Néolibéralisme et conséquences

La fable des révoltes arabes


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 11 Décembre 2018 - 02:00 AMLO : « Privatiser, c’est du vol »


«Les régimes arabes, nés à la suite des soulèvements de leurs peuples, se soucient plus de leur légitimité auprès des occidentaux qu'auprès de leurs peuples.»


Kamel LAKHDAR-CHAOUCHE
Jeudi 2 Février 2012

La fable des révoltes arabes
LES NOUVEAUX DIRIGEANTS SE PLIENT AUX EXIGENCES AMÉRICAINES

Les révoltes arabes, qui ont suscité un élan d'espoir chez leurs peuples longtemps opprimés, sont tombées entre les mains d'autres maîtres. Rien ne se fait sans l'accord de l'Occident en général et des Etats-Unis d'Amérique en particulier. «Aucun nouveau régime dans les pays du Sud ne peut agir sans l'accord des Etats-Unis d'Amérique», a indiqué Abdelkader Mahmoudi, enseignant en sciences politiques et relations internationales à l'Université d'Alger. Les régimes arabes, nés à la suite des soulèvements de leurs peuples, explique-t-il, se soucient plus de leur légitimité auprès des Occidentaux qu'auprès de leurs peuples. Preuve en est, les islamistes tunisiens, égyptiens, marocains et libyens se sont adressés en premier lieu lors de leur victoire contre les démocrates, aux Occidentaux en les rassurant d'être des bons serviteurs et exécutants. Cette situation ouvre par conséquent, grandes les portes de l'ingérence. Ces nouveaux régimes comptent même veiller à la suprématie des intérêts géostratégiques de l'Occident au détriment des intérêts nationaux. Ainsi, il convient de souligner, selon des spécialistes, que le Printemps arabe a juste provoqué et conduit au changement des régimes sans pour autant traduire sur le terrain les aspirations des peuples qui se sont révoltés contre les régimes dictatoriaux. «Le droit d'ingérence des Occidentaux dans les affaires internes des pays arabes a été érigé et reconnu par les nouveaux maîtres des peuples arabes», a souligné Salah Mouhoubi, enseignant à l'Ecole nationale de la diplomatie, estimant par-là même que le cours des événements dans le Monde arabe a été orienté et dirigé par des stratégies américaines entrant dans le cadre de la redéfinitions des relations internationales et de la mise en place d'un plan pour un nouvel ordre mondial.

«Les Etats-Unis d'Amérique soutiennent rien que des régimes asservis qui leur soumettent et mènent à la lettre leurs orientations», a-t-il encore noté. A ce sujet, le chercheur en sciences politiques et relations internationales, Makhlouf Sahli a, quant à lui, précisé que les pays arabes se sont retrouvés aujourd'hui otages d'un nouveau colonialisme, exercé par les Occidentaux. Ce néocolonialisme s'explique, dit-il, par le refus de l'Occident d'accepter le processus de décolonisation entamé par les pays du Sud, depuis le début des années 1950. D'où, il a développé de nouvelles formes et pratiques colonisatrices. Citant entre autres le droit et la responsabilité d'intervenir pour protéger les populations civiles, la promotion de la démocratie et les droits de l'homme. Usant de ses alibis, l'Occident est intervenu dans les affaires dans plusieurs pays. «La guerre en Irak en est une parfaite illustration ainsi que les présentes implications directes et indirectes dans le Monde arabe», a-t-il précisé, tout en faisant savoir que l'Occident a redessiné le nouvel ordre mondial pour préserver des intérêts stratégiques avérés. Ces intérêts ont, relève-t-il, pour objectif de garantir et de consolider la suprématie de l'Occident ou «du Nord sur le Sud».
L'intervention de l'Otan, soutient-il, en Libye au nom de la protection des civils, et ses menaces d'intervenir en Syrie mettent en évidence l'ingérence directe de l'Occident dans le Monde arabe. Et de poursuivre: «Le droit d'ingérence est devenu un paramètre important du nouvel ordre mondial.

Il est actionné en dehors de tout cadre légal.» Cela, renchérit-il, on l'a vu par l'intervention de la France au Rwanda et en Birmanie, des Etats-Unis en Irak, au Darfour et en Somalie. C'est dire enfin que le concept de droit d´ingérence a été affiné et instrumentalisé par les USA pour permettre la régulation des relations internationales, conformément à l´unilatéralisme américain.


Jeudi 2 Février 2012


Commentaires

1.Posté par Saber le 02/02/2012 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo!!!

2.Posté par AS le 02/02/2012 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

eh ben ca on vous a prevenu des janvier 2011 que le but ce n'est pas de vrais revolutions mais des ravalements de facades pour qu'israel prennetn le pouvoir et etendent ces frontieres, pourtant l'occident est fini... les peuples musulmans ont vaincu les shabath goy americains anglais, francais et allemands en irak ,afghanistan, somalie, ils vaincront en algerie, pakistan, turquie, yemen et dans le hijaz et partout ailleurs insha Allah comme cela est ecrit depuis plus de 1432 ans... il faut finir le travail avec pour objectif en 2017 la reprise totale de toute la palestine et le controle total sur toute la terre musulmane


il faut qu'israel sorte de ses frontieres actuelles pour dans un second temps la fracasser comme il faut... israel a perdu en france la guerre ... et toute guerre sera la consecration de la victoire musulmane sur le talmudisme franc maconnique sioniste raciste et genocidaire de paris...

3.Posté par Saber le 02/02/2012 22:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

2.Posté par AS le 02/02/2012 21:33

Le Kalifah ne se fera pas à tire d'ailes, il faut mettre un peu d'eau dans ton leben.

4.Posté par Poui le 02/02/2012 23:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non pour l'instant il faut poubelliser ce genre d'analyse autant que celle qui parle de printemps arabe.

La seule chose que l'on peut dire avec certitude c'est que le monde arabe a changé de configuration. Ce n'est pas parce que les occidentaux font de l'interventionnisme qu'ils maitrisent la situation. On sait une chose des occidentaux, ils tuent et detruisent. Pourquoi? Parce qu'ils pensent que leur avantage est lié a la technologie et que le jours ou les arabes se seront libérés comme les asiatiques alors les occidentaux devront se vendre au plus offrant.

Il est aujourd'hui trop tot pour conclure. Ce que l'on peut dire c'est que les occidentaux ont perdu 2 alliés directs avec Ben Ali et Moubarak (2 etats ou ils ne sont pas intervenus) qu'ils ont detruits un opposant, la Libye et qu'ils tentent le tout pour le tout avec la Syrie. L'essentiel pour eux est de ne pas perdre la main et donc le fil des evenements. Une fois la fumée dissipée on commencera à y voir plus clair.

C'est la meme problematique pour les monarchies tant que les tambours battent, les esprits ne se focalisent pas sur elles.

Bref, tous les acteurs sont des acteurs et avancent leur cartes, mais aucun n'est maitre a bord. Les occidentaux usent de leur arsenal et les monarchies de leur petrodollars.

Conclusion: les experts algeriens devraient eviter de prendre exemple sur les onanistes français.

5.Posté par Rêveur le 03/02/2012 08:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Poui l'auteur à raison la Tunisie et l'Égypte restent ds l'escarcelle de l'Occident les parties musulmans dans ces 2 pays ne sont que des façades

6.Posté par AS le 03/02/2012 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si tu retablis immediatement la monnaie sunnah y aura pas de khilafa... l'economie c'est ton pouvoir sur les autres... tu verras quand les israeliens sortiront de leurs bases, qui a l'eau dans son leben et qui attend sagement

7.Posté par Poui le 03/02/2012 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Reveur, vous n'en savez absolument rien. Mais alors rien du tout. Comme je l'ai dit trop tôt.

Est-ce que les tunisiens et egyptiens s'ils doivent faire face a des pressions sont pour autant dans la meme ligne que Moubarak et Ben Ali?

Les analyses extremistes mettent tout dans le meme sac sans etre capable de voir les nuances pour la simple et bonnes raisons qu'elles ne ne voient que les US et ignorent les autres. Elles voients les US super puissants alors meme que depuis 20 ans le monde s'est complètement transformé aux depend de l'occident imperialiste.

Aujourd'hui meme les medias parle d'occident la ou avant ils disaient communauté internationale.

Les analyses fourres tout sont a la limite du stupide. Je te repete que les occidentaux ont perdu des alliés vont-ils pour autant rester maitre de la situation?

Prends les exemples des demeurés vociferants: les elites de la france d'en bas affirmaient il y a un an que tout leur souriait, que ce sont eux les plus beau, c'etait meme leur printemps arabe a la suite du developpement des evenements ils ont sacrement dait la tronche.

Les agressions de la Libye et de la Syrie sont contre révolutionnaires. L'opposition aux regimes n'etaient pas et n'est pas assez forte pour les renverser mais suffisantes pour creer un pretexte et entretenir la confusion. Ces actions visent a retarder l'effet boomerang le plus longtemps possible.

La question qu'il faut se poser: les musulmans ont ils encore les moyens de rester désunis, séparés dans un monde de super blocs. Tu crois que les Qataris ou les saoudiens vont aider les tunisiens??? Ils vont tous faire pression pour degager le nouveau pouvoir comme avec le Hamas élu en Palestine.

8.Posté par Aigle le 03/02/2012 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces soi disant enseignants sont restés d'eternels "Zétudiants" de leur "Faconneurs occidentalocentristes " ....Ca utilise les mêmes concepts et le même prisme eculé depuis 40 ans . Pire , ca insulte l'intelligence de la nouvelle Generation qui a decidé de se reapproprier la Dignité PERDUE par des ainés occupés , dans leur quasi majorité , à courir apres les MIETTES que leur jetait de temps en temps leur Dictateur qui , lui meme offrait ses fesses aux Maitres qui l(ont sultaniser ............... De l'analyse à l'emporte piece bonne pour les plateaux telés et journaux bons pour les vitres du PALAIS .........

Les Egyptiens et les tunisiens , les Yemenites , PLUS INTELLIGENTS ET PLUS POLITIQUES que tous les sionistonazis de la planete savent que la Revolution ne fait que commencer et que la vague n'a pas encore tout emporter ( La preuve ....en Egypte pu la Co........ Clinton est allé jusqu'a pressé Tantaoui a faire un coup de force et s'installer sur le Fauteuil ) . Le PRIX que sont en train de payer les JEUNES TUNISIEN?S , EGYPTIENS , YEMENITES , pour soustraire leur pays des Griffes des criminels est une GIFLE à ce genre de REVOLUTIONNAIRES de salons ...............et de leurs manipulateurs formatés

9.Posté par Saber le 03/02/2012 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

6.Posté par AS le 03/02/2012 09:48
si tu rétablis immédiatement la monnaie sunnah y aura pas de khilafa... l’économie c'est ton pouvoir sur les autres... tu verras quand les israéliens sortiront de leurs bases, qui a l'eau dans son leben et qui attend sagement

Je suis d'accord avec toi que la monnaie en or et argent est une sunnah et c'est la base même du pouvoir économique islamique, seulement tu sembles oublier que pour protéger ses réserves d'or et d'argent on ne fabrique pas un mur en contre-plaqué comme ces révoltés de pacotilles.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires