MONDE

La franc-maçonnerie et l'Afrique.


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 12 Juin 2018 - 11:00 FALSIFICATION DE LA BIBLE (2/2)



Komla KPOGLI
Mardi 10 Janvier 2012

La franc-maçonnerie et l'Afrique.
L'influence de la franc-maçonnerie, et plus globalement des sectes, en Afrique constitue l'un des sujets de conversation les plus animés dans des milieux de combat pour la libération de l'Afrique. Beaucoup estiment que ces loges sont si puissantes qu'elles bloquent le « pouvoir révolutionnaire » du peuple. Au fond, s'il faut reconnaître à ces sectes leur efficacité clientéliste, leur donner en revanche une telle importance revient à enfermer notre peuple dans l'inaction. Car, si les forces qu'il combat sont purement et simplement spirituelles, comment va-t-il les vaincre si ce n'est avec de la spiritualité; une spiritualité plus forte ou encore avec du spiritisme. Aussi, c'est pousser les africains à embrasser davantage de spiritualité ou de religiosité au moment même où l'on s'aperçoit que l'un des problèmes des africains est leur façon excessivement spiritualiste de voir le monde. Laquelle perception les détourne de la réalité d'un monde où des peuples dominateurs et conquérants ont érigé la violence en norme et les sciences techniques mortifères, en la mesure de toute chose.

Il faut donc ramener dans leurs justes proportions ces loges et autres sectes qui peuplent l'Afrique. On sait, certes, que Lissouba, ex-président du Congo a été initié au Grand Orient (GO) de France, et Sassou Nguesso à une loge sénégalaise affiliée à la Grande Loge nationale française (GLNF). On sait que les Bongo, père et fils sont initiés à la franc-maçonnerie. Le 31 octobre 2010, Ali Bongo en digne successeur de son père a été publiquement intronisé grand Maître de la Loge du Gabon qui est une aile marchante de la Grande Loge Nationale de France. Avant lui, Sassou Nguesso a été confirmé publiquement Grand Maître de la Grande Loge du Congo le 18 octobre 2007. On sait aussi que des membres du gouvernement criminel de Côte d'Ivoire à commencer par Alassane Ouattara et Hamed Bakayoko (perçu d'ailleurs à l'intronisation d'Ali Bongo) sont des initiés. Blaise Compaoré grand maître de la Grande Loge du Burkina Faso, a fini par céder le sceptre à Djibril Bassolé, son ex-ministre de la Sécurité. Abdoulaye Wade reconnait avoir été initié avant de prendre ses distances avec le milieu. Ah bon ??!! Idriss Déby du Tchad est fréquemment cité. Il en est de même pour François Bozizé. Yayi Boni du Bénin a fermement démenti appartenir à la franc-maçonnerie mais il ne s'était pas empêché de réunir ses amis à Cotonou en février 2011 lors d'une rencontre appelée Rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches (Rehfram).

La plupart de ces sociétés maçonniques "africaines" sont nées d’une fusion des loges françaises qui, depuis l'époque coloniale et même esclavagiste (le Grand Orient étant présent à Saint-Louis au Sénégal depuis 1781), ont labouré le sol africain en toute discrétion à savoir: le Grand Orient et la Grande Loge de France. Il en est ainsi des Grands Orients et Loges associées du Congo (GOLAC) et du Grand Bénin de la République du Bénin (GBRB), du Grand Rite équatorial gabonais (GRE) qui rivalise avec la Grande Loge Nationale du Gabon, des Grands Orients et Loges unies du Cameroun (GOLUC). La Côte-d’Ivoire a elle aussi ces obédiences, dont la Grande Loge unie et la Grande Eburnie, proches respectivement de la GLF et du GO. Au Togo, on parle des loges du Grand Orient et de la Grande Loge Nationale du Togo (GLNT) qui compte 41 loges allant de Lomé à Dapaong en passant par Togoville, Aného, Kara, Notsè, Kpalimé, Pagouda, Atakpamé, Afagnan, Glidji et Niamtougou. Sont aussi présents pêle-mêle en Afrique, d'autres loges et ordres à savoir des démembrements de la Loge unie d'Angleterre, l'Ordre de Malte, les Templiers du Soleil, la Rose Croix...

Comme on peut le voir, les loges maçonniques rassemblent le gotha de la mafia africaine. Leur première clientèle est ce qu’on appelle « les chefs d’Etats africains ». Puis, il y a les « ministres », les hauts cadres administratifs ou les hauts fonctionnaires, ensuite les « hommes d’affaires », les écrivains, les fameux intellectuels africains…etc. On retrouve dans ces réseaux aussi bien des tyrans africains au pouvoir que nombre de leurs "opposants" comme ceux-ci aiment se faire appeler. « Frères » en coulisse et derrière les rideaux ; "opposants" en public. Et avec ces petits jeux, ces "opposants-frères" appellent au "changement", à "l'alternance", au "soulèvement populaire". La stratégie de ces loges est de posséder ce qui est, par renversement de valeurs, appelé « les élites africaines », c’est-à-dire les représentants locaux du système colonial. C'est par le biais de ce conglomérat du crime et "cadres coloniaux", que ces fameuses sociétés secrètes exercent efficacement leur influence et créent des conditions optimales d’investissements, c’est-à-dire les conditions du pillage en faveur de leurs membres métropolitains, hommes d'affaires.

Ces loges créées et pilotées par des occidentaux notamment les français fabriquent des liens mystiques qui ne sont rien d'autre que des relations mafieuses aux fins purement économiques. Des relations mafieuses entourées de mythes spirituels et religieux. Leurs dirigeants, connaissant la crédulité et le clientélisme des africains à commencer par ce qu'on appelle "les dirigeants africains", organisent de temps en temps dans les territoires africains des cérémonies au cours desquelles ils remettent aux tyrans africains quelques gadgets constitués de compas, d'équerre, de colliers, d’épée, avec de petits sacoches (tabliers) qui leur entourent la taille. Ils leur apprennent quelques paroles et gestes mystificateurs qui leur servent à faire peur aux populations et qui soi-disant leur donnent une ascendance sur la masse africaine. Quand ils sont en difficulté avec leur peuple, les loges leur viennent en aide grâce aux réseaux médiatiques, politiques, militaires et judiciaro-affairistes qui lient cette mafia tropicale à ses partenaires du Nord. En contrepartie, les dictateurs africains offrent de l’argent liquide à leurs frères maçons, financent directement leurs campagnes politiques et offrent des contrats commerciaux et d’exploitation des richesses africaines à leurs compères et aux alliés de ceux-ci. Mieux, lorsqu'il y a un conflit de pouvoir entre différentes loges ou entre francs-maçons de même camp, les deux parties se prêtent assistance dans ce qu'ils font de mieux: la "médiation". Ainsi, dans de nombreux "conflits", on voit des francs-maçons sillonner des territoires africains se présentant comme médiateurs. Ce fut, par exemple, le cas avec la déchirure familiale entre les Gnassingbé et avec les soubresauts maçonniques qui avaient fait déplacer Sassou Nguesso auprès de ses frères du Togo en février 2011.

Etant entendu que les satrapes africains n’ont aucune légitimité populaire, ils se retrouvent parfaitement dans ce type de jeu. Ils espèrent trouver dans ces loges ce qu’ils n’ont pas obtenu du peuple. En mettant sous contrôle psychologique ces guignols africains, les maçons métropolitains s’offrent l’Afrique et la volent allègrement au nom de la fraternité maçonnique. C’est là que se trouve leur dangerosité. Nulle part ailleurs. C'est pour cela que ces relations maçonniques publiquement affichées ou chuchotées ne doivent pas constituer des sources de peur et de fantasme collectifs au point de paralyser la résistance qu'il faut leur opposer. Il s'agit de réseaux obscurs, d'adeptes d'occultisme qui s'entourent de mythes et de mystifications pour atteindre leurs objectifs politico-affairistes. Ce sont des clans qui se parent de ces mythes et mystifications, bluffant ainsi une large partie sinon la quasi-totalité du peuple qui est poussé à croire en leur invincibilité. C'est donc une escroquerie. Et c'est en tant que tel qu'il faut chercher à les combattre.

D'ailleurs ces différents réseaux forment derrière eux, pour la relève, des pépinières au travers des Lions Clubs et des Rotary clubs qui prétextant faire de l'humanitaire en Afrique, recrutent au sein de la jeunesse africaine. Ces jeunes recrues qui sont dressés en costume noir, chemises blanches, cravate noire dessus au vu et au su de tous, devenant grands, prennent la place de leurs prédécesseurs et continuent en toute tranquillité de flétrir le continent et de livrer ses ressources à leur "frères maçons" du Nord au détriment du peuple africain. Ainsi la colonisation est assurée d'un merveilleux avenir.

On doit conclure que les francs-maçons sont donc au pouvoir en Afrique. Leur mise en scène ici et là relève d’une stratégie de communication visant à impressionner le peuple, lui faire peur, lui rappeler qu'il a en face de lui des individus protégés par des esprits et donc invincibles. Toutefois ces démonstrations initiatiques et rituelles ne sont rien sauf des mystifications qui ne peuvent en aucun cas bloquer l'élan de liberté et d'affranchissement du peuple. Aucun esprit, aucun pouvoir fut-il maçonnique, aussi obscurs et inquiétants que puissent être ses pratiques, ne peut bloquer un peuple qui a décidé de s'affranchir.

Komla KPOGLI
9 janvier 2012




Mardi 10 Janvier 2012


Commentaires

1.Posté par centre Annour Mulhouse le 10/01/2012 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

intéressent! merci pour cette article ...

2.Posté par AS le 10/01/2012 18:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

excellent ! a approfondir

3.Posté par Markovitch le 11/01/2012 02:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excellent article.
Je ne peux vous renvoyer qu'au Blog de Bernard Lugan qui s'est fait censuré sur RMC.
Je ne connais pas l'adresse exacte de son Blog mais vous pouvez le trouver avec un moteur de recherche.

4.Posté par jpcho le 13/01/2012 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ANALYSE POLITIQUE DE LA FRANC-MACONNERIE FRANCAISE…

On ne peut résumer honnêtement la franc-maçonnerie à une sorte de religion, comme de nombreux francs-maçons l‘affirment! Une sorte de remise en question de soi, de sa morale intérieure!
Par contre, la franc-maçonnerie Française et sa philosophie des lumières a bien pris la place laissée libre par le pouvoir royal disparu lors de la Révolution, c’est-à-dire religieux et politique…
La franc-maçonnerie Française, en particulier, c'est un fourre tout historiquement et cela demeure un fourre tout actuel. On peut parler des mythes de la franc-maçonnerie.
C’est son fond de commerce! C’est une sorte de philosophie religion organisation politique crées de toutes pièces, incroyablement disparate.
Ce qui m'intéresse et qui me dérange fortement, c'est le rôle politique de la franc-maçonnerie à tous les niveaux de l’état Français, de l‘Europe, du monde... mais aussi l'existence, l’agissement hors des loges, des « fraternelles »!
Si la plupart des historiens disent qu'elle n'a pas créé la Révolution Française, ce que je conteste, ils l'ont au moins récupérée et ont gardé ce pouvoir sur notre République depuis!
Le rôle de Napoléon Bonaparte a été essentiel dans l'embrigadement des politiques, des grands corps de l'état, des militaires dans la franc-maçonnerie, comme l'ont été les bourgeois francs maçons dans la réussite de la Révolution Française, voire l‘analyse d‘Alain Bauer... Et surtout dans son organisation, son fonctionnement actuels.
L’uniforme actuel des francs-maçons ne provient pas des maçons des cathédrales mais des militaires de l’époque Napoléonienne, laquelle, au niveau de ses cadres, était en grande partie une armée de francs-maçons!
Ce que l’on ne dit jamais, c’est que la franc-maçonnerie a un uniforme, des accessoires (l’épée par exemple), un vocabulaire, un langage, des ordres, des codes, des procédures militaires issus de la période Napoléonienne et… surprenant… des prières. Elle affirme se soumettre à S. M. Napoléon et sa famille à chaque réunion en loge, par exemple pour trinquer.
La page sur le vocabulaire franc-maçon, paragraphe « première santé » nous le démontre (http://www.france-spiritualites.fr/vocabulaire-des-francs-macons-bazot-L+p=2170&pg=14).
De quoi s’interroger… La franc-maçonnerie a de plus comme devise « liberté, égalité, fraternité »… la même que notre République… Et le drapeau Français prône dans toutes les loges, ainsi que la Marianne de la révolution Française!!!
Alors… Notre franc-maçonnerie Française ne serait-elle donc pas aujourd’hui une « armée de l’ombre » avec des cadres choisis, sélectionnés, chargée de conserver notre système politique en l’état, notre République en l’état (n’acceptant que de petites évolutions en interdisant toutes révolutions majeures) dans l’intérêt des détenants du pouvoir, tous partis confondus, sachant que de nombreux francs-maçons l’ignorent! Ne seraient-ils pas les « Républicains » dont on nous fait référence souvent, en opposition aux extrêmes politique?
Et si c’était ça, un des secrets de la Franc-maçonnerie!
Alain Bauer, ancien grand maître, disait ouvertement récemment que:
"la franc-maçonnerie est garante de la République. Elle est la colonne vertébrale de notre République"
« la Franc-maçonnerie est la boîte à outils du pouvoir »
" la franc-maçonnerie, c'est en quelque sorte l'église de la République".
Mr Guy Arcizet, grand Maître du « grand orient de France » GODF nous affirme concernant les élections présidentielles prochaines:
« le Grand Orient marquera la campagne en établissant une charte. Ce sera une liste des « principes républicains » que nous ferons passer à toutes les loges pour qu’elles aillent auprès des élus faire des piqûres de rappel… le Grand Orient se pose en contre-pouvoir intellectuel qui base sa puissance sur ses 50 000 frères (140 000 en comptant toutes les loges) dont beaucoup sont en charge de responsabilités… C’est un vrai réseau… une vieille institution républicaine »
Enregistré… C’est donc un réseau important de gens « en charge de responsabilités » qui fait de la politique dans les loges (jusqu’à maintenant, on nous affirmait le contraire, que c‘était même interdit), une institution Républicaine, donc une organisation du pouvoir, dans le pouvoir! SECRETE… dans une démocratie, la France!
C’est peut-être le deuxième secret de la franc-maçonnerie, révélé récemment par Mr Arcizet!
A découvrir, quelques discours intéressants élogieux pour la franc-maçonnerie, de personnalités politiques importantes que nous connaissons:
http://www.godf.org/index.php/actualite/details/liens/conference/nom/Conferences/slug/l-annee-2003-marquera-le-275eme-anniversaire-de-la-creation-de-l-ordre-ma-onnique-en-France
Mais aussi à savoir que pour se présenter aux élections présidentielles, il faut passer un examen de passage chez lez francs-maçons!
A lire ce lien:
http://www.europe1.fr/Politique/Marine-Le-Pen-fait-debat-chez-les-francs-macons-E1-820157/
VIVE LA REPUBLIQUE FRANC-MACONNE!
Ce qui subsiste, dérangeant, en plus de son et de ses secrets, c’est que la Franc-maçonnerie Française persiste à être élitiste dans son recrutement, inaccessible pour le plus grand nombre d‘entre nous, quasi interdite pour les « classes laborieuses », les « classes moyennes » et est réservée aux «  notables », aux « élites »… 400 € par an d‘adhésion en moyenne!
Elle contribue donc à une sorte « d’Apartheid » politique, social, économique, judiciaire (le troisième pouvoir). Une analyse des lois Françaises et de sa justice, en sont les preuves évidentes! DEUX POIDS, DEUX MESURES!… bien conseillé, tout ou presque est contournable, discutable! Avantage de la franc-maçonnerie! Lorsqu’on est franc-maçon, on a toujours au moins un frère proche qui est dans cette profession, tellement ils sont nombreux à faire partie de l‘organisation!… Ca peut aider! et dans la politique, au passage, c‘est pareil! Ca peut aussi aider sérieusement!
C’est sans doutes la porte d’entée principale, mais en étant prisonnier d’une organisation et d’amis qui ont promu, aidé…redevable toute sa vie!
Lorsqu’un franc-maçon aide un de ses frères, l’organisation, il a droit à des éloges officielles, une médaille, l‘obtention d‘un nouveau grade!
C’est une très grande communauté cachée d’intérêts divers en particulier avec les « fraternelles » (personnel, professionnel, de caste diverses, politique, etc.)
Apparemment, non seulement la franc-maçonnerie est garante de la République, en la conservant en l’état par ses réseaux occultes, mais participe plus au débat politique
Français que les partis politiques traditionnels. Les francs-maçons ne se sont jamais cachés à ce sujet et s’en vantent continuellement! C’est une de leurs grosses contradictions!
Si on veut parler, échanger sur des sujets politiques, bien que cadré dans un système hiérarchique militariste, c’est l’endroit où aller et non dans un parti politique!
Entrez dans un parti politique, ce sera surtout pour faire la claque dans les réunions publiques et poser des affiches sur les murs pendant les élections!… expérience vécue!
Une des vérités évidentes que la franc-maçonnerie nie honteusement est la suivante!
Il y a des loges de toutes tendances politique et c’est sur une base politique et d’intérêts divers que la plupart des frères trois points choisissent leur obédience… et non sur la base mensongère d’un esprit religieux quelconque…
Les loges sont donc surtout des organisations politiques secrètes!
Avant l’apparition de la lois 1901 sur les associations, les partis politiques n’existaient pas et seules les loges avaient une activité politique en France. Ceci donc depuis la révolution Française, soit pendant plus de 100 années. ..
Finalement, la « France libérée de la franc-maçonnerie » , depuis 1789, n’a existée que 6 années sur 223!
La franc-maçonnerie n’est pas à une contre vérité près!
Un certain nombres d’entre eux, les plus honnêtes, revendiquent un autre fait intéressant en affirmant qu’elle serait « un corps intermédiaire » de l‘état, ce que je crois exact. Quel mandat du peuple pour cela? On se pose la question!
Nombreux sont les francs-maçons à affirmer aussi que les francs-maçons avaient beaucoup de pouvoir, voire trop, pendant la troisième République, mais qu’ils en auraient plus de nos jours! On a du mal à les croire! Ils étaient 40.000 en 1938 alors qu’ils sont près de 150.000 aujourd‘hui!
Un autre chiffre intéressant à connaître… Sous l’empire, considéré comme l’âge d’or de la franc-maçonnerie, il existait 1220 loges maçonniques… Actuellement, elle sont 4750, soit environ 4 fois plus nombreuses… On est donc aujourd’hui dans le « super âge d’or de la franc-maçonnerie »!
Le coté horizontal de l’organisation me dérange, car il tends à faire « collaborer » les dirigeants des syndicats, des partis politique, représentants d’organisations diverses, médias, responsables d’entreprises, etc. ce qui aboutit inévitablement à des « collusions » à tous les niveaux!
On évite les « vagues politiques »… Tout est lissé dans l’intérêt général de cette caste qui s’auto-sélectionne!
Pas de révolution possible!
Après avoir été à leur origine des Révolutionnaires, il sont devenus au fil du temps des contre-révolutionnaires totalement intégrés dans les rouages des pouvoirs successifs!
La grande masse de la population est trahie, trompée, manipulée via ce genre d‘organisation à tous les niveaux de l‘état, de la société par ses représentants élus en faisant partie qui jouent un double jeux…
Pas de réelle démocratie!
Un CONSERVATISME désolant en découle... politique, économique, judiciaire, social, etc.!
Bref, le DECLIN INEVITABLE de la France, en particulier par la pensée unique, la pensée franc-maçonne!
Le problème, en France, c’est que tout le monde se fout de l’évolution de notre démocratie! Et pour cause, on nous « bassine » en nous faisant croire qu’elle serait la meilleure du monde!
Un constat aussi… les problèmes économiques semblent plus importants que ceux de notre liberté!
Et si notre évolution économique dépendait plutôt de l’évolution de notre démocratie!
Pour ma part, expérience à l’appui, j’en suis persuadé!
On ne peut motiver un peuple s’il est convaincu de vivre dans une société de copinage, injuste, inégalitaire, corrompue!
De plus, le système politique ne cherche alors pas à faire évoluer la majorité des citoyens. Il leur interdit même l‘accès à de nombreux postes de pouvoirs au profit de quelques privilégiés cumulards issus de cette communauté d’intérêts!
Etant à l‘origine de la «déclaration des droits de l‘homme et du citoyen » , la Démocratie devrait être le sujet de prédilection de la franc-maçonnerie! Et là… discrétion absolue concernant notre République et ses travers qui sont pourtant de plus en plus nombreux! La raison évidente… collusion des pouvoirs de toutes natures, quels qu’ils soient, de gauche, de droite, du centre, avec la franc-maçonnerie!
Un dossier important permettant de découvrir une des faces cachées de la franc-maçonnerie, facile à décoder, à analyser, à vérifier… la « Françafrique »!
La « Françafrique », outil politique des pouvoirs (de gauche comme de droite) vis-à-vis de l’Afrique de l’Ouest, a comme colonne vertébrale la franc-maçonnerie. Toujours active depuis plus de 60 ans, c’est un « panier de crabes » surprenant (voir sur wikipédia entre autres).
Ces recherches vous feront découvrir d’une façon flagrante:
* le caractère « outil colonialiste », magouille, manipulateur de la franc-maçonnerie, celle-ci ayant participé à la création des états Africains de l‘ouest, y intégrant la franc-maçonnerie obligatoire à tous leurs gouvernements, une copie de notre propre système politique, y compris, surprenant, dans les pays dont la religion dominante est musulmane,
* la participation officielle de cette organisation en tant qu’outil d’asservissement des peuples sous-développés au profit d’intérêts géopolitiques occidentaux et des dirigeants dictateurs des pays en question, tous frères de la même famille franc-maçonne, une façon moderne de perpétuer un nouveau type d’esclavage des populations,
* les « affaires », les collusions d’intérêts financiers réciproques entre les hommes politique francs-maçons français et les dirigeants F:.M:.Africains que l‘on a corrompu, pratiquement tous dictateurs (affaire ELF, etc.),
* les collusions entre notre état et ses sociétés secrètes.
Inquiétant, découvrez aussi sur quoi peut déboucher une société secrète, la franc-maçonnerie, en visualisant le document suivant:
http://www.dailymotion.com/video/x9bdmt_franc-maconnerie-loge-p2-licio-gelli-1_news
Ca se passe en Italie… Ce n’est pas la mafia… C’est la franc-maçonnerie Italienne! Loge P2... que je vous invite à découvrir… ces affaires sont très intéressantes, très instructives , à connaître absolument.
Il est fort possible que ce genre d’organisation existe en France… Il faut savoir que la justice Italienne d’aujourd’hui est devenue plus efficace, plus libre, plus indépendante, plus juste que la nôtre!
Vous constaterez les recoupement entre cette vidéo et mon texte…
En conclusion, notre République Française est structurée autour d’une poignée d’individus auto-sélectionnés, d’une oligarchie, sorte d’armée pseudo-intellectuelle secrète, secte politico-économique, misogyne, élitiste, colonialiste, esclavagiste, sectaire, la FRANC-MACONNERIE, dont les dérives mafieuses, affairistes ne sont plus à démontrer, intégrée totalement à notre organisation politique, économique, administrative, composée à sa base de pseudos ésotériques, de bourgeois privilégiés, chargée d’éviter les évolutions politiques majeures n‘allant pas dans l‘intérêt des dominants, ceux détenant le pouvoir de toutes tendances politique confondues, ceux qui soutiennent en l’état notre système politique avec tous ses travers car en tirant des bénéfices substantiels, la participation de la majorité des Français, ceux n’étant pas francs-maçons (profanes) ou qui n’ont pas fait allégeance à celle-ci, subissant un Apartheid politique.
Il en résulte nettement que la franc-maçonnerie nous considère, nous les « profanes », comme des « sous hommes » , des « sous citoyens », comme elle traite officiellement les Africains, via les obédiences Françaises!
Est-il convenable, supportable d’accepter aujourd’hui l’existence de sociétés secrètes politiques parasites, démoniaques, perverses, intégrées à nos états dits démocratiques?
C’est curieux… alors que nous sommes fliqués de partout (caméras dans les villes, téléphones, internet, etc.), pourquoi l’état ne cherche t-il pas à savoir qui fait partie de ces sociétés secrètes et leur activité!
Il est urgent d’agir, par une éradication des sociétés secrètes, la franc-maçonnerie en particulier, la plus importante et la plus intégrée à notre République, celle-ci étant aujourd’hui un danger pour nos pays, pour la liberté de chacun d'entre nous, pour notre Démocratie et notre avenir! La franc-maçonnerie m’apparait tout aussi dangereuse que les sectes pentecôtistes, elles aussi ayant un but politique!
Devons nous n’avoir aujourd’hui, en France, que deux choix… être franc-maçon ou sous-homme, sous-citoyen? On peut se poser la question!  

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires