ALTER INFO

La vérité sur le Gardasil, et pourquoi l’aval de Rick Perry a menacé la santé de millions de jeunes filles



Ethan A. Huff
Mardi 27 Septembre 2011

La vérité sur le Gardasil, et pourquoi l’aval de Rick Perry a menacé la santé de millions de jeunes filles


Natural News, Ethan A. Huff, 27 septembre 2011


      Le complot raté du gouverneur du Texas Rick Perry, visant à obliger des millions de jeunes texanes à se faire poinçonner au Gardasil de Merck & Co., a suscité chez les Zuniens un regain d'intérêt quant à toute cette controverse à propos de ce vaccin.


      La réaction à l’incident des médias du courant dominant incluait un grand nombre de dissimulations, ainsi qu'une opération à grande échelle de contrôle des dommages, afin de réaffirmer l’innocuité supposée du vaccin Gardasil, que Merck allègue empêcher le virus du papillome humain (VPH) et certaines formes de cancer du col utérin. Mais le diable est sorti de sa boite, car des milliers de Zuniens curieux, souvent pour la première fois, apprennent les dangers très réels associés au vaccin Gardasil.


      Peu de temps après l’approbation du vaccin, en 2006, des effets secondaires mortels du Gardasil ont rapidement commencé à apparaître. Des rapports sont arrivés au sujet de jeunes filles ayant des attaques et développant de problèmes neurologiques chroniques ainsi que d'autres affections, immédiatement après avoir reçu un ou plusieurs vaccins du programme de vaccination Gardasil en trois parties.


      Et, selon le Dr Sherri Tenpenny de NewsWithView.com, moins d'un an après sa mise en vente, plus de 1.200 événements indésirables dus à ce vaccin étaient déjà enregistrés par le Système d’enregistrement des événements indésirables (VAERS) du département zunien de la Santé et des Services sociaux.


      Et puisque à peine un pour cent des événements indésirables sont signalés au VAERS, le Dr Tenpenny dit que pas moins de 126.000 cas de « problèmes de santé aigus » peuvent avoir résulté du vaccin Gardasil donné aux jeunes filles.


      Un rapport a été élaboré par un groupe de mamans dont les filles sont mortes ou ont été gravement lésées après avoir reçu le Gardasil ou le Cervarix. Produit par GlaxoSmithKline, le Cervarix est un autre vaccin contre le VPH, mais il est moins populaire.


      Les événements indésirables majeurs causés par les piqûres incluent le développement de : maladies auto-immunes, paralysies, syndromes de Guillain Barré, crises d'épilepsie, migraines, cécités, surdités, pertes de mémoire, et décès.


      Jusqu'ici, en 2011 seulement, près de 1500 événements indésirables associés au Gardasil ou au Cervarix ont été signalés – et, en 2010, il a été signalé plus de 2500 événements indésirables associés aux deux vaccins.
[Ndt : Tous les chiffres de cet article ne concernent évidemment que la Zunie. Dans le cas de la France, les chiffres sont certainement classés secret-défense. Il faut bien que Big Pharma continue à soudoyer la classe politique contre l’accès au grand marché de pigeons publics. Et, vu la résistance de Frère Bertrand à seulement réévaluer le Gardasil, ça doit rapporter gros à la classe psychopathe. En plus, comme le Gardasil est remboursé par la Sécurité sociale, la mafia aux affaires endette volontairement la France pour se remplir les poches avec de l’argent emprunté sur les marchés. Le Gardasil, comme le Mediator, est une pompe à finances. Ça sert à détourner l’argent public dans la poche des louches individus qui nous gouvernent.]


      À ce jour, il a été signalé plus de 21.000 cas de jeunes filles lésées par le Gardasil ou le Cervarix, plus de 3100 rapports de dommages graves, et plus de 100 décès.


      Sur la base de cette information, vous pouvez voir clairement pourquoi la réglementation de 2007 du gouverneur Perry, et sa défense soutenue en sa faveur, représentent une grave menace pour la santé publique. Si la réglementation du gouverneur Perry avait été gardée et maintenue par le corps législatif de l'État texan, des milliers d’autres jeunes filles auraient pu être gravement lésées ou tués par la suite au Texas.



      Pour en savoir plus sur le VPH et les autres vaccins, SANE VAX, Inc, un groupe scientifique consacré aux vaccins et pratiques vaccinales « Safe, Affordable, Necessary & Effective » [sans danger, abordable, nécessaire et efficace] (SANE), est d’un grand secours :
sanevax.org


      Vous pouvez aussi en apprendre davantage sur les maux et les morts causées par les vaccins contre le VPH en visitant :
truthaboutgardasil.org/


Original : www.naturalnews.com/033705_Gardasil_Rick_Perry.html
Traduction copyleft de Pétrus Lombard




Mardi 27 Septembre 2011


Commentaires

1.Posté par damien le 28/09/2011 00:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour vendre ce vaccin qui ne sertà rien, les labos n'ont rien trouver de mieux que de corrompre les politiques pour forcer leur poisons aux gens!!!
MAis la toxicité sera vue au tribunal, et ces labos et politiciens doivent payer des milliards pour des crimes VOLONTAIRES

2.Posté par mahichou le 21/10/2011 18:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bientot ils vont créer des vaccins pour tout !!!!

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires