International

La rencontre du Président Ahmadinejad avec le roi Abdallah



IRIB
Samedi 22 Décembre 2007

La rencontre du Président Ahmadinejad avec le roi Abdallah
Le Président Ahmadinejad s'est entretenu avec le roi Abdallah lors de sa visite en Arabie saoudite pour accomplir le Haj. Au cours de cette rencontre de plus d'une heure les deux parties se sont entretenues des relations bilatérales et des derniers développements dans la région et sur la scène itnernationale. Les deux pôles du monde de l'Islam, l'Iran et l'Arabie saoudite figurent parmi les plus puissants pays du bassin du golfe Persique et du Moyen Orient. Le président Ahmadinejad et le roi Abdallah s'étaient déjà rencontrés tout récemment au sommet du Conseil de Coopération du golfe Persique, le CCGP, à Doha capitale qatarie. Evoquant ces entretiens, le roi Abdallah a souligné que la présence du Président Ahmadinejad au sommet de Doha était un pas important dans le droit fil du développement des coopérations régionales. Au lendemain de la participation du Président Ahmadinejad au sommet de Doha en tant qu'invité spécial, les milieux politiques et médiatiques ont salué l'essor des relations et des coopérations du CCGP regroupant l'Arabie Saoudite, le Sultanat d'Oman, Le Koweït, le Qatar, les Emirats Arabes Unis, et le Bahreïn avec l'Iran. Selon eux, la formation des 6+1 (le CCGP et l'Iran) pourrait allait dans les intérêts de tous les pays littoraux du golfe Persique. Le Président Ahmadinejad a avancé des propositions au sommet de Doha, dont les plus importantes étaient dans les domaines économiques et sécuritaires. Sans nul doute, le développement des coopérations économiques entre les pays riverains du golfe Persique aboutira au progrès et à l'épanouissement de ces pays, et certes la sécurité et la stabilité durables de cette région constitue le préalable au développement des coopérations économiques et commerciales. C'est en tenant compte de ce même principe, que le président Ahmadinejad et le roi Abdallah se sont penchés sur les foyers de crises et ont examiné les derniers développements irakiens et libanais. Les Etats-Unis s'emploient à baliser le terrain à leur hégémonie et celle du régime sioniste dans la région tout en créant des crises et semant la graine de la discorde dans le bassin du golfe persique et au Moyen- Orient. L'arrogance mondiale est consciente de cette vérité qu'une fois l'union et la coordination installées dans le bassin du golfe Persique et au Moyen Orient, les puissances étrangères ne seront pas en mesure d'imposer aux pays de la région leurs diktats. Pour cette même raison, semer la discorde dans la région dont au Liban et dans le bassin persique est la priorité de la diplomatie américaine et israélienne. Mais la coopération et la coordination des pays la région et notamment entre l'Iran et l'Arabie saoudite feront échouer cette politique washingtonienne.


Samedi 22 Décembre 2007

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires