Palestine occupée

« La résistance ripostera dans l’heure à tout assassinat »


Ziyad Nakhale, secrétaire général du Mouvement du Jihad Islamique, a déclaré, au cours d’une intervention à une conférence du Mouvement à Gaza rassemblant les différentes composantes de la résistance et de la société palestiniennes, que la politique sioniste des assassinats ne pourra pas venir à bout de la résistance, ni obliger le peuple palestinien à abandonner ses droits »


CIREPAL
Vendredi 21 Février 2020

Texte résumé de l’intervention du 19/2/2020

Au nom de Dieu, le Clément le Miséricordieux...

Saluts aux martyrs qui donnent un sens à nos paroles, saluts aux blessés qui portent les insignes de la fierté et de la dignité, saluts aux prisonniers qui paient de leur vie le prix de notre liberté, saluts à notre peuple grandiose qui n’a jamais hésité à protéger sa cause.

C’est le temps de la Palestine, d’al-Quds, des combattants qui portent les armes pour défendre la terre et les lieux saints. C’est le temps de la résistance qui se tient prête à repousser toute agression, que l’ennemi prépare, contre Gaza, la citadelle qui lève la bannière de notre fierté et de notre grandeur.. c’est le temps du peuple héroïque de la Palestine, qui résiste et se tient derrière sa résistance, en la soutenant et en l’appuyant..

Ils ne peuvent faire passer le deal du siècle et liquider la cause palestinienne sans essayer d’achever la résistance et faire plier le peuple palestinien. C’est pourquoi les combattants doivent être sur le qui-vive, ils ne doivent pas faire confiance à un ennemi fourbe. La bataille est à présent politique, mais elle peut devenir militaire à tout instant.

Nous devons lever la voix très haut, agir sans fatigue, pour protéger al-Quds et protéger notre cause de sa destruction. Toute parole est importante, toute action est importante. Ne minimisez pas vos capacités ; nous sommes les ayant-droits et les propriétaires de la terre, quelle que soit la force du faux.

Mais il y a pire, l’accueil des Arabes à l’arrogance américaine, proposant aux Palestiniens de ne pas rater cette occasion ! Quelle infâmie ! Ils considèrent que notre opposition à la perte de la Palestine et d’al-Quds, une occasion que nous devons prendre en considération pour ne pas mourir !

Les faibles justifient la défaite, mais les forts l’affrontent. A tous ceux-là, qu’ils soient juifs, arabes ou américains, nous disons qu’il faut qu’ils sachent que notre peuple est toujours convaincu que la Palestine est notre droit dans cette vie, que al-Quds est la qibla de notre combat, même si la terre se mettrait à tourner à l’envers, ou le soleil se lèverait à l’ouest. Quel est le Palestinien qui accepterait de vendre sa religion en contrepartie de quelques années de vie dans l’humiliation ? Quel Arabe ou quel musulman accepterait de proclamer que la Palestine est devenue « Israël » et que al-Quds est devenue « Urshalaym » ?

Ce défi, seul le Coran pourra le briser lorsque nous répétons : «Ô Prophète, incite les croyants au combat ». C’est notre devoir aujourd’hui, inciter au combat, et seulement le combat, quand il n’y a pas d’autres alternatives. Allons donc au combat comme nous allons à la prière, dans les deux cas, l’esprit retrouve son Créateur, et que Dieu fasse de nous ce qu’Il veut...

Les criminels et assassins, nous ne pouvons pas les affronter avec des branches d’olivier, ils portent des fusils. Quelles que soient les justifications, quelle que soit la différence dans l’équilibre des forces, nous devons regarder ce que nous possédons, nous, un esprit combatif, qui refuse l’humiliation. Soyez certains que nous pouvons, dans ce cas, transformer notre faiblesse en force, quelle que soit la force des criminels et celle de leurs protecteurs..

Ceux qui lisent l’histoire savent que la décision américaine de proclamer al-Quds capitale d’ « Israël » et que les Palestiniens n’ont aucun droit sur la Palestine, n’est pas surprenante. Les Etats-Unis protègent le projet sioniste et y participent, ils sont en fait le fer de lance du projet occidental dans notre région. Il n’est pas étonnant que les Etats-Unis poussent de tout leur poids pour supprimer les lois internationales et annoncer le deal du siècle qui supprime nos droits historiques et religieux en Palestine pour les donner à « Israël », après avoir passé des décennies à dompter la conscience palestinienne, arabe et musulmane pour parvenir à ce but.

(A ceux qui croient encore aux accords d’Oslo et qui collaborent avec l’entité sioniste)

A quoi devons-nous nous attendre, nous qui avions signé des accords avec l’ennemi, ils disent qu’il s’agit de paix, mais ce fut plus grave que la guerre ?! Ces maudits accords nous ont transformés en mercenaires au service d’appareils qui protègent l’occupation et les colons. La Cisjordanie en entier est devenue une grande colonie. Qu’avons-nous eu d’Oslo (les accords d’Oslo), sinon l’humiliation, la honte et les pleurs sur une chimère ?

Nous affrontons aujourd’hui la réalité telle qu’elle est. Il y a eu des illusions chez certains palestiniens, croyant qu’il serait possible de conclure une paix avec l’ennemi, mais ceux qui ont mené ce projet ont occulté le fait que l’ennemi ne nous reconnaît pas, que le projet sioniste est basé que l’idée que la Cisjordanie, y compris al-Quds, est « Judée et Samarie », qu’elle est au coeur d’ « Israël ».

Ils nous ont mené à la réalité pour laquelle ils ont travaillé tout ce temps, cette terre serait « Israël », et dans le cadre de ce deal, ils ne s’occupent que des habitants, où les mettraient-ils ? Ils ont trouvé la solution, celle de les mettre dans des îlots pour en profiter comme main d’oeuvre au service d’ « Israël ».

Ceux qui ont levé la bannière de la paix avec l’ennemi, le savaient-ils ? Tous savaient cette réalité, mais ils n’ont pas osé en parler, et ont continué à vendre les chimères.. Et, malheureusement, ces chimères conduisent encore ceux qui se font des illusions, qui courent dans tous les sens, comme les bêtes à égorger courent dans les abattoirs. Ils ne veulent pas revenir au rang du peuple palestinien qui n’a cessé de résister, et qui continue à vouloir résister, et qui n’abandonnera pas son droit.

Ils ne veulent pas revenir en arrière, ni évaluer leur parcours, ils veulent que le peuple palestinien soit comme eux, et ils continuent à appeler ceci « le projet national palestinien ». Quand ils ont abandonné 78% de la Palestine, ils ont appelé cela le projet national palestinien, et quand ils ont agi comme protecteurs des colonies pendant un quart de siècle, ils ont également appelé cela un projet national. A présent, messieurs, où est le projet national ?

Nous, en tant que forces de la résistance, nous proposons un moment de réflexion, en vue de rassembler nos rangs, de revoir nos positions, de nous unifier et de revenir au début.

Pouvons-nous nous rassembler sur la base que la bataille aujourd’hui veut dire ou bien nous, ou bien eux, sur cette terre bénie ? Si nous avons pu résister tout au long des décennies passées, cela veut dire que nous pouvons résister encore plus, et l’histoire témoignera qu’ils seront défaits avant nous.

Poursuivons la voie de la résistance, ils ne nous laissent aucun autre choix.

Nous ne pouvons pas continuer à accuser les autres et les blâmer et fuir nos devoirs et responsabilités ! Comment demander aux autres de boycotter « Israël » alors que nous nous asseyons dans son giron, que nous coordonnons avec lui, que nous écrivons des théories affirmant que la vie est faite de négociations ?!

Nous avons brisé le mur, et « nous acceptons ce que les Palestiniens acceptent » est devenu le slogan de la période, le slogan de ceux qui veulent cacher leur faiblesse..

Pourquoi blâmer les autres alors que nous sommes impliqués et que nous coopérons, et que nous le clamons fort à toutes les tribunes ?

(aux sionistes)

Les menaces proférées par l’ennemi, matin et soir, concernant les assassinats des fois, et d’autres fois, la destruction de Gaza, ne nous font pas peur, ne nous effraient pas, et ne nous pousseront pas à accepter ce qu’ils ont décidé, et ne nous feront pas abandonner nos droits historiques sur la Palestine et al-Quds.

Vous n’avez pas de place dans notre pays, quelle que soit votre force et quels que soient l’aide et le soutien reçus. L’ennemi doit comprendre que la politique des assassinats n’entraînera pas l’abandon par notre peuple de ses droits, et ne brisera pas la résistance, qui ripostera à tout assassinat dans l’heure, et toute agression contre la bande de Gaza se heurtera à une résistance inédite jusque là...

Gloire aux martyrs, gloire à la résistance, gloire et victoire pour notre peuple qui n’a pas été brisé et qui ne le sera pas. C’est le combat, la victoire ou le martyre.

Paix et miséricorde de Dieu sur vous.


Source : CIREPAL
https://cirepal.blogspot.fr/......


Jeudi 20 Février 2020


Commentaires

1.Posté par Anouar Abbassa le 21/02/2020 08:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attendez patientez encore un an

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires