MONDE

La victoire de Trumpe ou le Triomphe de CALIGULA


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 31 Octobre 2018 - 02:26 Le discours enflammé de Kadhafi (Vidéo 08.02.1988)


Le Caligula américain n'aura rien à envier dans son ingratitude meurtrière à son alter-ego Romain. Et, deux mille ans après, le Janicule du dieu Janus se nommera dès janvier prochain Maison Blanche. Tant la victoire de Trumpe n'est rien d'autre que le triomphe posthume de CALIGULA.


Cide
Lundi 14 Novembre 2016

Janvier est le mois du dieu Janus. C'est donc le mois de toutes les passations, y compris la passation de pouvoir aux États-Unis d'Amérique. Un clin d’œil à peine subliminal quant à la nature exacte de cet empire qui fête ses empereurs dans le temple de Janus par un hommage implicite à ce dieu de la guerre, du début et de la fin.

Or cette fois-ci cette passation revêtira un habit particulier, tellement les disparités entre les deux chefs d’État qui se succéderont sont énormes. Comme si c’était en effet Caligula qui succède à Claude, et non l'inverse, après tout Janus se soucie peu du sens d’écoulement du temps.

En fait Obama et Trump n'appartiennent pas à la même civilisation. Ils ne vivent même pas dans la même époque et surtout pas dans le même continent. C'est que, du haut de sa tour d'acier, Trump contemple New York avec les yeux de son jumeau astral Caligula du haut, lui, de la colline Janicule. Mêmes yeux, mêmes regards, mêmes tourmentes, mêmes démesures et mêmes folies.

Et toujours cependant ce penchant obsessionnel pour le despotisme oriental. Hier ce fut en effet celui du Caligula pour l’Égypte antique, aujourd’hui c'est celui de Trump pour Poutine, Sisi, Natanyahou ou Assad et tous ceux qui portent armes et répandent le sang.

Mais comme Caligula brilla notoirement par son ingratitude envers ses amis qui l'ont porté au pouvoir, Trump sera lui aussi dangereux pour les siens. Il privera de ce fait Poutine de sa botte stratégique : la politique de la tension. C'est effectivement dans la tension voulue et entretenue que son régime a tout obtenu de l'Occident contrairement à celui de Gorbatchev qui a lui tout perdu dans la détente et les réceptions mondaines des chancelleries occidentales.

Depuis, Poutine cherche régulièrement le conflit modéré pour faire valoir les intérêts qui ne peut obtenir autrement, à savoir par la négociation ou la puissance militaire proprement dite. Il encouragera de même Natanyahou dans sa fuite messianique de colonisation de la Palestine qui, à terme, est synonyme de la fin d’Israël. Il l'aidera donc tout au plus à décorer de l’intérieur Massada avant sa chute finale, devenue inéluctable.

Cependant, la plus grande menace qui porte vise d'abord le peuple américain blanc, vu que l'arrogance et le mépris envers les autres puissances, asiatiques notamment, seront lourdes de conséquence pour l’Amérique. Surtout que le premier mérite d'Obama est d'abord d'avoir occulté à son peuple le vrai état de lieu du monde. Un monde dans lequel l’Amérique ne règne plus comme jadis et sa suprématie maritime s'y réduit désormais à l’Océan Atlantique. Sombres augures en effet pour une nation dont les fantassins se nomment « marines ». Quant aux populistes européens, ils dilapideront leur propre héritage politique, culturel et historique en mimant une Amérique qui les méprise et n'a plus rien de commun avec eux.
C'est dire en somme combien le Caligula américain n'aura rien à envier dans son ingratitude meurtrière à son alter-ego romain. Et, deux mille ans après, le Janicule du dieu Janus se nommera dès janvier prochain Maison Blanche. Tant la victoire de Trumpe n'est rien d'autre que le triomphe posthume de CALIGULA.



 


Lundi 14 Novembre 2016


Commentaires

1.Posté par Depositaire le 14/11/2016 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sans vouloir prétendre que Trump est un espoir pour l'humanité et un saint homme, ce qui est fort loin d'être le cas, outre que si Clinton avait été élue à sa place, avec sa folies belliqueuse et meurtrière, elle aurait très bien pu amener une guerre nucléaire.

Quant à ce que fera Trump, pour l'instant, nous l'ignorons. Tout va dépendre des gens qui composeront son gouvernement. Soit ce sera à nouveau l'oligarchie criminelle, soit ce sera autre chose. Mais de toute façon, il ne faut rien en espérer de fameux. Il fait partie du système.

2.Posté par al Moghraby le 14/11/2016 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Certes, on vit actuellement un bouleversement des temps , toutes les "certitudes" béates de cette prétendu "civilisation" Occidentale , tenus comme "incontournables" pour le "Bonheur" de l'Humanité se désagrègent et se révèlent comme une grande Arnaque...!.
Malheureusement , les temps des Prophètes est révolu ;Dorénavant contentons-nous des Prophètes-imposteurs , genre Trump ...!!!.

3.Posté par Saber le 14/11/2016 22:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les gros morceaux sont la FED et le complexe militaro-industriel.

4.Posté par daous le 21/11/2016 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excellente analyse de la situation. Nous vivons les derniers soubresauts de ce qui va annoncer les débuts des hostilités, des décennies de guerre, de famine, de tremblements de terre, d'ouragans, de tsunami, le monde est inconscient des foudres qui vont s'abattre sur lui. Un trump président est tout simplement la preuve de plus que les prophéties annoncées se déroulent comme on nous l'a annoncé.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires