insolite, humour, conspiration...

L’étrange connexion d’Éric Laurent avec Kroll, la « CIA de Wall Street »


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 6 Décembre 2018 - 19:26 Gilets jaunes, la grande manip



Lundi 7 Septembre 2015

L’étrange connexion d’Éric Laurent avec Kroll, la « CIA de Wall Street »
Liaisons dangereuses. Selon Le Monde, le journaliste Éric Laurent aurait tenté de compromettre le roi du Maroc à partir d'un document obtenu auprès de Kroll, redoutable compagnie américaine qui fut, jusqu'au 11 septembre 2001, responsable de la sécurité du World Trade Center.  

Mardi 1er septembre, M6 révélait qu'Éric Laurent, journaliste d'investigation aujourd'hui mis en examen pour chantage et extorsion de fonds envers le roi du Maroc, avait déclaré à l'émissaire de Mohammed VI détenir des informations compromettantes et obtenues auprès d'un "service de renseignement qui n'est pas français".

Aujourd'hui, jeudi 3 septembre, Le Monde précise l'identité de ce service -spécialisé dans le renseignement économique - qui aurait remis au journaliste son rapport d'audit sur le Maroc : Kroll.

Curieux tandem, d'autant que Laurent et Kroll sont également reliés par un autre sujet que le Palais royal de Rabat : le 11-Septembre.

Jules Kroll

Fondée en 1972 par un sioniste communautaire dénommé Jules Kroll, cette compagnie -surnommée "la CIA de Wall Street"- était chargée, depuis 1993, de la sécurité du World Trade Center. Son PDG d'alors, Michael Cherkasky, a collaboré avec le Mossad, la CIA et le MI-6, ainsi qu’avec la première compagnie d’assurances au monde, l’AIG, véritable pépinière d’ex-espions.

Michael Cherkasky

Son père, Martin Chekasky, était par ailleurs un pionnier de la gérontologie israélienne.

Depuis janvier 2001, l’homme chargé de la supervision du WTC au sein de Kroll était un certain Jerome Hauer, spécialiste – entre autres domaines  – de "l’effondrement des immeubles" selon un article du New York Times paru… en 1999. Interrogé dans l’après-midi du 11 septembre sur la chaîne ABC, il s’empressa d’expliquer la chute des tours jumelles par une "défaillance structurelle".

C’est cet homme, en coordination avec Silverstein Properties (possédé par Larry Silverstein, ami intime de Benyamin Netanyahou et bailleur du WTC depuis juillet 2001), qui fut responsable des multiples évacuations des Twin Towers réalisées durant l’été 2001. Plus étrange : le 6 septembre, les chiens dévolus à la détection d’explosifs avaient été mystérieusement retirés. Ni Hauer ni Silverstein ne se sont jamais expliqués sur les motifs d’une telle décision.

Le rapport avec Éric Laurent?

En dépit de son enquête approfondie sur le 11-Septembre (qui lui a d'ailleurs récemment valu le qualificatif de "négationniste" par Cohn-Bendit), le journaliste a toujours affiché une franche hostilité au sujet de la thèse -pourtant accréditée par plus de 2300 ingénieurs et architectes - de la démolition contrôlée des trois tours (wtc1,wtc2, wtc7) du World Trade Center.

Pour cause : si cette thèse devait être définitivement validée, la compagnie Kroll, chargée en 2001 de l'accès aux tours et aujourd'hui mise indirectement en cause dans l'affaire Laurent-Mohamed VI, serait pointée du doigt pour avoir couvert, voire co-préparé, la pose des explosifs sophistiqués.

Cette connivence inattendue entre Laurent et Kroll expliquerait enfin le double tabou affiché par l'auteur du best-seller "La face cachée du 11-Septembre" : ne jamais cautionner la thèse de la démolition contrôlée et ne jamais désigner Israël dans la genèse de l'opération.

HICHAM HAMZA  

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation  de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook  /Twitter /Youtube  

ET contribuez personnellement  au développement fulgurant du site : faites un don ICI pour consolider ce média indépendant !



Lundi 7 Septembre 2015


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires