insolite, humour, conspiration...

La fameuse « seule démocratie du Moyen-Orient »


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 26 Août 2018 - 12:15 France : violation irresponsable d’un tabou …



Gilad Atzmon
Lundi 5 Avril 2010

La fameuse « seule démocratie du Moyen-Orient »


Gilad Atzmon, 3 avril 2010


      En Israël, la soi-disant « seule démocratie du Moyen-Orient, » un journaliste est en résidence surveillée depuis décembre pour avoir ébruité une affaire de barbarie israélienne. Dans la démocratie juive, un autre éminent journaliste a dû s’enfuir à toutes jambes pour avoir dit la vérité au sujet de la politique assassine d'Israël et de ses principaux criminels de guerre.


      The Guardian a signalé aujourd'hui qu’une journaliste israélienne, Anat Kam, 23 ans, « est au secret en résidence surveillée depuis décembre, accusée d’avoir divulgué des documents militaires classés hautement sensibles qui suggèrent que les militaires israéliens ont violé une ordonnance de la cour sur les assassinats en Cisjordanie occupée. »


      Dans la « seule démocratie juive, » apparemment, les gens sont placés en résidence surveillée même quand ils tentent d’évoquer une violation d’ordonnance de la Haute Cour de l’État. (Même les citoyens corrects)


      Anat Kam, 23 ans, sera jugée dans deux semaines sur des accusations de trahison et d’espionnage et encourt jusqu'à 14 ans de prison. Dans l’« État juif démocratique, » un ordre de bâillon imposé par une ordonnance du tribunal empêche la couverture médiatique israélienne de l'arrestation et des accusations. Voilà qui me laisse perplexe, car il semble que les Israéliens risquent des poursuites s’ils signalent des agissements illicites.


      Uri Blau, un journaliste de premier plan de Haaretz qui a aussi été liée à l'affaire, a dû s’échapper d’Israël. Il est en ce moment à Londres, craignant apparemment d’être pris pour cible à cause de ses reportages.


      En novembre 2008, Blau a raconté dans Haaretz que l'armée israélienne effectuait des assassinats de militants palestiniens en Cisjordanie, en violation d'une décision de la haute cour israélienne, disant que des efforts devraient être faits en premier pour arrêter les militants présumés au lieu de les assassiner.


      Selon Blau, le général en chef des Forces de défense israéliennes Gabi Ashkenazi aurait approuvé les opérations d'assassinat. L’article de Haaretz était accompagné de copies de documents militaires, mais ils avaient été approuvés par la censure militaire avant publication.


      Je suis là pour dire que, si les USA insistent toujours pour « démocratiser le monde, » ils pourraient commencer par leur « meilleur allié. » Le temps pourrait aussi être venu pour David Miliband, le secrétaire néoconservateur au Foreign Office qui défend l’« interventionnisme libéral, » d’affronter le fait que l'État juif, l'État qui le catalogue comme l’un des ses auteurs de propagande (Hasba), n’est rien de moins qu’une tyrannie inspirée par la profonde intolérance du Talmud.



Original : www.gilad.co.uk/writings/the-so-called-only-democracy-in-the-middle-east-by-gilad-atz.html
Traduction copyleft de Pétrus Lombard




Mardi 6 Avril 2010


Commentaires

1.Posté par davidel le 05/04/2010 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils me font rire avec leur etat juif. ça n'existe que dans les esprits des criminels sionistes.

2.Posté par anna le 05/04/2010 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Davidel.Je pense comme vous voire plus.

3.Posté par dik le 05/04/2010 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

David Miliband n'est pas catalogué par Israël seulement comme l’un des ses auteurs de propagande (Hasba), mais aussi de moins qu'un chien, celui-ci étant fidèle à son maître et Miliban ne l'est pas!

4.Posté par Alif le 05/04/2010 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Israël est tout sauf une démocratie .Une mafieucratie,une ethnocratie,en gros une n'importe-quoicratie.Comment un etat peut-il etre democrique alors qu'il n' a même pas de constitution ni de frontiéres.un etat dit laïque dans lequel existe des tribunaux rabbaniques qui appliquent le droit de la religion juive.bref,Israël est un etat sans tête ni queu.

Voici un article qui demontre à merveille le mythe de la démocratie israëlienne :

La démocratie pénitentiaire .
" Punir toute une population d'avoir choisi librement des représentants qui déplaisent à l'occupant et à son allié américain, en la condamnant à la famine, c'est en effet un chaos qui devrait faire mourir de honte tous les démocrates du monde dignes de ce nom.
C'est même le déni absolu de la démocratie. Les nombreux observateurs présents sur place avaient tous salué la régularité du scrutin . La "civilisation occidentale" - dont aiment à se réclamer l'occupant et ses alliés - s'est tiré une balle dans le pied . La blessure est si profonde qu'une gangrène mortelle est en train de monter en tapinois dans le corps tout entier ."




5.Posté par abc le 05/04/2010 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici une illustration de la démocratie à l'Israëlienne . L'etat ghettocaratique :

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires