ALTER INFO

LE DÉCLIN DE L’IMPÉRIALISME CONTEMPORAIN


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 21 Avril 2018 - 11:38 LA VIOLATION DU DROIT AU NOM DU « DROIT »


La plus récente réminiscence de la crise économique systémique du capitalisme date de 2008. Depuis, la crise s’approfondit, se généralise, se mondialise et étend ses métastases dans tous les domaines de la vie économique, politique, idéologique, sociale, culturelle et militaire, dans toutes les sphères et sur toute la Terre.


Robert Bibeau
Jeudi 17 Avril 2014

LE DÉCLIN DE L’IMPÉRIALISME CONTEMPORAIN


La plus récente réminiscence de la crise économique systémique du capitalisme date de 2008. Depuis, la crise s’approfondit, se généralise, se mondialise et étend ses métastases dans tous les domaines de la vie économique, politique, idéologique, sociale, culturelle et militaire, dans toutes les sphères et sur toute la Terre. Ses exactions prennent la forme de famines, de guerres génocidaires, de révoltes populaires, vites décimées. De façon très concrète, c’est ce que les idéologues, analystes, économistes et politiciens à la solde (spécifier à la solde de qui) appellent la « mondialisation néolibérale », qui n’a pourtant rien de « Libérale », et que nous appelons LE DÉCLIN DE L’IMPÉRIALISME CONTEMPORAIN.

Quelles sont les sources profondes de cette crise systémique ? Quels en sont les protagonistes, les forces dynamiques, les tenants sous-jacents et les aboutissants évidents ? Qui tire les ficelles en coulisses, quelles sont les rôles respectifs des banquiers, des financiers, des grandes corporations multinationales, des gouvernements, des consommateurs et des travailleurs au milieu de ce salmigondis anarchique ? Comment les marchés – la concurrence – les monopoles et les lois inexorables de l’économie agissent-ils au sein d’un pareil cataclysme économique ? Les pays pauvres, sous-développés, que l’on dit néo-colonisés et les populations paupérisées de ces contrées ont-ils une chance de s’en tirer et d’émerger à la lumière de l’équité ? Enfin, les gouvernements, les organismes de contrôle et de gouvernance mondiale parviendront-ils à modifier-réformer les lois de l’économie politique impérialiste, afin de remettre le navire amiral mondial sur ses rails et lui donner un nouveau souffle de croissance pour rétablir les prérogatives de l’État providence dont se languissent tant les petits-bourgeois des pays d’Occident ? Voilà quelques-unes des questions qu’aborde LE DÉCLIN DE L’IMPÉRIALISME CONTEMPORAIN. Volume de 60 pages, 25 cm x 33 cm. Couverture cartonnée, couleurs, 5 figures, 50 notes et références. 2014. Numéro ISBN : 978-2-9813297-1-4.

Pour télécharger - un exemplaire gratuit - cliquez sur ce lien PDF http://www.robertbibeau.ca/crise2014.pdf

Visitez cette page web : http://www.robertbibeau.ca/VolumeDeclin.html

Pour commander votre exemplaire par la poste visitez cette page: http://www.robertbibeau.ca/VolumeDeclin.html

Ou écrire à l’auteur : robertbibeau@hotmail.com




Jeudi 17 Avril 2014


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires