insolite, humour, conspiration...

La recolonisation post-sismique d’Haïti


Dans la même rubrique:
< >


Ayman El Kayman
Mercredi 20 Janvier 2010

La recolonisation post-sismique d’Haïti

Ayti, Haïti, île-martyre, île-flambeau de la liberté des Nègs1, première république noire de l’histoire, est en train d’expérimenter une invention qui a germé dans les cabinets du pouvoir des Maîtres du monde : la recolonisation post-sismique.

L’île, qui a été occupée par l’US Army de 1915 à 1934, est à nouveau occupée par la même armée depuis quelques jours. Les troupes yankees ont pris le contrôle de l’aéroport de Port-au-Prince et d’autres points stratégiques.






Et évidemment, l’Union européenne ne veut pas être en reste dans cette opération de recolonisation. Les Bruxellocrates se tâtent donc pour savoir s’ils vont envoyer une force de police ou bien une force de gendarmerie.

Nicolas le petit ferait bien de méditer sur l’échec cuisant subi par son Grand Modèle, Napoleone Buonaparte, dont le corps expéditionnaire fut mis en déroute par les combattants de la liberté il y a 210 ans. Victoire la plus chère de l’histoire de l’émancipation des peuples esclavagisés/colonisés puisqu’elle coûta 90 millions de francs-or à la République d’Haïti, payés en guise de dommages et intérêts à l’ancienne puissance coloniale qu’était la France en échange de sa reconnaissance de l’indépendance d’Haïti.  

Et c’est cette dette infâme qui fut à l’origine de la tragédie séculaire vécue par l’île. C’est là l’origine de la « malédiction » qui frappe Haïti.

Yankees e ewropeyen : sòti Ayti !

1-      En kréyol, Nèg veut dire tout simplement être humain


 
Les Marines US tuèrent plusieurs milliers de « bandits » dans les années qui suivirent l’occupation


Charlemagne Peralte, ancien officier qui avait pris la tête de la résistance armée contre l’occupation yankee, fut capturé et assassiné en 1919 par un escadron de 22 Marines grimés en Nègres, et son corps exposé dans sa ville natale de Hinche. Les photos de son corps furent distribuées dans toute l’île pour semer la terreur. Le chef de l’escadron de la mort, le sergent Herman Hanneken, fut décoré de la Médaille d’Honneur. Ce haut fait d'armes de l'US Army a longtemps été enseigné comme un exemple éclatant de guerre contre-insurrectionnelle dans les écoles militaires US. Je ne suis pas sûr qu'il ne soit plus enseigné.


Bonne semaine, quand même !
Que la Force de l’esprit soit avec vous !
...et à la semaine prochaine !




Source : Coups de dent -Chronique satirique hebdomadaire sur l'actualité politique française et mondiale

Article original publié le 19/1/2010

Sur l’auteur

Ayman El Kayman est un auteur associé à Tlaxcala, le réseau international de traducteurs pour la diversité linguistique. Cette traduction est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner l’auteur et la source.

URL de cet article sur Tlaxcala :
http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=9790&lg=fr


Mercredi 20 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par TheTruTh le 20/01/2010 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les USA et leurs maîtres Sionistes/Satanistes ne ratent pas une occasion pour quotidiennement nous rappeler à quel ce sont des criminels. Ils ne savent donc que tuer, détruire, voler, mentir et inciter au vice?

Ils sont bel et bien les serviteurs de Satan, qu'ils complotent et qu'ils mentent, ils ne trompent qu'eux mêmes et ceux qui le méritent.

2.Posté par Catherine II la première en date le 24/01/2010 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entendu il y a deux nuits sur la radio belge, une journaliste de la chaîne "nationale" , retour d'Haïti, décrire l'arrivée des gens de CNN : "qui fait visiblement partie de la logistique d'invasion des États-Unis", arrivés après les autres, en battle dress, armés jusqu'aux dents d'un matériel ultra-sophistiqué aussi imposant que l'armement des troupes, passant devant tout le monde, réquisitionnant tout avion disponible et que les autres s'écrasent, se positionnant "à part" (filmant, par exemple, de sur une estrade) et diffusant en boucle, pendant deux jours, sur leur chaîne deux scènes de pillage (toujours les mêmes) que personne d'autre n'a vues ni filmées (tiens, comme en Irak...) et qui doivent servir à justifier d'avance l'invasion militaire, censée venir mettre, par humanitarisme, de l'ordre dans "le chaos".
Curieux aussi (enfin...) qu'il ait été question, dès la première heure, d'émeutes possibles. Ça aussi diffusé en boucle et même matraqué par tous les médias d'Europe et sans doute du monde. Ces émeutes n'ont pas eu lieu mais elles ont été, quoique virtuelles, bien utiles pour "fabriquer du consentement" comme dit Chomsky.
Qu'on se rassure, les Belges ne vont pas sortir de leur sommeil pour si peu : juste derrière la pétroleuse, un "grand reporter" s'est refusé avec force à mettre en question l'éthique de CNN, "grands professionnels" et le toutim. C'est lui qui a eu le dernier mot. On lui a dit "Revenez quand vous voudrez, vous êtes ici chez vous".
Ô combien !

3.Posté par duperrier le 24/01/2010 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme en Irak oui ils ne viennent pas seul,mais beaucoup de figurants pour piller ,j'ai vu en Irak les pillages aidé par des Koëtiens,ext et Aussi par des Journalistes ils ne repartent , pas toujours les valises vide,quant on va voir des ruines ,c'est tentant de voir des objets de valeurs ,surtout en Irak, tout les Ministères ont été saccagé ,brulé,donc plus d'Etat Civil donc ils ont massacré les Propriétaires des splendides villas,se sont accaparés de tout ,les biens comment prouver qui a voté,en 2004 le vrai ou le faux ,Peut-être que à Haïti ça ce passera idem ,ils savent??? des longueurs d'avance ,sans jamais être condamné

4.Posté par dan. le 24/01/2010 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

médecins sans frontières possèdait 3 hopitaux avant le séisme
ils étaient donc déjà en place
Sur France hier, dans "Revu et Corrigé" l'émission de paul amar, le directeur des opérations de MSF, Mr Thierry Durand relatait un fait intervenu le jour même qui est le suivant
- les américains en arme sont venus lui intimer l'ordre de déguerpir lui et son hopital -ils se sont "enguelés" dit il et a réussi à maintenir son unité médicale

Je pense que ceci éclairera les plus sceptiques sur les intentions humanitaires des américains

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires