insolite, humour, conspiration...

LE QATAR, UN PAYS SANS FEMMES OU PRESQUE…


Dans la même rubrique:
< >


LE CAID
Samedi 21 Juillet 2012

LE QATAR, UN PAYS SANS FEMMES OU PRESQUE…
LE QATAR, UN PAYS SANS FEMMES OU PRESQUE…

En examinant quelques données démographiques de base, j’ai constaté rapidement que le Qatar n’est décidément pas un pays comme les autres.

Lors du premier recensement en 1908, le Qatar totalisait 27 000 habitants dont 6000 esclaves étrangers et 425 iraniens travaillant dans la construction de bateaux. La péninsule est ensuite désertée massivement dans les années 1930-40 à cause de la misère et la population globale chute à 16 000 en 1949 (1)

L’afflux des travailleurs étrangers commence à partir des années 1950, grâce à la manne pétrolière et surtout, gazière.
Ainsi, la population remonte à 47 085 en 1960 (de quoi remplir un stade de football de taille moyenne) puis passe à 111 113 habitants en 1970 dont 60 % d’étrangers (2). Et l’accroissement se poursuit depuis à une cadence folle. Ainsi, la population s’est accrue en 2008 de 21% (presque le quart !) pour atteindre 1 951 591 en juillet 2011 (3). A ce rythme, il est possible que la barre symbolique de 2 millions soit dépassée aujourd’hui.

Selon les estimations les plus récentes, les étrangers représentent 85 % de la population globale dont les trois quarts originaires d’Inde, du Pakistan, d’Iran et des pays arabes. Les personnes de nationalité qatarienne (qu’il soient « de souche » ou des naturalisés) ne représentent que 15 % de la population, selon les données de l’US Department en State (4).

En consultant les statistiques fournies par la CIA ainsi que celle du PNUD (le fameux rapport annuel sur le développement humain) je tombe sur des chiffres effrayants :
En 2010, sur les 1 870 000 habitants du Qatar, il y avait 1 419 447 hommes pour 450 058 femmes (5) soit un rapport de 3 hommes / 1 femme et cette proportion s’aggrave à 4 hommes / 1 femme pour la tranche d’âge des 15-64 ans (6) .

Comment peut-on être heureux dans un pays sans femmes ou presque ?
Comment ce sous-prolétariat d’hommes, travaillant pour quelques centaines d’euros par mois (7) et de surcroît en état de célibat forcé gèrent-ils leurs besoins affectifs et leur sexualité dans un pays régi par la rigoureuse doctrine wahhabite ?

Il faut donc en finir avec le mythe de l’eldorado qatari qui ne profite en réalité qu’à petite minorité d’autochtones (qui se la coulent douce), aux naturalisés ainsi qu’aux Occidentaux et Arabes occupant des postes de responsabilité.

Il faut avouer que ce pays qui assoit, de plus vile manière, sa domination économique et politique
dans le monde arabe, voire dans le monde entier présente une structure démographique aberrante, sinon monstrueuse…

(1) http://www.mapsofworld.com/qatar/population.html
(2) http://www.mongabay.com/history/qatar/qatar-qatarpopulation.html
(3) https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/qa.html
(4) http://www.state.gov/r/pa/ei/bgn/5437.htm
(5) http://hdrstats.undp.org/fr/pays/profils/QAT.html
(6) Même réf que (3)
(7) http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_du_Qatar


Samedi 21 Juillet 2012


Commentaires

1.Posté par lala le 21/07/2012 15:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un pays qui n est equilibre sur aucun plan, decidement! Il faudrais le laisser passer "sa crise d adolescence" avant de le rendre apte a prendre des decisions qui engagent des pays millenaires, a mediter

2.Posté par farid le 21/07/2012 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

viendra le jour ou tous leurs grattes ciel tomberont et ou ses scélérats deviendront des chiens errants. car le mal est éphémère et Allah ne peut tolérer leur mécréance grasse indéfiniment, ils couleront dans le sang qu'ils font couler aujourd'hui.AH LES misérables.

3.Posté par Abbas le 21/07/2012 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne comprends pas la polémique, sachant que l'auteur avance lui même les raisons de cette disparité, a savoir que le Qatar est un pays ou l'on vient travailler et non y vivre. Étant moi-même d'origine indienne, j'ai un oncle qui travaille 6 mois en Arabie Saoudite et vis 6 mois en Inde avec sa femme et ses enfants. Pourtant ma tante pourrait émigrer d'inde, mais cela ne l’intéresse pas, car elle préfère vivre en Inde avec toute ma famille au sens large du terme car c'est notre mode de vie. Cela doit-etre la même raison qui explique ces chiffres.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires