Reflexion

LA CLASSE POLITIQUE : ENTRE L’ATTENTISME ET L’IMPROVISATION.


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 25 Octobre 2018 - 11:16 La barbarie commence seulement

Jeudi 11 Octobre 2018 - 21:00 Le rêve du pape François



Mohammed ESSAHLAOUI
Mardi 5 Juillet 2011

LA CLASSE POLITIQUE : ENTRE L’ATTENTISME ET L’IMPROVISATION.
Nous nous proposons, au lendemain du référendum sur le projet de la constitution nationale du Maroc, d’engager une réflexion sur les projets d’actions que la classe politique, toutes tendances confondues, compte mener durant la période qui la sépare prochaines échéances électorales.

Car nous estimons, non par excès de zèle, que les partis politiques marocains, eux aussi, travaillent annuellement sur des projets fort bien ciblés, non pas pour meubler un quelconque vide de leurs agendas, sans doute, excessivement surchargés, mais plutôt pour se prouver et prouver au peuple marocain que la crème sociopolitique nationale ne chôme guère.

En tant qu’institutions, c’est connu de tous, les partis politiques se doivent d’organiser des actions diverses et multiples qui s’étalent tout au long de l’année politique, comme toutes les autres institutions nationales du royaume.

Nous croyons fermement et avec une profonde conviction, que chaque parti politique est branché sur au moins deux axes d’actions/activités qui se distinguent tout en se complétant

1/Les actions d’ordre politique qui ont trait à l’encadrement, la formation, la stagiérisation des publics (jeunesse, femmes, personnels et publics divers).
2/Les actions d’ordre socioéducatif, socioculturel, qui ont trait à la contribution aux efforts nationaux pour participer au développement durable, en général.

Il convient de rappeler, à ce sujet, que la liste des actions/activités organisables reste ouverte en fonction des défis et des volontés créatrices des formations politiques engagées.

Les modalités organisationnelles varieront selon les axes d’encadrement retenus : des journées d’études, des séminaires, des conférences, des tables rondes…ayant un lien direct avec la sensibilisation, la familiarisation, la responsabilisation, des participants aux schémas directeurs des formations politiques d’actualités, conformément à l’esprit et à la lettre des orientations de la nouvelle constitution marocaine.

En tout état de cause, au lendemain de l’approbation de la nouvelle constitution du royaume du Maroc, de grands chantiers d’opérationnalisation et d’explicitation seront ouverts au profit des citoyennes et des citoyens, pour une meilleure compréhension et pour une meilleure lisibilité du texte et du discours constitutionnels.

Dans ce sens, les partis politiques seront vivement sollicités en vue de répondre à d’éventuelles interrogations, grâce à une très bonne écoute, et à une disponibilité efficiente et responsable. /.
DE VIVE VOIX : Mohammed ESSAHLAOUI


Mardi 5 Juillet 2011


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires