International

La libération de la Grèce sera la nôtre



eva R-sistons
Jeudi 3 Novembre 2011

La libération de la Grèce sera la nôtre
Stupéfiant ! Les événements vont encore plus vite que nous ne l'imaginions; Tout s'accélère avec la décision, salutaire et démocratique, de Papandréou ! Nous en rêvions, cela arrive ! Les Grecs vont repousser les combinaisons des dirigeants européens contre les peuples, "les fils de Spartes et de la Grèce n'ont jamais accepté l'asservissement, comme en témoigne l'histoire du roi Léonidas il y a environ 2491 ans"(http://attention-crash-mondial.blogspot.com)

Décidément, l'Histoire réserve toujours des surprises. On croyait l'affaire bouclée, mal bouclée évidemment en dépit des cris de victoire de la Presse servile, avec à la clef privatisations supplémentaires, nouveaux cadeaux aux banques, austérité croissante pour les Grecs, et des Médias décrivant Sarkozy en homme providentiel (alors que c'était "Angela Merckel qui portait la culotte", France 24), seul capable, en 2012, d'affronter les crises et de les résoudre - et voilà qu'un grain de sable fait capoter les beaux plans de l'Oligarchie ! La Bourse ne cesse de dégringoler, les Marchés dévissent (on s'y attendait - car de mauvais traitements ne sauvent pas un malade -, mais plus tard !), les peuples sont dans la rue, et tous unis, y restent, un pays retrouve le courage de l'audace, de la liberté, il nargue l'Establishment, et ce qui a été ôté aux Européens avec la confiscation de leurs votes à Maastricht puis à Lisbonne, ils vont le retrouver dans la rue, grâce à l'Article 50 permettant la sortie de l'UE ! Au pas de charge et bien peu démocratiquement, Sarkozy avait imposé l'UE aux peuples qui n'en voulaient pas, et vlan ! L'édifice s'écroule, les Grecs vont tirer la langue au Marché et à ses suppôts infernaux, l'Europe va perdre un de ses membres et d'autres vont suivre, d'ailleurs les Allemands ne pensent qu'à abandonner le Titanic, pangermanisme pas mort s'il vous plaît, joli joli monde, bref bientôt l'euro ne sera qu'un mauvais souvenir, et l'Europe des financiers tremplin du Nouvel Ordre Mondial va exploser ! Joie pour les peuples ! Quand on voit ce que donne le "rêve européen", avec ses casseroles comme la mort des Etats-Souverains, le chômage pour presque tous, la destruction des conquêtes sociales de nos pères, la tyrannie imposée, l'asservissement à l'Empire assassin.. on se dit que finalement, rien ne vaut un bon protectionnisme, au moins pour sauver nos emplois et notre indépendance !

Voici ce que j'ai écrit mardi sur mon blog sos-crise : " Annonce du référendum grec, l'occasion de dire oui ou non à l'Europe de l'Oligarchie : Enfin une bonne nouvelle ! D'ailleurs, les places financières plongent, c'est bon signe; quand elles montent, cela signifie austérité, chômage, pauvreté pour les peuples.

Bonne nouvelle ? En effet, les Grecs, comme les Islandais, vont certainement choisir de se libérer du carcan de l'euro, de Bruxelles, les privant de leur souveraineté et d'une vie normale, pour le seul profit des banksters. Souhaitons que d'autres pays suivent leur exemple, et que l'UE tremplin du Nouvel ordre Mondial diabolique, éclate définitivement.

Quant à Sarkozy qui fanfaronnait après son intervention devant les Français (en réalité, ses choix européens vont seulement dans le sens du soutien de ses amis de l'oligarchie), face aux journaleux Calvi et Pernaut, aux ordres -, il est bien embêté. Sa stratégie de reconquête de l'opinion, relayée par les Médias collabos, en vue de 2012, s'écroule. Autre bonne nouvelle ! Fidèle à lui-même, il va tenter d'imposer le Plan qu'il a concocté sous la direction d'Angela Merckel (hé oui), comme il l'a fait, bien peu démocratiquement avec les Français, pour le Traité de Lisbonne.

Notons d'ailleurs que les Médias (comme C dans l'Air du sieur Calvi) s'ingénient à détourner notre attention des véritables coupables de la crise financière (assortie du racket sur les Etats et sur les populations), les banksters, au profit des Chinois, désignés comme prédateurs. Non, économes, prévoyants, ces derniers profitent seulement de la situation. Et eux, ne bombardent pas les pays, ils ne les ruinent pas pour ensuite les piller, les contrôler et faire profiter les Industriels de la Reconstruction de leurs crimes - comme en Libye ! " (Sortie de l’euro de l’Allemagne, un scénario de plus en plus probable. Et la Grèce ?)

Et maintenant ? Ou les peuples retrouvent leur liberté et se débarrassent de leurs bourreaux en cravates, ou nous entrerons tous, je dis bien tous, dans une zone de turbulence indescriptible, avec récession générale, chaos, guerres civiles, et j'en passe de pires comme les guerres permanentes, nucléaires et même totales... personne ne pourra plus rien maîtriser, même pas les apprentis sorciers qui finiront eux aussi par subir les conséquences de leurs forfaits insensés.

L'Histoire s'accélère, l'heure de vérité approche. Amis Lecteurs, tenez-vous prêts ! Avec les psychopathes au pouvoir, on peut s'attendre à tout ! Faites des provisions, par exemple..

eva R-sistons
http://r-sistons.over-blog.com


NB : Un référendum ? La Vox Populi ? C'est ce que redoute le plus l'Oligarchie ! Comme elle gouverne contre le peuple, elle craint son jugement. Maastricht a été imposé. L'Occident parle de démocratie, notament pour asservir les peuples comme en Libye, mais dans les faits, il gouverne de façon dictatoriale. Donc, TOUT sera fait pour empêcher la voix populaire de s'exprimer - donc la démocratie ! Ou alors, on fera revoter jusqu'à obtention du résultat souhaité.... Tout n'est qu'imposture, l'Oligarchie commande et les peuples doivent se soumettre ! (eva)



TAGS : Nouvel Ordre Mondial, Grèce, crise, Angela Merckel, Allemagne, France, Sarkozy, Traité de Lisbonne, Maastricht, UE, pangermanisme, euro, Bruxelles, banksters, protectionnisme, Chine


Jeudi 3 Novembre 2011


Commentaires

1.Posté par ROBERT GIL le 03/11/2011 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les banquiers et autres grands patrons nous ont bel et bien enfumés avec leur chantage sur le sauvetage de l’économie. C’est le peuple seul qui s’est serré la ceinture. Mais ceux là même qui ont organisé le vol de nos salaires commencent à s’en inquiéter. Il redoute que les gens se soulèvent contre le capitalisme et les marchés dont les profits deviennent indécents. C’est un combat vital, on le voit d’ores et déjà en Grèce. Le peuple grec va sans aucun doute nous frayer le chemin et nous montrer la voie de la résistance en jetant hors de la Grèce le FMI et l’Union Européenne.



http://2ccr.unblog.fr/2011/10/21/ou-sont-passes-nos-salaires/

2.Posté par Marie-Thérèse le 03/11/2011 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous êtes l'une des très rares personnes à avoir cette info dans votre pays. S'il vous plaît, assurez-vous que cette information ne s'arrête pas avec vous et lisez ce message. Même si vous êtes très occupé, s'il vous plaît transmettez-le aux personnes qui peuvent en comprendre l'importance et l'urgence d'agir.
S'il vous plaît faites tout votre possible pour informer le plus de personnes possible dans les 17 pays de la zone euro. Ces informations ont commencé à circuler en Allemagne, Hollande, France et Portugal. Il ne reste plus que 13 pays! Il y a 300 millions de personnes vivant dans la zone euro et nous espérons qu'elles ne connaîtront pas à l'expérience de la dictature du MES!


Le MES est le nouveau dictateur européen. Chaque fois qu'il veut, et aussi souvent qu'il le veut, il peut simplement demander aux pays de la zone euro de payer des milliards d'euros dans les 7 jours. Ils peuvent ruiner tout gouvernement dans une semaine! En savoir plus sur www.courtfool.info pour vérifier le contenu et le contexte de cette info, allez sur: BBB ( bistrot bar blog )

qu 'en pensez vous chère Eva ? vite j'attends votre analyse sur le MES

on nous a bien fait une crapulerie dans le dos , en attendant la suite MERCI les Grecs super " couillus "

3.Posté par eva R-sistons le 03/11/2011 13:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chère Marie-Thérèse,
mais j'ai alerté sur mes blogs !

Notamment ici :
Spécial UE dictature en marche, avec le MES. Alerte très grave à relayer
http://r-sistons.over-blog.com/article-special-ue-dictature-en-marche-avec-le-mes-alerte-tres-grave-a-relayer-86838164.html

je suis en train d'actualiser CE post sur mes blogs. Ils vont laisser les Grecs sous le joug de l'UE des banksters !

cordialement eva

4.Posté par cookies = staline le 03/11/2011 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la situation évolue très vite au sujet de ce fameux référendum. et on voit tous les vautours baver déjà de plaisir à l'idée que finalement on ne demandera pas au peuple son avis, alors tous les traitres, dont Nicolas Dupont-Aignant a bien conclu que des gens comme ça ne méritaient pas de gouverner un pays au nom du suffrage universel, ce sont des traitres et des malfaiteurs. Tous ces mafieux, Sarkozy en tête se sentent déjà soulagés, de même que la mafia de leurs maîtres, les spéculateurs, alias "les marchés", que l'appel à la démocratie, que ce que l'opinion était déjà en train de saluer comme un sursaut de dignité de la part d'un homme politique, qui avait peut-être peur de finir sa carrière collé devant un peloton d'exécution comme Laval, n'aura été qu'une fugitive étincelle, et que "les affaires", le vol vampirique des pays et des peuples, allait pouvoir reprendre. Que toute la classe dominante au service de leurs maîtres prédateurs, de la Grèce, droite et "gauche" confondue, allait tirer un trait sur la démocratie, en réalisant un gouvernement "d'union nationale" (antinationale !) c'est à dire une dictature, et une cellule qui ote toute signification, même minime,à la démocratie.

http://fr.news.yahoo.com/sarkozy-salue-lévolution-du-débat-en-grèce-sur-185645638.html;_ylt=A7x9WbR6.bJOOH4AdEn.fcl_;_ylu=X3oDMTNyMDIwMGxrBG1pdANKdW1ib3Ryb24gRlAEcGtnAzRkODM2MmRhLWNjYzctMzdjOC04MGFhLTUyMmYzMTkyZThiZARwb3MDMQRzZWMDanVtYm90cm9uX2Nva2UEdmVyA2U5NWVhZDEwLTA2NGQtMTFlMS05ZmViLTZhNzdiY2NlNzdiNw--;_ylg=X3oDMTFsdWZmZHBzBGludGwDZnIEbGFuZwNmci1mcgRwc3RhaWQDBHBzdGNhdANhY2N1ZWlsBHB0A3NlY3Rpb25z;_ylv=3

Ce réferendum qu'avaient salué unanimement tous les hommes et femmes dignes toutes opinions confondues de Marine La Pen à Mélenchon, en passant par Dpon-Aignant, et plein d'autres était la derière chance de l'Europe d'échapper à la dictature; maintnant il ne reste plus que l'insurrection armée, je le crains.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires