor à Austin au Texas.

Le brevet a été partagé en 5 parties de 20% pour chaque titulaires, dont la répartition est la suivante :

Peidong Wang, Suzhou, Chine (20%)
Zhijun Chen, Suzhou, Chine (20%)
Zhihong Chen, Suzhou, Chine (20%)
Li Ying, Suzhou, Chine (20%)
Freescale Semiconductor, Etats-Unis (20%)

Si un titulaire du brevet meurt, alors les titulaires qui restent se partagent équitablement les dividendes d’une augmentation.

Si 4 titulaires du brevet sur 5 meurent, alors le titulaire restant possède 100% des profits accumulés par le brevet.

Le dernier titulaire vivant du brevet est Freescale Semiconductor.

Qui possède Freescale Semiconductor?

Jacob Rothschild via Blackstone (quel nom intéressant pour une compagnie, ‘pierre noire’) qui possède Freescale.

Voila votre motivation manquante pour le boeing disparu. Les 4 titulaires chinois du brevet étaient à bord.

3.Posté par joszik le 16/03/2014 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'EST POURTANT PAS COMPLIQUE !! Les états-Unis et la Corée du Sud font des exercices militaires dans la zone de survol de l'avion!!
Le fait qu'il ai disparus avant d'entrer dans la zone de guerre électronique,,et que malgré tout, il ai continué à émettre pour les téléphones et d'autres instruments, signifie qu'il y a eu manipulation des données dans l'intention de faire passer l'avion pour un missile de croisière, qui aurait alors, été abattu par la DCA nord coréenne...Mais le plus grave dans l'histoire c'est que la chine est au courant mais ne veut pas se frotter aux américains car elle n'est pas à la mesure de la puissance militaire.

4.Posté par Voyageur93 le 17/03/2014 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arrêtez, c'est du n'importe quoi du niveau fantasme de bande dessinée.

Un brouillage radio ou radar est quelque chose d'actif et de parfaitement visible. Un opérateur au sol aurait vu ses fréquences saturées à l'emplacement du 777, il ne l'aurait pas vu disparaitre.
Un brouillage radar c'est comme mettre de la fumée... on sait qu'il y-a quelque chose, mais on ne sait pas quoi, combien ni vers ou ça va. Voilà ce qu'est un brouillage radar.

Rendre "invisible" au radar c'est de la science fiction... tout comme un Awacs invisible au radar l'est aussi.

5.Posté par MOMO le 17/03/2014 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le boeing 777 Malaisien serait aux mains des israéliens et ne ce serait par crashé comme les médias sionistes occidentaux l’affirment. Il semble que le renseignement chinois ait pu déjoué l’attaque israélienne depuis Shanghai, grâce aux réseaux de la Résistance Islamique depuis Kuala Lumpur. La Malaisie a fait appel aux réseaux du Renseignement Musulman dans la zone, le gouvernement Malaisien pense que Tel Aviv prépare un false flag majeur contre la Chine, que Tel Aviv souhaite blâmer les Musulmans pour rapprocher Pekin de tel Aviv, pendant que Moscou subit les coups depuis la Bielorussie, l’Ukraine, Turquie, Georgie, Azerbaidjan. Pekin a cru la version Musulmane et pas celle israélienne, voila pourquoi l’avion n’a pu continuer sa route en Asie. L’avion est posé au sol! Il a ravitaillé sur la base militaire de Diego Garcia.

6.Posté par Yusuff le 17/03/2014 22:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Peut importe mais je peux vous predire la suite.

Ils diront "Il y avait un Ahmed et un Mohamed dans l'avion avec des passports volé. On va trouver leurs identité indemne sur la cote d'un ile et pour agrementer le tous avec un sac contenant d'instructions d'un pays musulmans, bien sure dans la colimateur.

Comme la plupart des gens dite intelligents sont devenu des YES MAN ils croiront sur le champ. Le tour est jouer et on partira en guerre pour des ressources naturels.

Si vous voulez connaitre la verité sur cet monde, la politique etc - sur goggle tapez "Francois Asselineau sur youtube".

7.Posté par joszik le 17/03/2014 22:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Voyageur t'es à côté de la plaque mon gars, Le boeing 777 Malaisien et de fabrication américaine et la société Boeing, via les services secrets américain, peut contrôler à distance certain appareils à bord.... ce n'est pas un secret.

8.Posté par joszik le 17/03/2014 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'appareil a d'abord disparu avant d'être détruit car il n'aurait pas pu voler plus loin sans avoir été localisé par les radars chinois, et il ne peut disparaitre, dans ces conditions, sans avoir été détruit.

9.Posté par Herve le 22/03/2014 09:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'importe quoi, les Awacs font du brouillage.... J'en ai entendu des conneries mais alors là.

10.Posté par Djamila le 01/04/2014 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LE SAVANT ET INGENIEUR NUCLEAIRE KESHE AFFIRME POUVOIR DETECTER L EMPLACEMENT DU
BOEING SI ON LUI DONNAIT UNE REPLIQUE DE CET AVION. HE NEEDS THE FINGERPRINTS OF THE LOST PLANE IN ORDER TO FIND WHERE IT IS. ANYONE WANTING TO HELP MUST GET IN TOUCH WITH THIS NUCLEAR SCIENTIST WHO HE SAYS IS BEING PERSECUTED AND WAS THREATENED TO BE KILLED AND TORTURED. YOU CAN FIND HIS VIDEOS ON U TUBE AND HIS WEBSITE ON THE INTERNET. HE LIVES IN ITALT NOW. CHECK THE KESHE FOUNDATION. HE NEEDS THE FINGERPRINT OF THE STRUCTURE FROM THE ORIGINAL PRODUCTION AND THE TYPEOF FUEL USED.

11.Posté par reda le 24/04/2014 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On parle de savant en radar avionique mais si j'ai bien compris c'est du brouillage des telecommunication or les US se sont investi dans ce domaine et se sont montrés avec de grande oreilles pour écouter tous le monde ca n a pas plus mais que faire ,ces savant avaient-ils les moyens de boucher les oreilles US?!!

12.Posté par Gianni le 25/04/2014 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A toute fin utile : Il existe un petit archipel au sud des Maldives appelé Diego Garcia. Cet archipel britannique est utilisé par les USA (base navale et aérienne).
A voir la trajectoire de l'appareil quand il a disparu (Ouest de la Thaïlande, nord du détroit de malaca) avec un cap au sud-ouest, cette piste de réflexion mérite d'être étudiée. Distance à franchir = 3000Km soit entre 3 et 4h de vol en fonction de la vitesse. 5h à 6h si l'appareil vole en basse altitude.
Mais pour ce que j'en dis !!!!!!!!

13.Posté par mathieu le 25/06/2014 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

est si c'était un atenta raté. la base navale et aérienne de diego Garcia abrite plusieur millier de militaire dont de l'équipement militaire américain. ( ogive , bombardier , chasseur aérien etc...)
si le boeing 777 avait été détourner par les deux pilote de l'avion afin de crée un atenta sur cette base.
imaginer les concéquence, l'armée américaine aurait été séverement enputer du a la perte de cette base stratégique puisque ces de la que les bombardier d'école pour piloner les talibans.
sans cette base , les talibans aurait été denouveaux sur le tapis rouge.
peut étre que pour protéger cette base les américains aurait pris une déscision de faire détruire l'avion en plein vol par des F16.
d'ou l'inplication de brouyeur pour fausser toute piste et faire croire aux gents que l'avion se serait crachet tous seule en mer ou encore d'autre ippotése écrite par les média pour faire croire aux monde se que eux veule faire croire.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires