International

La Chine disposera de son premier porte-avions d'ici à 2015 (agence)


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 14 Mars 2020 - 00:05 Coronavirus au Maroc



Ria-Novosti
Vendredi 27 Juillet 2007

La Chine disposera de son premier porte-avions d'ici à 2015 (agence)
La Chine disposera d'un porte-avions avant 2015, affirme l'agence hongkongaise d'informations militaires KANWA.

D'après l'agence, les autorités chinoises auraient déjà convenu avec la Russie de l'acquisition d'une partie des équipements nécessaires.

Selon KANWA qui se réfère à une source haut placée dans les forces navales russes, la Chine a convenu de l'achat de quatre lots de "crocs" utilisés pour accrocher les chasseurs de type Su-33 se posant sur un porte-aéronefs. Les deux pays sont parvenus à un accord sur l'achat d'autres éléments techniques (câbles spéciaux, treillis de blocage) utilisés pendant l'atterrissage de chasseurs.

"Le premier lot sera utilisé pour mener des tests et éventuellement pour copier, le deuxième sera installé à bord de l'ex-porte-avions soviétique Variag pour mener des essais, le troisième et le quatrième seront destinés aux deux premiers porte-avions de construction chinoise qui devront équiper l'armée de la Chine", peut-on lire dans un communiqué de l'agence.

KANWA affirme également que la Chine entend aborder la conception de ses propres chasseurs embarqués, analogues aux russes Su-33. A cette fin, Pékin a acquis en Ukraine l'une des variantes les plus précoces du chasseur embarqué T10K.

"Il est évident que la Chine se propose de créer ses propres chasseurs embarqués sur la base de la famille des chasseurs chinois J11B/H, avec recours aux technologies ukrainiennes", souligne l'agence.

De l'avis de l'expert militaire de KANWA, Andreï Tchan, la Chine annoncera officiellement ses plans après la tenue des Jeux olympiques d'été de 2008 à Pékin.

"Avant, il y a peu de chances que nous entendions des déclarations officielles à ce sujet. En outre, les docks chinois ne sont pas encore prêts à réaliser des projets d'une telle ampleur", a-t-il indiqué dans en entretien à RIA Novosti.

De l'avis de l'expert, la construction de porte-avions sera officiellement lancée entre 2009 et 2012 pour s'achever entre 2013 et 2017.

"A mon avis, dans l'après 2015, un porte-avions chinois sera déjà en période d'essais en vue d'équiper les forces navales.

Officiellement, Pékin dément l'existence des projets de construction d'un croiseur porte-aéronefs, mais ces démentis ne sont plus vraiment convaincants, note l'agence hongkongaise. Ainsi, en mars dernier, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a reconnu que son pays effectuait des recherches dans le domaine de la construction de porte-avions.

La Russie serait prête à aider la Chine si les autorités chinoises le lui demandaient, avait déclaré en automne dernier lors d'une conférence de presse dans le cadre d'un salon aéronautique à Zhuhai le vice-directeur du Service fédéral pour la coopération militaire et technique, Alexandre Denissov. Il conduisait la délégation russe à Airshow China 2006.

Cette demande ne contredirait aucune convention internationale et cette coopération est possible, avait-t-il indiqué.

La possibilité de construire un porte-avions est activement débattue par les médias depuis quelques années. Plus tôt, on avait annoncé que l'ancien porte-avions soviétique Variag, vendu à la Chine au début des années 1990, pourrait servir à la Chine de modèle pour la création de son propre croiseur porte-aéronefs.


Vendredi 27 Juillet 2007

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires