Propagande médiatique, politique, idéologique

L’instrumentalisation de la Shoa par les lobbys LGBT et une abomination de la fausse historiographie.



Jean-Pierre Aussant
Mercredi 29 Janvier 2020

L’instrumentalisation de la Shoa par les lobbys LGBT et une abomination de la fausse historiographie.
Personne ne conteste que les homosexuels aient subi sous le Troisième Reich une certaine persécution culturelle (surtout d’ailleurs les hommes ; les lesbiennes, quant à elles, n’ont jamais été tracassées et c’est tant mieux). Pour autant, affirmer que les gays auraient été exterminés comme les juifs ou les tziganes (voire comme l’intelligentsia catholique polonaise massacrée par les nazis) est une intolérable contre-vérité. Nous savons en effet, qu’au commencement de la guerre, il y avait en Europe le même pourcentage de juifs et d’homosexuels dans la population (environ1,5%).
Or à la fin de la guerre nous retrouvons le chiffre de six millions de juifs exterminés et celui d’environ 6000 gays qui ont été tués (donc en gros, mille fois moins de victimes homosexuelles que de victimes juives pour la même population initiale). Oui les homosexuels ont été persécutés (et c’est regrettable), mais il s’agissait d’un rejet culturel, rien de plus ; et si 50000 d’entre eux ont été jetés en prison, ils n’ont jamais été confrontés, contrairement aux juifs et aux tziganes, à toute la force organisationnelle de l’appareil nazi d’extermination. Il n’y a jamais eu de volonté de « solution finale » pour les gays.
En réalité, et on l’aura déjà compris, la finalité de cette falsification de l’histoire, de cette fausse historiographie, est par phénomène d’association d’idées, de culpabiliser la population qui s’opposerait à la légalisation du mariage contre nature. Il s’agit de suggérer subliminalement que celui qui est contre le mariage « pour tous » est nécessairement pour l’extermination des juifs. Notons qu’en véhiculant cette fausse historiographie, les milieux LGBT et les historiens qui les soutiennent, crachent sur la tombe de six millions d’enfants d’Israël qui eux, en revanche, ont vraiment été exterminés.

(Et pour ceux qui croient qu'il y aurait eu "seulement" trois Millions de juifs assassinés au lieu de six, je réponds que même s'ils avaient raison, cela ne changerait pas d'un seul iota, l'abomination de la Schoa. Ils sont donc hors sujet par rapport au texte principal.)


Mardi 28 Janvier 2020


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires