Conflits et guerres actuelles

L’impuissance de l’OTAN en Libye et les « héros accidentels » de la guerre contre Kadhafi


Dans la même rubrique:
< >


Mikhaϊl Berestov
Dimanche 25 Septembre 2011

L’impuissance de l’OTAN en Libye et les « héros accidentels » de la guerre contre Kadhafi

L’opération de l’OTAN  en Libye a mis en évidence l’impuissance militaire de l’alliance, raconte le politologue russe Alexandre Khramtchikhine  dans son article « L’Impuissance militaire de l’OTAN : une victoire qui est devenue une défaite ». Selon l’expert, les motifs de l’intervention de l’Occident dans le conflit civil  en Libye sont « incompréhensibles » et il souligne  que les membres de l’alliance n’ont pas été unis.

Les événements en Libye on montré que la discipline à l’Intérieur de l’OTAN s’est ébranlée  encore plus qu’à l’époque de l’opération militaire commune contre la Yougoslavie en 1999, annonce le politologue Alexandre Khramtchikhine. L’opération a été accomplie par la Grande-Bretagne et la France et elle a été soutenue symboliquement  par le Canada et la Belgique. Le rôle d’autres membres de l’OTAN  a été plutôt  symbolique, alors que les Etats-Unis se sont désistés.

Ces appréciations correspondent aux conclusions du compte-rendu « Les héros accidentels : la Grande-Bretagne, la France et l’opération n Libye » de Royal United Services Institute.   On y annonce que le renversement de Kadhafi est devenu possible  grâce à « l’improvisation, l’innovation et la chance » aussi bien que grâce à la maîtrise militaire. En même temps, on annonce dans le document  que les Forces aériennes royales  ont épuisé leurs réserves de missiles et les forces navales ont été obligées de suspendre certaines d’autres opérations.  Les Britanniques soulignent   que les Etats-Unis sont sortis de cette opération déjà au début. Finalement, la Grande-Bretagne et la France  ont exercé le rôle principal. La décision de sortir de l’opération a été dictée dictée, selon Alexandre Khramtchikhine,  par la mauvaise volonté de participer à la troisième guerre :

Deux guerres dans le monde islamique, en Irak et en Afghanistan leur suffisent. Il ne leur restait que déclancher la troisième   et discréditer définitivement leur image aux yeux des musulmans.  Les Américains ont décidé de « piéger » l’Europe  et de mettre en évidence sa faiblesse.

Selon les observateurs, après la Libye l’OTAN peut entreprendre  une tentative  de se mêler  dans le conflit syrien pour renverser le président Bachar el-Assad. Cependant, Alexandre Khramtchikhine   évalue d’une façon sceptique la possibilité du commencement de cette  opération.

A ce qu’il parait, l’OTAN ne veut pas mettre encore une fois en évidence son impuissance militaire. Parce que si cela a lieu encore une fois, les contribuables européens auront le droit de poser à leurs autorités la question suivante : avons-nous besoin d’une telle alliance?

french.ruvr.ru



Dimanche 25 Septembre 2011


Commentaires

1.Posté par AFRIK le 25/09/2011 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Etats-Unis d'Afrique (LVO) : Le 22 Septembre, 70 femmes et enfants innocents ont été tués à l'intérieur d'une école à Syrte selon de nouveaux rapports. Les familles utilisaient cette école comme abri, pensant que l’Organisation de l’Atlantique Nord ne les prendrait pas pour cible. Faisons un moment de silence, et prions pour les âmes de ces innocents qui ont été tués. Ces crimes contre l'humanité ne seront jamais oublié. Les gens disent que le pardon est possible, peu importe le crime odieux, mais il ne sera jamais oublié, peu importe combien de médias corrompus nient le terrorisme de ll'OTAN.

Les mercenaires de l'OTAN ont déclaré avoir créer un gouvernement fantoche dimanche dernier (18 sept. 2011). Ils ont en réalité lamentablement échoué à créer un régime fantoche pour de multiples raisons :

1. Les forces de l'OTAN se sont, comme des voleurs, tourné les uns contre les autres (division).
2. La presque totalité de la Libye est sous contrôle du gouvernement de la Jamahiriya libyenne.
3. Différents membres de l'OTAN sont aussi divisés, chacun voulant voir ses propres marionnettes occuper un poste clé.

Ce sont trois problèmes majeurs qui doivent être résolus avant de prétendre avoir mis en place un gouvernement de marionettes.

Les supporters de l’OTAN ont légèrement changé leur tactique, cette fois-ci ils affirment que de nombreuses villes du Sud villes de la Libye sont occupés, certains médias prétendent même que Bani Walid et Syrte sont les deux dernieres villes contrôlées par le gouvernement de la Jamahiriya libyenne, tentant désespérément de résoudre le problème numéro 2.




L'ironie est que même si elles ont créé cette fausse perception, sur le terrain, une fois de plus les observateurs suggèrent que l'OTAN ne parviendra pas à créer un régime fantoche. Tout le battage médiatique de la propagande de l'OTAN selon laquelle le gouvernement fantoche sera annoncés la semaine prochaine pourrait à son tour devenir une blague le moment venu, semblable à celle de la semaine dernière. L'heure h est proche, et ils sont pris de panique, ils ne sont pas capables de former un régime fantoche d'ici là, et les membres de l'OTAN pourraient ne pas être satisfait des évolutions et pourraient donc potentiellement voter contre la poursuite des opérations terroristes, à cause de leurs échecs économiques .

Le Dr. Moussa Ibrahim a parlé sur Reuters hier, il a dénoncé au monde les assassinats brutaux qui ont eu lieu au cours de la nuit par l'OTAN. "Au moins 151 femmes et enfants innocents ont été tués à Syrte, c'est ce qu'ils appellent sauver des vies civiles. Les médias sont restés majoritairement silencieux, pour une raison quelconque, une chose est sûre, les médias sont totalement complices de ces crimes contre l'humanité, tout comme l'ONU et les organismes internationaux."

Le Dr. Ibrahim a aussi parlé de l'ironie que le drapeau de la monarchie ait été hissé dans le bâtiment de l'ONU, il a dit que "cela fait 60 ans que les Palestiniens ont demandé un siège à l'ONU et ils attendent toujours alors qu’un tas de voyous qui ne contrôlent même pas 20% du pays, aidé des agresseurs étrangers reçoivent un siège. Toute crédibilité de l'ONU est tombée. Le viol a été un des nombreux outils utilisés par les mercenaires barbares de l'OTAN pour faire taire les Libyens et les forcer à la soumission. De nombreux cas violents sont apparus, mais aucune organisation a condamné de telles atrocités, ni même promis d'organiser des poursuites en responsabilité contre l'OTAN pour ces atrocités. Cas après cas, des viols brutaux et impitoyables de la part des mercenaires de l'OTAN ont eu lieu avant, mais les médias sont resté silencieux dans leur ensemble. En revanche, ces médias et les organisations Internationales ont fabriqués des histoires sur le compte du gouvernement libyen en l’accusant d’utiliser le viol comme arme de guerre et leurs accusations furent d’ailleurs rapidement envoyé aux ordures comme étant un mensonge fabriqué. Les médias ont finalement décidé de montrer un aperçu du terrorisme de l'OTAN en Libye, une vidéo montre quelques-unes des victimes des mercenaires de l'OTAN, le viol a été sans aucun doute l'un des outils d'oppression utilisé par l'OTAN."

Hassan Alliby pour stcom.net




2.Posté par AFRIK le 25/09/2011 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour, Selon le site américain Antiwar.com, il est annoncé que la bataille pour Bani Walid tire à sa fin et que les rebelles ont abandonné le combat.

3.Posté par citoyen le 26/09/2011 00:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Mali Soutien le Colonel Kadhafi

video à voir et faire tourner
http://www.youtube.com/watch?v=lwUQydCDjzQ

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires