MONDE

La Birmanie massacre des musulmans. L’Europe soutient. Les médias regardent ailleurs...


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 28 Juin 2018 - 02:04 UNE OBSESSION MALÉFIQUE



Djeha
Mardi 23 Avril 2013

La Birmanie massacre des musulmans. L’Europe soutient. Les médias regardent ailleurs...
Une énième version de Sabra et Chatila
 
Les autorités de l'Etat de Rakhine participent depuis 2012 à une campagne de « nettoyage ethnique » contre la minorité musulmane dans cette région de l'ouest de la Birmanie, accuse lundi Human Rights Watch (HRW), qui parle de "crimes contre l'humanité". Les forces de sécurité ont contribué au désarmement des musulmans Rohingyas, qui tentaient de se défendre avec des armes de fortune, et elles sont restées passives, et ont dans certains cas participé, lorsque des bouddhistes se sont mis à tuer hommes, femmes et enfants en juin et en octobre 2012, affirme HRW, organisation de défense des droits de l'homme basée à New York.
 
« Alors que les forces de sécurité sont dans certains cas intervenues pour empêcher des violences et protéger la fuite de musulmans, plus fréquemment, elles sont restées à l'écart pendant les agressions ou ont directement soutenu les assaillants en commettant des meurtres et d'autres violations des droits de l'homme », écrit Human Rights Watch dans un rapport au sujet de ces violences de juin et octobre qui ont fait au moins 110 morts. (Reuters, L. 22 avril 2013, 08h52)
Comment, devant ces crimes, réagit « la communauté internationale » (on sait que la notion est exclusivement limitée à l’opinion publique occidentale, la plupart du temps sous-informée, valorisée pour mieux l’abrutir. Les autres peuples n’ont pas d’opinion. Et de toutes façons ils s’en fichent) ?
 
La réponse n’a pas tardée :
 
L'Union européenne a levé lundi toutes les sanctions prises contre la Birmanie, sauf l'embargo sur les armes, malgré un rapport de Human Rights Watch accusant les autorités de Rangoon de complicité dans le massacre de musulmans dans l'ouest du pays l'an dernier. La levée des sanctions, qui avaient déjà été suspendues par l'UE il y a un an, laisse le champ libre aux entreprises européennes soucieuses d'investir dans un pays riche en ressources naturelles. L'Union européenne entérine ainsi le processus de démocratisation en cours en Birmanie, depuis que la junte militaire a cédé le pouvoir en 2011. « En réponse aux changements intervenus et dans l'anticipation qu'ils vont se poursuivre, le Conseil a décidé de lever toutes les sanctions», indique un communiqué publié à l'issue d'un Conseil des ministres des Affaires étrangères des Vingt-Sept à Luxembourg. (Reuters, L. 22 avril 2013, 21h22)
 
1.- La question (depuis longtemps) n’est plus : « Pourquoi les double-décimètre des droits de l’homme, de l’humanitarisme et de la démocratie soutiennent-ils des dictatures criminelles au moment même où elles prétendent les anéantir (en Libye, Syrie…) pour faire droit aux peuples souverains ? »
 
Car nous savons que l’histoire de ces gigantesques thanatologies est parsemée d’Himalaya de cadavres, pour leur uniques profits et intérêts. Ces rapaces insatiables ont écrit les pages les plus tristes de l’histoire de l’humanité. Aujourd’hui, elles menacent l’existence même de la planète et du genre humain.
 
La Renaissance (de quoi je vous le demande !) a commencé – c’est ce qu’ils enseignent à leurs moutards – par un génocide des peuples « américains » et continué - après « la Controverse de Valladolid en 1550- par l’esclavage des Africains (qu’ils tentent de masquer par un pitoyable : « les Arabes avaient commencé avant nous »).
 
2.- La question pourrait être (mais n’est pas) : « Que font donc ces puissances islamiques rayonnantes d’intelligence hydrocaburo-dépendant– le Qatar, l’Arabie Saoudite…- pour se dresser face à ces crimes qui concernent leurs propres coreligionnaires et consentent-elles à se placer aux côtés de puissances occidentales cyniques (lire plus bas le papier sur l’acceptation honteuse par la Jordanie du survol de son territoire par des drones israéliens) ? »
 
Car nous savons que ces Etats n’en sont pas. Il ne s’agit au plus que de circonscriptions administratives, la plupart issues de découpages géopolitiques et géoéconomiques transnationaux, de l’époque où il fallait à tout prix détruire l’Empire Ottoman. Ou de féodalités locales incultes et aliénées seulement préoccupées par des questions de succession et de prérogatives politiques infantiles.
 
Ces Etats supplétifs prêtent souvent à rire. Exemple turc tout récent.
 
Le vice-Premier ministre et porte-parole du gouvernement turc Bülent Arinç a jugé lundi « diplomatiquement incorrecte » la déclaration du secrétaire d'Etat américain John Kerry demandant le report de la visite prévue à Gaza par le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan. « C'est à notre gouvernement de décider où et quand notre Premier ministre ou un responsable turc se déplacent », a affirmé M. Arinç devant la presse. « Nous n'avons pas à recevoir de permission ou de feu vert de qui que ce soit » ajoutant : « le monde et M. Kerry doivent savoir que la Turquie est un pays qui peut faire ce qu'elle veut quand elle le veut ». (AFP, L. 22 avril 2013, 19h07).
 
De quoi se rouler par terre de rire, car tout le monde sait que les généraux turcs ne peuvent aller aux toilettes sans la permission de l’OTAN. L’islamisme modèle turc est décidément très « modéré », comme celui qu’aident à mettre en place les pétromonarchies en Tunisie, en Libye, en Egypte, au Maroc… et dans nos propres murs vermoulus qui suintent la corruption, la collaboration et l'abdication de nos intérêts et de notre dignité.
 
3.- Nous pourrions nous demander pourquoi certains de nos intellectuels émérites (islamo-occidentalisés à la mode noix de coco) continuent-ils à larbiner, les genoux encrottés – dans tous les sens de l’exercice - aussi bien côté chancelleries occidentales que côté salafo-wahabisme (certains de nos « démocrates » ne savent plus très bien où ils en sont quand, partant prendre comme d’habitude leurs ordres à Paris, ils se retrouvent nez-à-nez avec leurs « ennemis », vautrés comme chez eux sur les bords de Seine)?
 
Alors que tout leur démontre que l’alliance de la carpe et du lapin ne tiendra pas la route face à la raison, à leur foi, à leurs intérêts et à l’inéluctable colère populaire ?
 
Il est vrai que le poisson pourrit d’abord et toujours par la tête.
 
Djeha,
Mardi 23 avril 2013.

 
 
La Jordanie ouvre son ciel aux drones israéliens
Georges Malbrunot , Le Figaro, D. 21/04/2013 à 19h52 Mis à jour le L. 22/04/2013 à 08h22
 
Jusque-là prudent face au conflit syrien et après une tentative avortée de négociations avec Bachar el-Assad, le roi Abdallah II a mis deux couloirs aériens à la disposition de l'aviation israélienne.
 
À tout moment, les drones israéliens peuvent désormais pénétrer dans l'espace aérien jordanien, à l'est de l'État hébreu, avant de remonter au nord au-dessus de la Syrie observer le conflit qui ensanglante le pays depuis deux ans et menace Israël. «Le roi Abdallah a décidé d'ouvrir son espace aérien à l'armée de l'air israélienne, révèle au Figaro une source militaire occidentale au Moyen-Orient. C'est un geste fort et exceptionnel.» Connue seulement d'une poignée de services de renseignements occidentaux, la décision aurait été prise par le souverain hachémite lors de la visite en Jordanie du président Barack Obama, les 22 et 23 mars, après son étape israélienne.
 
L'État hébreu s'inquiète de plus en plus de la détérioration de la situation à sa frontière avec la Syrie, où les tirs d'artillerie se sont multipliés ces dernières semaines, alors que les djihadistes progressent en direction du plateau du Golan occupé par Israël. Pour éviter d'être repérés, «les drones israéliens volent durant la nuit», précise le militaire. «Ils font de la reconnaissance, mais ils sont aussi armés et peuvent donc frapper une cible n'importe où en Syrie». Selon cet expert, «les Syriens disposent de moyens antiaériens russes, mais les aéronefs israéliens sont difficiles à détecter et donc quasiment à l'abri d'une contre-mesure».
 
Deux couloirs aériens auraient été mis à la disposition de l'aviation israélienne: l'un par le sud de la Jordanie à partir du désert du Néguev, l'autre plus au nord d'Amman, qui permet aux appareils israéliens ayant décollé d'une base près de Tel-Aviv de s'avancer rapidement au-dessus du territoire syrien. L'ouverture de l'axe jordanien leur évite les survols au-dessus du Sud-Liban, où les Israéliens redoutent toujours une riposte du Hezbollah chiite pro-iranien.
 
Afflux de réfugiés syriens
 
 
En octroyant ce privilège à son voisin israélien, le roi Abdallah II prend le risque de voir son fragile royaume entraîné dans le conflit syrien. Jusque-là, le monarque, tout en dénonçant la sanglante répression de Damas contre les manifestants, affichait une position prudente, dictée par sa faiblesse face à son puissant voisin avec lequel les liens sécuritaires ont d'ailleurs été maintenus. Mais l'afflux massif de centaines de milliers de réfugiés syriens pèse lourdement sur l'économie jordanienne, affectée déjà par un fort taux de chômage et une inflation galopante.
 
Pour desserrer l'étau, début mars, le roi a tenté une mission secrète auprès de Bachar el-Assad, qu'il est allé rencontrer à Damas. Mais il en serait revenu bredouille, selon plusieurs sources. D'où le durcissement de sa posture, deux semaines plus tard lors de la visite de Barack Obama à Amman. D'autant que le roi aurait pris seul cette initiative qui s'est soldée par un échec. Inflexible, Bachar el-Assad a rejeté toutes les propositions de son interlocuteur d'instaurer un arrêt des combats pour entamer des négociations avec l'opposition en vue d'élections supervisées par l'ONU en 2014, terme de son mandat. Abdallah II en a ensuite informé ses alliés américains et saoudiens.
 
«L'incendie ne s'arrêtera pas à nos frontières. Tout le monde sait que la Jordanie est aussi exposée (à la crise) que la Syrie connaît» Bachar el-Assad
 
Le basculement jordanien du côté de l'opposition syrienne est-il définitif ? Le roi doit prendre au sérieux la dernière mise en garde de Bachar el-Assad. Dans un entretien télévisé diffusé mercredi, ce dernier a prévenu que «l'incendie ne s'arrêtera pas à nos frontières. Tout le monde sait que la Jordanie est aussi exposée (à la crise) que la Syrie connaît».
 
Ces dernières semaines, Assad a encore dépêché le chef de ses services de renseignements, Ali Mamlouk, auprès du roi. Mais dans le même temps, les États-Unis ont annoncé le déploiement de 200 soldats près de la frontière nord avec la Syrie.
 
Jusqu'à présent, la coopération jordano-américaine se limitait à la surveillance des armes chimiques détenues par le régime syrien et à la formation de rebelles de l'Armée syrienne libre par 150 membres des Forces spéciales US - aidés par une poignée de Britanniques et de Français - dans un camp près d'Amman. Mais devant le danger créé par l'instabilité qui gagne le sud de la Syrie, l'objectif serait désormais d'y créer une zone-tampon. Celle-ci permettrait de relâcher la pression sur la Jordanie en renvoyant des milliers de réfugiés syriens du côté syrien de la frontière, mais également de protéger Israël. Autant de sujets qui seront évoqués vendredi prochain lorsque le roi Abdallah sera reçu à la Maison-Blanche par Barack Obama.
 
 
Tous les Abdallah se ressemblent. De quoi la Jordanie est-elle le sobriquet ?


Mardi 23 Avril 2013


Commentaires

1.Posté par zeinab abdelaziz le 23/04/2013 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désolée de dire : Le jour où les musulmans, dirigeants et dirigés, auront le courage et la probité de traiter les minorités chrétiennes de la même façon avec laquelle on traite les minorités musulmanes un peu partout au monde, en Birmanie ou ailleurs, même en France, ce jour-là et ce jour-là seulement la Communauté Européenne et Etasunienne saura prendre la défense des minorités musulmanes et les laissera vivre en paix…
Ce n'est qu'à ce prix, hélas, qu'ils sauront appliquer les fameux slogans de fraternité, égalité et liberté pour tous !

2.Posté par MOMO le 23/04/2013 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam zeinab abdelaziz,

ne soit pas désolée, c'est la triste vérité crue mais au combien vraie ! Oeil pour oeil, dent pour dent ! Si je ne touche pas à ta minorité, je ne toucherai pas à la tienne ! A moins que l'on se foutent royalement des minorités, dans ce cas là...

3.Posté par BD le 23/04/2013 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pourquoi vous ne parlez pas de la pseudo republique islamique d'iran ? qui soit disant defend la cause islamique .Non,pas du tout ,l'iran n' a pas d'interet ..par contre massacrer le peuple syrien pour rester en syrie et maintenir leur larbin de bachar,ça ils savent le faire avec la permission implicite de l'occident,des americains etc ..
on massacre les musulmans en syrie,biramanie ,afrique etc et ils osent nous parler de terrorisme ..elle est bonne cella là........
les muuslmans doivent faire leur revolution et degager ces pantins qui nous ont divisés et qui ne representent pas l'islam comme en algerie,maroc ,arabie,syrie etc .....de plus ,reprendre notre destin en mains et nous unir avec la mise en place d'un califa islamique qui sera une superpuissance protegeant les musulmans ,voilà....et la prochaine ,la guerre ne se menera plus dans nos terre mais chez eux ......

4.Posté par BD le 23/04/2013 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et pendant ce temps là ,on voit des pseudos musulmans regarder des matchs de foot ,vouloir emigrer chez les ennemis de l'islam ,singer les occidentaux atheistes etc

5.Posté par Saber le 23/04/2013 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le jour où l'Occident maçonnique a permis à leur démocratie d'entrer en Birmanie, c'était le début des souffrances des musulmans Birmans. La Chrétienté n'a rien à voir dans cette affaire de génocide et de crimes contre l'humanité. C'est l''oligarchie financière internationale sioniste et franc-maçonnique qui est derrière ce crime rituel satanique.
Oubliez les droits de l'homme et la fumisterie démocratique, nous sommes en pleine guerre mondiale du bien contre le mal et les musulmans qui s'entre-tuent pour les intérêts de la finance internationale me révulsent car ils agissent comme les peuples d’Europe qui ont sacrifié plus de 100 millions de morts pour finir esclaves sans chaines au coup.
Qu' Allah swt leur vienne en aide.

6.Posté par Columbo le 23/04/2013 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tiens , meme les sionistes sont du coté de la """""""rebellion syrienne """"".que ce soit vrai ou pas, ce que dit l'entité sioniste importe peu .C'est le fait qu'elle le dit.

L'armée israélienne accuse le régime syrien d'utiliser des armes chimiques

Un responsable du renseignement militaire israélien a accusé mardi le régime du président syrien Bachar al-Assad d'"utiliser des armes chimiques" dans sa guerre contre les rebelles.

Le général Itaï Brun, chef du département de recherche et d'analyse au sein de la division du renseignement de l'armée, a formulé ces conclusions lors d'une intervention à une conférence internationale sur la sécurité, alors que le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel achevait une visite de trois jours en Israël avant de se rendre en Jordanie.

"Assad utilise des armes chimiques en Syrie", a affirmé le responsable militaire dont la déclaration a été diffusée sur le compte Twitter officiel de l'armée israélienne.

"Pour autant que nous sachions en fonction de notre expertise, le régime a utilisé des armes chimiques mortelles contre les rebelles lors d'une série d'incidents ces derniers mois", a-t-il dit, selon une retranscription de ses propos fournie par l'armée israélienne.

"Les pupilles qui se contractent, l'écume qui sort de la bouche et d'autres signes que nous avons vus attestent de l'utilisation d'armes chimiques mortelles", a-t-il ajouté, précisant fonder ces observations sur des photos prises dans les zones concernées.

"Quelles armes chimiques? Apparemment du sarin", a poursuivi le général israélien.

Un porte-parole du Pentagone a réagi en affirmant que "les Etats-Unis continuaient à étudier les informations sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie", avertissant que "l'utilisation de telles armes serait inacceptable".

"Nous réitérons dans les termes les plus forts les obligations du régime syrien de sécuriser ses stocks d'armes chimiques et de ne pas utiliser ni transférer de telles armes à des groupes terroristes comme le Hezbollah" chiite libanais, allié de Damas, a-t-il ajouté.

L'administration américaine a prévenu que le régime syrien devrait "rendre des comptes" en cas de recours aux armes chimiques mais M. Hagel s'est contenté lundi de confirmer que "les agences de renseignement (américaines) examinaient ce qui s'est produit ou non", sans autre indication.

Le 18 avril, un haut responsable américain a affirmé que les agences de renseignement américaines enquêtaient sur l'utilisation éventuelle d'armes chimiques par le régime syrien contre les rebelles, évoquée par des pays européens

Selon certaines informations, un agent chimique "très suspect" pourrait avoir été utilisé lors de récents combats en Syrie, mais les services d'espionnage évaluent ces informations et n'ont pas encore tiré de conclusion, a dit à l'AFP ce responsable sous couvert d'anonymat. Il est possible que des armes chimiques aient été utilisées d'une manière limitée et très "localisée".

A l'ONU, des diplomates avaient pour leur part confié que les pays occidentaux avaient des "preuves solides" que des armes chimiques avaient été utilisées au moins une fois dans le conflit syrien, dont le régime et la rébellion s'accusent mutuellement.

Selon le Washington Post et la revue Foreign Policy, la France et le Royaume-Uni ont informé le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon que des examens du sol, des entretiens avec des témoins et des rebelles montraient que des agents neurotoxiques avaient été utilisés dans et autour d'Alep (nord), de Homs (centre) et peut-être à Damas.

AFP
On dirait que le monde démoncratique est avec vous , BD. (°_°)

7.Posté par slyrev le 23/04/2013 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

S.O.S pour aider nos frères Rohingyas,

Des musulmans se font assassiner dans le plus grand silence!

Signez nombreux la pétition adressée au gouvernement Birman, ne soyons pas inertes!

Faites suivre, nous ne pouvons (devons) pas rester silencieux devant de telles atrocités.
Un peuple entier est pris en otage, on l'assassine dans le plus grand silence!

il faut envoyer aussi cette pétition à l'ONU et à la Cour pénale internationale à la HAYE, et Human rights watch ( http://www.hrw.org) et AMNESTY INTERNATIONAL ( http://www.ai.org)

Faites circuler autour de vous pour l'Amour du Tout-Puissant !

Dieu vous bénisse!


http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/au-gouvernement-birman-et-%C3%A0-la-communaut%C3%A9-bouddhiste-arr%C3%AAtez-le-massacre-des-rohingyas-en-birmanie#share

8.Posté par Depositaire le 24/04/2013 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce conflit syrien qui n'en finit pas n'est assurément pas du aux chrétiens. Nous savons tous bien, au moins pour beaucoup d'entre nous que c'est une guerre contre l'islam qui s'est amorcée concrètement après les attentats du 11/09 à New york. Le fumeux prétexte d'une guerre contre le terrorisme n'était que le prétexte de mettre en pratique la théorie De S. Huntington sur le choc des civilisations. En d'autres termes, l'Islam est l'obstacle par excellence qui s'oppose à l'hégémonie mondiale de l'oligarchie subversive, donc il faut le détruire et en passant, s'accaparer les richesses du sous sol des pays musulmans qui en sont riches.

Au niveau intérieur, nous avons le wahhabisme/salafisme qui, grâce aux pétrodollars, se répand partout et cherche à s'imposer comme le nouveau madhab (école juridique) à suivre, alors qu'il n'est qu'une hérésie abjecte.

Au niveau extérieur, ce sont les guerres et les révolutions colorées pour faire sauter les gouvernements trop indépendants de l'Occident : Tunisie, Égypte, Somalie, Irak, Afghanistan, Yemen, Somalie, Côte d'Ivoire, Libye, Soudan, et dans le collimateur, l'Algérie et surtout l'Iran. Restera après cela à déstabiliser la Chine en fomentant des troubles parmi les Ouïgours, musulmans chinois, et dans les républiques musulmanes de Russie, comme la Tchétchénie pour pouvoir dominer le monde.

Mais que l'on ne se trompe pas, il ne s'agit pas seulement de piller ces pays pour les puissances occidentales, mais d'une véritable domination du monde, avec en parallèle une véritable subversion des valeurs essentielles de l'humanité. En ce sens, le vote de la loi en France du "mariage pour tous", mais en fait du droit aux homosexuels de se marier et d'adopter des enfants, en est un symptôme flagrant.

Maintenant, concernant les pays musulmans qui restent inertes, voire qui se rendent complices, des puissances occidentales pour agresser d'autres pays musulmans, n'est pas seulement du au fait que leurs dirigeants soient inféodés à ces mêmes puissances, ce qui en soi est déjà beaucoup et assez ignoble, mais surtout du au fait de l'abandon des peuples musulmans de ce qui fait la vraie valeur de leur religion au profit d'une religiosité superficielle teintée de wahhabisme, et de consumérisme à l'occidentale.

Sans doute, certains à lire ceci pourraient penser qu'il y a exagération. Vraiment ? Regardez les commentaires de cet article de la part de musulmans. Et je ne parle pas de @ BD, le salafiste de service. Celui-là, vous pouvez lui montrer des preuves à l'échelle d'un continent, il persisterait dans sa logique mortifère. A croire qu'il est un vampire qui a besoin de sang pour vivre.

Mais les autres ? Hormis @ Saber qui fait très justement remarquer le rôle de l'oligarchie mondiale dans ces conflits, on ne lit que de l'incitation à la violence. Parce que vous croyez qu'en utilisant les mêmes méthodes que la subversion vous allez amener la paix et la sagesse dans le monde ? Réveillez-vous un peu.

La solution est et ne peut être que dans le développement de la sagesse, de l'éveil de conscience, dans le fait de vivre pleinement le message muhammédien. Tant que l'on n'aura pas appris aux enfants que la guerre, toute guerre est une horreur et qu'elle est à proscrire, que l'on enseignera pas la sagesse, la concorde, la solidarité et l'unité entre tous les êtres vivants, les choses continueront ainsi. La subversion mondiale ne peut se répandre que grâce à l'ignorance. regardez ce que font les salafistes dès qu'ils dominent un pays ou une région. Ils détruisent tous les aspects culturels, les vestiges des civilisations passées, empêchent la recherche, l'étude, et imposent leur modèle caricatural. Et ne parlons pas de leurs attitudes vis à vis des femmes. C'est que ces dernières sont très dangereuses, car c'est par elles que la tradition se transmet. Ce sont elles qui éduquent les enfants, surtout dans les premières années ou l'enfant est encore comme une éponge. D'où l'importance pour la subversion que les femmes ne soient pas éduquées.

Et que font les imams de mosquées et les 'ulema ? Comme disait un journaliste algérien dans un article paru il y a quelques années : "ils sont plus préoccupés de l'alignement des doigts de pied dans la prière collective que de véritable dévotion" ! Très précisément. Où est l'unité du monde musulman ? Où est la fraternité entre musulmans ? Quand on voit des imams prêcher l'égorgement d'autres musulmans ou des chrétiens en Syrie, ou encore autoriser "un mariage temporaire" d'une heure et divorcer après, ce qui n'est rien d'autre que de la prostitution déguisée, on se demande où est le véritable Islam ?

A croire que je "prêche" dans le désert ! Partout je ne vois que des cris de haine, d'appels à la violence, et rien du tout concernant l'éducation, l'éveil de conscience, la solidarité, la sagesse, qui sont pourtant les valeurs fondamentales de l'Islam. Le jihad n'est-il pas surtout un moyen de s'efforcer à ne pas céder à notre ego qui incite au mal ? Jihad et alkbar, le plus grand effort, l'a qualifié le Prophète (SSP) ! Qu'en est-il de ce jihad el akbar pour tous les va t-en guerre ? Et pour tous les musulman(e)s en général ? Ce n'est pas à moi qu'il faut répondre. Je ne suis le guide et le responsable de personne si ce n'est de moi-même. Mais c'est à chacun de répondre à cette question pour lui (elle) même. Mon devoir est de rappeler ces notions, pour le moins élémentaires qui semblent bien avoir été oubliées.

9.Posté par MOMO le 24/04/2013 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dépositaire j'admire votre sagesse, mais pendant que l'ont se fait piller et massacrer de l'intérieur comme de l’extérieur, toutes solutions pour remettre debout la Oumma, tel qu'elle devrait être serait une tentative vaine sans prendre les armes ainsi qu'une nouvelle génération d'imam de la trempe d'Imran El Hossein pour éveiller les consciences pour un Islam responsable et responsabilisant !

10.Posté par roland le 26/04/2013 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si la "communauté internationale" (traduisez : les USA et leurs aliés) était contre la Birmanie, ce n'était nullement, contrairement à ce qu'ils affichaient pour la galerie, pour des raisons de droits de l'homme, mais parce que la Birmanie a une politique économique qui ne favorise pas les investissements !! Regardez cette carte de la "Liberté économique" (sic, en fait il s'agit de la liberté des investisseurs capitalistes, concrètement) La Birmanie était un pays qui ne convenait pas du tout aux grands requins internationaux de la finance !
Maintenant je suppose que la situation s'est améliorée à leur égard, aussi il ne faut plus faire de chagrin au gouvernement Birman.
CQFD
On avait vu la même chose quand le Gouverneur du Goudjerat a encouragé les horribles massacres anti-musulmans, les médias ni les USA ne se sont bougés comme pour la Bosnie, qui leur a servi à abattre le régime serbe (socialisme autogestionnaire, hostile aux investisseurs étrangers); explication d' Arundhati Roy : l'Inde était déjà "ouverte" aux investisseurs, donc aucun interêt.....

11.Posté par saad le 31/05/2013 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous sommes désolé zeinab ,mais on te comprend c'est le résultat quand quelqu'un va a l'ecole europeene sans toute fois avoir la presance d'esprit de se poser les bonnes questions sur les enseignements qu'il recoit.mais si seulement tu savais que les musulmans ont été minoritaire face aux juifs et au chretiens depuis les débuts, et depuis le debut ils ont subit ce traitement de la part des juifs et des chretiens .j'usqu'au jour ou l'ordre les a ete donner de ce défendre.
Et aussi tout ressèment lorsque les chretiens europeen sont entrer dans les pays africains pour organiser leur colonisation et leur traite negriere des milliers de ressortissant des minaurite ainsi que des musulmans ont soit ete forcer de devenir chrétien et d'avoir la vie sauve et l'esclavage comme recompense soit de rester musulman et de mourir,et puis encore les minaurites juive ont été décimes dans toute l’Europe chretienne sous prétexte qu'ils auraient tuer votre DIEU jésus .sans oublier les indiens americains et les aborigenes australien....mais je crois que cette partie de l'histoire t’échappe étant trops occuper a juir de la vie indescente et immorale que le maitre blanc a mis dans ta tete.tu es pardonnable vu ton ignorance..et j'aimerais voir ta réponse sur le fait que l'islam finira par dominer le monde avec ou sans votre accord .car le meme jour que vous tuez 100 musulmans il ya 200 chretiens qui deviennent musulmans et plus de 1000 familles musulmanes qui ont deux nouveau bebes musulmans ...le compte a rebours et lancer depuis 14 siècle et rien ni personne ne peu l’arrêter

12.Posté par Louange a Allah maître de toute chose le 03/07/2013 05:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

« Ma Umma connaîtra une époque où il ne restera du Coran que son dessin, et de l'Islam que son nom. Les gens s'en réclameront tout en en étant les plus éloignés. Leurs mosquées seront très fréquentées, mais la piété y sera absente. Les Faqîh (ulémas,

13.Posté par Asik le 18/04/2014 18:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non mais vous vous prenez pour qui pour parler de cette manière du gouvernement turc ?!!!!! Un peu de neutralité et de respect je vous prie !!!!!!!

14.Posté par tina le 30/04/2014 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment pouvez vous parler ainsi. Les musulmans ne sont pas plus condamnable que les chrétiens ou les juifs ou même les boudhiste. Ça ne choque personne qu'au Rwanda il y eu un véritable massacre et que l'Europe ait fermé les yeux, ou encore la recherche d'arme de destruction massive imaginaire par les américain en Irak.

Peu importe vos prétentions religieuses, ce sont des femmes, des enfants des familles, sans armes qui n'ont ni pris part ou contribué au terrorisme, que massacre et que tue des bouddhistes! quelle ironie tout de même pour un peuple qui sont sensé être pacifique !!! Vous vous permettez de jugé par la religion, moi je vous dis que quelle que soit la religion un Homme est un Homme, quelle que soit son inspiration, tous ont les mêmes aspirations!

Si vous vous permettez de parler ainsi dire "que c'est des musulman, ils l'ont bien mérité" et bien vous êtes tous simplement des monstres sans humanité. Ces musulmans que vous détestez tant, ça ne vous dérange pas d'utiliser leur gaz, leur pétrole. Si en France tous les immigrés étaient au plus grand plaisir de Lepen amené à partir et bien il ne restera plus que des ploucs de la France profonde se terrant dans leur saleté, leur fromage qui put et leur mauvaise manière!

Chaque pays son histoire, on ne peut pas faire de généralité, ce qui se passe actuellement est une aberration, la France et l'Europe ne devrait certainement pas être fière sa passivité. Il ne faut pas se leurrer s'il y avait eu un quelconque intérêt, il y aurait eu intervention mais là ce "n'est que pour sauver des gens", on ne peut que taire les faits!
Tout bonnement honteux!!!

15.Posté par zng le 04/05/2014 22:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que le gouvernement Birman protège la population musulmane.
Que les moines bouddhiste coupable d''incitation au meurtre de la communauté musulmane, soit juger et condamné .
Si cela ne se réalise pas par la volonté de l O.N.U. et des hommes. Attendez

16.Posté par SYLLA le 02/08/2016 17:49 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je voulais juste faire savoir au monde que daes n'est pas une organisation qui agisse au nom de l'islam comme on nous le faire savoir sinon voilà un combat que tout bon musulman doit participer dite la vérité au monde sur la composition de DAES

17.Posté par ben le 03/08/2016 01:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L''Islam survivra soyer en sûr,mais il arrivera une epoque ou certains musulmans cacheront leur appartenance religieuse quand la question leur sera posée.Mais gardons la foi et ne cedons pas a l''aveuglement de la haine

18.Posté par Zaheer le 03/08/2016 06:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Ben. Après la reconquista espagnole, l'inquisition a fini par convertir au christianisme les musulmans qui avaient choisit de rester dans la péninsule ibérique.

19.Posté par Mohamed Nassur le 03/08/2016 12:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un jour en France j'ai vu une femme dans son discour elle a dit les musulmans sont des terroristes et des criminels voilà maintenant répond nous ce qui se passe en Birmanie en Syrie en Afrique centrale est-ce que se sont des musulmans qui massacrent

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires