Conspiration

La moitié des Français croient aux théories du complot


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 03:14 La redoutable stratégie des Rothschild pour 2019

Samedi 10 Novembre 2018 - 01:58 Tempora patet occulta veritas



Neotrouve
Dimanche 5 Mai 2013

La moitié des Français croient aux théories du complot
Pour la moitié des Français, « ce n’est pas le gouvernement qui gouverne » car « on ne sait pas en réalité qui tire les ficelles ». Vieilles histoires que celles des théories des complots en tout genre qui fleurissent, puis vont et viennent au gré et de l’actualité et des moyens de communication.

27% des français sont convaincus que ce sont les Francs-maçons qui tirent les ficelles !

C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par le think tank (laboratoire d’idées) britannique Counterpoint en partenariat avec le CEVIPOF (Centre de recherches politiques de Sciences Po); étude relative à les théories du Complot en France.

Pour la première fois, une étude d’ampleur, dont Le Monde a la primeur, a été réalisée en France pour savoir qui sont les adeptes des théories conspirationnistes et quels groupes sont soupçonnés de manoeuvrer en coulisse pour dominer un secteur, voire le monde entier. L’étude a été lancée dans plusieurs pays par le think tank Counterpoint et a été financée par l’Open Society, la fondation du milliardaire américain George Soros.

Cette enquête a été menée en marge de la traditionnelle enquête postélectorale du Centre de science politique de Science Po, le Cevipof. Deux questions ont été ajoutées à celles, plus classiques, concernant les revenus, la composition du foyer ou les votes aux dernières élections. Elles ont été posées, en mai 2012, par Opinion Way à quelque 2 500 personnes.

Les résultats que nous publions montrent que l’adhésion aux différents énoncés conspirationnistes varie davantage en fonction de l’orientation politique qu’en fonction d’autres facteurs comme le niveau d’éducation, ce qui a plutôt surpris les auteurs de l’étude.

« Il existe beaucoup de travaux sur le conspirationnisme en histoire des idées ou en psychologie sociale, mais pas, à notre connaissance, d’étude toute simple sur les gens qui croient à ces théories, sans les considérer comme une pathologie », avance Joël Gombin, doctorant en sciences politiques à l’université d’Amiens, qui a rédigé, au début de l’année, l’analyse de ces données pour le compte de Counterpoint.

Il apparaît que 22 % des sondés sont « totalement d’accord » avec l’énoncé, « Ce n’est pas le gouvernement qui gouverne la France ; on ne sait pas en réalité qui tire les ficelles » et 29 % sont « plutôt d’accord ». Une courte majorité, 51 %, approuve donc l’énoncé, présenté sous la forme d’une question basique, et rédigée de telle sorte qu’elle soit suffisamment large pour « saisir une attitude générale ».

Les résultats varient à peine selon l’âge, le sexe ou le lieu de vie des sondés. En revanche, l’adhésion à l’énoncé est très sensible chez les personnes qui se définissent elles-mêmes comme d’extrême gauche ou d’extrême droite. Cette proximité avec les extrêmes politiques se traduit par une forte adhésion à l’énoncé de ceux qui ont voté, à la présidentielle, pour Marine Le Pen et – dans une moindre mesure – pour Jean-Luc Mélenchon.

Toute tendance politique confondue, les trois quarts des sondés estiment que c’est la finance internationale qui dirige le monde. Un monde qui serait également aux mains des médias – un énoncé auquel adhérent près de 45 % des sondés – et de pays étrangers en mal de domination – pour 44 % d’entre eux. Viennent ensuite la conspiration ourdie par des « groupes secrets tels que les francs-maçons » (27 % d’approbation) et « certains groupes religieux » (20 %).


http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/05/03/la-moitie-des-francais-croient-aux-theories-du-complot_3170348_3224.htm


Dimanche 5 Mai 2013


Commentaires

1.Posté par dora le 06/05/2013 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore un somplot sûrement pour les tenants du système:




Le suicide comme arme de destruction massive

Dans Russia Today, le 4 mai 2013, Robert Bridge, spécialiste US du corporate power et auteur du livre Midnight in the American Empire, soutient in fine la thèse que le corporate power aujourd’hui dominateur absolu des USA, pousse ce pays vers une sorte de situation d’extermination rampante et à peine dissimulée, ou d’auto-extermination.

La première partie du texte, la plus spectaculaire, est consacrée à l’extraordinaire expansion du suicide aux USA, précisément depuis la crise de 2008 impliquant évidemment le corporate power sous toutes ses facettes, – ses responsabilités, sa capacité de destruction, son emprise sur la direction politique du Système, sa façon de tirer des profits extraordinaires des crises massives dont il a la responsabilité, ses pressions pour établir une situation sociale extraordinairement prédatrice, – un ensemble de pressions nourrissant une sorte de doctrine économique et financière totalitaire qu’on croirait effectivement à finalité de destruction par rapport à la population US, qu’on devrait baptiser du néologisme d’inégalitarisme à la fois totalitaire et prédateur. On retrouve la même idée, du point de vue de l’évolution des suicides, que celle qui est exposée par les professeurs Stuckler et Basu, que nous citons dans notre F&C du 3mai 2013...

http://www.dedefensa.org/article-le_suicide_comme_arme_de_destruction_massive_06_05_2013.html

2.Posté par Depositaire le 06/05/2013 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A dire vrai, ce ne sont pas les Francs Maçons qui dirigent en coulisse le monde en général ou la France en particulier, mais plutôt ceux qui sont derrière les Francs maçons et qui ont aussi infiltré la Franc Maçonnerie, et ce depuis très longtemps.

Rappelons que cette dernière, à l'origine, était une organisation initiatique basée sur le métier, qui proposait un enseignement spirituel axé sur les métiers du bâtiment, un peu comme le Compagnonnage. C'est depuis les fameuses Constitutions d'Anderson en Angleterre au 15ème siècle, où ce dernier a détruit les anciennes constitutions de la franc Maçonnerie écossaise, (origine de la Franc Maçonnerie, dont le terme dérive de" free mason", littéralement, "maçon libre"), pour y substituer ses propres constitutions avec une forte connotation protestante et la suppression de la référence au métier. Ainsi, la Franc Maçonnerie "spéculative" est née où l'on faisait surtout que discuter de manière philosophique, (c'est encore le cas dans de nombreuses loges), mais où très vite la politique est venue s'infiltrer.

Cette organisation était idéale pour la subversion mondiale dans le sens que son côté "élitiste" et sa rigueur du secret en faisait l'organisation rêvée pour entreprendre un travail de subversion des peuples au niveau de l'Europe et des États unis, en un premier temps, puis du monde entier en un deuxième temps.

En ce sens, il serait très instructif de faire une recherche exhaustive sur ce travail de subversion mondial qui s'est progressivement mis en place au cours des siècles. Cela nous permettrait de bien comprendre la situation du monde aujourd'hui et les véritables enjeux de l'oligarchie subversive mondiale.

La difficulté n'est pas tant de savoir que cette entreprise de subversion mondiale, existe, de nos jours elle ne se cache plus guère, mais de démonter tout ce montage subversif à travers les sociétés, les médias, l'industrie et la finance, la science et les religions. Il n'y a pas un domaine qui n'est pas touché. De plus, le travail est diaboliquement fait, (c'est vraiment le mot qui convient), car beaucoup de choses, de concepts, d'idées qui sont répandus dans nos sociétés contemporaines et qui sont considérés comme normaux, ne sont, en réalité, que l'effet d'idées subversives répandues délibérément dan le monde. Juste deux exemples : La notion d'économie de marché et le darwinisme évolutionnisme qui nous fait croire que tout ce qui vit sur Terre est issu d'une cellule née "par hasard" dans l'océan primordial terrestre il y a des milliard d'années et que sous les pressions du milieu a évolué pour donner naissance à tous les organismes vivants végétaux, animaux et humains.

Ce concept est encore largement enseigné, alors qu'un minimum de réflexion suffit pour en démonter l'absurdité. Ce qui nous emmènent à signaler un point important. Si tout le monde s'accorde à dire que nos sociétés sont en grande partie artificielles dans leur mode de fonctionnement, personne ne semble se poser la question de savoir que puisque, qui dit artificiel, dit fabrication, et alors, qui sont les "fabricants" ? Il y a comme une sorte de "force" anesthésiante, (très réelle, d'ailleurs, mais qui a "intérêt" à rester cachée pour pouvoir rester efficace), qui empêche en grande partie la réflexion. Voila encore un sujet qu'il conviendrait d'étudier.

Tout le reste, de savoir si un pourcentage plus ou moins grand des français croient à une théorie de la conspiration, de savoir si cela est plus sensible chez les adhérents aux tendances politiques extrêmes de gauche ou de droite, n'est que de l'ordre de la discussion oiseuse. Elle ne présente aucun intérêt. Pire même, elle fait partie de la force de subversion pour détourner les gens des questions fondamentales que j'ai posé plus haut. Et ce à l'insu de ceux qui font ce genre d'enquêtes.

Il faut vraiment connaître comment cette subversion se glisse dans toutes les strates de la société. Quand on connait bien son "modus operandi", son mode opératoire, donc, on arrive assez facilement à la débusquer. Mais il y a tout un travail de dépollution des esprits à faire. Il n'est pas possible de construire quelque chose de neuf si le psychisme de ceux qui veulent entreprendre ce travail de construction sont encore prisonniers de cette influence qui subvertira toute tentative valable. Ce n'est pas simple et le travail à faire est très important.

3.Posté par ffilou6 le 07/05/2013 02:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Peut-être des jésuites infiltrés parmi les francs maçons, d'après le site crom.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires