Diplomatie et relation internationale

La Présidence des Comores tourne son peuple en bourrique.


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 16 Avril 2019 - 00:25 U.S.A : Ne sont plus des « Tovarishch »


Le mensonge de Beit-Salam n'a pas plu à la préfecture de Mayotte, qui confirme que Mayotte est française et le restera. Une déclaration française qui oriente déjà le débat.


J.J HEISS
Samedi 23 Novembre 2013

La Présidence des Comores tourne son peuple en bourrique.
.Le site officiel de Beit-Salam écrit " Avant de rencontrer le Président de la République, Mme Le DOUX s'est entretenue avec M. Ahamada Madi BOLERO, Directeur de Cabinet chargé de la Défense qui est en même temps, Chef de la délégation comorienne à ce Haut Conseil. Trente huit ans après l'indépendance des Comores, la France a enfin reconnu que les quatre îles sont une seule nation avec la même religion, la même langue, et qu'elles ont été colonisées en tant qu'une seule entité. Elle a aussi reconnu le différend territorial qui l'oppose aux Comores avec l'occupation de cette île, considérée par la communauté internationale comme une violation de la résolution des Nations Unies qui stipule que tout pays colonisé doit, en devenant indépendant, le devenir dans le respect des frontières héritées de la colonisation et envisager le retour de l'île dans son giron naturel."
On imagine très bien que cette information très importante, qui annonce un retour imminent de Mayotte dans son giron naturel, émane de BOLERO ou d'IKILILOU lesquels ont eu des entretiens avec Mme Le DOUX (représentante de la partie française). D'ailleurs BOLERO a fait une déclaration allant dans ce sens sur les ondes de l'ORTC.

La satisfaction du peuple comorien sur le retour de Mayotte sera de courte durée, car la préfecture de Mayotte a fait un démenti cinglant et communique : « Les propos récemment rapportés par un média comorien (par Beit-Salam : Ndlr) ont été attribués à tort à Mme Claudine LEDOUX, Ambassadrice, déléguée à la coopération régionale dans la zone de l'océan Indien. Ces propos sont des commentaires très libres de l'auteur. Mayotte est une collectivité pleine et entière de la République Française et le restera. »
La préfecture de Mayotte parle de média comorien alors que cette déclaration est publiée sur le site officiel de la Présidence des Comores sous le titre "Le Président de la République a reçu l'envoyée spéciale du Président F. Hollande" (la page reste vide car l'article est effacé).
La suppression de cet article (après la contestation française) montre bien que la Présidence des Comores a tenté de faire tourner le peuple comorien en bourrique.
Comme dirait ma grand-mère : " BOLERO à la tête du HCP, la messe est dite. Et ceux qui attendent quelque chose de ce Haut Comité Paritaire, en prendront plein la gueule"


Samedi 23 Novembre 2013


Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale


Publicité

Brèves



Commentaires