ALTER INFO

La Russie ne négociera pas avec les bandits de grand chemin de l’Oncle Sam



Russia Insider
Mercredi 19 Juillet 2017

La Russie ne négociera pas avec les bandits de grand chemin de l’Oncle Sam
 

Lavrov dit que les conditions préalables à la restitution des biens russes saisis par les USA, sont « de l’arnaque ».
 

    Selon les rapports, les possessions immobilières de la diplomatie russe du Maryland et de New York, saisies par Obama en décembre, seront restituées à leurs propriétaires légitimes seulement si Washington obtient « quelque chose en retour  ».
 

    Sergey Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères ne se laisse pas impressionner. Hier, devant la presse à Moscou, il a ridiculisé les autorités US qui, à la manière de bandits de grand chemin, veulent arnaquer des exigences supplémentaires en échange de la restitution des propriétés :

    Est-ce que les exigences sont anonymes ? Je pense donc qu’ils n’ont pas la conscience très nette. Quant au problème, je considère que c’est de l’arnaque.

    On dirait que certains bandits de grand chemin s’ingèrent dans la situation.

    Comment se fait-il que des biens, dont la propriété est assignée par un document intergouvernemental ratifié par les deux côtés, soient saisis, et que pour les rendre, ils suivent le principe : « Les miens sont à moi et les vôtres seront partagés. »

 

    Nous considérons qu'il est absolument inacceptable d’associer des conditions à la restitution de propriétés diplomatiques, nous considérons qu'elles doivent être rendues sans conditions ni discussion.
 

    Les Russes perdent patience devant l’inconsistance de l’administration de Trump. Ils savent que Trump considérait au départ cette démarche d'Obama comme rien d’autre qu’une tentative visant à saboter son redémarrage avec la Russie, et qu’il avait l'intention de l’annuler quelques jours après son entrée en fonction. Mais il a ensuite été informé par la presse du régime qu'il aurait personnellement un prix politique à payer pour cela.
 

    Il est clair que la Russie ne cédera pas sur ce problème. Les hôtels particuliers ont été saisis sans raison, ils doivent être restitués gratuitement.
 


 

Russia Insider, 18 juillet 2017

Original : russia-insider.com/en/politics/lavrov-tells-us-russia-wont-negotiate-highway-bandits/ri20410
Traduction Petrus Lombard



Mercredi 19 Juillet 2017


Commentaires

1.Posté par akira le 19/07/2017 17:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si tu fait affaire avec des criminelles des arnaqueurs des voleurs, il faut pas s'étonné de se faire floué, il ne faut pas acheté chez les occidentaux ni investir ni quoi que se soit,

2.Posté par Farid le 19/07/2017 22:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"La Russie ne négociera pas avec les bandits de grand chemin de l’Oncle Sam"

N 'importe quoi!

Les Russes sont complètement inféodés aux USA / Israël

3.Posté par Farid le 20/07/2017 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Donald Trump et Vladimir Poutine ont eu un deuxième entretien (très informel) lors d'un dîner au G20
http://m.huffingtonpost.fr/2017/07/19/donald-trump-et-vladimir-poutine-ont-eu-un-deuxieme-entretien-tres-informel-g20_a_23037254/

4.Posté par Farid le 20/07/2017 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moscou aurait cherché à favoriser M. Trump, lequel comptait alors, dans son équipe de campagne, plusieurs membres ayant des liens avec la Russie, comme Carter Page, proche du géant pétrolier Gazprom, Paul Manafort, ancien conseillers de l’ex-président ukrainien (et pro-russe) Viktor Ianoukovitch, ou encore Richard Bur


5.Posté par Farid le 20/07/2017 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Trump nomme à la diplomatie le PDG d'ExxonMobil et ami de Moscou - CentrepresseAveyron.fr
http://www.centrepresseaveyron.fr/2016/12/13/trump-nomme-a-la-diplomatie-le-pdg-d-exxonmobil-et-ami-de-moscou,1020462.php

6.Posté par Farid le 20/07/2017 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Etats-Unis : le directeur de campagne de Trump financé par le parti pro-russe d’Ukraine? - leJDD.fr
http://www.lejdd.fr/International/Etats-Unis-le-directeur-de-campagne-de-Trump-finance-par-le-parti-pro-russe-d-Ukraine-803428

7.Posté par Farid le 20/07/2017 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moscou a même proposé des frappes communes avec les USA/ israel

L'article ci dessus est mensonger!

8.Posté par Bina le 20/07/2017 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Trump Jr et Jared Kushner convoqués devant des commissions du Sénat américain

Mis à jour le 20-07-2017

Donald Trump Jr, Jared Kushner et Paul Manafort, l'ancien directeur de campagne du président Donald Trump devront comparaître la semaine prochaine devant des commissions du Sénat américain.

Leurs auditions font partie des enquêtes en cours sur une éventuelle collusion entre le gouvernement russe et la campagne Trump lors de l'élection présidentielle américaine de 2016.

M. Kushner, beau-fils du président Trump et par ailleurs haut conseiller à la Maison Blanche, devra témoigner lundi lors d'une audition à huis clos devant la commission du Renseignement, a confirmé mercredi son avocat dans un communiqué.

"Il s'est préparé et il est prêt à coopérer volontairement et à fournir au Congrès toutes les informations dont il dispose" sur les enquêtes en cours, a ainsi dit Abbe Lowell en ajoutant que son client appréciait l'opportunité qui lui était donnée d'"aider à régler cette question".

La commission de la Justice du Sénat a par ailleurs annoncé mercredi avoir convoqué le fils aîné de M. Trump, Donald Trump Jr, et l'ancien directeur de campagne Paul Manafort pour le 26 juillet prochain.

Selon des médias, ces convocations ont été reçues mercredi soir. Jusqu'à présent, ni Trump Jr ni M. Manafort n'ont pas formellement confirmé qu'ils viendraient.

Les trois hommes auraient participé à une rencontre avec une avocate russe réputée proche du Kremlin, Natalia Vesselnitskaïa, pensant obtenir à cette occasion des "informations compromettantes" sur l'adversaire d'alors de M. Trump, Hillary Clinton, candidate démocrate à la présidentielle.

Cette réunion ayant rassemblé huit personnes le 9 juin 2016 dans la tour Trump à New York a notamment impliqué un lobbyiste américain d'origine russe, un haut responsable d'une compagnie immobilière russe, un interprète et un attaché de presse britannique qui a proposé cette rencontre, avant de l'organiser via des échanges de courriels avec Donald Trump Jr.

Les services de renseignement américains accusent la Russie de s'être immiscée dans la course à la Maison Blanche l'an dernier et qu'il existe des liens entre Moscou et l'équipe de campagne de M. Trump. Un procureur spécial et plusieurs commissions du Congrès américain enquêtent actuellement sur ces allégations.

9.Posté par farid le 21/07/2017 07:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bons

Tout ce numéro est tout simplement un jeu pour tromper l'opinion publique et il en ressortira rien de cette audition

10.Posté par Bina le 21/07/2017 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

8.Posté par Bina le 20/07/2017 13:10 (suite)

Le Kremlin riposte et offre à nouveau un soutien inconditionnel à travers son média de propagande, Sputnik, un article de désinformation au sujet de cette affaire.

L’équipe de Trump enquêtera sur le procureur US chargé des «affaires sur Moscou»

[...]
Auparavant, le New York Times avait annoncé qu'en 2016 l'avocate russe Natalia Vesselnitskaïa, soupçonnée d'avoir des «liens avec le Kremlin», avait rencontré Donald Trump Jr. affirmant qu'elle avait des documents compromettants sur l'ex-candidate au poste présidentiel, Hillary Clinton.

De son côté, Mme Vesselnitskaïa a affirmé qu'il ne s'agissait en aucun cas d'une information fournie par le Kremlin. En outre, elle s'est déclarée prête à témoigner devant le Sénat américain afin d'évoquer sa rencontre avec Donald Trump Jr., fils de l'actuel Président américain, à qui elle espérait transmettre les résultats de son enquête sur les relations entre le chef du fonds d'investissement Hermitage Capital William Browder et le Parti démocrate américain, qu'il aurait aidé à transférer des fonds illégaux.

https://fr.sputniknews.com/international/201707211032311455-trump-moscou-liens-enquete-procureur/

11.Posté par Bina le 21/07/2017 21:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Farid,

Ils ne se présenteront même pas à l'audition, et puis, oui tu as raison en partie. Le problème à soulever est la corruption éhonté de cette république bananière....

Il reste néanmoins des gens corrects parmi les haut placés mais ils sont entourés de charognards.......

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires