Sciences et croyances

La "particule de Dieu" identifiée selon le CERN (+vidéo)



Mercredi 14 Décembre 2011

La "particule de Dieu" identifiée selon le CERN (+vidéo)
Après près de six mois d’exploitation et quatre cent trillions de collisions proton-proton, l’exploitation 2011 avec protons du LHC s’est terminée dimanche soir à 17 h 15. Pour la deuxième année consécutive, l’équipe du LHC a largement dépassé ses objectifs opérationnels, augmentant régulièrement la cadence à laquelle le LHC a livré des données aux expériences, annonce un communiqué de presse de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire.
«Au terme de l’exploitation avec protons de cette année, le LHC a atteint sa vitesse de croisière, a déclaré Steve Myers, directeur des accélérateurs et de la technologie au CERN. Pour bien situer les choses, le taux actuel de production de données est 4 millions de fois supérieur à celui enregistré lors de la première période d’exploitation de 2010, et 30 fois supérieur à celui enregistré au début de 2011.»

Le «Higgs» cerné
« 2011 a été une année remarquable et passionnante pour l’ensemble de la communauté scientifique du LHC (...). Nous avons effectué un nombre considérable de mesures du Modèle standard et franchi des territoires jusqu’ici inexplorés à la recherche d’une nouvelle physique. En particulier, nous sommes parvenus à circonscrire le boson de Higgs dans la partie basse de la gamme de masses dans laquelle il est susceptible de se trouver, a indiqué Fabiola Gianotti, porte-parole de l’expérience ATLAS. C’est là que les théoriciens et les expérimentateurs s’attendaient à ce qu’il soit, mais cette zone est la plus difficile à étudier. »
Dans les jours et les semaines à venir, les équipes des expériences LHC analyseront la totalité des données de 2011 afin de se rapprocher encore plus d’une nouvelle physique. Comme en 2010, le LHC se prépare à présent en vue de quatre semaines d’exploitation avec ions plomb.


Sourde Tribune de Genève



Mercredi 14 Décembre 2011


Commentaires

1.Posté par Marie-Thérèse le 15/12/2011 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

superbe ,vraiment superbe .........et ......la particule de Dieu ?

2.Posté par Arthur Gohin le 16/12/2011 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La physique est partie sur le principe d'une vision plus simple et par là plus harmonieuse du monde visible. Au début c'était vraiment cela, avec les anciens grecs, Newton, le 19ème siècle. Puis les physiciens se sont piégés de promesses: leur description théorique est devenue bien plus compliquée que la description directe de la réalité observée, mais ils se sont persuadés que la simplification finale viendra comme le messie couronner tous leurs efforts...
Ces efforts sont devenus eux ruineux et intellectuellement tellement astreignants que personne ne peux plus dominer la situation, et en particulier garantir la fiabilité des calculs.
Le boson de Higgs donne une cohérence relative à l'ensemble, mais pas générale, et le modèle standard souffre à peu prés autant qu'avant d'illogismes fondamentaux.

En particulier méditez bien ceci: Comment est-ce qu'un univers au départ symétrique et homogène peut devenir aussi peu symétrique et homogène qu'il l'est actuellement?
La réponse actuelle des physiciens peut s'énoncer ainsi: parce qu'un principe dé symétrisant et dés homogénéisant donne toutes les structures concrètes que vous voyez depuis les galaxies jusqu'aux places et mouvements de chaque atome en passant par chaque cellule vivante. Et ce principe, appelé postulat de la mesure, agit selon le pur hasard.
Autrement dit la venue de chaque évènement concret de ce monde s'explique par le pur hasard.

C'est cela la grande victoire de la science? Moi je préfère mille fois le récit de la Genèse.

3.Posté par Ange le 21/12/2011 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La particule du cahos!

4.Posté par eco le 22/12/2011 23:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est juste pour sauver la face. Tout le monde sait que la physique est en crise.
Qui peut les croire?Personne bien sûr.

5.Posté par eco le 22/12/2011 23:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et d'ajouter que juste pour justifier les milliards dépensés pour la construction du LHC en ces temps de crise.
Ni plus ni moins.

6.Posté par Ange le 23/12/2011 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Un miracle ! la particule moteur du noyau terrestre redémarrant les saisons et l'écosystème ravagé par le génome humain !!!

l'avenir sur une jambe !

7.Posté par Marie-Thérèse le 23/12/2011 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout a fait ECO , voir a ce propos l'exellente lettre d'un " physicien en colère " sur alterinfo ,ce qui

confirme mes soupçons et ceci dés la construction du CERN ( j'habite a 60km de la frontière suisse )

la particule de Dieu ?? ils nous prennent vraiment pour des tarés , la particule de Mammon ils ne la

cherchent pas ? ils savent OU la trouver ,elle dans leur coeur ,le diable est dans leur coeur

8.Posté par Ange le 23/12/2011 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Marie-Thérèse vous m'avez fais rire avec la P. de Mammon ! ! !

Vous savez quoi les abris atomique sont obligatoire en Suisse mais non en France, juste pour ceux qui nous dépouilles et nous gouverne, si sa saute vous aurez plus de chance à survivre que moi !

9.Posté par Marie-Thérèse le 23/12/2011 19:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien contente de t'avoir fait rire ça devient rare n'est ce pas ? mais j'ajoute pour te faire rire encore plus que

j'ai toujours pensé que c'etait effectivement un abrit anti -atomic ou que sais je ,je ne suis pas dans leur délires ,quoi que ??
Ange ......la mariethé n'est pas assez riche pour s'offrir une place dans le bunker CERN , elle a de tous petits moyens (honnêts c'est pour ça qu'ils sont petits ) pourquoi veux tu qu'on s'embarrasse d'une pecnaude ,hein ?

10.Posté par Ange le 23/12/2011 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Marie-Thérèse; je parlais des maisons et logements équipés d'abris atomique.
Le CERN à un circulaire de 27 km à 100 m sous terre entre la frontière Franco/Suisse.

Il y a aussi HAARP qui pourrait peut-être nous faire une réduction survivre pour pas cher !!!

Joyeuses fêtes

11.Posté par Marie-Thérèse le 23/12/2011 20:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a aussi HAARP qui pourrait peut-être nous faire une réduction survivre pour pas cher !!!



aaahhhhhh!!!!!!!!! c'est moi qui rigole , tu es "" vachement "" bon Ange , chez nous les vaches font le chocolat , les marmottes emballent les plaques,, les choucas supervisent , les renards font la distribution dans les magasins , pour la fête ben.....hheueu .quelle fête? LA BOUFFE ? la grosse et
stupide ,patétique BOUFFE ,( remplir le tuyau qui part de la bouche jusqu'a l''anus ,rien de plus °+bouffe
dégueulasse

12.Posté par Ange le 23/12/2011 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oh non ! Marie-Thérèse là j'en pleure de rire.

Ahurissant! pendant que la crise se fait graduellement ressentir ,vous allumais votre télé pub par là, infos noire par ci, alors vous zappé Noël par ci ,vous rezappé foie gras et huîtres pour par cher vous continuez et là âme sensible s'abstenir, des braconniers ont ciés en dessous de la racine la corne d'un rihnocèros...et là mes yeux commençaient à prendre l'eau.Les cornes sont d'un très grand remède pour ( l'asie ) le prix se compte à plusieurs dollars le kg juste pour satisfaire les génomes de la nature du mal le FRIC.
En me levant de mon canapé,j'ai eu comme un malaise si fort que ça a disjoncté ma télé, comme si ma télé me disait, je t'en suplis ne me regarde plus je suis immonde horrible !!!

Ange amicalement

13.Posté par Marie-Thérèse le 24/12/2011 09:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


le dernier rhinocéros est mort il paraît , il y a qq semaines (info sur la toile ) on a effectivement coupé sa

corne pour du fric ,mais bigpharma va sans doute sortir de ses labos l'équivant du très grand "remède "

dit moi Ange ,ça nous fait quoi de sucer OU avaler de la corne de rihnocéros ? c'est du viagra bio ?

éclaire ma lanterne , je te remercie et te souhaite une bonne journée calme et paisible

14.Posté par magiedumoment le 27/12/2011 16:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La particule de Dieu n'est pas au dehors mais en nous, j'ai l'impression que les pays Asiatiques ont de plus en plus de soucis avec leur libido, ils sont devenus impuissants au fil du temps. Quand à ce fameux engin cela va encore empirer avec le temps, donnez une baguette magique à un dingue et directement il en fera une arme de guerre. venez rire sur mon blog, même celui qui n'a pas un sous se détend.
Bisous reine

15.Posté par ange le 28/12/2011 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour l'autre Ange ou alors bonsoir .le jour, le soir, la construction et la déstructuration , qui commence le premier ?
Cela faisait longtemps que je sortais de la toile pour vivre un peu la vraie vie . de temps en temps ou de temps à autre, mais toujours rompre avec le temps pour mieux le retrouver .

16.Posté par ange le 28/12/2011 20:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'un ange à l'autre Ange . Bonsoir à l'autre , je reviens un peu ici après plus d'un mois , il me semble .

17.Posté par Noël Fortin le 28/12/2011 21:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les recherches fondamentales explorent des territoires étranges et cherchent des résultats apparemment "inutiles", pourtant elles précèdent immanquablement les avancées technologiques qui améliorent les conditions de vie des humains. Depuis deux siècles, de l'électricité aux téléphones cellulaires, en passant par les systèmes de localisation, la technologie a toujours suivi les découvertes issues des réponses "temporaires" trouvées aux questions que les limites des connaissances courantes posent aux chercheurs. Pour la théorie de la relativité, par exemple, la vitesse et la masse des objets en mouvement déforment l'espace et le temps. Notions que l'esprit humain ne peut appréhender. Et pourtant, si l'on n'applique pas les ajustements que cette théorie implique, le GPS à 100 dollars ne peut fonctionner. Pour que vous puissiez être guidé par votre bidule, il faut tenir compte de la déformation de l'espace-temps occasionnée par la vitesse des satellites-balises et par leur altitude par rapport à la Terre, dont la masse déforme l'espace-temps.

Contrairement à ce que clament les esprits bornés, la physique n'est pas en crise, tout simplement parce que l'essence même de la rechercher scientifique est d'être en crise permanente : la base de la recherche scientifique est en effet le doute. Une théorie est dite courante, ou standard, tant qu'une autre ne se montre pas plus efficade à décrire le monde physique et à bâtir des technologies. C'est la certitude et la proclamation de sa foi en la possession de la vérité qui est l'ignorance.

Pour votre gouverne, le modèle standard (...pour le moment) décrit et prédit la réalité avec une précision qui dépasse l'entendement, et quant à la particule de Dieu (quel nom romantique, mais qui n'est qu'une expression rigolote, somme toute), ceux qui lisent sur la science savent pertinemment que les chercheurs sont excités à la perspective de savoir la suite, et qu'ils ont le sentiment qu'ils vivent une percée majeure, que le boson de Higgs soit aperçu OU PAS! Soit le modèle standard comporte la pièce du puzzle qui semble s'imposer, vu les propriétés des autres particules connues, soit il est introuvable, et alors on accède à un autre territoire de recherche, tout comme la théorie de la relativité ouvrit de nouvelles perspectives, après la gravitation de Newton.

À écouter les ignorants de ce blog, on serait encore à frapper des pierres pour allumer du feu. Aucun des esprits ronchons lus ici ne pourrait comprendre ne fût-ce que le fonctionnement d'un frigo, et ils sont là à nous dire que les recherches sur le modèle standard de la physique est de l'argent gaspillé Tout en se servant de leur téléphone cellulaire et en se laissant guider par leur GPS. Et en bloguant via leur ordinateur sur l'Internet, deux des joyaux les plus spectaculaires la technoligie issue de la connaissance du modèle standard de la physique. Heureusement, vous ne faites partie ni du problème ni de la soultion, mais simplement du bruit de fond.

18.Posté par azrael le 31/12/2011 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est bizarre d'appeler "particule de Dieu" un élément qui lui est contrariant. Certains vont même penser qu'on vient de prouver son existence, ce qui serait dommageable surtout pour les communautés de croyant et pour qui la foi repose sur une existence improuvable dudit dieu ;-)

19.Posté par Arthur Gohin le 02/01/2012 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Noël Fortin

Depuis la seconde guerre mondiale la physique fondamentale n' a rien trouvé grand chose... de fondamental, malgré un budget et des efforts qui croissent de façon fantastique.
Il y a eu le groupe de renormalisation en 1971 qui est surtout une technique de calcul un peu recette de cuisine, et la théorie unitaire electromagnétisme interaction faible en 1967, avec les particules associées. Cette théorie reste très complexe dans ses fondements et ses résultats n'ont pas grande précision, il n'y a pas de quoi s'extasier.

J'ai exposé plus haut une faiblesse centrale du modèle standard, elle est immuable et inhérante au matérialisme de ce modèle. Tant que la Physique n'aura pas pris un autre fondement, elle restera sans réponse à cette question.

La théorie de la relativité était entièrement terminée en 1916. La mécanique ondulatoire dans ses fondements avec l'équation de Dirac en 1928. L'effet transistor a été decouvert en 1938, et ce n'est pas un point fondamental même si ses application, dont l'ordinateur fait partie, envahissent notre vie.

20.Posté par Noël Fortin le 02/01/2012 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Manières de voir.

Je salue l'érudition de certains correspondants, mais demeure perplexe devant leur attitude un brin négative. Enfin, ce n'est pas parce qu'on ne trouve pas qu'il faudrait arrêter de chercher, non?

Les deux théories majeures, la relativité générale et la théorie quantique, demeurent en effet insurpassées pour le moment, malgré l'impossibilité à ce jour de les intégrer en une théorie du tout. Ou en tout cas d'apporter des preuves qui conforteraient les nouvelles candidates au statut de nouvelle théorie générale (cordes, branes, etc.).

Mais je ne vois pas en cela d'argument pour arrêter d'observer et d'interroger notre monde. Pourquoi s'impatienter, alors que, par définition, quand on cherche, on ne sait pas si et quand on va trouver.

Chercher des faits et élaborer des théories, au-delà même des bienfaits technologiques éventuels qui suivraient sans doute une ou des découvertes majeures, sont des activités proprement humaines, ne fût que dans l'attitude et les valeurs qu'elles impliquent.

Ce que je ne saisis pas dans le raisonnement des dénigreurs, c'est le sous-entendu, le non-dit de leur dénigrement, quels autres choix ils ont en tête. Déjà l'affinage des paramètres de ce que l'on connaît a permis de donner une impulsion extraordinaire à nos technologies, pourquoi cette attitude de : ce qu'ils sont lents, ça tarde à venir, et on paye pour tout ça? Vous ne pensez pas sérieusement à freiner l'aspiration des humains à en savoir toujours plus? Quand ce qu'il en coûte est une infime fraction de toutes les dépenses militaires et des gains douteux touchés par tous les spéculateurs qui volent sans être pris?

Chapeau bas à Einstein et Niels Bohr, mais ce n'est pas une raison pour fermer les livres ou les labos, même si le prochain horizon théorique est plus loin qu'on l'aurait cru.

21.Posté par Arthur Gohin le 02/01/2012 19:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Noël Fortin

Ce n'est pas Einstein qui a construit la théorie de la relativité. C'est Henri Poincaré qui a construit la relativité restreinte. Il a échoué a élargir cette relativité restreinte à la gravitation. C'est Grossman qui a trouvé la clef et l'équation de base de la relativité générale. Equation modifiée par Hilbert pour que la théorie soit conservative, c'est à dire que la masse énergie y soit une grandeur conservative.

Ensuite si certains veulent continuer à chercher dans le domaine de la physique mathématique monstrueuse et des expériences d'un coût pharaonique, qu'ils trouvent des sponsors privés, mais qu'ils ne forcent pas le contribuable moyen à payer la facture.
L'aspiration des humains à en savoir plus n'a pas de limite, les finances si, et chacun à son domaine d'intérêt, il ne faut pas imposer le sien a autrui.

22.Posté par Noël Fortin le 02/01/2012 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Arthur Gohin

Ce n'est que mon inattention et mon étourderie qui causaient ma perplexité devant vos propos. Mais je viens de relire votre premier message et tout s'éclaire : vous préférez lire le Livre de Genèse. Tout s'éclaire.

Vous préférez lire un conte de fables qui ont des légendes primitives toutes les caractéristiques : enjolivement, affirmations péremptoires, personnages aussi extraordinaires qu'inaccessibles, et, pour les adeptes, prétention de connaître les discours et les voeux de ces personnages, tels le Grand Manitou des Amérindiens ou autres gris-gris, esprits bébéfiques ou maléfiques, etc.

Et je suis maintenant encore plus perplexe : comment quelqu'un qui a une bonne idée de ce qui s'est passé en science depuis un siècle ou deux, peut-il croire en des amis imaginaires et préférer lire des racontards improuvés, plutôt que de réfléchir sur du concret et sur des problèmes immédiats : le vivre-ensemble des humains, par exemple, les guerres, le vol des soi-disants financiers sans scrupules, la recherche de l'équilibre entre les droits et les devoirs de chacun, la cohabitation de la majorité et de ses minorités, etc.? Et ne venez pas me dire que la prière et la vénération d'idoles chimériques nous y aiderait. Nul facteur n'a jamais autant que la religion divisé les hommes. Ou alors, ardent lecteur de La Genèse, que diriez-vous d'un symposium sur l'origine du monde avec des amis lecteurs du Coran? Et du Talmud? Et de la Cosmogonie amérindienne? On ne sait jamais, si un jour les familles spirituelles de ce monde cessaient de s'entre-exclure, peut-être feraient-ils avancer ledit monde, ne serait-ce que vers la paix?

23.Posté par Noël Fortin le 02/01/2012 19:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

M. Gohin,

je connais ces faits. Cocorico! Poincaré l'avait vu avant! Mais, hélàs, il trouvait les implications de ses découvertes tellement étranges (déformations de l'espace et du temps) qu'il n'a jamais pu se résoudre à les admettre. Einstein a mis sur la réalité telle que vue à cette époque les mots qui la décrivaient, quelle qu'étrange qu'elle soit, et son ami Grossmann l'a aidé à en élaborer les bases mathématiques. Poincaré n'avait qu'à oser, mais enfin, cher monsieur, on ne réécrit pas l'histoire, pas vrai?

24.Posté par Arthur Gohin le 07/01/2012 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Noël Fortin

Comme je l'ai explicité, ce n'est pas Einstein qui a eu la force d'esprit d'attribuer une courbure à l'espace temps, c'est Grossman. C'est un mythe que de dire que Grossman a assisté Einstein, en fait en 1913 ils ont publié en commun sur la gravitation relativiste, autrement dit la relativité générale, chacun exposant sa théorie, une publication en deux parties donc.
Grossman donnait sa formule de la courbure de l'espace temps en fonction de la densité de masse et quantité de mouvement, soit un champs tensoriel. Einstein lui donnait sa formule du champs de gravitation scalaire dans un espace plat. Or cette théorie d'Einstein donne une valeur deux fois trop faible pour la déviation due la lumière au passage du soleil, et celle de Grossman a tout bon. Les mesures de l'éclipse de 1914 en Crimée est surement parvenues à Einstein car il a ensuite épousé le point de vue de Grossman... sans le citer. Pas plus qu'il n'a cité Poincaré pour la relativité restreinte.

Poincaré lui a eu la force d'esprit remarquable de renoncer au temps absolu de Newton. Il a abouti à la relativité restreinte, ce qui n'est déjà pas mal. La gravitation n'y est pas inclue, mais c'est quand meme un outil très utilisé depuis.

Einstein lui n'a rien trouvé de consistant.

25.Posté par Noël Fortin le 10/01/2012 21:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci de nous apprendre ces faits, cher M. Gohin. C'est la première fois que j'en entends parler et je m'incline devant l'acuïté et l'étendue de vos connaissances.

Donc, cela revient à dire que, tout le monde tournant autour du pot de la courbure de l'espace-temps, seule explication possible à l'invariance de la vitesse de la lumière indépendamment du référentiel, c'est Poincaré qui a compris le premier la relativité restreinte, et Grossmann qui a le premier énoncé les fondements de la relativité générale.

Tout un imposteur tout de même ce Einstein. D'après vos révélations, il aurait été surtout un formidable acteur de sa propre campagne promotionelle, n'hésitant pas à accepter des invitations à travers le monde, accueilli en héros à son arrivée aux Etats-Unis, honni par le régime nazi à cause de ses théries dites juives, occupant même un poste de chercheur à vie à l'Université de Princeton. Bigre! Il en faut du culot, pour accepter tout cela sans l'avoir mérité, et même le Prix Nobel de physique, quoique c'était pour ses découvertes sur les quantas d'énergie. Et là encore je suppose qu'il a usurpé les idées de quelqu'un d'autre...

Et son année 1905, avec quatre articles dans les Annalen der Physik, qui ont changé le visage de la physique, avec entre autres l'énoncé de l'existence de l'atome expliquée par le mouvement brownien, et bien sûr la relativité restreinte, que Poincaré avait déjà découverte je sais, tout ça n'est rien de significatif n'est-ce pas? Mais qui était donc ce Einstein? Un voleur d'idées champion de l'auto-promotion? Votre point de vue est, pour le moins, inédit...

Et si l'on revenait au sujet de ce blog : fin 2011, on a observé, sous réserve de confirmations à venir, que les neutrinos voyagent légèrement plus vite que la lumière. Et puis, des "phénomènes" statistiques ressortant des expériences du CERN laissent croire qu'on y a observé des manifestations du boson de Higgs, les chercheurs estimant qu'il n'y a qu'une chance sur 8,000 que ce ne soit pas cela. Il y a quelques années, une observation semblable avait laissé une chance d'erreur sur 300. Et l'on espère cette année atteindre le seuil d'une seule chance d'erreur sur un million, critère de certitude que se sont donnée les chercheurs.

Et vous trouvez toujours qu'il ne se passe rien qui justifie la dépense de fonds publics?

Je ne vous suis pas très bien je l'avoue, ni sur ce qui vaut la peine d'être cherché et trouvé, ni sur votre hostilité ouverte envers Albert Einstein. Quand chacun sait que les recherches ne se font pas en vase clos, que la science comporte un important aspect de formulation, et que, chacun étant inspiré des découvertes et inspirations de tous, celui qui réussit à synthétiser et même "populariser" une théorie n'est jamais le seul, voire même le premier à en avoir appréhendé certains aspects. Einstein a d'ailleurs rendu un vibrant hommage à Maxwell pour ses recherches sur l'électromagnétisme et ses expériences sur le corps noir. Qu'avez-vous contre lui à la fin? Il réfléchissait de son bureau de Genève, sur les résultats des expériences qu'il ne menait pas lui-même, et proposait des expériences imaginaires qui avaient valeur d'illustration. Et alors? Qu'est-ce qui vous choque dans le fait que son nom ressorte et pas (ou moins) celui des autres? N'a-t-il donc aucun mérite à vos yeux? Et puis, dites-moi que votre référence à la Genèse est une blague, que je suis trop con pour avoir comprise, ce qui ne me surprendrait nullement.

26.Posté par Arthur Gohin le 11/01/2012 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Noel Fortin

Je n'ai pas d'animosité contre Einstein, les fais sont les faits c'est tout.

Je ne suis pas le premier de loin à dire que le génie principal d'Einstein consiste à avoir bati une telle carrière.
C'est Plank qui l'a poussé à copier la publication de Poincaré en 1905. Plank était nationaliste au point d'être malhonnête, et il lui fallait absolument que la théorie de la relativité soit allemande et non française. Poincaré en 1905 a reçu le prix Bolai (du plus grand mathématicien vivant), cela suffisait, il n'allait tout de même pas être en plus le plus grand physicien de cette année-là !
Mais l'homme de paille allait dépasser son role car non seulement il a occulté le travail de Poincaré et Grossman mais en plus celui de l'allemand pur sang pur jus Hilbert. Hilbert a modifié l'équation de Grossman pour la rendre conservative, est cette équation est celle qui encore utilisée de nos jours... sous le nom d'équation d'Einstein. Hilbert a eu beau clamer toute sa vie la paternité de cette équation, rien n'y a fait. Hilbert est quand même un mathématicien de très grande carrure, mais le culte d'Eintein était lancé...
Il y a eu l'éclipse de 1921 qui a confirmé la relativité générale au grand public.
Après Plank il y a eut cette fois-ci des journalistes juifs à qui il plaisait que Einstein soit la vedette de la relativité générale, et celui-ci n'a pas bronché. Il aurait pu recevoir le prix Nobel pour la relativité, mais Lorenz a protesté auprès du comité en rappelant que c'est Poincaré qui en est le fondateur en renonçant à l'espace et au temps absolus et en trouvant comment les équations de Lorentz avaient une structure de groupe, ce qui rendait ce renoncement possible et cohérent.

Ce qui me gène beaucoup dans ce culte d'Einstein c'est la sclérose autour de ses idées que cela engendre. On démontre que la relativité peut etre fondée sans l'invariance de la vitesse de la lumière. Cette avancée très puissante est ignorée parce que Eintein la ignorée !!
De même la mauvaise prédiction de l'aberration des étoiles doubles dans sa publication de 1905 n'a pas conduit à des réflexion suffisantes parce que Monsieur Einstein estimait que cela n'avait pas d'importance.

En 1905 Einstein a aussi publié sur les quantas. L'dée de base est celle qu'avait publié Plank en 1900, mais la contribution d'Eintein n'est pas négligeable. Par contre son papier sur le mouvement brownien est d'intérêt secondaire.
Je lui trouve un mérite tout de même à être allé contre son temps à la fin de sa vie en maintenant que la relativité générale devait être le cadre général de toute la physique. Point de vue que je partage.

...Maintenant, si le Boson de Higgs se confirme, cela ne changera pas grand chose pour moi car je pense que la thèorie des particules est de toutes façons trop complexe pour avoir une valeur explicative suffisante.
La Genèse n'est pas un récit certain du tout pour moi, mais je pense que les choses se sont passées dans cet esprit là: Dieu tout puissant créant le monde pour l'homme.

27.Posté par Noël Fortin le 11/01/2012 19:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher monsieur Gohin,

merci tout de même de me donner l'occasion de creuser plus profondément cette période bouillonnante de la naissance de la relativité.

N'étant qu'amateur, voire simplement spectateur lointain de ces découvertes, je ne peux certainement prétendre d'aucune manière détenir ou même simplement arbitrer la parternité de ces théories.

Je me contenterai donc de vous indiquer une référence que j'ai trouvée, et que vous connaissez peut-être, vers un condensé que Wikipédia intitulé Controverse sur la paternité de la relativité. Loin de moi l'idée de trancher dans un sens ou dans l'autre, néanmoins je retiens que les principaux intéressés - Einstein, Lorentz, Grossmann, Poincaré, Hilbert et autres, semblent s'être fort bien entendus et ne s'être jamais opposés quant à l'antériorité de leurs travaux respectifs. D'autres autour d'eux, puis d'autres encore un siècle plus tard, semblent avoir alimenté cette controverse, mais il semble qu'à leur époque, les avancées réalisées par Einstein, par exemple, ne subirent aucune contestation, même Hilbert, d'après ce que je lis, ayant consenti à ce que les équations fondamentales de la Relativité générale soient désignées comme équations d'Einstein. Néanmoins, une controverse semble avoir troublé suffisamment le Comité Nobel pour qu'ils n'osassent jamais attribuer de prix pour la relativité générale, préférant ne pas trancher.

J'apprécie les occasions qui me sont présentées de remettre en question des opinions qui semblent définitives, néanmoins je demeure sous l'impression que vous sous-estimez la contribution d'Einstein, tout comme d'ailleurs l'importance de la découverte du boson de Higgs. Que le modèle standard soit complexe, ça ne me gêne pas, à partir du moment où il semble que toutes les particules de ce modèle ont été observées, et que tant les mesures que la technologie qui en découle affichent une incroyable précision. Une autre théorie plus englobante verra bien le jour éventuellement, mais pour l'heure, j'ai l'impression (modeste) que le modèle standard nous donne un aperçu fort rigoureux de la "réalité".

Bonne journée.

P.S. Voici le lien en question :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Controverse_sur_la_paternit%C3%A9_de_la_relativit%C3%A9

28.Posté par Arthur Gohin le 12/01/2012 20:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'intéret d'une théorie physique est de simplifier la description des observations, de donner une vue harmonieuse de l'ensemble de ces observation. Que la théorie des particules soit hautement complexe est donc un échec, car à ce prix là, on peut en trouver des tas d'autres qui marchent aussi bien mais qui ne son tpas à la mode.
La précision incroyable dont vous parlez n'a lieu que pour les interactions électromagnétiques, pour les autres c'est ordinaire, et là encore à ce compte là, on peut en trouver d'autres.

Ce que les scietifiques établis appellent la "réalité" n'est que ce à quoi ils s'intéressent, en excluant bien souvent ce qui leur parait trop étonnant. Voir Hauschka en biologie, Kotov en astronomie et des tas d'autres.

Wikipédia noie en peu le poisson sur la paternité de la relativité. En fait Poincaré ne n'interessait strictement pas à etre reconnu, et est décédé en 1913. Grossman semble etre un peu du meme genre, c'était surtout les mathématiques qui l'intéressaient. Hilbert lui a bel et bien protesté, de meme que Lorentz comme je l'ai expliqué.

29.Posté par plopii le 01/03/2012 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il utilise la science qui fonctionne tous les jours !

Ordinateur
Internet
Voiture
Electricité
GPS
Médicament
Chirurgie
Radio
..............

Et il critique la science !

Pourtant ça fonctionne !

Les créationnistes partent avec une conclusion (la Bible ((fiction écrite par l'Homme)) et recherchent les observations qui vont dans le sens de leur conclusion.

Ils rejettent ou ignorent les observations qui ne vont pas dans leur sens.

Cette façon de faire est contraire à la méthode scientifique.

En fait, si le créationnisme était vrai, c'est toute la science qu'il faudrait réviser.

Pourtant la science fonctionne, en 200 ans, grâce à la science moderne, nous sommes passés de la voiture à boeufs à la Bugatti Veyron !

30.Posté par oscar fortin le 01/03/2012 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo à M. Noël Fortin et Arthur Gohin pour ces échanges civilisés et fort intéressants. J'ai eu grand plaisir à les lire, bien que dépassé par de nombreuses références toujours plus pertinentes les unes que les autres au débat.

Merci à vous deux

31.Posté par fripon79 le 04/07/2012 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je confirme, j'ai la même vision et les même réserves que M.Gohin, la recherche sert à comprendre ce qui nous entoure et non à satisfaire l'égo de quelques uns qui "comprennent eux". De plus je contredis sur l'interêt de la recherche fondamentale actuelle... produire de l'eau potable n'importe ou dans le monde.... permettre une conservation des aliments telle que l'on éteindrait la faim dans le monde... voilà qui mériterait des budgets publiques mais alors là... bientot un encore plus monstrueux circuit à particule pour prouver autre chose... entendons nous bien... la recherche oui... mais avec un retour sur investissement... pour le plus grand nombre... à ce sujet : vous payez deux fois votre mobile... à travers vos impots pour la recherche puis quand bozon le clown vous le vend !

32.Posté par Le Lampiste le 22/10/2012 00:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien avant d'avoir eu connaissance des faits que rapporte M.Gohin, j'avais été très perplexe devant la réponse que fit le grand Albert à des journalistes lors d'une conférence aux USA, réponse qui devint le fameux paradoxe EPR (Einstein-Podolski-Rosen), réponse en pirouette qui semblait démontrer que lui même ne comprenait pas vraiment le fondement de sa théorie, semblant ignorer que sous forme de deux photons, c'était un seul et même objet dans le même référentiel... si simplement.
Ce qui laisse songeur, n'est-il pas? Le buzz n'a pas été inventé hier, lui. Il est vrai aussi qu'on a proposé à Albert rien de moins que la présidence d'un certain Etat du Moyen-Orient. Ce qu'il a eu la sagesse de refuser, d'ailleurs, preuve qu'il était loin d'être idiot, et savait mener une carrière.

33.Posté par Julien le 11/01/2014 23:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je trouve étrange vos commentaires. Comment peut on nous reprocher, nous, les hommes, de comprendre les mécanismes mises en place par notre créateur. Si nous arrivons à capitaliser depuis des générations, et au delà des peuples et croyances, c'est parce que quelqu un nous a donne cette faculté. Bravo et merci

34.Posté par Maicha le 12/01/2014 00:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Arthur Gohin:le hasard n'existe pas.Tout est minutieusement calculé.Les hommes appellent "hasard" ce qu'ils ne comprennent pas.Lisez"Le visage de Dieu" des Frères Bogdanov

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires