ALTER INFO

LA PSEUDO "CPI", UN TRIBUNAL FANTOCHE SOUS CONTROLLE OCCIDENTAL ET AMERICAIN, QUI ENTEND JUGER BLE GOUDE !


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 14 Novembre 2018 - 01:40 La laïcité des rues de Paris à ceux d’Alger



Vendredi 12 Décembre 2014

LA PSEUDO "CPI", UN TRIBUNAL FANTOCHE SOUS CONTROLLE OCCIDENTAL ET AMERICAIN, QUI ENTEND JUGER BLE GOUDE !
# LUCMICHEL. NET/ LA PSEUDO "CPI", UN TRIBUNAL FANTOCHE SOUS CONTROLLE OCCIDENTAL ET AMERICAIN, QUI ENTEND JUGER BLE GOUDE !
 
Luc MICHEL / En Bref/
avec ALAC/ Afro-Libyan Action Committees/
2014 12 12/
https://www.facebook.com/ALAC.org
 
La volonté d'absoudre le régime Outtara de ses crimes va de paire avec celle de décapiter l'opposition ivoirienne en la privant de ses leaders.
Déjà vu et perpétré en ex Yougoslavie par le pseudo TPIY, le clone de la CPI ...
 
L'Ivoirien Charles Blé Goudé sera jugé pour "crimes contre l'humanité", a annoncé jeudi la pseudo Cour pénale internationale (CPI). Cette dernière a confirmé les charges contre ce proche de l'ancien président Laurent Gbagbo. "La Chambre préliminaire I de la CPI a confirmé quatre charges de crimes contre l'humanité à l'encontre de Charles Blé Goudé. Elle l'a renvoyé en procès devant une chambre de première instance", a indiqué la Cour dans un communiqué.
 
Les juges de la CPI ont en outre sommé la Côte d'Ivoire de leur remettre Simone Gbagbo, la femme de l'ancien président Laurent Gbagbo, également poursuivie pour crimes contre l'humanité. La première chambre préliminaire du tribunal de La Haye a rejeté l'exception d'irrecevabilité qu'opposait le gouvernement ivoirien à la CPI depuis plus d'un an, arguant enquêter lui-même sur des charges similaires. "La Chambre a conclu que les autorités nationales de la Côte d'Ivoire ne prenaient pas de mesures tangibles, concrètes et progressives pour déterminer si Simone Gbagbo était pénalement responsable du même comportement que celui allégué dans le cadre de l'affaire portée devant la Cour", ont-ils expliqué.
 
Un mandat d'arrêt de la CPI a été émis en 2012 à l'encontre de Simone Gbagbo pour "meurtres, viols et autres actes inhumains et actes de persécution" pendant le conflit interivoirien entre décembre 2010 et la chute de Laurent Gbagbo en avril 2011. Les crimes de masse perpétrés par les milices de Ouattara et Soro, encadrées par la France, sont eux laissés sans suites réelles;
 
Après la brillante défense de Charles Blé Goudé, beaucoup d'africains et d'ivoiriens avaient espéré. En vain ! Nous pas. Nous connaissons cette soi-disant "justice internationale" pour l'avoir affrontée dès 2001, lorsqu' avec le regretté Me Vergès, j'assurais la défense du Président Milosevic. Que le TPIY, clone inique de la CPI, a fait mourir dans les oubliettes de La Haye ...
 
Luc MICHEL
https://www.facebook.com/ALAC.org
_________________________
Luc MICHEL /
PROFIL Facebook   https://www.facebook.com/pcn.luc.michel.2
Twitter  https://twitter.com/LucMichelPCN
PAGE OFFICIELLE Facebook  https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel
Website  http://www.lucmichel.net/
 


Vendredi 12 Décembre 2014


Commentaires

1.Posté par donnie le 13/12/2014 06:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et les africains vont rester la et ce laisser insulter de la sorte ! Vraiment c''est une honte!

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires