RELIGIONS ET CROYANCES

L’instauration du « Dîne » est une obligation pour l'ensemble de la Oumma


Dans la même rubrique:
< >


http://albadil.edaama.org
Lundi 12 Août 2013

L’instauration du « Dîne » est une obligation pour l'ensemble de la Oumma
Le terme « Dîne » est l'expression de plusieurs sens élevés que sont l’obéissance, l’adoration et la soumission, ceci de façon générale. Mais le sens le plus reconnu est l'obéissance et l'observance.

Le Dîne qui a été apporté par les messagers, est l’appellation générale de tout ce qui a été révélé au Messager (SAAWS) de la part de son Seigneur, comme obligations et interdictions, comme enseignements sur la croyance, ainsi que sur les adorations et les rites qui en découlent. Le message englobe également, les différentes règles et lois qui régissent les rapports dans la société, les comportements individuels et les bons caractères (la morale). Tout ceci se résume dans la législation et dans la voie que Dieu a agréé aux hommes.


L’instauration de ce Dîne selon cette définition est un objectif essentiel parmi les buts de la gouvernance en islam. Les premiers concernés par cette réalisation sont le Khalife (le dirigeant) et tous ceux qui ont des responsabilités à l’égard de la Oumma. Ils doivent veiller à ce que les gens ne sortent pas du cadre légal (chemin) fixé par le Dîne. C’est la Oumma qui leur délègue cette responsabilité.

Omar ibn AlKhattab (RA) a dit : « Je vous ai envoyé mes adjoints pour vous enseigner le livre d’ALLAH et la Sounna de votre Prophète (SAW), et pour qu’ils jugent parmi vous (…) et si le gouverneur réussi à améliorer votre vie mondaine et votre religion, en oeuvrant au mieux de ses possibilités, il sera parmi les meilleurs de son époque. »

D’autre part, la réalité d’aujourd’hui nous montre incontestablement qu’il ne peut y avoir établissement de ce Dîne dans la vie des individus, sans l’existence d’un pouvoir islamique qui œuvre durement pour cet objectif et qui veille à sa pérennité. La direction de l’Etat par un Khalife qui n’est autre qu’un successeur, fidèle aux enseignements du prophète (SAW) dans l’instauration de ce Dîne et dans la gestion de cette vie par le Khalife, constitue la force de l’Islam.

En effet, la responsabilité de l’instauration du Dîne est une composante essentielle du message du Prophète (SAW), comme le dit ALLAH (SWT) :





هُوَ الَّذِي أَرْسَلَ رَسُولَهُ بِالْهُدَى وَدِينِ الْحَقِّ لِيُظْهِرَهُ عَلَى الدِّينِ كُلِّهِ وَلَوْ كَرِهَ الْمُشْرِكُونَ
« C'est Lui qui a envoyé Son messager avec la guidée et la Religion de Vérité, pour la placer au-dessus de toute autre religion, en dépit de l'aversion des associateurs. » [s 61 : v 9]

Le sens de ce verset est qu'ALLAH (SWT) a envoyé Mohammed (SAW) avec la guidée qui n’est autre que le Coran et avec le Dîne de vérité qui est l’Islam, afin qu’ALLAH fasse dominer le Dîne avec lequel est venu le Messager. Ou bien que le Messager (SAW) lui-même puisse faire triompher le Dîne qu’il a reçu d’ALLAH sur tous les adeptes des autres religions.

Les dirigeants, et les gouverneurs des musulmans, sont les successeurs du Prophète (SAW) dans cette responsabilité et dans l’application de la loi d’ALLAH (SWT) entre les gens. Il leur est par conséquent indispensable d’établir la religion de DIEU sur terre puisque la religion et le pouvoir sont indissociables. Parce qu’ALLAH (SWT) a utilisé le terme Dîne pour désigner le pouvoir. ALLAH a cité au sujet de Sidna Youssef (AS) :

مَا كَانَ لِيَأْخُذَ أَخَاهُ فِي دِينِ الْمَلِكِ إِلَّا أَنْ يَشَاءَ اللَّه
Car il ne pouvait pas se saisir de son frère, selon le Dîne (la justice) du roi, à moins qu'Allah ne l'eût voulu [s 12 : v 76]


C’est-à-dire qu’il ne pouvait l’arrêter conformément à la législation du roi d’Egypte.

Ils nous est donc ordonné d’une façon générale, de faire triompher le Dîne d’ALLAH (SWT) et de le mettre en application. Et nous ne tiendrons sur rien tant que nous ne l’aurons pas réalisé.
ALLAH (SWT) s’adressant aux gens du livre :



قُلْ يَاأَهْلَالْكِتَابِلَسْتُمْعَلَىشَيْءٍحَتَّىتُقِيمُواالتَّوْرَاةَوَالْإِنْجِيلَوَمَاأُنْزِلَإِلَيْكُمْمِنْرَبِّكُم ْ
Dis: "O gens du Livre, vous ne tenez sur rien, tant que vous ne vous conformez pas à la Thora et à l'Evangile et à ce qui vous a été descendu de la part de votre Seigneur". [s 5 : v 68]


Il faut que le musulman sache que les musulmans ne seront jamais sur quelque chose de solide (Dîne) tant qu’ils n’auront pas mis en application le Coran. Tout ce qui leur a été transmis de la part de leur Seigneur est contenu dans ce livre. Et c’est par lui que les musulmans se guident. La preuve à charge (hujjat-Allah) d’ALLAH (SWT) qui pèse sur l’ensemble des êtres humains est unique.


Beaucoup prétendent, avoir la foi, aimer Dieu et son Prophète sans soutenir le « Dîne », sans travailler pour son instauration. Ceux sont de lourdes prétentions sur lesquelles tout individu sera interrogé et jugé devant ALLAH (SWT). A de nombreuses reprises ALLAH fait le lien dans le coran entre l’action de soutenir le « Dîne » et la foi, :



يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِنْ تَنْصُرُوا اللَّهَ يَنْصُرْكُمْ
O vous qui croyez! si vous faites triompher (la cause d') Allah, Il vous fera triompher [s 47 : v 7]


فَالَّذِينَ ءَامَنُوا بِهِ وَعَزَّرُوهُ وَنَصَرُوهُ وَاتَّبَعُوا النُّورَ الَّذِي أُنْزِلَ مَعَهُ أُولَئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ
Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui; ceux-là seront les gagnants. [s 7 : v 157]

وَالَّذِينَ ءَاوَوْا وَنَصَرُوا أُولَئِكَ هُمُ الْمُؤْمِنُونَ حَقًّا
« …ainsi que ceux qui leur ont donné refuge et porté secours, ceux-là sont les vrais croyants…» [s 8 : v 74]

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا كُونُوا أَنْصَارَ اللَّهِ
« O vous qui avez cru! Soyez de ceux qui font triompher les (cause) d'Allah... » [s 61 : v 14]


Faire triompher l’islam et travailler pour son instauration est un dépôt (amana) et un engagement qu’a pris ALLAH (SWT) avec chaque croyant qui a rejoint la Dawaa de l’islam ou qui a été atteint par son appel. ALLAH(SWT) dit :



وَإِذْ أَخَذَ اللَّهُ مِيثَاقَ النَّبِيِّينَ لَمَا آتَيْتُكُمْ مِنْ كِتَابٍ وَحِكْمَةٍ ثُمَّ جَاءَكُمْ رَسُولٌ مُصَدِّقٌ لِمَا مَعَكُمْ لَتُؤْمِنُنَّ بِهِ وَلَتَنْصُرُنَّهُ ۚ قَالَ أَأَقْرَرْتُمْ وَأَخَذْتُمْ عَلَىٰ ذَٰلِكُمْ إِصْرِي ۖ قَالُوا أَقْرَرْنَا ۚ قَالَ فَاشْهَدُوا وَأَنَا مَعَكُمْ مِنَ الشَّاهِدِينَ
« Et lorsqu'Allah prit cet engagement des prophètes: "Chaque fois que Je vous accorderai un Livre et de la Sagesse, et qu'ensuite un messager vous viendra confirmer ce qui est avec vous, vous devez croire en lui, et vous devrez lui porter secours." Il leur dit: "Consentez-vous et acceptez-vous Mon pacte à cette condition?" - "Nous consentons", dirent-ils. "Soyez-en donc témoins, dit Allah. Et Me voici, avec vous, parmi les témoins. » [s 3 : v 81]




وَلِيَعْلَمَ اللَّهُ مَنْ يَنْصُرُهُ وَرُسُلَهُ بِالْغَيْبِ
« … et pour qu'Allah reconnaisse qui, dans l'Invisible, défendra Sa cause et celle de Ses Messagers… » [s 57 : v 25]

وَلَوْ يَشَاءُ اللَّهُ لَانْتَصَرَ مِنْهُمْ وَلَكِنْ لِيَبْلُوَ بَعْضَكُمْ بِبَعْضٍ
« car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres... » [s 47 : v 4]

C’est pourquoi, ceux qui ont établi le « Dîne » en le portant sur leurs épaules, sont appelés Al Ansar. C’est l’exemple de EL Haouariyoun (apôtres) qui ont soutenu Issa (AS) en répondant à son message :

مَنْ أَنْصَارِي إِلَى اللَّهِ قَالَ الْحَوَارِيُّونَ نَحْنُ أَنْصَارُ اللَّهِ
«"Qui sont mes alliés (pour la cause) d'Allah?" - Les apôtres dirent: "Nous sommes les alliés d'Allah". » [s 61 : v 14]


Et ceux qui se sont levés pour le « Dîne » d’ALLAH et qui ont tout sacrifié de leur bien et de leur personne, à l’époque de la dernière prophétie, sont eux aussi appelé les Ansars. ALLAH a témoigné sa satisfaction envers eux et envers leurs frères les « Mouhajirines ».

ALLAH ( SWT) dit :

وَالسَّابِقُونَ الْأَوَّلُونَ مِنَ الْمُهَاجِرِينَ وَالْأَنْصَارِ وَالَّذِينَ اتَّبَعُوهُمْ بِإِحْسَانٍ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُمْ وَرَضُوا عَنْهُ ُُ
« Les tout premiers (croyants) parmi les Émigrés et les Auxiliaires (Ansars) qui les ont suivis dans un beau comportement, Allah les agrée, et ils L'agréent... » [s 9 : v100]


L’instauration de « Dîne » dans la société est une obligation pour tous les mouvements islamique, c’est une responsabilité sur laquelle ils ne doivent ni diverger et ni se diviser.



شَرَعَ لَكُمْ مِنَ الدِّينِ مَا وَصَّى بِهِ نُوحًا وَالَّذِي أَوْحَيْنَا إِلَيْكَ وَمَا وَصَّيْنَا بِهِ إِبْرَاهِيمَ وَمُوسَى وَعِيسَى أَنْ أَقِيمُوا الدِّينَ وَلَا تَتَفَرَّقُوا فِيهِ كَبُرَ عَلَى الْمُشْرِكِينَ مَا تَدْعُوهُمْ إِلَيْهِ
« Il vous a légiféré en matière de religion, ce qu'Il avait enjoint à Noé, ce que Nous t'avons révélé, ainsi que ce que Nous avons enjoint à Abraham, à Moïse et à Jésus: "Établissez la religion; et n'en faites pas un sujet de divisions". Ce à quoi tu appelles les associateurs leur paraît énorme. »
[s 42 : v 13]

Dans ce verset, ALLAH a également précisé que la source de la législation découle d’une science et d’une sagesse parfaite. Cette législation a été attribuée à tous les Prophètes cités, comme étant un « Dîne » élevé et ancien sur lequel se rejoignent tous les messagers. Ce verset s’adresse directement à la Oumma de Mohammed (saw) en lui demandant d’instaurer la religion « Etablissez la religion », c'est-à-dire établissez la religion de l’islam avec ses piliers, et avec tout ce qui permettra à l’homme d’être un vrai croyant. Ce qui est sous entendu par établissement : c’est parfaire ses piliers et protéger tout ce qui pourrait lui nuire et ce continuellement, en étant toujours sur ses gardes.

Il est donc obligatoire d’établir la religion dans la vie de la Oumma dans son ensemble. Le discours dans ce verset est dirigé à toute la Oumma, afin qu’elle réalise ces obligation envers la législation, en préservant son instauration si elle existe déjà, ou en l’établissant, pour la sortir de ses méandres, si elle est inexistante.

Tous ceux qui croient en ALLAH et en son messager et qui ont pour « Dîne » la religion de vérité, leurs actions ne doivent pas s’arrêter là. Ils doivent fournir le maximum d’effort pour que leur vie soit conforme à l’islam, et ceci ne sera pas encore suffisant pour prétendre avoir rempli leurs obligations envers ALLAH (SWT).

Cette foi exige de nous, de rassembler le maximum de force afin de parvenir à retirer le pouvoir d’entre les mains des mécréants, des pervers et des injustes, pour le remettre à des gens de bien qui craignent ALLAH en appréhendant son jugement. Pour que soit instauré sur terre ce système véridique agréé par ALLAH par lequel les problèmes de la vie seront résolus et les affaires de la Oumma seront gérées de la meilleure façon.

Concernant l’idée, reprise pas certains, que le « Dîne » subsistera éternellement, car c’est ALLAH (SWT) qui a la charge de le préserver. Ceci est un prétexte afin de délaisser le travail pour l’instauration de la loi, obligation qui demeure suspendu à leurs cous. Il s'agit par ailleurs d'une supercherie et d'un énorme égarement. C’est une très grande contradiction d’affirmer cela, ceci peut être comparé à la personne qui poursuit un mirage et qui n’atteint jamais son but. Si l’on partageait cette idée, à quoi alors cela servirait de garder le « Dîne » empilée dans les livres, entreposés dans les bibliothèques, pour que dans la réalité de tous les jours, il soit délaissé et transgressé. Toute religion révélée par ALLAH a pour but d’être mise en pratique dans la vie d’ici-bas et dans la réalité, afin que les gens s'y référent dans tous les domaines de la vie. Et surtout les religions ne doivent pas se limiter à des sentiments spirituels restreints qui resteraient enfouis dans les esprits, ni à des enseignement spirituels restreint qui corrigerait seulement la morale individuelle, ni encore à des rites cultuels strictes accomplis dans les sanctuaires et les mosquées, ou au seul comportement individuel qui n’est qu’un aspect restreint de la vie humaine.



وَمَا أَرْسَلْنَا مِنْ رَسُولٍ إِلَّا لِيُطَاعَ بِإِذْنِ اللَّهِ
« Nous n'avons envoyé de Messager que pour qu'il soit obéi par la permission d'Allah.»
[s 4 : v 64]

Pour terminer, il incombe aux musulmans d’instaurer l’Etat du Khilafah, le moyen qui leurs permettra d’instaurer le « Dîne », si il est absent. C’est aussi le moyen de le consolider et de le prendre en charge, si il est déjà instauré. C’est dans la force de cet Etat qu’est la force de ce « Dîne ». Et c’est dans sa faiblesse ou sa perte qu’est la faiblesse ou la perte de ce « Dîne ». En effet, tant qu’il n’y aura pas de Khilafah pour accomplir son devoir, la question du « Dîne » restera cachée dans des coins perdus complètement négligée, rangée dans les étagères de l’oublie. Mohamed ASSAD que la miséricorde d’Allah soit sur lui a dit : « Les préparations de la société pour l’entraide conforme au fondements de l’Islam afin d’accomplir son but, demeureront des préparations illusoires, tant qu’il n’y a pas l’existence d’un Khilafah qui a pour responsabilité, d’appliquer la législation islamique, et de veiller à tout séparatisme... Cette responsabilité doit revenir obligatoirement à celui qui dirige, qui détient le pouvoir, et qui a le rôle d’ordonner et d’interdire, le Khalifat. »


Pas de Copyright en Islam, distribuez librement en citant la source.
Toutes remarques, suggestions, demandes de précisions sont les bienvenues, contact : albadil@linuxmail.org
http://albadil.edaama.org


Lundi 12 Août 2013


Commentaires

1.Posté par rbxz le 12/08/2013 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout est dit !

Réunifions la Oumma , rétablissons le Khilafah et instaurons le vrai Dîne !

2.Posté par Depositaire le 13/08/2013 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article est défectueux par plusieurs côtés : Tout d'abord il met l'accent sur le ,notion de "Dîn". Mais qu'est ce que le "Dîn" ? La définition usuelle est : l'ensemble des règles que Dieu a prescrit pour Son adoration.

Très bien. Et nous avons dans le dernier verset Révélé ceci qui est dit : "Aujourd'hui J'ai parachevé ma grâce sur vous, J'ai parfait votre religion (Dîn) et J'agrée l'Islam pour vous comme religion (Dîn)".

Dans ce verset il y a deux notions très importantes : le parachèvement, donc la perfection, et l'Agrément divins. Il n'est absolument pas question d'instaurer un quelconque khalifat ! Et certainement pas par la force.

Il est particulièrement notoire que dans certains milieux qui se veulent quelque peu puritains, la seule chose qui leur importe c'est d'imposer par la force l'instauration d'un pouvoir "islamique" avec une loi très contraignante appelée pour la circonstance "shari'a".

Comment peut-on croire un seul instant qu'en instaurant un khalifat pour tout le monde musulman, tous les problèmes des musulmans vont se résoudre comme pas un coup de baguette magique ? Serait-il investi du Pouvoir divin qui dit à un chose : "Sois" et elle est ? (Kun, fa Yakun) Alors là, si un tel individu existait ce serait plus que miraculeux, puisque le Prophète (SSP) lui-même ainsi que ses compagnons n'ont jamais pu réaliser cela ! Soyons quand même un peu sérieux.

Par ailleurs, ce khalifat en question, où devra t-il s'installer ? Dans que pays ? Et qu'est-ce qui prévaudra le choix de tel ou tel pays ? Et comment va t-il restaurer la confiance entre toutes les tendances de l'Islam et à commencer entre chiites et sunnites ? Va t-il accepter les chiites s'il est sunnite, ou vice versa ? Et sur la base de quels critères devra t-il trancher entre toutes ces tendances ? Si l'on dit qu'il devra faire appliquer la loi de l'Islam, c'est très bien, mais cette loi en question est sujette à différentes interprétations et nuances selon les différentes écoles juridiques, alors quelle école devra être privilégiée et au nom de quel principe ? De plus, dans ce domaine, c'est oublier ce hadith du Prophète (SSP) : "Les différentes divergences de vue dans ma communauté sont une bénédiction." Si on fait un choix arbitraire, forcément on va à l'encontre de l'enseignement du Prophète (SSP).

Mais allons encore plus loin dans cette histoire afin de démontrer d'une façon argumentée et en posant les bonnes questions que cette histoire d'instauration de khalifat n'est pas aussi simple qu'elle ne le parait.

Supposons que par miracle et par je ne sais quel moyen on soit arrivé à résoudre tous les problèmes posés par les questions précédentes, il n'en reste pas moins que le choix d'un khalifat doit être fait parmi des gens d'une qualité exceptionnelle, tant au niveau humain , qu'au niveau spirituel, qu'au niveau des connaissances requises pour exercer une telle charge. De plus, il ne suffit pas de mettre un homme, (et pourquoi pas une femme, d'ailleurs ?), à cette fonction. Il est bien évident qu'il n'est pas possible de diriger l'ensemble de la communauté musulmane dans le monde, (elle représente quand même une population établie sur tous les continents de près d'un milliard et demi d'individus), seul. Il faudra obligatoirement toute une administration établie avec des représentations dans presque tous les pays pour pouvoir gérer tout cela. Et cette administration suppose bien sur un ensemble assez conséquent de fonctionnaires qui, en tant que représentant du Khalifat devront être des individus exemplaires sur tous les plans.

Or on a vu dès les premiers temps de l'Islam combien cela était difficile. Et combien de régimes despotes se sont succédés au sein du monde musulman. De plus, à l'époque, le monde musulman n'était pas aussi étendu qu'aujourd'hui. Et qui va déterminer la qualité spirituelle, les connaissances générales administratives, et les qualités humaines du futur khalife, ainsi que de celle des futurs fonctionnaires ?

On répondra peut-être à cette dernière question, un conseil d'ulema. Ce qui revient à déplacer le problème un peu plus loin en posant la question sur la manière de déterminer la qualité de ces uléma. Le simple fait d'avoir étudier les principes et préceptes de l'Islam ne donne pas automatiquement la qualité irréprochable d'un individu. On l'a vu avec les Qaradawi et autres Arour qui prêchent la haine et le meurtre contre des musulmans en Syrie. Ce qui est contradiction absolue avec les enseignements du Coran et de la Sunna.

On pourrait encore détailler bien des problèmes posés par cette idée, mais il me semble que nous en avons bien assez comme cela pour pouvoir se faire une idée plus précise de l'incroyable complexité d'un tel projet.

Il ne suffit pas de dire, qu'il faut chasser "les mécréants" et mettre en place le khalifat et instaurer la loi de l'Islam, en escamotant tous les problèmes. Une telle vision est au mieux, simpliste, au pire, irréaliste.

Alors, si ce commentaire est publié, j'aimerais bien avoir la réponse argumentée de ceux qui veulent instaurer ce khalifat aux questions que je pose.

3.Posté par personnel le 13/08/2013 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Depositaire

c'est la première fois que je lis de votre part une propagande argumentée (désole pour le terme propagande mais j'aime bien pimenter mes commentaires). Quand je vous lis vous et vos camarades (que je ne citerais pas): je lis en gros seulement: (en gros) "que les wahabis, qatar, salafis, fréres musulmans doivent être génocidés car agent sionistes", "par contre les chiites et soufis, sont le groupe sauvés et sauveur".......

Certes vous avez fait l'effort d'argumenter mais au moins soyez direct dans votre propagande et n'usez pas de détournement pour exprimer votre idéologie: si je résume en gros votre philosophie.

la religion musulmane en politique, science (etc) est sensé nous ramener à l'age de pierres, est sujette a interprétations diverses, est rétrograde et utopique etc....

je pourrais répondre que ce dont vous croyez: nationalisme, tribalisme, panarabisme, nasserisme, soufisme, chiisme (ou que sais je) est sujet a interprétions diverses:; pourtant vous les défendez..et je rappel aussi que l'iran prétend être dirige par l'islam et vous les défendez également.................nous ne sommes pas à une contradiction prêt mais continuons.

si de plus vous affirmez comme bon nombre de vos maitres nationalistes, (et autres): que l'islam en politique, sciences (etc) nous ramènerai a l'age de pierre...du coup les lois selon vous de notre créateur ne seraient pas clairs ou du moins devraient être remplaces par les lois de vos maitres??

bref pour ma part et du point de vue de l'islam il n'est pas question de contraindre ou d'imposer des lois musulmanes a une majorité qui n'en veut pas....
mais contrairement à vos propos la majorité de (certains) musulmans veulent leurs religions en politique, sciences, arts etc...pour preuve:

vous avez affirme que le peuple est derrière les kadhafi, ben ali, mubarak, bachar et non derrière les musulmans...et pourtant a chaque élection libre; égalitaire et transparente les musulmans gagnent ......(dont les plus célèbres les musulmans turques au pouvoir)

pourquoi tant de mensonges , dénis et encouragement de crimes et génocides ?? (de la part de bachar de père en fils envers son peuple etc).....

4.Posté par Depositaire le 13/08/2013 20:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le moins que l'on puisse dire, @ personnel, c'est que votre commentaire est pour le moins désobligeant.

Pour bien que les choses soient claires, je n'ai pas besoin à titre personnel de la caution de"x" ou "Y" pour justifier ce que j'affirme. Si je réponds, malgré le côté tout simplement insultant du commentaire qui m'est fait, c'est surtout pour que les choses soient parfaitement claires en dehors de toute polémique. et chacun pourra se voir tel qu'il est à la suite de cela.

Tout d'abord, je remarque que vous n'avez répondu à aucune des questions que je pose relativement à l'article qui propose d'instaurer le khalifat dans le monde musulman. A votre défense, j'admets que personne, d'ailleurs, ne l'a fait.
Pourtant, le moins que l'on puisse dire et en dehors de toute obédience de quelque nature que ce soit, on ne peut pas dire qu'instaurer un gouvernement "islamique " dans le monde musulman soit une simple formalité. Je ne vais pas revenir sur la liste de questions et de problèmes qu'il faut résoudre avant de le faire, j'en ai déjà lister un certain nombre dans mon commentaire précédent.

Ceci dit, il faut avoir un toupet incroyable pour prétendre que je souhaite "génocider" les wahhabites, salafistes et autres du même genre. Jamais vous ne m'avez lu dire que je souhaitais une telle chose. Ce que j'affirme et je persiste dans cette vision, c'est que le wahhabisme et le salafisme qui en est une émanation directe, non seulement ne sont pas représentatifs de l'Islam mais en sont très précisément le contraire.

L'origine du wahhabisme est bien connue et il existe un excellent ouvrage qui la décrit par le menu, documents à l'appui, ce qui d'ailleurs a valu des menaces de mort à l'auteur. Cet ouvrage s'appelle "Le pacte de Nadjdj". Il est relativement facile à trouver. L'auteur, encore une fois, en s'appuyant sur des recherches exhaustives, démontre ce qu'est l'idéologie wahhabite et le salafisme qui en est issu. Ce n'est pas parce que des millions de pétrodollars sont investis dans la propagande wahhabite et la formation d'imams wahhabites que c'est pour autant la vérité. L'objectif du wahhabisme est de s'imposer comme un nouveau madhhab (école juridique de l'Islam) et ce faisant rendre les autres obsolètes et imposer son système partout. Bien entendu, si tel était le cas, on verrait bien vite apparaître, et à coup sur, en Arabie saoudite, l'instauration du khalifat.

Mais puisque ce monsieur @ personnel, veut contester ce que nous disons, nous lui dirons venez avec vos preuves et les fruits de chaque composante et nous verrons ce qu'il en est en les comparant avec la doctrine musulmane telle qu'exprimée dans le Coran et la Sunna.

Pour commencer, quels son les "fruits" du wahhabisme : intolérance, violence, rejet de tout ce qui n'est pas conforme étroitement à cette doctrine, condamnation a priori des autres religions qualifiées de "mécréance". Aucun amour pour autrui, interprétation à la lettre des textes fondamentaux, instauration d'une loi particulièrement dure pour tous ceux qui y sont soumis.

Mais allons encore plus loin dans cette mouvance wahhabite salafiste. Quelles sont les actions de ces gens en Syrie ? La question n'est pas de savoir si Bachar el Assad est un homme bien ou un dictateur, c'est un autre débat. Mais que l'on m'explique CLAIREMENT comment peut on considérer comme en parfaite conformité avec les préceptes de l'Islam le fait d'aller égorger des femmes, des enfants, des vieillards uniquement à cause du "crime" d'êtres chiites ? Et ce en plein mois de Ramadan ! Comment peut-on justifier le fait que l'on enlève des journalistes dont une femme que l'on menace de la violer et que l'on assassine froidement son caméraman et que n'eut été l'intervention de l'armée régulière syrienne, elle y serait passée aussi ? Et comment peut-on justifier la venue de bandes de mercenaires venues de plus de34 pays différents. De Libye, d'Espagne, de France, de Belgique, d'Angleterre, de Turquie, etc. Et qui les a convoyés jusqu'en Syrie ? Et qui les a entrainés militairement et armés ? Avec quel argent sont-ils venus ? Qui les a recrutés ? Bien entendu, ce sont des questions fort embarrassantes à répondre, car leur réponse montrerait sans l'espèce d'un doute, la connivence entre les grandes puissances et les mouvements salafistes. Et nous avons la documentation qui prouve que tous ces jeunes qui viennent d'un peu partout sont acheminés vers les camps d'entrainement en Turquie et en Jordanie, par... les avions de l'Otan ! C'a fait un peu gênant, non ! Ils n'ont rien de syriens. Et comment pouvez-vous justifier les prêches de haine d'un Qaradawi qui demande à tous ces mercenaires , je cite : "Egorgez les chiites devant les égouts, égorgez les chrétiens " ? C'est ça votre modèle de musulman ? Vous comprendrez sans peine que nous ne sommes pas tout à fait sur la même longueur d'onde !

Quant au pouvoir syrien, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est parfaitement dans son droit de se défendre contre ces milice sanguinaires qui dévastent le pays. Curieuse façon de vouloir imposer l'Islam en Syrie en massacrant une bonne partie de ses habitants. Et si vous voulez nous faire croire que ce sont en réalité de braves combattants héroïques qui combattent un tyran sanguinaire qui massacre sa population, allez raconter cela à des gens crédules. Ces bandes de mercenaires ont commis tellement de crimes monstrueux qu'il est tout simplement impossible de le cacher. De plus ils s'en vantent en diffusant des vidéos où ils ont filmer leurs exactions.

Mais en voila assez. Je refuse de me laisser entrainer sur le terrain de la polémique où vous autre salafistes wahhabites excellez. Si vous voulez répondre, répondez par des arguments intelligents, pas des slogans tout faits, ou une polémique stérile ou encore des cris de haine.

Je l'ai déjà mentionné dans maints commentaires, je vous attends, vous et vos pareils, sur le plan de la doctrine pure. Sur le Coran et la Sunna. Pas sur les arguments des prédicateurs saoudiens et/ou qataris. Éventuellement, on pourra aussi s'appuyer sur des autorités comme Es-Suyuti, l'Imam Ghazali, surnommé en son temps "la preuve de la religion", et bien d'autres. Et pour commencer, à propos de l'article ci dessus, répondez aux questions que j'ai posé. après, s'il y a lieu, nous pourrons émettre un avis.

Il y a une règle dans l'islam que vous semblez ne pas connaître, c'est toujours rechercher le consensus dans les discussions. Le prophète disait, et je l'ai cité cela dans mon premier commentaire : "Les divergences de vues dans ma communauté, sont une bénédiction".

Contrairement à vous, je ne souhaite absolument rien imposer à qui que ce soit. Ce que je dis, c'est que c'est sur la base d'une éducation d'éveil de la conscience que les choses peuvent se faire et par le bel agir. Le Prophète lui-même (SSP), selon un verset coranique bien connu, a été envoyé à l'humanité pour parfaire la noblesse des caractères (akhlaq), pas pour semer la haine et le meurtre !!!

Quant au jihad, précisément le Prophète (SSP) au retour d'une bataille où ils avaient risqué leurs vies, dit à ses compagnons : "Nous sommes revenus du plus petit jihad vers le plus grand jihad" ! Et quand ses compagnons consternés lui demandèrent : "Et qu'est ce que le plus grand jihad, Ô Envoyé de Dieu" ? Il répondit : "Le jihad contre son ego" ! En arabe : "Rajaana min el jihad el açrar ila el jihad el akbar" ! Ma el el jihad el akbar, yâ rasul Allah" ? "JIhad en-nafs" ! Donc si la lutte, l'effort contre notre tendance à faire le mal est considérée comme le plus grand jihad, pourquoi l'ignorez-vous et faites-vous le contraire ?

Mais encore une fois, en voila assez. Il est mentionné dans la sourate el 'Araf, (S7) ceci : "Même si l'esprit descendait parmi eux, et que les morts se mettraient à parler, ils ne croiraient pas". Il est certaines catégories de gens tellement conditionnés, que même si on leurs apportaient des preuves à l'échelle de l'univers, ils ne croiraient pas. Donc c'est une perte d'énergie et de temps que de leur répondre. Mais je laisse encore une porte ouverte en leur demandant d'apporter leurs arguments tirés du Coran et de la Sunna.

Quant aux soufis, vous feriez mieux, beaucoup mieux, de suivre ce hadith : "C'est être bon musulman que de ne pas s'occuper de choses qui vous ne vous regardent pas". ! Les preuves et les arguments depuis les origines de l'Islam de leur haute valeur sont telles qu'il faut faire preuve d'un audace et d'une ignorance incroyables, à moins que ce ne soit que de la mauvaise foi, tout simplement, pour les nier !!!

Mais là aussi j'attends tous ces polémiqueurs sur le terrain de l'argumentation. Mais je suis bien tranquille qu'il ne trouveront aucun argument élaboré, sauf, comme d'habitude des slogans haineux et sans fondements, pour répondre. De toute façon je les attends de pied ferme et le cœur en paix.

5.Posté par personnel le 13/08/2013 22:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Depositaire:

d'une je ne veut imposer rien du tout. permettez moi de vous apprendre une chose dans la religion musulmane:
"pas de contrainte en religion car la vérité se distingue assez du faux".

Effectivement vous faites encor l’éloge arbitraire des chiites et certains soufis mais appelez au quasi au meurtre et génocide des wahabis, saoudiens, qataris et même des savants respectables du genre qaradaoui. (vous avez vue je dis pas que vous appelez au génocide mais que vous appelez presque à leurs assassinats/éliminations)...pourquoi je pense cela? car bachar génocide selon vous son peuple: car le peuple serait des hordes barbares qui souhaiteraient simplement choisir leurs dirigeants,moins de corruption, un peu de justice et dignité..........;
et vous dites en plus la question n'est pas de savoir si bachar est un terroriste, monstre ou dictateur..bravo pour votre argumentation je dirais spéciale.

Lorsque vous cesserez de traiter les gens à tord d'inquisiteurs (qui voudraient imposer X ou Y ) alors que c'est faux..et vous cesserez votre fitna contre certains musulmans salafis, wahabis ou saoudiens, peut être aussi que je me montrerais moins ironique dans mes commentaires............
(certes je comprendrais vos critiques envers tel groupe si vous traitiez a égalité tous les groupes intégristes des chiites en passant par wahabis etc)

quoi qu'il en soit entrer dans le jeu de répondre à vos élucubrations et questions non claires et délirantes: je ne suis pas oblige mon cher d'entrer dans vos délires.....
je pourrais m'amuser a cela si au moins vous étiez clair et direct...............

;j'ai tente de comprendre votre "groupe religieux" d'où mes demandes de précisions..pourtant mes demandes de précisions étaient directs, clairs, simples et brefs..et non une philosophie incompréhensible, indirect et exprimée de manière lourde et très (trop) longue.......

6.Posté par sud est le 14/08/2013 01:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@dépositaire
"wahhabisme : intolérance, violence, rejet de tout ce qui n'est pas conforme étroitement à cette doctrine, condamnation a priori des autres religions qualifiées de "mécréance". Aucun amour pour autrui, interprétation à la lettre des textes fondamentaux, instauration d'une loi particulièrement dure pour tous ceux qui y sont soumis."

il suffit de changer islam par wahabisme et nous avons le discours du système politico-médiatique de la france.

moi au lieu de lire "le pacte du Nadj" j'ai opté pour la lecture des livres de ibn al wahab pour connaitre l'homme et sa vision des choses (notamment kitab at tawhid) , et bien sachez que ses écrits sont :" Allah a dit...et son prophete a dit..." il n'a fait que rappeler la parole d'Allah et la sounna du prophete dans un contexte ou le polythéisme était rependu dans la péninsule arabique .

7.Posté par ghuraba le 14/08/2013 08:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam

absolument d'accord avec dépositaire. c'est incroyable cette mentalité d'assisté qui consiste à tout attendre de l'Etat qu'il soit français ou islamique. et à croire que par miracle dès que les musulmans (lesquels) auront le pouvoir (comment ?) ils seront capables d'instaurer (restaurer) un gouvernement de pureté et justice inaltérable qui transformera le plomb en or.

prenez vous en main déjà personnellement ! l'ordre d'être khalif sur la terre s'adresse à tout le monde. et se traduit d'abord par un respect des limites posées par Allah, c'est à ça que sert le dine ! respect des autres et de son environnement, une gestion des ressources intelligentes, une conscience d'Allah dans toutes ses relations, familiales, sociales etc....

puis faites envie avec votre façon de comprendre et pratiquer le dine au lieu de faire peur et vous verrez que vous attirerez naturellement comme les prophètes ont toujours attiré des adeptes parce qu'ils leur proposaient un message qui leur faisait du bien.

voyez la différence entre les premiers musulmans accueillis en libérateurs et ceux d'aujourd'hui honnis comme des oppresseurs y'a sûrement une magic touch qui s'est perdue en cours de route.

retirez vous là où il n'a rien ni personne et fondez des villages musulmans. débrouillez vous de façon autonome. si votre expérience est valable est positive vous ferez boule de neige.

c'est ce que font tout ceux qui sont contre le système, comme les esclaves marrons, que ce soit les anticapitalistes, les indigènes du chiapas, les les vrais rastas. mais il va falloir dire aurevoir au dernier ipod, à la mosquée climatisée et au caddie rempli de cochonneries soit disant hallal.

vous croyez faire mieux que les compagnons avec votre religion infiltrée de hadiths bidons alors que eux qui puisaient directement à la source du Quran et de la personne du prophète saw ont eu mille et une difficultés à affronter avec le résultat qu'on connaît ?

un peu de modestie, un peu de connaissances, un peu de tout en fait ça dégonflerait le ballon des rêves délirants de suprématie et domination qui n'ont jamais été demandés par Allah. vous allez Lui faire dire le contraire de ce qu'Il nous demande ?

sourate 5 verset 48 à méditer de toute urgence.

Et sur toi (Muḥammad) Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité, pour confirmer le Livre qui était là avant lui et pour prévaloir sur lui. Juge donc parmi eux d’après ce qu’Allah a fait descendre.

Ne suis pas leurs passions, loin de la vérité qui t’est venue.

A chacun de vous Nous avons assigné une législation et un plan à suivre. Si Allah avait voulu, certes Il aurait fait de vous tous une seule communauté. Mais Il veut vous éprouver en ce qu’Il vous donne. Concurrencez donc dans les bonnes œuvres. C’est vers Allah qu’est votre retour à tous; alors Il vous informera de ce en quoi vous divergiez(19).


salam

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires