Histoire et repères

La Pologne projetaient de démembrer et d’anéantir l’Union Soviétique.


Dans la même rubrique:
< >


J.CROIPAS
Samedi 23 Mars 2013

La Pologne projetaient de démembrer et d’anéantir l’Union Soviétique.
Dans une interview à RIA Novosti le général Lev Sotskov du Service de Renseignement Extérieur Russe (SVR), déclare qu’à la veille de la seconde guerre mondiale, les dirigeants polonais projetaient de démembrer et d’anéantir l’Union Soviétique.

« Il y a parmi les documents déclassifiés ceux de l’état-major général polonais qui témoignent de la présence à l’époque, au sein de cette structure, d’une unité spéciale chargée de travailler avec les minorités nationales sur le territoire de l’URSS », a indiqué le général Sotskov, rédacteur du recueil de documents déclassifiés intitulé « Secrets de la politique polonaise. 1935-1945″.

Selon lui, dans son activité contre l’URSS, l’état-major général polonais s’assignait pour tâches principales de déstabiliser la situation en Ukraine, dans la région de la Volga et au Caucase, ainsi que de démembrer et d’anéantir l’Union Soviétique.

A l’heure actuelle, les falsifications de l’histoire en Pologne sont érigées en politique d’Etat, a-t-il dit. « Les évaluations dénaturant le cours réel des événements émanent du gouvernement polonais. L’objectif principal est d’attribuer la responsabilité du déclenchement de la seconde guerre mondiale à l’URSS tout comme à l’Allemagne nazie », a souligné le général Sotskov.

« Nul doute que la Pologne a sa part de responsabilité dans le déclenchement de la seconde guerre mondiale, et c’est la raison pour laquelle on observe à présent une falsification des faits historiques. Ce sont justement les autorités polonaises qui ont catégoriquement rejeté en 1939 la création d’un front antihitlérien », a rappelé l’interlocuteur de l’agence.

Les documents prouvent que cette position polonaise n’avait rien de spontané, mais s’était formée au fil des années. Lors des visites d’Hermann Göring à Varsovie en 1935 et 193, les parties avaient convenu que la Pologne soutiendrait l’Allemagne qui exigeait la levée des restrictions sur les armements, et appuierait l’idée de l’annexion de l’Autriche au Reich allemand (Anschluss), a poursuivi le général du SVR.

De son côté, l’Allemagne s’est engagée de s’opposer en commun avec la Pologne à la politique de l’Union Soviétique en Europe. Et d’ajouter que, même au plus fort de la guerre, quand les services spéciaux des pays alliés considéraient l’Allemagne comme leur cible principale, le Renseignement Polonais, obéissant à son « gouvernement londonien », orientait ses efforts sur l’Union Soviétique.

Même si les révélations qui apparaissent en ce moment sur les relations polono-soviétiques à l’orée de la seconde guerre mondiale et pendant celle-ci sont à prendre avec des pincettes, en raison de la guerre des mémoires sur cette période qui sévit en ce moment entre les deux pays, il est indéniable que la Pologne de Pilsudzki avait plus les yeux braqués sur la Russie que sur l’Allemagne, et ce malgré le « drang nach osten » sans cesse répété dans les discours nazis… La surreprésentation de la cavalerie dans l’armée polonaise en est un bel exemple.

Les historiens se gaussèrent ou s’apitoyèrent des charges de lanciers contre les panzers allemands en 1939. Mais le choix d’équiper un nombre excessif d’unités montées traditionnelles fut la conséquence des victoires polonaises contre l’Armée Rouge au début des années vingt, où leur rapidité, leur facilité de déploiement firent la différence en faveur de la Pologne.

Si l’on ajoute à cette orientation de la défense polonaise en direction d’un affrontement avec l’armée russe, le fait qu’en 1939 en France, par solidarité avec la Finlande, se discutait l’opportunité de la mise en place d’un corps expéditionnaire destiné à attaquer l’Union Soviétique, on arrivera à une lecture différente de celle qui se pratique communément  sur le pacte Molotov Ribbentrop. Mais ceci est une autre histoire…

Par J.CROIPAS d’après un article publié ici

Relire aussi : LE PACTE GERMANO–SOVIETIQUE

« La politique, c’est l’art d’agiter les peuples avant de s’en servir »…TALLEYRAND


http://2ccr.unblog.fr/2013/03/22/la-pologne-et-l%E2%80%99urss/



Samedi 23 Mars 2013


Commentaires

1.Posté par bernard le 23/03/2013 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La Pologne projetaient de démembrer et d’anéantir l’Union Soviétique.

PROJETAIT SVP

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires