insolite, humour, conspiration...

La liste des personnes qui se déclarent surprises est en train de s’allonger. C’est maintenant le tour de Ben Bernanke, le président de la Réserve Fédérale des États-Unis.


Dans la même rubrique:
< >

Lors d’une interview, il a déclaré au New York Times que « d’autres personnes et moi-même, nous nous sommes trompés quand nous avons dit que la crise des hypothèques pouvait être contrôlée ».
L’effondrement du marché spéculatif de l’immobilier a débordé sur d’autres terrains, il a envahi toute l’économie nord-américaine et il a même sauté par-dessus les frontières de ce pays.


Lundi 8 Décembre 2008

La liste des personnes qui se déclarent surprises est en train de s’allonger. C’est maintenant le tour de Ben Bernanke, le président de la Réserve Fédérale des États-Unis.
par Néstor Núñez



C’est ce qu’affirme ce personnage, un peu comme une répétition de l’« étonnement » d’Allan Greenspan, l’ex-président de la banque de la Réserve Fédérale, dont les révélations avaient, sur le moment, commotionné les nord-américains car il était considéré comme le grand stratège de l’économie locale.
Maintenant, tous les yeux se tournent vers la relève présidentielle, porteuse de toutes les espérances, et l’attention se reporte sur les nouvelles nominations effectuées par le président élu Barack Obama pour faire face à la récession.
En fait, le prochain chef de la Maison Blanche semble désireux de former une équipe très proche de celle qui, durant l’ère de William Clinton, a eu beaucoup à voir avec le superavit avec lequel le gouvernement démocrate avait laissé le pays avant la néfaste élection de George W. Bush.
Obama a même formé un conseil économique suprême pour conseiller la présidence. Il semble qu’il soit convaincu que le plus grand défi de son administration sera, sans aucun doute, de chercher remède à l’effondrement financier et productif et de rendre à la population au moins un peu de tranquillité.
Pour le moment il se presse d’avertir qu’il n’existe pas de solution magique. On parle déjà d’une nouvelle dépense de 700 milliards de dollars de fonds de l’état pour relancer les négoces, aujourd’hui en chute libre, pour créer de nouveaux emplois et pour réchauffer un peu le moteur de l’économie.
C’est pourquoi on calcule qu’en quelques mois, les États-Unis auront dépensé environ 1,4 billions de billets verts des contribuables avec la prétention de conjurer le coup porté à l’économie.
De toutes façons, les nouvelles ne sont pas bonnes. On a su qu’en plein milieu de la crise, quinze directeurs de grandes entreprises dont certaines s’étaient déclarées en faillite, avaient empoché plus de cent millions de dollars chacun en profitant de sombres manœuvres boursières. Pendant ce temps, le nombre de nord-américains obligés pour la première fois d’avoir recours à une aide de l’état pour survivre, avait atteint des chiffres record sur les seize dernières années.
Pour être plus exact, on peut affirmer que 1,2 millions d’emplois se sont volatilisés au cours des onze mois derniers et que la semaine dernière, il y avait déjà 542 000 personnes qui avaient fait la demande d’une aide officielle pour arriver à survivre.
Voila un gros problème généré par le président sortant, et dû à sa foi totale en les mécanismes du libre marché, à ses guerres de conquête et à sa préoccupation de maintenir bien remplis les coffres des plus riches.


Lundi 8 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par moi le 08/12/2008 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ouvrez les prisons, y a du beau monde a enfermer.

2.Posté par blackhole le 08/12/2008 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils sont effectivement surpris!
Ils ne pensaient pas que la tactique du NWO marcherait si bien....

3.Posté par Gabriel le 08/12/2008 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà ce que j'ai découvert sur dailymotion, tout est dit ! Fallait le faire !

Les paroles et les liens vers la video




Le livre de ta vie


Je suis le livre de ta vie
fais moi confiance
donne moi la main
je suis un magicien
nous allons faire ensemble
un long chemin

Je suis le sens de ta vie
tu peux m'appeler papa chéri
si tu ne crois pas au paradis
tu iras à Guantanamo

Je suis l'unique vérité
celle que tu aimes croire
le garant de la liberté
que tu manges dans ma main
si tu te montres docile
tout sera bien plus facile

Je suis la main invisible
qui fouille et farfouille
dans tes poches
je suis l'ayatollah du fric
si tu ne crois pas au paradis
tu iras à Guantanamo

Je suis le loup qui t'observe
la bave au dents
mais n'écoute pas s'il te plaît
ces fous du complot
tu peux amener ton pot de beurre
il pourrait bien être utile

50 milliards de média
over the world
et tu vois...écoute
c'est toujours ma voix
si tu ne crois pas au paradis
tu iras à Guantanamo



http://www.myspace.com/marijanemiracle

http://www.dailymotion.com/video/x7lj8h_le-livre-de-ta-vie_news

http://www.marijane.fr/

4.Posté par codeverseau le 10/12/2008 02:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PAS BESOINS DE LES METTRE EN PRISON, JUSTE LES LÂCHER DANS LA RUE... ON VA S'EN OCCUPER LOL

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires