Economie et pouvoir financier

L’économie chinoise plonge : les marchés papier vont apprécier


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 1 Septembre 2018 - 01:06 ‘Science économique’ – Imposture diabolique

Dimanche 12 Août 2018 - 08:00 Dette mondiale : où en est-on ?



Lundi 11 Mai 2015

L’économie chinoise plonge : les marchés papier vont apprécier
Le dimanche 10 mai 2015, les banquiers centraux chinois ont décidé de faire l’actualité. La banque centrale chinoise (PBOC) a pondu un bref communiqué annonçant que, pour la troisième fois depuis novembre, son taux de prêts à un an sera abaissé de 25 points de base et ramené à 5,1%. Le taux des dépôts à un an sera également réduit de 25 points de base, à 2,25%.
Comme pour les Etats-Unis, le Japon ou l’Europe, les banquiers centraux justifient leur politique dans l’inconnue par la nécessité de relancer l’économie. Et bien, ce 10 mai 2015, Pékin vient de reconnaître que la situation est très mauvaise. Une faible croissance, une conjoncture sans aucune sortie positive apparente, une bulle immobilière, la demande intérieure qui inquiète et une demande extérieure qui plonge !
chine0
Où est le miracle chinois ?
Il n’y en a pas. D’ailleurs, le Politburo pékinois fait comme les Russes : il développe tous les projets militaires à marche forcée tandis que les idiots utiles de l’Ouest condamnent les analystes réalistes qui annoncent l’inéluctable quand les politiciens sont au service des programmes nihilistes mondialistes.
En Chine, on nous assure qu’il n’en sera pas de même qu’ailleurs. Bien sûr… mais que fait la bourse nationale ? Que font des millions de chinois ? Comme les Occidentaux. Ils ne veulent pas rater le train de la spéculation boursière et du plus grand marché haussier de l’histoire qui impactera la muraille de Chine sans airbag de protection. On a le temps, rassurez-vous ! Nous parions que la banque centrale chinoise n’a pas fini de baisser ses taux…
Traduction : derrière les désaccords importants par rapport au « club dollar », il y a cependant une Main anonyme au-dessus de la mêlée qui ordonne une même politique du papier… pour aboutir à cette « bonne crise majeure » évoquée par D. Rockefeller en septembre 1994.
Un point positif pour la Chine: le monde n’a absolument aucune idée des milliers de tonnes d’or qu’elle détient… sur recommandation des agenturs de la Main anonyme

http://liesidotorg.com/?p=409


Lundi 11 Mai 2015


Nouveau commentaire :

Economie et pouvoir financier | Histoire | Philosophie politique | Religions et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires