Conflits et guerres actuelles

La Russie accentue la pression pour mettre fin à la guerre en Syrie



Dimanche 20 Septembre 2015

La Russie accentue la pression pour mettre fin à la guerre en Syrie
Moon of Alabama
 
Des sources israéliennes accusent Erdogan de provoquer intentionnellement une vague de migration vers l’Europe du Nord :
 
Dans un premier temps, la Turquie a tout fait pour bloquer les routes maritimes de l'immigration clandestine vers l'Europe. Mais ensuite, du fait que l'OTAN a refusé de prendre des mesures pour renverser Assad et que l’Etat islamique n’a pas réussi écraser le leader alaouite comme l’espérait  Erdogan, la Turquie a décidé de rendre les choses difficiles à l'Europe en y transférant une partie de la pression. Au cours des derniers mois, la Turquie a cessé de bloquer le mouvement des réfugiés vers l'ouest. Selon la source israélienne, il est tout à fait possible que les mêmes forces de sécurité turques qui ont soutenu l’EI, aident maintenant les passeurs.
 
Le 11 septembre, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a suspendu le consul honoraire de son pays à Bodrum après avoir appris qu'elle avait aidé les réfugiés à partir illégalement pour l'Europe. Dans une conversation filmée en caméra cachée pour France 2, la consul qui vend aux réfugiés des canots pneumatiques destinés à être utilisés dans une piscine et non en haute mer, pour rejoindre l'île grecque de Kos, a déclaré : « La municipalité collabore au trafic [des réfugiés par mer]. La capitainerie collabore au trafic. Le gouverneur du district collabore au trafic ».
 
La source israélienne accuse également Erdogan de financer l'État islamique. Personnellement, je ne le crois pas. Mais l’accusation d'avoir causé la vague de migrants est probablement justifiée. Cependant, Erdogan agit-il seul ou est-ce une action organisée par l'OTAN pour persuader les populations européennes de soutenir une guerre de changement de régime en Syrie?
 
Adam Johnson fait une liste (incomplète) de ceux qui utilisent la crise des migrants pour appeler à bombarder la Syrie:
   
Certaines de ces personnes ou institutions, comme l’officine de propagande de l'OTAN, le Conseil de l'Atlantique nord, font également du lobbying pour les Saoudiens.
 
Plusieurs hommes politiques européens défendent maintenant l'idée saugrenue que davantage de bombardements en Syrie créeront moins de réfugiés. L'ONU dit que la moitié de la population syrienne a fui en raison du conflit. Cela fait environ 11 millions de personnes. Mais seulement 3 à 4 millions d'entre eux ont fui vers les pays étrangers - essentiellement la Turquie, la Jordanie et le Liban. Environ 7 millions de personnes se sont réfugiées dans les zones, comme Damas, qui sont tenues par le gouvernement. Le bombardement du gouvernement de la Syrie et de ces personnes, et la conquête de Damas par l'Etat islamique ou Al Qaïda ne peuvent que créer une beaucoup plus grande vague de réfugiés.
 
Pendant ce temps, Obama blâme les autres pour ses décisions stupides concernant la Syrie:
 
  • a Maison Blanche dit que ce n’est pas de sa faute. Le responsable n’est pas M. Obama mais ceux qui l’ont pressé de former les rebelles syriens -  à savoir un groupe qui, en plus de Républicains du Congrès, se trouve inclure l'ancien secrétaire d'État, Hillary Rodham Clinton.
     
    C’est absolument consternant :
     
    Si des membres du Congrès et certains membres de l'administration Obama, l’ont « pressé » de faire quelque chose qu'il savait être inutile, il mérite encore plus de reproches car faire quelque chose quand on sait pertinemment que ça ne servira à rien est encore plus grave que de le faire de bonne foi.
     
    Obama est le Commandant en chef des Etats-Unis. Accuser les autres de ses décisions est d’une lâcheté sans nom. Et qui a ordonné à ces 10 000 djihadistes formés, équipés et payés par la CIA d’aller en Syrie, si ce n’est Obama? Cela est-il aussi de la faute des autres ? Et pourquoi le NYT ne les mentionne-t-il pas du tout?
     
    Après avoir faussement accusé le gouvernement syrien d'utiliser des armes chimiques à Goutha, les États-Unis et le Royaume-Uni voulaient bombarder la Syrie, mais ils en ont été empêchés par une décision du Parlement, en Angleterre, et la menace d’une procédure de destitution, aux États-Unis. C’est alors que la Fédération de Russie leur a permis de sauver la face avec son plan d’élimination des armes chimiques syriennes.
     
    Maintenant, la Russie s’offre à nouveau à sauver la mise à Obama. Sa combine de formation avec le Pentagone ayant échoué et l'État islamique n’ayant enregistré aucun succès, Obama est à nouveau sous pression pour bombarder la Syrie. Mais la menace d'un déploiement de l’armée de l'air et d’une éventuelle force terrestre d’ampleur russes en Syrie l’en empêche. La Syrie n’est pas assez importante pour déclencher un grave conflit avec une puissance nucléaire. Obama a besoin d'une excuse pour sortir de la situation en sauvant la face. Cesser de mettre de l'huile sur le feu du conflit en Syrie et négocier avec la Russie est la seule porte de sortie.
     
    Aujourd'hui, la Russie a augmenté la pression:
     
    Répondant à la question de savoir si la Russie serait d'accord pour envoyer des troupes participer à des opérations militaires avec l'armée syrienne,
[le porte-parole du Kremlin Dmitri] Peskov a déclaré : « Si on nous demande d’engager des contacts bilatéraux, un dialogue bilatéral, nous prendrons la demande en considération et nous en discuterons. Pour l'instant, ce n’est qu’une hypothèse, et, à ce titre, il est difficile d’en parler ».
 
Le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères syrien, Walid Mouallem, a déclaré jeudi que la Syrie demanderait à la Russie d'envoyer des troupes combattre aux côtés de l'armée syrienne si le besoin s’en faisait sentir. Selon lui, la Syrie n’hésitera pas à demander de l'aide de la Russie.
 
Instaurer une « zone de sécurité » de l’OTAN administrée par la Turquie ou une « zone d'exclusion aérienne » en Syrie, alors que l'Armée rouge est sur le terrain soutenue par l'armée de l'air et la marine russes, est tout simplement  hors de question.
 
Obama et les pays européens de l'OTAN ont l’opportunité d’échapper à la pagaille qu'ils ont créée en Syrie et aux problèmes engendrés par  la vague de migrants qui ne cesse de grossir. Il leur faut parler à la Russie et pas seulement  de « tactique militaire », comme le voudrait Obama, mais de stratégie. Remballer, faire porter la responsabilité à Erdogan et aux Saoudiens et raccourcir leur laisse. Laisser la Syrie et ses alliés faire le nettoyage sans intervenir davantage. Il y aura, bien sûr, des pressions des faucons et des lobbyistes habituels contre une telle ligne d’action, mais, pour une fois, Obama pourrait prendre une décision sensée et s’y tenir.
 
Traduction : Dominique Muselet
 
http://www.moonofalabama.org/2015/09/russia-increases-pressure-to-stop-the-war-on-syria.html
 


Dimanche 20 Septembre 2015


Commentaires

1.Posté par Depositaire le 20/09/2015 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh oui, les russes sont l'épine qui empêchent ces fous furieux d'amplifier le chaos dans la région. Il suffit de regarder qui sont ceux qui veulent ce chaos et leur motivation pour comprendre le degré de folie meurtrière qui les animent : Les états unis, plus précisément les multinationales, car les politiciens sont à leurs ordres, surtout les pétrolières et celles de l'armement, pour celles-ci, plus il y a de sang versé, plus il y a de chaos, plus il y a d'armes vendues et donc plus de bénéfices. Peu importe le coût humain. Ces gens n'ont plus aucun sens de l'humain. Ils ne sont animés que par une cupidité insatiable.

Puis nous avons les caniches des états unis, comme la France et le Royaume uni, plus précisément les dirigeants politiques de ces pays et qui espèrent avoir des miettes du "festin", (en fait de festin, ils pourraient bien recevoir les retombées de leurs crimes par la montée dans leurs pays de ces fous furieux qui sévissent en Syrie/Irak, surtout s'ils sont déboutés de là bas. Selon l'adage bien connu, qui sème le vent récolte la tempête et notre incompétent Hollande toujours prêt à se mettre à plat ventre devant les états unis et israël pourrait bien regretter, un peu tard, d'avoir soutenu cette violence abjecte.)

Nous avons ensuite israël toujours avide d'étendre son territoire et qui ne peut survivre que dans le conflit et la violence, puisque cette entité pour se justifier a toujours besoin d'un "ennemi" qu'elle doit combattre au nom de la lutte contre le terrorisme alors qu'en matière de terrorisme elle en est, avec les états unis, la source essentielle directe ou indirecte dans le monde, Il faudrait aussi joindre l'Arabie saoudite et le Qatar dans ce terrorisme créé.

Puisque nous parlons de ces deux pays du Proche Orient, ils sont aussi partie prenante dans ce terrorisme et cette violence en Syrie. Le Qatar car il voudrait bien faire passer son oléoduc pour vendre son gaz à l'Europe et la Syrie est une gêne en ce sens. Si, en passant il pouvait aussi s'approprier les réserves de la Syrie en matière de gaz, ce serait tout bénéfice. Précisons, en passant, qu'il y a aussi la mouvance des Frères Musulmans qui est basée justement au Qatar et que pour cette dernière renverser Assad et mettre les FM au pouvoir en Syrie est un objectif qu'elle voudrait bien réaliser et ce depuis longtemps puisque elle a déjà essayé à l'époque du précédent dirigeant de la Syrie, Hafez et Assad, tentative qui a été réprimée d'une façon extrêmement brutale.

L'Arabie saoudite, quant à elle, cherche surtout à détruire tout ce qui a un relent de chiisme et imposer son hérésie wahhabite/salafiste partout dans le monde musulman. Pour ce faire la Syrie, tout comme l'Irak sont à la fois des pays qui ont conservé la mémoire de très brillantes civilisations et qui, en même temps ont connu des figures de très haut niveau de l'Islam. On peu dire qu'au niveau de la géographie sacrée, l'Irak et la Syrie représentent le cœur de l'Islam;. C'est la raison pour laquelle les wahhabites veulent les détruire, afin d'effacer la mémoire civilisationnelle et celle des hautes valeurs de l'Islam pour les remplacer par leur idéologie obscurantiste et mortifère.

Mais ce qu'il y a de notoire et de notable c'est que même les puissances occidentales et israël ont un objectif analogue. Les états unis et leurs caniches veulent détruire toute la région afin d'avoir les coudées franches pour s'occuper de la Chine et de la Russie afin d'installer leur fameux Nouvel Ordre Mondial, comprenez une effroyable dictature mondiale ou l'humanité, du moins ce qui en restera après leurs exactions, sera soumise à un esclavage abject pour une durée indéfinie pendant que l'oligarchie se gorgera de richesses. Ce qui implique que les peuples n'aient plus d'histoire, qu'ils n'aient plus aucune référence qualitative. L'Islam authentique est un obstacle majeur devant ce projet, car il véhicule une sagesse, des notions fondamentales comme la recherche de l'unité, du savoir, de la paix, du bien vivre ensemble, de l'altruisme, du développement des qualités, de la vérité, ce qui est insupportable pour l'oligarchie qui ne peut s'épanouir que dans le mensonge, l'égoïsme forcené, la recherche effrénée du profit à n'importe quel prix, l'hypocrisie, il lui faut des êtres humains dociles, facilement manipulables, plus préoccupés à la satisfaction insatiable des plaisirs des sens, des individus plongés dans l'infra humain, plus proches d'animaux que d'humains.

Cet objectif est tout à fait en accord avec la vision saoudienne, quant à israël, cette entité cherche aussi à imposer son sionisme hégémonique en faveur du "peuple élu" et le reste de l'humanité son esclave.
Même si la création d'israël et son incroyable impunité malgré la somme effarante des crimes dont il se rend coupable quotidiennement est l'indice sur d'un plan sur le long terme qui va en direction du N.O.M. IL est tellement en conformité avec ce "projet" qu'il est impensable qu'il ait été créé uniquement pour donner un "foyer" aux juifs persécutés dans le monde. (Du reste, cette idée n'est que pure propagande. L'objectif de la création d'israël n' a jamais été la protection des juifs qui, d'ailleurs, n'en avaient pas besoin)

Enfin, il reste la Turquie qui à la fois a des objectifs analogues à ceux du Qatar et qui aimerait bien se débarrasser du "problème" kurde et prendre une portion notable du territoire syrien.

Mais voilà, la Russie vient de siffler la "fin de la récréation" ! Maintenant on arrête de "jouer". On passe aux choses sérieuses et la Russie affirme avec force et une implacable volonté : pas question de laisser la Syrie sombrer dans le chaos généralisé. Ca fait enrager tous les protagonistes qui veulent ce chaos, mais s'opposer à la Russie au niveau militaire implique de lui déclarer la guerre. Or ce pays est une puissance majeure nucléaire. Cela fait quand même réfléchir. Et qui déclare la guerre à la Russie devra aussi avoir sur le dos la Chine et les pays du groupe de Changaï. Et les chinois, sont partout. Comment savoir si dans tous les pays où il y a une communauté chinoise importante, comme en France et aux états unis il n'y a pas des cellules dormantes prêtes à prendre les armes en cas de déclaration de guerre et semer le chaos à l'intérieur des pays occidentaux. C'est loin d'être un élément négligeable.

Sans compter l'aspect finance. Les chinois détiennent une part importante des bons du trésor américain. S'ils décident de s'en débarrasser en bloc, les américains seront occupés à autre chose qu'à faire la guerre. Ce sera la ruine totale et l'effondrement de l'économie américaine. Pas sur qu'ils veulent prendre ce risque.

Comme on le voit, la situation est complexe. Bien difficile à dire comment elle va évoluer dans un avenir proche.

2.Posté par Mila le 20/09/2015 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh oui, les russes sont l'épine qui empêchent ces fous furieux d'amplifier le chaos dans la région


Morderire !

3.Posté par Olivier Ben Adamou le 02/10/2015 15:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Article intéressant et très édifiant

4.Posté par idem le 02/10/2015 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mila, franchement je trouve rien de drole dans tout ça, l'humanité est devant un grand précipice ou des centaines de millions de d'etre risquent de mourir .

Dans ce ko généralisé le monde arabe avec les européens vont payer l addition .

Concernant israél ce pays ses jours sont comptés en effet le prophete sws dit bien ( que le dajjal sortira de khorassan suivi par 70 milles juifs d’Ispahan avec le shaal perses ) pour conquérir israél


Allah seul est le plus savant

5.Posté par Mila le 03/10/2015 01:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idem

Justement je ne plaisante pas à propos de la situation en Syrie ou en Irak...au contraire, je me bats quotidiennement pour expliquer aux naifs de ce site que la Russie et l'Iran ne sont absolument pas les defenseurs des arabo-musulmans mais bien leurs bourreaux. Ca me fait marrer quand un abruti vient me dire que Poutine va empecher le chaos qui aura lieu dans ces pays...en croyant que soi-disant la Russie va s'opposer à Israel et aux occidentaux. Pour ce qui est du Dajjal, merci pour l'info c'est exactement ce que je cherchais depuis quelque temps.
Il est grand temps que tous les naifs cessent de croire que l'Iran et la Russie sont les alliés des musulmans. Bien au contraire, ils vont juste aider Israel dansleur programme de massacre des musulmans.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires