Lobbying et conséquences

L’influence du lobby sioniste aux Etats-Unis à lire 'Le lobby israélien et la politique étrangère américaine'


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 16 Octobre 2018 - 06:15 Impunité « made in Europe »



IRIB
Jeudi 30 Août 2007

L’influence du lobby sioniste aux Etats-Unis à lire 'Le lobby israélien et la politique étrangère américaine'
Un livre à paraître prochainement et écrit par deux professeurs américains remet en question la politique de soutien diplomatique et militaire des Etats-Unis envers Israël, et relance la question du rôle des Etats-Unis au Moyen-Orient. "Le lobby israélien et la politique étrangère américaine" est le fruit des réflexions de deux influents spécialistes de sciences politiques, John Mearsheimer de l’Université de Chicago et Stephen Walt de Harvard.

L’ouvrage doit sortir en librairie mardi 4 septembre. Ce livre est dans la droite ligne d’un de leurs articles publié l’an dernier et qui avait créé un virulent débat. Les auteurs estiment que le soutien à Israël n’est pas basé sur des raisons stratégiques ou morales, mais s’explique par la pression des lobbys sionistes. Cela a pour conséquence, selon MM. Mearsheimer et Walt, une politique américaine déséquilibrée au Moyen-Orient qui a conduit à la décision d’envahir l’Irak et de menacer l’Iran et la Syrie, au prix d’une sécurité fragilisée pour le monde occidental. "Israël n’a pas le poids stratégique que les Etats-Unis mettent en avant.

Israël a pu avoir un poids stratégique pendant la Guerre froide, mais il est devenu un handicap grandissant maintenant que celle-ci est terminée", écrivent les auteurs. "Le soutien inconditionnel à Israël a renforcé l’anti-américanisme dans le monde, a contribué à alimenter le problème de terrorisme pour les Etats-Unis, et a affaibli les liens avec des alliés en Europe, au Moyen-Orient et en Asie", ajoutent-ils. Selon les deux professeurs, "soutenir le traitement infligé aux Palestiniens par les Israéliens a renforcé l’anti-américanisme dans le monde et a presque certainement aidé les terroristes à recruter de nouveaux volontaires". Abraham Foxman, directeur de la Ligue contre la diffamation a qualifié le livre de "récit biaisé et insidieux du conflit israélo-arabe et du rôle des soutiens d’Israël aux Etats-Unis". "Chaque élément de la politique américaine par rapport à ce conflit est exagéré, comme si les Etats-Unis étaient seulement du côté d’Israël et que leur politique était le simple produit du lobby d’Israël", estime-t-il. Dans un ouvrage à paraître le même jour, M. Foxman contredit de manière virulente la thèse des deux universitaires. Son titre: "Les mensonges les plus meurtriers.

Le lobby d’Israël et le mythe du contrôle juif". Mearsheimer et Walt soulignent l’aide militaire et économique de trois milliards de dollars reçue chaque année par Israël - soit plus que tout autre pays. Ils notent aussi le soutien diplomatique apporté par Washington: entre 1972 et 2006, les Etats-Unis ont mis leur veto à 42 résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU qui critiquaient la politique d’Israël, et ont contribué à maintes reprises à en affaiblir d’autres en brandissant la menace du veto. Abraham Foxman contre-attaque en arguant que l’amitié entre les deux pays va dans les deux sens et que les Etats-Unis ont aussi bénéficié de cette relation. Dans la conclusion de leur livre, Mearsheimer et Walt prônent un changement de politique envers Israël. Mais à un peu plus d’un an de l’élection présidentielle, les universitaires estiment tout à fait improbable que cette question soit posée pendant la campagne électorale. "La seule question sur laquelle il n’y aura aucun débat est la question sur l’opportunité pour les Etats-Unis de continuer à soutenir inconditionnellement Israël", affirment-ils.


Jeudi 30 Août 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires