insolite, humour, conspiration...

La menteuse de Washington


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 26 Août 2018 - 12:15 France : violation irresponsable d’un tabou …


Il est vrai que Condoleezza Rice est plus intelligente que son patron visiblement ignorant, le président George Bush. Toutefois, en termes de morale, il est amplement évident que Rice est au moins aussi malhonnête et menteuse que son patron.
Après tout, nous parlons d'une femme qui ne fait peu ou pas de distinction morale entre la vérité et le mensonge, et entre le bien et le mal.

Par Khaled Amayreh


Mardi 4 Novembre 2008

La menteuse de Washington
C'est la femme qui, il y a deux ans, a eu le courage de féliciter son homologue israélienne, Tzipi Livni, sur la "réussite" blocus israélien de type Nazi qu’Israël a imposé à la Bande de Gaza, qui a détruit l'économie de Gaza et a poussé 1,5 millions d'êtres humains innocents à se retrouver presque à d'Auschwitz.

Après tout, un génocide silencieux est toujours le génocide, et ça ne fait aucune différence si les victimes meurent dans les chambres à gaz ou meurent d'une lente et angoissante mort de faim.
C'est la femme qui a réagi à la destruction massive des centres de population libanaise par Israël et au largage par l'armée de l'air israélienne de 2 à 3 millions de bombes à fragmentation, ce qui est suffisant pour tuer ou mutiler 2 à 3 millions d’enfants, en disant: «Israël a le droit de se défendre".

En 2006, Rice a décrit l'anéantissement de centaines de civils innocents au Liban, y compris des familles entières qui dormaient dans l'intimité de leur foyer, comme représentant "les douleurs de l’accouchement d'un nouveau Moyen-Orient».

Et maintenant, avec la menace de fin de l'infâme administration Bush, Rice conclut son mandat en tant que Secrétaire d'État avec une autre dose concentrée de mensonges pornographiques au sujet du legs de Bush et d’elle-même.

Dans une récente interview avec la BBC, Rice a déclaré qu'elle croyait que le Moyen-Orient était un endroit meilleur pour les politiques du président Bush, en ajoutant que les États-Unis avaient contribué à faire avancer la cause de la liberté.
"Le Moyen-Orient est un endroit différent et meilleur." Interrogée sur une estimation du legs de l'administration américaine sortante, Rice a dit qu'elle était "particulièrement fière de la situation dans les territoires palestiniens.

Eh bien, la femme ne fait que forniquer avec le langage, non seulement parce que ce qu'elle dit est totalement et absolument faux, mais surtout parce qu'elle est certainement consciente que son délire et son estimation n’ont pas grand-chose à voir avec la vérité et la réalité.

Bien sûr, nul ne prétend que le Moyen-Orient était le jardin d'Eden avant l'avènement de l'administration Bush.

Toutefois, après huit années de nihilisme politique de Bush, d’orgueil impérialiste, de pugnacité et d’agression sanglante en Irak et en Afghanistan, il est manifestement clair que la cause de la liberté, de la démocratie et des droits de l'homme dans l'ensemble du Moyen-Orient a reculé, c’est le moins que l’on puisse dire.

Il suffit de regarder l'état des droits de l'homme et des libertés civiles dans des pays comme l'Egypte, la Jordanie, les États du Golfe, la Tunisie et dans les enclaves palestiniennes quasi-autonomes et vous serez consternés par la consolidation de l’appareil du régime policier dans ces pays.

Un autre exemple est celui d'Israël, la soi-disant seule véritable démocratie au Moyen-Orient. Il y a manifestement un discours raciste contre les 5 millions de Palestiniens en Israël, en particulier en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, où l’establishment Ashkenaze mène une lente campagne de nettoyage ethnique contre les habitants palestiniens autochtones, souvent en coordination avec les terroristes juifs, connus autrement sous le nom de colons.

Les appels de "Mort aux Arabes» et «Arabes hors d'Israël" ne sont plus prononcés par une petite minorité de mécréants et de voyous d'extrême-droite, mais ils se propagent rapidement parmi la population juive moyenne.

Le récent pogrom virtuel des Arabes d’Acre -les habitants autochtones de l'ancienne ville côtière - est sans aucun doute la preuve qu’Israël marche sur le même chemin que l'Allemagne au début du siècle dernier. Nous connaissons tous la suite de l'histoire.

En 2006, l'administration Bush a forcé Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité Palestinienne soutenu par les Américains, à tenir des élections législatives dans l'ombre des tanks de l'occupation israélienne.

Bush espérait alors que des éléments soutenus par la CIA gagneraient les élections, ce qui permettrait alors la liquidation de la cause palestinienne d’une façon ou d’une autre.

Toutefois, lorsque le groupe Islamique du Hamas a remporté une victoire, en battant le Fatah, Bush, furieux, a immédiatement coupé toutes les aides au peuple palestinien et rompu tous les liens avec l'Autorité Palestinienne.
En outre, il a encouragé l’Etat israélien du type Nazi à imposer un draconien blocus économique et financier à la Cisjordanie et à la bande de Gaza dans le but de punir les Palestiniens pour avoir osé élire les "mauvaises personnes".

Peu de temps après les élections, la CIA a collaboré avec des agents palestiniens dans la Bande de Gaza pour déclencher une guerre civile, incitant le gouvernement élu du Hamas à écraser et évincer les conspirateurs qui, plus tard, se sont regroupés à Ramallah.

Mais même cela n'a pas empêché l'administration Bush de continuer à intervenir activement dans les affaires palestiniennes internes, le tout dans le but d'approfondir les divisions palestiniennes et de créer une junte d’Etat-policier semblables à celles créées par la CIA en Amérique centrale et du Sud pendant la seconde moitié du XXe siècle.

Aujourd'hui, grâce à cette intervention effrontée et à la main lourde dans les territoires palestiniens occupés, l'Etat de droit est pratiquement paralysé, les agences de sécurité arrêtent, emprisonnent, torturent et parfois sont soupçonnées de meurtre, en piétinant ouvertement l'Etat de droit.
À la lumière de cela, c’est vraiment une perte de temps que d’essayer de comprendre ce qui rend particulièrement fière Rice de la situation dans les territoires occupés.

Quant au proverbial «processus de paix", il est cliniquement mort puisque des années de discussions intensives et des négociations entre un gouvernement israélien insolent et un vaincu suppliant appelé «Autorité Palestinienne» n’apportent aucune avancée, principalement parce qu’Israël refuse d'abandonner ses butins de la guerre de 1967.

Cela s’est produit parce qu’Israël continue sans relâche à construire des murs d'apartheid, à voler plus de terres palestiniennes et à construire plus de colonies pour Juifs seulement dans les territoires occupés de Cisjordanie et à Jérusalem-Est alors que des responsables américains continuent à proférer les mêmes platitudes fatiguées et des formules diplomatiques conseillant à Israël de ne pas prendre des mesures qui pourraient ébranler le processus de paix.

Alors, on peut vraiment se demander : Qu’est-ce qui rend Rice si particulièrement fière de la situation en Palestine?

En Iraq, où, selon Rice, la liberté s’améliore de plus en plus, le pays a été plongé dans une guerre civile intestine grâce à l’invasion et à l'occupation américaine de ce pays arabe.

La mort de près d'un million d'Irakiens est plus que suffisante pour juger l'invasion américaine et l'occupation de l'Irak comme un acte criminel aux proportions immenses, en particulier à la lumière du fait que l'invasion était basée sur des mensonges concoctés par des gens mal intentionnés comme Bush, Rice et Powell.

Le sang de centaines de milliers de victimes en Irak, en Afghanistan, à Gaza, en Somalie et dans d'autres lieux est carrément sur leurs mains maléfiques.

Il ne fait aucun doute qu’ils seront punis pour leurs crimes horribles, si ce n’est dans ce monde, alors ce sera dans l'au-delà.

Source : http://www.uruknet.info/
Traduction : MG pour ISM://


Mardi 4 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par ciborg le 04/11/2008 15:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Elle n'a jamais eu d'enfants comment peut connaitre "" la douleur d'un accouchement""
Par contre l' ancienne esclave qui a beaucoup d'actions environs 3 000 000 a de quoi
se faire oublier la couleur de sa peau . Moi je suis pas raciste , pour nous c'est aussi une criminelle et ce qui nous revolte c'est qu'elle oubli ses origines .

2.Posté par claudio le 04/11/2008 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh oui Ciborg ...
C'est cela qui me surprend et me choque en même temps.
Comment en effet une afro-américaine, héritière du Peuple Noir qui a encore en mémoire les souffrances infligées par les semblables de Bush et de Tzipi Livni, puisse se rendre complice et coupable des crimes perpétrés contre les palestiniens, les irakiens, les afghans et bien d'autres ?
Hélas, nous vivrons le même scénario avec Obama. Il en a pris le chemin !
Je suis également révolté de voir tous ces noirs américains se prosterner devant Israël au cours des offices-show des églises évangéliques. Et au premier rang en plus !
Ils collectent des millions de dollars pour l'entité sioniste pendant que leurs ancêtres en Afrique crèvent de faim !
Il y a, chez les afro-américains, des mystères que la raison aura du mal à décrypter.

3.Posté par Ambre le 04/11/2008 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et tout ceci à une heure où l'homme civilisé se croit supérieur à son ancêtre d'il y a 5 000 ans, quelle pitié !

4.Posté par Victor le 04/11/2008 17:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Par contre l' ancienne esclave qui a beaucoup d'actions environs 3 000 000 a de quoi
se faire oublier la couleur de sa peau"


T'es pas raciste toi ????

LOLLLLLLL

Rice fait parti de la racaille essentiellement:

1. Sioniste [Aipac, Wolfowitz etc : les politiques , les médias, les universitaires]
2. Extrême droite Chrétienne aux USA
3. Pantins [ Bush, elle, Rumsfeld, Colin Powell]

Qui ont collaboré à cette entreprise sioniste de destruction qui a débouché sur l'attaque et le génocide humain, et culturel du peuple Irakien.

En gros je ne vois pas ce que sa couleur de peau vient faire dans cette histoire, car l'attaque de l'Irak , c'est clairement l'AIPAC et ISRAEL qui sont derrière.

Elle n'est qu'un pion de cette entreprise sioniste, avec tous les collaborateurs et traîtres à l'intérêt de leur nation que sont Bush (père et fils), Colin Powell qui a menti sciemment à l'ONU devant les "preuves " fabriquées par les Neocons du pentagone, et tous les supporters: extrême droite chrétienne et les Mass Médias.

Et pour ta gouverne les premiers esclaves aux USA étaient les natifs appelés "Indiens" puis les pauvres blancs d'Europe : Irlandais, Ecossais, Anglais, Allemands etc....: Des HOMMES BLANCS...

Leur existence est avérée dans la langue Anglaise:

"Redneck" : " Cou Rouge" à force de rester sous le soleil dans les champs de cotons parmi les noirs , les indiens et les métisses

"Hillbillies" : "Péquenauds " ou "cul terreux" càd les hommes "blancs" esclaves aux USA . Il y en avait plein dans les plantations du Sud...

Ces deux termes s'appliquaient aux esclaves blancs travaillant dans les champs de coton ou de tabac avec les hommes à la peau noir. 2/3 [Au minimum] des ancêtres Européens des Américains actuels font partie de cette catégorie...Leurs ancêtres étaient fouettés et les maîtres ( des Européens) faisaient des gosses à des femmes Europénnes pour en faire des esclaves ou les revendre dans les marchés d'esclaves.

Donc comme dans les blancs comme parmi les noirs: La société Américaine est constituée de descendants d'esclaves...

Un peu de culture ça limite les expressions racistes...Moi depuis que je le sais je fais attention à ce que je dis...

A bas le sionisme et une de ses nombreuses bêtes immondes : LE RACISME ....

Le sionisme a utilisé des blancs , des noirs , des jaunes, des arabes, des chrétiens , des musulmans, des juifs, des athées pour leur entreprise de destruction...Il ne faudrait pas l'oublier.


PS :Pour ta culture personnel il y 2 très bon livres sur ces premiers esclaves blancs de la société esclavagiste Américaine [ avant les noirs] :

"They Were White and They Were Slaves: The Untold History of the Enslavement of Whites in Early America " de Michael Hoffman II -1991

"White Cargo: The Forgotten History of Britain's White Slaves in America " de Don Jordan et Michael Walsh - 2008


Ou sur le net (esclavage des Irlandais):

http://afgen.com/forgotten_slaves.html

Les premiers esclaves en Martinique et en Guadeloupe étaient aussi des hommes blancs (engagés) ou Européens ( après les Indiens ), c'est le même constat dans les colonies Espagnoles ou Portugaises dans les caraïbes.

Les premiers esclaves du nouveau monde étaient des hommes Européens ou blancs, un noir raciste pourrait dire : "l'ancien esclave" en parlant dans Anglais , Français ou Américain.

Sur ce...






5.Posté par rachi le 04/11/2008 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Peau noire masque blanc". Frantz Fanon avait décrit le processus il y a plus de 50 ans.

à Claudio:
Ces noirs américains dont vous parlez n'existent que parce qu'on le leur a permis . Ils sont promus car ils donnent encore plus que les autres blancs, ils servent de caution en quelque sorte. D'autres hélas se sont révoltés et ont été assassinés (MalcomX et les black panthers....)

6.Posté par claudio le 04/11/2008 19:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Victor,

Il ne faut faire d'amalgame.
S'il y a eu effectivement des "travailleurs" blancs pauvres et même misérables des fois, leur statut n''était pas, et de loin, comparable à celui des "esclaves" noirs.
Les travailleurs blancs issus d'Europe, pourraient être comparés à nos travailleurs immigrés, le racisme en moins, faut-il le préciser !
Quant aux autochtones, les indiens, ils ont été spoliés, massacrés, acculturés, parqués comme du bétail dans des réserves mais jamais mis en esclavage. C'étaient des hommes fiers et les gringos préféraient les "éloigner" de la société. Aucun historien ne peut affirmer avoir eu témoignage d'un indien ayant un jour appelé un blanc "maître".
Donc la prudence vaut également dans la recherche de ses sources.
Michael Hoffman II est un révisionniste, un négationniste et un théoricien de la conspiration. Beaucoup des ses écrits sont très contestables.

7.Posté par axyz le 04/11/2008 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je regarde l'origine de tous les produits que j'achète, et je boycott tous les produits fabriqués en Israël.Et il y en a beaucoup.Des grande chaines de supermarché fabriquent leurs produits en Israël.Je ne veux pas que mon argent soit utilisé pour emprisonner,torturer ou tuer des Palestiniens.

8.Posté par axyz le 04/11/2008 23:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La vrai histoire de Mc Cain un autre menteur des EtatsUnis d'Amérique

Une vidéo de Mc Cain prisonnier au Vietnam.Des films tournés pendant sa détention et les témoignages d'autres soldats prisonniers montrent qu'il n'a jamais été torturé mais qu'il a bien été traité.

9.Posté par spearit le 04/11/2008 23:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des esclaves blancs, et bien mince alors...
C'est pas le genre de choses qu'on lit dans nos manuels d'histoire

10.Posté par Ambre le 05/11/2008 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On ne sait jamais qui descend de qui. Il existe des gens qui se disent bien pensant, et pourtant qui ne déduisent pas un seul instant que les pulsions de ceux qui prennent le droit de proférer n'importe quelle insanité le font dans le seul but de continuer à bien vivre en esclavant les autres, n'est pas une question de couleur mais de détermination maléfique
.http://fr.youtube.com/watch?v=W40uedMiA4A

11.Posté par Victor le 05/11/2008 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Claudio

Les travailleurs blancs aux USA , qui sont arrivés avant les premiers noirs étaient des esclaves.

Ils se faisaient "MARRON".

Hoffman est un raciste d'extrême droite, mais ce qu'il dit a été écrit avant lui par:

Joel Augustus Rogers
Eric Williams
Jordan et Walsh qui est le plus récent et le mieux documenté.
Le professeur Gabriel Debien a écrit un super ouvrage les concernant [Les engagés] : Il y avoue lui même que l'argent venant de ce traffic de chair blanche a permis le développement de la traite négrière : son ouvrage est disponible sur CD ROM

Les premiers esclaves du nouveau monde étaient les indiens :

Voir le livre de Bartholomé las Casas, ou même celui de Walsh et Jordan. Les Indiens d'Hispaniola étaient des esclaves, de même que ceux de Cuba. renseigne toi sur les Assientos et Repartimientos. Las Casas avait lui même une plantation à Cuba avec des esclaves Indiens. Les moines Dominicains avaient des esclaves INDIENS au brésil ( Voir : Gilberto Freyre).

Les Français avaient des esclaves indiens en Martinique et Guadeloupe voir les ouvrages du Père Jean Baptiste Labat...

Jordan et Walsh publient des documents officiels Anglais et de ce qui deviendra les USA : Lis le et tu verras par toi même....

Des hommes Européens étaient vendus comme du bétail dans les colonies et étaient parfois traités moins bien que les esclaves noirs. Ils étaient parqués et enchaînés dans des bateaux dans les câles....

Consulte les ouvrages du Père Du Tertre , sur les "engagés" dans les colonies Françaises et tu verras toi même qu'ils étaient les premiers esclaves dans cette colonie:

«La dureté avec laquelle la plupart traitent les Français engagés qu' ils ont achetés pour les servir trois ans, est la seule chose qui me paraît fâcheuse ; car ils les font travailler avec excès, ils les nourrissent fort mal, et souvent les obligent de travailler en la compagnie de leurs esclaves, ce qui afflige ces pauvres gens plus que les peines excessives qu'ils souffrent. Il y a eu autrefois des maîtres si cruels qu'on a été obligé de leur défendre d'en acheter jamais, et j'en ai connu un qui en a enterré plus de 50 sur la place, qu'il avait fait mourir à force de les faire travailler, et pour ne pas les avoir assistés dans leurs maladies. Cette dureté vient sans doute de ce qu' ils ne les ont que pour trois ans, ce qui fait qu' ils ont plus de soin d' épargner les Nègres, que ces pauvres gens ; mais la charité des gouverneurs a beaucoup adouci leur condition par les ordonnances qu' ils ont faites en leur faveur.»

ou encore:

«Car bien que ces pauvres engagés (...) fussent extraordinairement affaiblis par la misère et par la faim, on les traitait plus mal que des esclaves, et l'on ne les poussait au travail qu'à coups de bâtons et de hallebardes, si bien que quelques-uns qui avaient été captifs en Barbarie, maudissaient l'heure qu'ils en étaient sortis, invoquant publiquement le diable, et se donnant à lui, pourvu qu'il les reportât en France ; et ce qui est de plus horrible, quelques-uns sont morts, avec ces paroles en la bouche.»

Ou encore en 1786 ou F. R. Des-salles disait:

i[«Ils étaient, pour les habitants d'alors, ce que sont, et ont toujours été, les nègres de tous les temps : u[ils roulaient avec les esclaves, et, aux châtiments près, étaient traités comme eux ]u(...)».]i


C'est une part de notre histoire qui est cachée et que j'ai découvert aux USA et à Londres où j'ai vécu....

Regarde ces deux liens ci-dessous:

http://www.touristmartinique.com/antan-lontan/colons-et-esclaves/les-engages-2008010670/://

http://afgen.com/forgotten_slaves.html ://

Des sources premières d'époque comme tu vois...

La vérité fait mal , mais il faut l'accepter...L'homme blanc est arrivé avec des chaînes aux pieds dans le nouveau monde...Renseigne toi BIEN et tu verras...

12.Posté par ciborg le 05/11/2008 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L' esclavage a constitué la deuxieme forme ou "etape" du developpement et de
l' organisation de la société humaine. Donc tes exemples sur les blancs en amerique
ne tiennes pas la route . En effet l'esclavage comme je le dis plus haut remonte
environ apres la periode historique des sumeriens . Et la société Romaine , il y a plus
de 2 000 ans dejà te donne un apercu pour que tu sache situé a quand remonte l 'esclavage. Tu aurais pu te demander plutot et l'afrique et les africains comment vivaient -ils a cette epoque là ???. Et bien en afrique comme d'ailleurs en amerique "tout le continent" avant l' arriveé des blancs existait un organisation basée sur un systeme
socialeconomique que les antropologues et historiens appellent "" Mode de production asiatique"" je previens que cette definition s'applique aux sociétés humaines qui ne connaissaient pas le mode de production esclavagiste jusqu'au jour ou certain pape Portugais ""fin du XV ieme siecle "" ordonna d 'aller chercher des esclaves en afrique .Il faut
rappeller qu' apres l'empire Romain, il fallait attendre l'avenement de l'Islam pour interdire
l'esclavage cad le VI ieme siecle de notre ere.




13.Posté par Victor le 05/11/2008 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'esclavage est vieux comme le monde et je ne l'ai jamais nié...

le point central c'est que les premiers esclaves du nouveau monde après les Indiens étaient des Européens.


Les ouvrages de Labat, Du tertre et même Morau de Saint Mery le prouvent ils sont tous disponibles sur le site de la BNF....

Des hommes blancs vendaient et marquaient même au fer rouge d'autres hommes blancs, car les esclaves fugitifs européens étaient marqués avec la lettre R pour RUNAWAY ou fugitif.

Si on a fait ça à notre peuple, il ne pouvait rien arrivé de mieux aux pauvres africains...

C'est la vérité , vérifie toi même....

Des ouvrages en langue française le prouvent aussi :

Myriam Cottias et Arlette Lafarge ("De la nécessité de rétablir l’esclavage en France" texte anonyme de 1797 - 2007) nous disent dans leur Introduction pages 21 à 22 :

" En 1671 trois cents garçons provenant des hôpitaux de Paris, puis en 1680, deux cents garçons et cent cinquante filles de la maison de Saint Denis et de l’hôpital général de la Salpêtrière passent aux iles. En 1717 on doit y envoyer les vagabonds et les mendiants valides mâles et femelles (entre 14 et 40 ans)...Les terres connues d’Afrique devaient elles aussi recevoir les excédents de la population néfaste à la société Française..." pp 21 à 22.

Et elles confirment aussi que des enfants esclaves étaient déportés dans le nouveau monde :

"...La population Parisienne craignait la police Française craignait la manière dont la police pouvait à tout moment obliger délinquants ou criminels à partir pour le Mississpi ou les ’îles’...Après que des enfants eurent été conduits en mars 1720, les chaînes aux pieds, jusqu’à la Rochelle pour être effectivement transportés au Mississipi, les rafles d’enfants artisans en juillet 1750 firent naître une très violente émeute ; les parents se souvenant de 1720 craignaient leur départ pour les amériques"

Ce sont des choses que notre fierté de colon ne peut pas encaisser mais c'est la vérité...




14.Posté par mega le 06/11/2008 02:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pourquoi mon commentaire a ètè supprimè???

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires