Sciences et croyances

L'incroyable secret de l'univers



Loann Brahimi
Samedi 4 Juillet 2015

L'incroyable secret de l'univers

Pensez vous posséder le libre arbitre ? C'est une grande question que se posent les philosophes depuis des milliers d'années. Mais il y a une question encore plus profonde que vous pourriez vous posez et peut être que vous le faites déjà. Formez vous une entité unique ? Est ce que cette sensation que vous avez d'être "unique" est réelle ? Ou alors elle n'est qu'une illusion et votre conscience de vous même n'est qu'un bout d'une entité plus grande encore qu'est l'univers.
 

MNlxodmcLAqVKgtLiSXyGrvMl7o
 

C'est à ces questions que nous allons essayer de répondre grâce à la physique.
 

Pour cela nous allons nous appuyer sur deux choses : le phénomène de l'intrication quantique et la théorie du big bang.
 

J'ai déjà fait un article sur l'intrication quantique, celui-ci peut sembler un peu compliqué mais en réalité il résume une chose très simple. Si deux particules ont été en contact à n'importe quel instant de leur existence, alors elles sont intriquées et l'état de la première particule dépend de l'état de la seconde particule. Cela signifie que si j'agis sur la première particule, j'agis instantanément sur la seconde particule d'une manière complémentaire à la première.
 

20120604_2_1
 

Il y a ensuite le big bang, je ferai également un article afin de développer cette idée. Contrairement à l'intrication quantique, je tacherai à ce qu'il soit compréhensible du plus grand nombre d'entre vous.
 

La théorie du big bang a été proposée en 1927 par un chanoine catholique nommé Georges Lemaître. Cette théorie consiste à dire que l'univers - l'espace le temps et la matière qu'il contient - avait à l'origine une taille infiniment petite et aurait "explosé" et se serait étendu pour donner l'univers connu d'aujourd'hui qui par ailleurs est toujours en expansion.
 

History_of_the_Universe_fr.svg
 

Vous voyez peut être ou je veux en venir. Si l'univers avait une taille infiniment petite à l'instant zéro du temps, cela signifie que toutes les particules qu'il contient aujourd'hui étaient en contact et donc que l'univers tout entier constitue un système intriqué. Ce qui signifie que n'importe quelle particule de l'univers influence - à très petite échelle - toutes les autres particules de l'univers. Et cette même particule est énormément influencée par les autres particules de l'univers car une influence minime multipliée par le nombre de particules dans l'univers est suffisant pour influencer une particule de manière importante.
 

Que peut on conclure de tout cela ?
 

Et bien si la théorie du big bang est vérifiée, alors nous ne possédons pas de libre arbitre. Chaque action que nous faisons, chaque pensée que nous avons est inscrite à l'avance quelque part depuis l'origine de l'univers. Nous sommes entièrement influencés par les autres particules de l'univers que se soient des êtres vivants ou non.
 

Et notre conscience alors ? Pourquoi ai je la sensation de n'être que moi ?
 

Je ne peux pas vous apporter de réponse précise à ce sujet car la science de la conscience n'en est qu'à ses débuts mais je peux déjà commencer par vous donner quelques hypothèses. Nous avons notre conscience en tant qu'entité unique mais cette conscience s'étend au reste de l'univers. Cependant elle est trop faible pour que nous nous en rendions compte. Une analogie concrète serait la suivante : Vous êtes dans un endroit bruyant et vous entendez plein de bruits. Votre oreille - qui représente votre conscience - est capable d'entendre l'ensemble des bruits autours de vous mais votre cerveau n'entend que ce qui l’intéresse. Pour votre conscience c'est pareil.
 

J'aime dire - même si je ne peux le prouver - que chaque particule de matière possède une conscience propre et que notre conscience est issue de l'assemblage de toutes ces petites consciences. Et comme chaque particule qui nous compose est influencée par les autres particules de l'univers, notre conscience est influencée par l'univers.
 

Sachez aussi que plus vous êtes en contact avec un assemblage de particules - un objet ou une personne - plus vous serez influencé et liés. Cela peut expliquer pourquoi, au delà de l'aspect physiologique et psychologique, lorsque nous sommes souvent en contact avec une personne, nous avons des affinités et semblons liés.
 

Les idées que j'ai cité ne sont qu'à un état embryonnaire et n'ont même pas été sujettes à des expériences (ou très peu). Il est très difficile aujourd'hui de montrer que la conscience ne se limite pas à un être ou à une entité quelconque unique et que l'univers forme un système intriqué. Cependant il est nécessaire de les évoquer pour susciter le débat et faire avancer le sujet. Donc, a vos commentaires ! :D
 

Vous pouvez me retrouver sur Physique & Réussite
 

Vous aimerez surement : Influencer le hasard ? 



Samedi 4 Juillet 2015


Commentaires

1.Posté par Depositaire le 04/07/2015 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La première chose à dire est que la théorie du Big Bang n'est qu'une théorie parmi d'autres. Juste sur ce point il y a quand même quelques questions qui se posent :

La première, élémentaire, d'où provient l'intégralité des "matériaux" qui composaient cette espèce d'atome originel ?

Deuxième question, quelle est la cause de ce Big Bang, qui aurait fait que d'un seul coup cet "atome originel" explose ?

Troisième question, "où" était situé cet atome originel puisque ni l'espace, ni le temps n'existaient ?

Quatrième question, à supposer que l'on ait pu répondre aux questions précédentes, une telle explosion , ce fameux Big Bang, aurait dû, logiquement, si on se réfère à un système totalement aléatoire, produire un chaos généralisé, alors pourquoi, pour autant que nous puissions le voir, l'univers est-il aussi bien organisé ? Amas galactiques composés d'un nombre plus ou moins importants de galaxies, galaxies composées de milliards d'étoiles de différentes grandeurs elles mêmes assorties de cortèges planétaires plus ou moins importants et dont aucune ne rentre dans les autres, pas plus les étoiles entre elles que les planètes entre elles. Il y a un ordre manifeste à l'échelle macroscopique autant que microscopique.

Cinquième question : d'où provient la vie ? Et pourquoi cette vie est-elle si harmonieusement ordonnée, comme sur Terre où on voit à quel point il y a interaction entre tous les règnes de la nature.

Enfin sixième question : D'où provient la conscience et l'intelligence ? parler de "hasard" est un non sens car il faudrait admettre qu'une chose, et même un très grand nombre, tout autant que leurs interactions entre elles puissent se produire sans qu'il y ait une cause. Ce qui par définition est absurde.

Pour ce qui est de la notion de conscience, le premier élément de réponse que l'on peut faire est que la manière dont l'auteur explique les choses est très insuffisante. Comme je l'ai dit à propos de l'article précédent sur l'intrication quantique, si on cherche à comprendre les choses par la raison, on arrive très vite à une limite qui est l'impossibilité de faire autrement que de séparer l'objet du sujet de la connaissance, ce qui altère obligatoirement celle-ci. Ce qui suppose, au moins au niveau rationnel, qu'il existe une faculté, un moyen d'appréhender les choses qui se situe au-delà de la raison. Et j'ai dit que cette "faculté" est d'ordre spirituel. J'ajouterai que cette science particulière est très bien connue et développée dans les voies spirituelles. Et bien sur, bien plus complexe que ce qui est dit ici.

J'apprécierais beaucoup un débat sur cette question et que l'on cherche à démontrer que je fais erreur. C'est un moyen de faire avancer le sujet.

2.Posté par Djamel de Sétif - Algérie le 05/07/2015 02:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Dépositaire pour vos interventions.
Je prends autant de plaisir à lire vos commentaires que les articles du site.

Pour en revenir au sujet, je tenais à attirer l'attention sur un incroyable fait qui normalement devrait convaincre les athées que l'Univers a été crée et donc que Dieu existe.

Il m'est arrivé d'écrire des programmes informatiques.
Dans ces programmes nous utilisons des paramètres.
Certaines sont constantes, d'autres sont variables.
Sachez donc, que selon les paramètres rentrés, les résultats diffèrent énormément.

Le miracle de la Création réside dans le fait que les innombrables paramètres (et leur combinaison possibles) qui conditionnent l'existence de l'Univers sont ... parfaites.

C'est à dire, qu'une infime différence de valeur par exemple dans le poids atomique d'une particule donnée aurait suffit à faire avorter l'évolution de notre univers.

Les scientifiques sont d'accord pour dire, que l'Univers est un château de cartes immense, qui ne tient que par miracle.
Une minuscule et infinitésimale différence d'une valeur quelconque, qu'elle soit chimique, électrique, ou autre, implique des bouleversements immenses de l'univers.

Je me relis, et me demande si j'ai réussi à me faire comprendre ! :D

3.Posté par Depositaire le 05/07/2015 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Djamel de votre commentaire. Et pas de problème, je l'ai très bien compris. De plus j'ai étudié la programmation informatique, donc je comprends fort bien ce que vous dites.

C'est vrai que je n'avais pas pensé à voir les choses sous cet angle, mais ce que vous dites est très juste. Et il est incontestable qu'une modification infime au niveau atomique peut faire toute la différence entre la vie et la non vie.

D'ailleurs, il y a deux paramètres auxquels les athées ne pensent visiblement jamais. Prenons l'exemple de la galaxie, la nôtre ou une autre, peu importe. On sait que toutes les étoiles tournent autour du centre de cette galaxie. Supposons qu'un d'entre elles avancent un tout petit peu plus vite que les autres, à l'échelle galactique, ce mouvement est imperceptible, mais au bout de X milliers ou millions d'années cette étoile finira par entrer en collision avec une ou plusieurs autres, ce qui engendrera un chaos indescriptible. Il est absolument impossible d'imaginer la complexité qu'implique la "gestion" du mouvement des étoiles dans une galaxie, , à plus forte raison à l'échelle de l'univers. Ajoutons à cela qu'il est très courant qu'il y ait des systèmes doubles ou triples. Par exemple, Proxima du Centaure qui est l'étoile la plus proche de nous, (environ 1,5 année lumière), est une étoile double, voire triple. De sorte que dans le mouvement galactique, il faut que soit pris en compte le déplacement d'une étoile avec l'ensemble des autres de la galaxie et elles sont de taille et densité très différentes les unes des autres, mais en plus, dans les systèmes doubles et triples, il faut tenir compte à la fois de ce mouvement général circulaire autour du centre galactique, mais en plus du fait que ces étoiles doubles ou triples qui sont très peu éloignées les unes des autres, ne se rentrent pas dedans.

Le deuxième paramètre auquel je voulais faire allusion est celui du positionnement de notre planète dans le système solaire. Un peu plus près du soleil, elle serait trop chaude, un peu plus loin, trop froide. la vie n'aurait pas pu apparaître de la même façon.

Je n'ai pris que ces deux exemples, mais il y en a un très grand nombre d'autres, comme par exemple, sur Terre le fait que toute forme est basée sur le "nombre d'or", ce que certains appellent à juste titre la "divine proportion". Alors parler de "hasard" devant cette incroyable complexité ordonnée, c'est faire preuve d'une volonté désespérante d'ignorance. Et là, j e n'ai fait que parler du domaine relativement facile à voir. Il y a encore bien d'autres niveaux de complexité.

4.Posté par nour974 le 05/07/2015 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam

tout à fait d'accord qu'une théorie est une hypothèse qui peut s'infirmer comme se confirmer et que si à un moment donné une explication du monde engendre trop d'incohérences, contradictions et zones d'ombre c'est qu'elle est inadaptée à la réalité, donc on peut continuer à chercher.

en ce qui concerne cette question de la conscience , sachant d'une part que seule une infime partie de notre cerveau, de notre fonctionnement et de notre mémoire nous est accessible au niveau de notre état éveillé de conscience ordinaire.

état qui s'altère sous l'effet d'un simple rhume (température), du sommeil (ou manque de sommeil), de substances chimiques extérieures (médicaments, drogues, aliments, boissons...) ou intérieures (telles que nos hormones, adrénaline, endorphines etc...), d'émotions etc... et dont les informations proviennent de nos sens qui sont aussi bien limités en qualité (spectre de la vision, ouie...) et en quantité (pas d'écholocalisation ni d'organe de jacobson) que faciles à tromper, la seule chose que l'on peut tenir pour fiable c'est qu'il existe, pour les personnes en bonne santé mentale, un "moi" plus ou moins stable, cohérent, qui pense, ressent et anime un corps qu'il quitte au bout d'un certain temps.

les personnes qui ont pu connaître des états de conscience altérée que ce soit en nde, sous l'effet de drogue ou privation ou méditation ou autres circonstances savent que nous faisons un avec la création, que tout est énergie et information, que tout est connecté et qu'enfin une intelligence supérieure lumineuse et bienveillante est là, partout autour de nous. el qarib, el khaliq, el awwalou wal akhirou.

wa salam

5.Posté par Martin le 05/07/2015 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les deux articles parus ici et évoquant l'intrication quantique et le big bang sont distrayant mais malheureusement faux. L’ensemble de la réflexion est basée sur l'hypothèse que des particules deviennent intriquées dès qu'elles entrent en contact. Cela est faux, l'intrication quantique n'est pas aussi simple à générer.
D'autre part, les arguments selon lesquels les mouvements des étoiles ou la conditions de l'univers sont issus d'une conjonction quasi impossible de paramètres qui ne peuvent être dus au hasard sont complètement balayés par la théories des multivers qui stipulent que la phase d'inflation post-big bang ne s'est pas arrêté de manière uniforme dans l'ensemble de l'univers mas continuent de se produire de manière constante encore aujourd'hui quelque part, créant ainsi une infinité d'univers, un pour chaque combinaison possible de paramètres. Du coup, l'incroyable et improbable combinaison de paramètres qui fait que l'univers est ce qu'il est aujourd'hui n’est pas si improbable et incroyable puisque toutes les combinaisons sont "testées".

enfin, les phrases floues du genre "deux étoiles qui entrent en collision engendrent le chaos dans l'univers ou la galaxie" sont débiles. Des étoiles (et même des galaxies) qui entrent en collision ne sont pas des phénomènes rares et marginaux dans l'univers. Ça fait partie de la vie.

Malgré tout ça, je crois fermement en l'existant d'un dieu unique, créateur et organisateur de l'harmonie de l'univers et créateur de toutes les consciences qui peuplent l'univers connu et inconnu. Pas besoin d'aller chercher des explications pseudo scientifiques à ça. Il me suffit de le savoir.....d'y croire....c'est ça la foi.

6.Posté par tobor le 05/07/2015 19:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

À mon humble avis, l'univers est avant tout une perpétuelle recherche d'équilibre.
Chaque objet est soit attiré pour finir avalé par une masse dominante,
soit éjecté au loin suite à un choc, entraînant ailleurs un désordre à ré-équilibrer,
soit encore, l'objet entre en orbite, trouve sa place en un cycle.

La vie dans son évolution peut également s'y analoguer:
Une suite d'adaptations au milieu qui modifie simultanément le milieu.

La prétention humaine à "comprendre les mécaniques de l'univers"
me semble aussi vaine qu’orgueilleuse:
Phénomènes bien trop multi-dimensionnels, gigantesques,
relativité des observations, incertitude sur les outils de recherche,
travaux principalement basés sur des modélisations,
C'est également navrant d'inutilité de rechercher un point de départ à l'univers,
ça reste un domaine inépuisable, une garantie d'emplois à perpète, d'investissements
technologiques, etc.

Le big-bang qui occupe la première place pour expliquer scientifiquement
le monde hors d'une œuvre divine, tient sans-doute la majeure partie de son succès
grâce à sa phonétique rock'n'roll facile à retenir pour un concept facile à comprendre.
En gros, personne n'en a rien à caler et surtout, ça ne change rien à rien sur terre
que d'avoir une certitude ou l'autre.

Je n'ai rien contre le fait que chaque dieu de chaque culture ait créé "le monde" pour autant que ces croyances évitent le prosélytisme et/ou l'exclusivité. Ces mythes de la création aident sans-doute à structurer des sociétés, à apaiser des esprits (?). En tout cas, la science a rejoint la religion en ce sens qu'elle propose à ses adeptes de croire sa version sans pouvoir la prouver.

Il n'y a pas d'opposition science/religion mais des luttes de petites chapelles qui occultent le fait que la spiritualité est bien plus vaste que n'importe quelle doctrine.


7.Posté par tobor le 05/07/2015 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Dépositaire:

Que notre planète soit située à telle distance du soleil avec sa masse et sa densité propre, de sorte que la vie peut y fleurir n'est pas soit le fruit du hasard, soit l'œuvre divine, il y a d'autres options!
Ce qui est certain, c'est que cette planète était/est idéale pour que la vie s'y développe.

C'est la vie qui a créé l'espèce que nous sommes (comme bout de chaîne évolutive d'espèces antérieures) adaptés au milieu qu'est la terre et non la planète qui s'est placée et adaptée aux conditions propice à nous faire apparaître.
Si notre planète était plus légère, plus proche de son étoile, si la vie s'était développée différemment et que son bout de chaîne fût un champignon, aurais-tu aussi prétendu à la perfection divine?

Je trouve beaucoup plus sain de vénérer "la vie" on est au moins sûr de ne pas se tromper sur "qui" nous a créé! Son règne est ici, sur terre, ailleurs peut-être dans l'univers, pas par hasard mais bien parce que les conditions y sont propice, peut-être en meilleure adéquation (?) En tout cas, ça ne nous regarde pas puisque aucune preuve tangible n'a jamais pu être exposée! La vie, c'est sur terre que ça se passe,
je ne vois pas en quoi le gros foutoir que représente le reste de l'espace intersidéral serait de nature divine? comme une fine horlogerie articulée autour de nos nombrils?

8.Posté par l''''ombre le 10/07/2015 06:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Belle communauté que je découvre dans cet univers bien ordonné qu'est internet. Puisque aujourd'hui l'humanité existe comme une seule et unique conscience par le biais des outils développant la communication globale, profitons-en pour mieux appréhender les multivers.Là où d'aucun voient une action divine afin d'expliquer l'ordonnancement des planètes et galaxies, d'autres imaginent les trous de ver comme des passerelles spatio-temporelles reliant des feuilles d'univers à 9 dimensions d'où naissent des bulles univers. Au même titre que pour poster ce commentaire opaque je suis venu sur ce site, je l'ai trouvé par GOOGLE, en ayant branché mon PC, acheté avec de l'argent, argent gagné par mon travail, travail obtenu par mes diplômes, diplômé car natif d'une lignée familiale, voilà donc autant d'inter-actions chaotiques qui mènent jusqu'ici... Si la finalité de mon existence consistait à poster cette prose au bas de cette page, en quoi consisterai une action divine ? La vie comme l'après vie sont des étapes universelles qui régissent le conscient et l'inconscient, vouloir un Dieu ordonnateur du temps, de l'espace, de la gravitation c'est se cacher derrière une espérance et volontairement s'interdire d'aller au-delà de la pensée, c'est planter une barrière au beau milieu d'un chemin.

9.Posté par Lounis le 21/07/2015 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au détour de quelque coin de l'univers inondé des feux d'innombrables systèmes solaires, il y eut un jour une planète sur laquelle des animaux intelligents inventèrent la connaissance. Ce fut la minute la plus orgueilleuse et la plus mensongère de l' "histoire universelle", mais ce ne fût cependant qu'une minute. Après quelques soupirs de la nature, la planète se congela et les animaux intelligents n'eurent plus qu'à mourir. Telle est la fable qu'on pourrait inventer, sans parvenir à mettre suffisamment en lumière l'aspect lamentable, flou et fugitif, l'aspect vain et arbitraire de cette exception que constitue l'intellect humain au sein de la nature. Des éternités ont passé d'où il était absent et s'il disparaît à nouveau il ne se sera rien passé. Nietzsche (29 ans) "Vérité et mensonge au sens extra-moral" 1873.

...142 ans plus tard, quoi de neuf ? ^^

10.Posté par Nico le 13/11/2015 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour répondre à vos interrogations concernant la conscience et les champs morphogénétiques je vous invite à consulter les travaux de Rupert Sheldrake, ainsi que les conférences de Nassim Haramein qui sont très intéressantes et pourquoi pas Michael Tellinger (qui ne sont qu'en anglais je crois).
Merci à vous d'ouvrir de tels sujets en tout cas.
Nico.

11.Posté par Chriswasso le 02/10/2017 20:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chacun a eu une bonne raison selon lui,bonne chose. Je suis l un des ces foux qui ont contemples au monde spirituel, je vous assure que celui qui ne croit pas a cette sorte de folie ne comprendra jamais l existance du Dieu aussi vivant que puissant.on a rien a justifier

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires